1

Halte à la psychose, les enfants peuvent reprendre l’école !

Rentrée scolaire le 11 mai ? Rentrée prématurée ?
« Prématurée » estiment les syndicats de l’Éducation nationale ! On s’en serait quasiment douté ! Salaires assurés pour les personnels de l’Éducation nationale, postes non remis en cause, pourquoi s’en faire ?
Un « sentiment » d’insécurité… assurent-ils ! Seulement un sentiment ? Qui sert de paravent à l’imposture !
En réalité, tout est en train de rentrer dans l’ordre et au lieu de laisser perdurer cette psychose collective liée à une épidémie qui est en train de disparaître, écoutons plutôt le professeur Raoult dont le discours, les recommandations, les prescriptions n’ont jamais été pris en défaut depuis le début de l’apparition de cette épidémie de Covid-19 et à qui l’on peut faire entièrement confiance.

S’il avait été écouté et suivi par nos gouvernants, cette épidémie n’aurait pas abouti, outre à cette psychose collective, à la catastrophe économique et sociale qui va résulter de toutes les décisions plus aberrantes les unes que les autres prises par ceux censés nous gouverner.

Les enfants peuvent reprendre les cours

D’une part, cette épidémie ne touche pratiquement pas les populations jeunes ; elle a touché principalement les personnes âgées et leur a été fatale lorsque cette grippe était associée à d’autres pathologies pré-existantes mais n’a pas provoqué un taux de mortalité plus élevé que les années précédentes à la même période ; c’est le confinement généralisé qui a donné à cette épidémie une importance numérique qu’elle n’a pas.

D’autre part, ce confinement n’a rien résolu – bien au contraire – nous le savons par comparaison avec d’autres pays comme l’Allemagne entre autres et il n’y a pas lieu de se polariser sur de prétendues précautions particulières à prendre pour un déconfinement progressif dans la mesure où – par surcroît – il n’y a pas de risque de « redémarrage », de possible « rebond », contrairement à ce qui est prétendu : c’est encore une aberration qui a été dénoncée par le professeur Raoult dans sa vidéo du 28 avril.

Néanmoins, pour rassurer les parents inquiets, intoxiqués par toute cette propagande, il leur suffit de pratiquer les recommandations qu’avait faites le professeur Raoult dès le début de la crise : pratiquer des tests, c’est la seule façon de retrouver la sérénité et d’agir en conséquence.

Sortons de cette psychose collective aussi absurde que nuisible créée de toutes pièces par ceux qui nous gouvernent, retrouvons vite une vie normale ! et pas de « tire-au-flanc » !

Claude Meunier-Berthelot