Hala Salamé aussi chameau que vulgaire !

Tout le monde sait combien Hala Salamè est hargneuse jusqu’à l’imbécillité avec ses adversaires politiques dont Éric Zemmour, à ne pas vouloir le saluer en quittant un plateau… Cette fausse journaliste mais véritable propagandiste est incapable de neutralité et ne s’en cache pas.

C’est aussi une peste vacharde : un vrai chameau ! Lors de son dernier C’est en direct avec Ruquier, elle s’est ouvertement moquée du nom de l’agresseur du candidat de Reconquête : Valentin Abdelmajid. Certes, ce monsieur ne nous est pas des plus sympathiques, cependant, il porte le prénom que ses parents lui ont donné, contrairement à elle qui n’assume pas du tout le sien et l’a raconté lors d’une interview à L’Orient Le jour, journal libanais (cf. la vidéo).

Se voyant prédestinée à une carrière importante, à treize ans, elle a compris qu’en France, ce serait difficile avec un tel prénom… Elle eut peut-être raison, quoique… jusqu’au jour où, à force de harceler Zemmour sur le problème des prénoms, les Français retrouvèrent le sien, ce qui lui conféra moins de crédibilité encore.

Ce chameau présomptueux, qui ponctue de sa supériorité chacune de ses questions, sauf avec les puissants du moment, est atrocement vulgaire. L’anecdote suivante apporte un autre éclairage à la haine qu’elle manifeste à l’endroit d’Éric Zemmour.

 Dans La France n’a pas dit son dernier mot… il l’a massacrée en trois lignes, hélas insuffisamment relevées.

Donc, page 203,  en date du 8 janvier 2015, il est écrit « Rencontre inopinée – Je croise Léa Salamé dans les escaliers imposants de Radio France. Elle me sourit tristement et me lance : « Charlie te donne raison sur tout ! Ça me troue le cul quand même ! ».

La veille, deux islamistes enragés venaient de trucider douze personnes… et voilà ce que cette tuerie inspirait à madame Salamé ! 

Faut-il être intrinsèquement vulgaire pour oser proférer de tels propos dans un lieu très fréquenté.

Éric Zemmour, lui aussi probablement médusé, n’a pas ajouté une ligne de commentaire, passant à la date du 4 mars suivant.

Désormais, en croisant Hala Salamé, sur France Inter ou France 2, il conviendra de se souvenir que derrière cette intervieweuse arrogante, tendance intello parisienne, se dissimule une madame indécente, auquel le tragique n’inspire qu’une très grande trivialité.

Son compagnon et père de son fils, l’eurodéputé Raphaël Glucksmann, un peu vert, un peu socialo, un peu gaucho, surtout, tendance fils de riche-n’importe quoi…  étant par trop présent dans cette campagne,  Hala faisant à chaque fois la preuve qu’elle est pathologiquement incapable d’impartialité… il conviendrait qu’elle ne sévisse plus sur France Inter et Antenne 2 jusqu’à la fin avril 2022. Ce serait la moindre décence.

Un chameau en est-il capable ?

Daphné Rigobert

 

image_pdfimage_print
24

26 Commentaires

  1. léa salami….mauvaise comme la gale et béte a manger du foin la pire combinaison possible pour une journaliste.

  2. Le fait qu’elle est francisé son prénom me semble une bonne chose, d’autant plus qu’elle l’a fait de son plein gré, personne ne l’y a obligée.
    Son problème est de se faire l’écho que son judéo-gauchiste de mari, au lieu de faire son métier avec neutralité.
    Son autre problème est d’être carriériste, et cela est incompatible avec le patriotisme.
    Zemmour n’a pas à obliger les gens qui sont nés à l’étranger de changer leurs prénoms, car cela n’est absolument pas une garantie de patriotisme, Madame Salamé en étant la preuve.

  3. Nez de chèvre et dents de rongeur vraiment elle est aussi l’aide que partisane

  4. hala comme elle se prénommait au liban, a changé son prénom en léa !
    zemmourienne avant l’heure ! et personne pour le lui rappeler, dommage, j’aurais ricané et surtout vu la confusion sur sa figure

  5. Elle aurait dû rester au Liban avec ses potes barbus et sa bâche sur sa gueule de fouine !
    Comme ça elle n’aurait pas été offensée par Zemmour et se serait fait engrosser 6 ou 7 fois par un bicot adipeux

  6. Ben, si elle est au poste où elle est, c’est que la sélection « médiocrassique » du système à bien fonctionné.

    • Elle était conseillée par Rachel Darigo enfin la grosse meuf de corbière marchand de pinard de son état.
      Rachel lui a tout apprit, coui…s, Bi..e, c.lou clu etc…

  7. Marre de ces deux dégénérés la  » chameliere  » et son « enuque « ruquier qui crache sur la France à tours de bras depuis des décennies ! ! ! Marre de ces anormaux et leurs emmissions pour adultes attardés et provocatrices ! ! ! Il faut chasser ces parasites destructeurs et faire le grand ménage dans le service public afin de les faire taire à jamais!

  8. Bravo pour la vidéo de cette hypocrite qui face à z ne tient pas le même discours. Elle, elle en avait assez que l’on se moque d’elle alors elle a changé de prénom pour se fondre dans la masse mais surtout que les nouveaux immigrés ne fassent comme elle!
    Mais surtout que Z ne le disent pas!
    Fait comme je te dis mais ne fais pas comme je fais!

    Une bonne gaucho donneuse de leçon avec une fortune familiale qui lui permet de ne surtout pas vivre dans le 93. Elle serait dans une atmosphère qui lui ferait penser au Beyrouth de son enfance!
    faux derche dans toute sa splendeur!

  9. C’est assez tragique de constater que la nationalité française soit donnée à des gens indignes d’y habiter. Leur fortune semble leur donne tous les droits et particulièrement celui de cracher sur les vrais français qui y vivent. La France est vraiment devenue un réceptacle d’ennemis publics. Preuve en est : Léa Salamé, BHL, Attali et autres.

  10. Elle a bien une tête de chamelle qui vient de se faire sauter par un crouillat.
    Cette femelle ne parle pas elle blatère.
    Et quand elle parle, ça pue le oet de chameau. C’est con pour les chameaux, mais elle bien issue non pas de l’immigration, mais de la zoophilie.

  11. C’ est une chamelle certes et tous les habitants de la Drome adhèrent à cette affirmation !😎

  12. N’oublions jamais, avant tout, qu’elle est surpayé par nos impôts (redevance tv audiovisuel public)

Les commentaires sont fermés.