Halalisation : tandis que le CSA s’émeut, l’OABA propose un débat serein

On se rappelle que la révélation au grand public du scandale de la viande halal vendue au consommateur non-musulman « à l’insu de son plein gré » était partie d’un reportage d’Envoyé spécial sur France 2 en février 2012.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xr1uns_envoye-special-la-viande-dans-tous-ses-etats_news[/dailymotion]

http://www.dailymotion.com/video/xr1uns_envoye-special-la-viande-dans-tous-ses-etats_news

Suite à la pression de groupes religieux (en particulier des juifs alors que le reportage portait sur l’abattage halal), le CSA s’est fendu d’un communiqué en date du 25 juillet.

http://www.csa.fr/Espace-juridique/Decisions-du-CSA/Emission-Envoye-special-intervention-aupres-de-France-2

Il y précise : « Dans la mesure où ce sujet pouvait prêter à controverse, il aurait été souhaitable que des efforts supplémentaires aient été mis en œuvre par la chaîne afin de mieux assurer l’expression de la diversité des points de vue, conformément à l’article 35 du cahier des charges de France Télévisions. »

Autrement dit, au lieu de dénoncer un scandale, le CSA aurait voulu qu’on donne la parole à des imams ou des rabbins défendant l’abattage rituel. C’est comme si on donnait la parole à Samir Nasri sur la violence…

De plus, le CSA ne mentionne pas qu’il y eut des « débats » contradictoires après cette émission. La gauche dénonçait à qui mieux mieux la « stigmatisation » de l’islam. La droite mentait ouvertement par la  voix de son ministre de l’agriculture. Quant à Nicolas Sarkozy, il promettait « l’affichage obligatoire » du mode d’abattage, puis il disait que cet affichage se ferait « sur la base du volontariat », ce qui enlevait tout caractère « obligatoire ». Et il s’est dépêché d’aller rassurer les communautés juives et musulmanes sur le fait qu’on ne changera rien à rien.

Autrement dit, à part le Front national, la classe politique s’est dépêché d’enterrer l’affaire.

Mais l’OABA (Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs) prend le CSA au mot. Dans un communiqué du 30 août, elle « vient de solliciter de la présidence de France Télévisions, la tenue d’un débat réunissant à ses côtés, à une heure de grande écoute, les représentants des professionnels de l’abattage, des cultes, des services vétérinaires de contrôles et des consommateurs. »

http://ripostelaique.com/wp-content/uploads/2012/09/Debat_abattage_rituel_CSA_FranceTV.pdf

Chiche ? On attend la réponse de France Télévisions… Et évidemment Riposte laïque est prête à participer à ce débat.

Roger Heurtebise

image_pdfimage_print