1

Halte au djihad judiciaire du CCIF et de ses complices

COMMUNIQUE DE RESISTANCE REPUBLICAINE ET DE RIPOSTE LAIQUE

Halte au djihad judiciaire du CCIF et de ses complices

Alors que les attentats islamistes se multiplient, depuis celui de Charlie Hebdo, en France, en Europe et dans le monde, par une curieuse inversion des valeurs, des associations musulmanes comme le CCIF, des procureurs aux ordres du gouvernement, de prétendus antiracistes et des islamo-collabos notoires multiplient les plaintes contre ceux qui veulent alerter nos compatriotes sur la nocivité de l’islam, et son incompatibilité avec la France et ses valeurs de liberté.

Le CCIF intimide systématiquement tous ceux qui osent émettre la moindre critique à l’islamisation de la France. Il a même déposé plainte contre l’ancienne ministre Laurence Rossignol, qui voyait dans le voile islamique un symbole d’oppression des femmes, pour islamophobie.

Il a orchestré, au lendemain d’une prestation d’Eric Zemmour, des centaines de plaintes adressées au CSA contre le journaliste du Figaro.

http://www.lexpress.fr/actualite/medias/zemmour-dans-c-a-vous-plus-de-700-plaintes-aupres-du-csa_1829681.html

Il a monté de toutes pièces l’affaire du Cénacle, et la persécution du restaurateur, lourdement condamné par la justice française.

http://ripostelaique.com/le-ccif-exulte-le-restaurateur-du-cenacle-condamne-par-des-juges-dhimmis.html

https://ripostelaique.com/proces-en-appel-du-cenacle-le-testing-du-ccif-parait-evident.html

A présent, il orchestre une véritable campagne de presse contre Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine, accusée d’apologie du terrorisme, rien de moins !

http://ripostelaique.com/attentat-de-londres-le-ccif-attaque-et-menace-christine-tasin.html

Rappelons qu’une autre avocate, de culture arabo-musulmane, Samia Maktouf, avait essayé, elle aussi, d’impliquer Eric Zemmour dans une histoire semblable d’apologie du terrorisme.

http://ripostelaique.com/samia-maktouf-se-farcir-zemmour-et-faire-casquer-la-france.html

Ce même Eric Zemmour vient d’être condamné, de manière scandaleuse, par la 17e Chambre, pour incitation à la haine, suite à une plainte de l’association pro-palestinienne Capjpo.

http://ripostelaique.com/zemmour-condamne%E2%80%89-logique-il-dit-la-verite-sur-lislam.html

Dans un autre registre, leurs complices d’Oumma.com ont inventé de fausses menaces de mort qu’aurait proférées Riposte Laïque et sa contributrice Sophie Durand contre la candidate voilée convertie Sandra Fourastier.

https://oumma.com/site-riposte-laique-menace-de-mort-candidate-portant-voile/

https://ripostelaique.com/sandra-fourastier-se-fabrique-des-menaces-de-mort-pour-faire-condamner-riposte-laique-les-preuves.html

Par ailleurs, le policier Sébastien Jallamion, a été révoqué de la police et condamné à 5 000 euros d’amende, suite à la plainte d’une collègue musulmane, Ouarda Laareg, qui l’a dénoncé à sa hiérarchie, pour des propos contre l’État Islamique tenus sur une page Facebook privée.

http://ripostelaique.com/denonciatrice-de-jallamion-ouarda-laareg-a-t-amis-police.html

Pierre Cassen, le fondateur de Riposte Laïque, se voit, lui, harcelé par la justice française, suite à des plaintes d’Anne Hidalgo, Bernard Cazeneuve, l’association islamiste liée à l’UOIF « Aube du Savoir », le journaliste Nicolas Hénin et l’essayiste Caroline Fourest, sans oublier quelques préfets socialistes aux ordres du pouvoir.

On pourrait ajouter des dizaines d’exemples supplémentaires qui participent à ce véritable djihad judiciaire qui se développe en France.

Par ailleurs, nombre de musulmans qui se disent modérés et les tueurs islamistes poursuivent le même but : l’islamisation de la France, et sa soumission aux lois de la charia. Les méthodes sont certes différentes, et on entendra fréquemment de prétendus modérés condamner les actions violentes de ceux qu’on présente comme des radicaux. Ce n’est que de l’enfumage, pour mieux nous vendre un islam qui n’existe pas, et serait compatible avec les valeurs de la République.

L’islam s’implante par la terreur, dans notre pays : les attentats, les agressions souvent gratuites commises par des musulmans contre des infidèles, le chantage à l’émeute, le chantage au vote musulman aux élections et la multiplication des procès.

Nous nous sentons donc parfaitement autorisés à dire que le djihad judiciaire du CCIF et de ses complices complète le djihad des assassins de Charlie, du Bataclan, de Nice, des policiers de Magnanville et du prêtre Hamel, avec un objectif commun : soumettre par la terreur les Français à la conquête de l’islam et aux lois musulmanes.

En multipliant les plaintes contre les résistants à l’islamisation de notre pays, en orchestrant des campagnes haineuses contre eux, les islamistes du CCIF et leurs complices, musulmans modérés ou islamo-collabos, livrent délibérément ces patriotes aux balles ou aux couteaux des tueurs islamistes, avec le silence complice des autorités françaises et des médias de propagande.

Bien évidemment, trois solutions s’imposent : l’abrogation de la loi Pleven et de toutes les lois liberticides, et l’interdiction de toute visibilité de l’islam sur le territoire, qui passe bien sûr par la dissolution du CCIF et de toutes les associations musulmanes.