Halluin-Maubeuge : les ch'tis ne veulent plus casquer !

la-colere-monteIl y a peu c’était l’été, l’insouciance, les vacances et les instituts de sondage démontraient qu’une (petite) majorité des français n’était pas opposée à l’accueil des « réfugiés ». Leur problème était plutôt de savoir si ce serait frites-saucisses au barbecue ou chips et travers de porc pour la soirée. L’immigration ? « Pas concerné, non y a pas de problème », et les problèmes liés aux conséquence de l’immigration ? « Ch’sais pas, chuis pas concerné ».

Et puis c’est la fin des vacances, le retour déprimant du métro-boulot-dodo-feuilles d’impôts. Et puis une sensation de malaise dans la quartier pavillonnaire ou la copropriété. Qui sont ces nouveaux qui ne parlent pas un mot de français et qui s’habillent étrangement ? Ben voilà, justement, pendant que vous aviez les pieds dans l’eau, on vous a collé une augmentation sur l’électricité, le gaz et autres, ET, en plus, des réfugiés, appelés avant migrants mais dont  la dénomination précise est clandestins.
Et un clandestin ça mange, il lui faut un panier douillet, une gamelle et une litière. Le panier doit être un appartement de grande surface avec cuisine équipée, salle de bain, draps propres… La gamelle doit être aux convenances de la religion et du pays (sinon grève de la faim car pas assez épicée). Il faut aussi penser au chauffage, le clandestin venant pour la plupart du temps d’un pays chaud. Bref l’addition risque d’être salée.
Une commune du nord, Halluin, était candidate à l’adoption, du temps où le maire était plutôt de gauche. L’association subventionnée par la commune payait le loyer et la commune payait les charges. En résumé la commune payait donc tout et la commune c’est le contribuable. En 2014, la nouvelle majorité Union de la Droite de cette ville de 20.000 habitants a baissé la subvention à l’association CLCV initiatrice de l’adoption, puis a refusé de payer les factures eau-gaz-électricité pour les deux familles, l’une géorgienne, l’autre arménienne (1). Le montant des factures est de 4 460 Euros, si si, vous avez bien lu: 4 460 Euros rien que pour eau-gaz-électricité! Fichtre, rien que ça! 2 230 Euros par famille et par an en moyenne, il devait faire chaud dans les appartements à ce tarif là et les douches nombreuses. Bah ! quand on ne paie pas … faut profiter. Ils ne paient pas les repas non plus, c’est l’Entraide Alimentaire qui les fournit et, cerise sur le gâteau, ils ont 200 Euros/mois d’argent de poche.
 halluin2
C’est bien, mais « Tout ça n’vaut pas un clair de lune à Maubeuge » (chanté par Bourvil (2) et (3)). Allons donc profiter du clair de lune à Maubeuge (4), ville de 33 500 habitants située à quelques dizaines de kilomètres d’Halluin. Là aussi il y a un malaise exprimé le 4 octobre par « On est Français, il faut s’occuper des Français » et « On est Français, on bosse, on gagne pas de fric, on paie pour Hollande ou les autres« . Ce malaise a été exprimé par 150 personnes défilant dans les rues de Maubeuge. Les autres ? Ceux qui, comme ces deux familles d’Halluin, consomment 4 460 Euros par an pour se chauffer, familles nourries qui ne paient pas d’impôts et à qui on donne 200 Euros par mois.
La France gronde.
 maubeugeManifestant à Maubeuge avec l’inscription « Touche pas à mon pognon » et drapeau français dans la main.
Plutôt que d’adopter un clandestin, adoptez un chat. Pour vous remercier de votre accueil il ronronnera lui. Le chat ronronne, le clandestin ronchonne.
Philippe Legrand
image_pdf
0
0

4 Commentaires

  1. les ch’tis ont toujours eu le vote coco-socialo dans les gènes, en rêvant « Germinal ». Ils sont arrivés à destination…

  2. Ce n’est pas qu’Halluin-Maubeuge qui en a ras le bol, mais une grande partie de la France.

  3. Et le chat ne nous violera ni ne nous égorgera…détail qui peut avoir son importance…

    • Hellène … faut faire attention que le chat ne vous prenne pas pour une petite souris …

Les commentaires sont fermés.