Hamidou Anne veut la fin de la France blanche chrétienne, au nom de l’antiracisme

Ces personnages peu reluisants qui défilent sur les plateaux télé pour déverser leur haine de ceux qui ne pensent pas comme eux n’ont que deux atouts. Ils ne sont pas blancs, et ils ont su jouer du politiquement correct.

Ma grand-mère aurait dit « ils ne se sentent plus pisser » ou encore « ils veulent péter plus haut que leur cul« . C’était une femme de bien, ma grand-mère. Elle n’avait pas fait d’études, elle n’avait jamais fait de politique, elle n’avait jamais couché pour devenir starlette (et se plaindre 10 ans après), elle n’avait jamais attendu le feu vert des journaux qu’elle n’avait pas le temps de lire avec sa nichée de 7 enfants, mais elle pensait juste, elle pensait bien. Elle avait la chose du monde la moins bien partagée en ce début du XXIème siècle, le bon sens.

Or, Sy et Obono en manquent cruellement. Le feuilleton est à se tordre de rire.

Obono est invitée à parler sur les plateaux ? Elle se torture les méninges : quoi dire ? Quoi penser ? C’est une brave fille, Obono, depuis qu’elle suit Méluche comme son ombre, elle a appris que l’important c’était les Africains et la Méditerranée, que l’islam avait le vent en poupe… Alors elle y va, désireuse d’aider son mentor.

Elle y va à la pelleteuse : elle trouve normal de niquer la France et refuse de dire « vive la France », elle signe une pétition contre les policiers brûlés par les antifas, elle appelle sexisme le fait de refuser de prendre le volant après une femme…

Et alors, cette sale bonne femme joue les victimes et les medias mènent une campagne en sa faveur. Elle serait victime, tout simplement de racisme ! Ben voyons.

Sy ? il commence par insulter Zemmour en le traitant de guignol et tombe malade quand Zemmour, avec son esprit, l’envoie en tapis en 12 mots : c’est toujours flatteur d’être traité de guignol par un guignol. K.O le Sy. Encore quelques onces de vie en ce corps ? Il passe à l’insulte diffamatoire. Un Droit de Zemmour qui lui dit gentiment qu’il ne connaît pas le sens des mots et c’est l’hallali. L’autre à la niche pour un certain temps. Le plus longtemps possible sera le mieux.

Mais pour Obono comme pour Sy, tout va tout de même très bien… Ils sont noirs, ils sont donc des espèces protégées, mis sous cloche, encensés. Ils ont tous les droits, exactement comme ces dictateurs noirs qui depuis des centaines d’années endeuillent l’Afrique, persuadés qu’ils ont raison et que là où ils sont tout est possible. Et que tout leur est dû.

Il faut lire l’article particulièrement nauséabond de Hamidou Anne, chroniqueur du Monde Afrique sur le sujet. Du grandiose. Voir ci-dessous. J’ai corrigé ( en rouge ) comme d’habitude les féminins-fautes de français

Voici la photo du chroniqueur Hamidou Anne. Ne serait-il pas un peu partisan ? Ne serait-il pas un militant de la négritude spécialisé dans la défense par principe de tout être de couleur, quoi qu’il fasse ?

On trouve de drôles de choses sur google; il est traité de « con en mission commandée pour déstabiliser le Bénin« , on parle de ses odes au métissage…

http://www.black-feelings.com/accueil/detail-actualite/article/hamidou-anne-un-con-en-mission-benin-afrique-monde-infos-facebook/

« Nul ne doit accepter le déferlement de haine raciste dont est victime Danièle Obono »

TRIBUNE. Le député de La France insoumise est au cœur de plusieurs polémiques. Mais les arguments pour débattre de ses idées volent très bas, estime le chroniqueur du Monde Afrique.

L’hebdomadaire français d’extrême droite Minute a mis une photo du député insoumis Danièle Obono à sa « une » avec le titre choquant « Mais qu’on la fasse taire, bordel ! ». Il s’agit du dernier acte d’une campagne lâche et nauséabonde de dénigrement et d’injures menée depuis plusieurs mois à l’encontre du député de 37 ans.

[…]

D’abord, c’est dans le studio de l’émission « Les Grandes Gueules » sur les ondes de RMC qu’elle a été sommée de prouver son attachement à son pays d’adoption en clamant un « Vive la France ! ». Ses procureurs s’offusquaient qu’elle ait signé, en 2012, aux côtés de nombreuses personnalités françaises (dont Eva Joly, Noël Mamère, Clémentine Autain) que personne n’a songé pourtant à inquiéter, une pétition pour défendre la liberté d’expression parue dans Les Inrockuptibles au sujet d’une chanson de rap intitulée « Nique la France ». Des mois plus tard, c’est son foulard noué en coiffe « à l’africaine » qui a été jugé scandaleux et déshonorant pour le Parlement français. J’élude les accusations sordides lancées par Manuel Valls de liens avec l’islamisme politique et d’accointances avec les courants antisémites et sur le fatras de sottises visant à la discréditer.

[…]

« L’Insoumise » est victime d’attaques violentes de journalistes et de citoyens, car elle est une jeune femme noire qui, de surcroît, a décidé de ne pas se taire. Son identité composite est un problème pour de nombreuses personnes qui vivent encore dans le mythe de la France blanche et chrétienne. Leur France au périmètre identitaire étriqué peut faire des concessions aux femmes dans le milieu politique – et encore – si celles-ci ont la bonne couleur de peau. Les pourfendeurs d’Obono ne tolèrent pas qu’on confère une écharpe tricolore ou un maroquin à des « bougnoules », « bamboulas » et autres « nègres ».

Peut-on critiquer Danièle Obono ? Oui. Peut-on s’opposer vigoureusement à ses prises de position ? Oui, quand notamment ici, sur son blog, elle a du mal à exprimer de la compassion vis-à-vis des victimes de Charlie Hebdo. Et aussi lorsqu’elle évoque et dénonce la censure dont serait victime Dieudonné. S’y ajoute, le 1er octobre, sa prise de position sur les conducteurs de bus refusant de prendre la relève d’une collègue femme. Là encore, avant même de répondre aux arguments de Mme Obono qui y voit davantage un problème de discrimination et de sexisme qu’une radicalisation relevant de la loi d’exception sur la lutte contre le terrorisme, Jeannette Bougrab l’affuble, sur le plateau de l’émission « La République » de LCI, du qualificatif d’« idiote utile ». Certes la députée de Paris commet des maladresses et prend des positions discutables sur des sujets clivants. Mais elle mérite qu’on lui oppose des arguments rigoureux, car elle a choisi le combat syndical, associatif et politique de terrain, fait de bagarres, de coups à recevoir et à donner. Et aussi celui des idées.

Mais nul ne doit accepter le déferlement de haine raciste dont elle est victime. On lui reproche, de façon parfois hystérique, d’être une femme noire qui refuse de se taire, de ne pas se vautrer dans la case de ses origines ou de ne pas exprimer au quotidien sa gratitude vis-à-vis du pays qui l’a accueillie et, l’intégrant symboliquement dans sa communauté nationale, lui a donnée sa nationalité. Elle n’est pas dans la célébration vaseuse et candide de cette France universelle qui accueillerait tous les fils de la Terre et leur permettrait de réaliser leurs rêves. Son irrévérence, si précieuse, lui vaut cette campagne infecte.

Couleur de peau et origine

Mais cette cabale odieuse contre Danièle Obono n’est pas inédite. Les femmes politiques noires et arabes en France sont souvent l’objet d’une réelle stigmatisation. Rachida Dati, Christiane Taubira ou encore Najat Vallaud-Belkacem, femmes diplômées et brillantes mais souvent appréhendées selon leur couleur de peau et leur origine, donc haïes pour ce qu’elles sont ; elles ont subi de violentes attaques dont les relents racistes étaient évidents.

[…]

Il y aura d’autres Danièle Obono au Parlement français, dans les ministères et même un jour à l’Elysée, car la marche de l’Histoire est ainsi faite. La France blanche, chrétienne, au risque de terroriser certains petits esprits, est finie. Terminée. L’avenir du monde est le métissage avait prédit un illustre français, qui a siégé dans le même Hémicycle que Danièle Obono aujourd’hui : il s’appelait Léopold Sédar Senghor.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/10/18/daniele-obono-est-victime-de-la-france-raciste_5202754_3212.html#ZOSXGTkDKixaM8dz.99

Grandiose, n’est-ce-pas ?

Il a même le culot de citer Léopold Senghor. Il ne s’est pas demandé pourquoi l’écrivain et homme politique noir n’a jamais eu à subir de campagne, ne s’est jamais plaint de racisme ?

C’est qu’il ne disait pas de conneries comme Obono et Sy. Tout simplement… Il nous respectait, il respectait tant la France qu’il y a fini sa vie. Il l’aimait, il aimait sa littérature, sa culture, ses origines gréco-romaines…

Qui pourrait imaginer qu’un Senghor ait pu dire « nique la France » et ait pu trouver des excuses à un radicalisé en puissance refusant de s’asseoir après une femme dans un bus ?

Quant au métissage selon Senghor :

Le nom de Léopold Sédar Senghor est indéniablement attaché au concept de la négritude qu’il définit entre autres comme « une volonté d’assumer les valeurs de civilisation du monde noir, de les vivre soi-même, après les avoir fécondées et actualisées » (1977 : 217). Elle est en quelque sorte un enracinement dans la culture négro-africaine et sa manifestation dans le vécu du Noir. Senghor reconnaît le fait que l’identité culturelle africaine peut et doit être préservée sans que cela nuise aux échanges avec les autres cultures, car c’est dans ces relations que le monde s’enrichit. Sans l’enracinement dans ses valeurs de culture, l’Afrique ne pourra pas construire un développement socio-économique viable. Elle sera de même incapable d’apporter une contribution valable à l’édification de la civilisation de l’universel, ce qui ferait d’elle un réceptacle d’idées et de valeurs, le problème de l’aliénation risque de ce fait de se poser de nouveau. Si l’enracinement est un leitmotiv dans la poésie de Senghor, c’est parce qu’il a une vocation fondamentale, celle d’apporter d’abord une solution au conflit des cultures, à ce tiraillement entre la tradition et la modernité qui est le résultat du contact avec la culture du colon. L’enracinement rend aussi possible l’affirmation de l’identité tout en préparant l’Africain à une meilleure ouverture au monde. Il doit être fier de ce qu’il est avant de s’ouvrir aux autres.

[…]

Chez Senghor, l’une des données principales de la symbiose des civilisations est le métissage et il se décline dans sa poésie en deux temps. Tout d’abord, le poète est lui-même le fruit d’un métissage au premier degré, car il né de parents qui appartiennent à des ethnies différentes : son père est Sérère et sa mère d’origine peule. Il s’agit donc d’un mélange qui s’est effectué à l’intérieur d’une même aire géographique, entre ethnies qui cohabitent, mais Senghor y attache une valeur extrême, car il a évalué la richesse que ce métissage lui a apportée ; il est le dépositaire d’un héritage culturel inestimable grâce à la rencontre de ces deux cultures. Dans les vers suivants, il rend hommage à sa mère tout en louant son sang métissé. Il prophétise en même temps le futur du continent africain qui verra les Africains se mélanger, les barrières ethniques abolies, et le métissage aura de ce fait permis de réaliser l’unité africaine à laquelle le panafricaniste qu’il est aspire :

[…]

Senghor symbolise aussi la civilisation de l’universel par la réconciliation des races noire et blanche qui se sont confrontées au cours de l’histoire. Les Blancs ont exercé leur domination sur les Noirs sous différentes formes et ces derniers ont eu à subir leurs exactions pendant des siècles. A travers la métaphore musicale, l’image de ces deux races unissant leurs voix dans un même chant, Senghor invite à un dépassement des vieilles rancœurs et au pardon. Ce chant traduit les retrouvailles d’hommes et de femmes désormais égaux, unis par la fraternité universelle, celle de ceux qui ont conscience d’appartenir à la même race humaine. Il ne signifie pas une uniformisation de toutes les cultures, mais un enrichissement dans les différences. C’est le rêve-vision du poète qui exprime ainsi son amour pour toutes les races et son désir de les voir se tendre la main. La civilisation de l’universel sera un monde idyllique dans lequel l’homme renouera avec le bonheur originel, comme le montre l’allusion du poète au Royaume d’enfance :

Les Blancs et les Noirs, tous les fils de la même Terre-Mère
Et ils chantaient à plusieurs voix, ils chantaient
Hosanna ! Alléluia !
Comme au Royaume d’Enfance autrefois, quand je rêvais.
(1990 : 302).

Senghor exprime cet espoir d’une harmonie entre Blancs et Noirs dans l’« Elégie pour Martin Luther King », qui est un hommage à ce militant afro-américain des droits civiques. Ainsi, le rêve de fraternité des races que le poète décrit avec enthousiasme dans cette élégie rejoint celui que King avait exprimé dans son célèbre discours « I have a dream » (J’ai fait un rêve) dans lequel il faisait part de sa vision d’une Amérique nouvelle où ses enfants de races différentes pourront vivre dans la fraternité en étant libres et égaux en droits. De plus, à travers l’amour universel que prêche Senghor transparaît celui qu’il ressent pour la France et son peuple, elle est sa seconde patrie et les Français, il les considère comme ses frères et cela malgré le passé turbulent qui se dresse entre eux. C’est un rêve de bonheur dans l’amour fraternel et il ne désespère pas de voir son idéal se matérialiser :

Que j’ai rêvé d’un monde de soleil dans la fraternité
De mes frères aux yeux bleus.
(1990 : 50).


Ainsi, le métissage atteint son stade ultime, sa forme parfaite avec la rencontre de toutes les races, de toutes les civilisations qui serait la communion véritable de la race humaine ; c’est dans ce contexte que se place la civilisation de l’universel. A propos de la conception senghorienne du métissage, Lilyan Kesteloot affirme :

[…] s’il se déclare partisan des civilisations métisses, il s’agit, selon ses propres termes, de ‘confrontation’, de ‘symbiose’. Comme dans la synthèse hégélienne, les deux affirmations contraires – valeurs nègres/valeurs occidentales- doivent s’épurer l’une et l’autre et ne conserver que leurs caractères excellents, pour arriver à l’harmonieuse fusion que Senghor souhaite. (2001 : 160).

Lire l’ensemble de l’article ici :

http://ethiopiques.refer.sn/spip.php?page=imprimer-article&id_article=1810

 

Bref, en sus d’être un journaliste sans objectivité, en sus d’être selon ses ennemis « un con en mission commandée », c’est, aussi un traître à la cause noire, à la cause de Senghor. Le métissage souhaité par Senghor c’est d’abord l’union de toutes les tribus et ethnies africaines et c’est le travail en commun des Noirs et des Blancs, l’alliance de l’Afrique et de l’Europe à égalité… Ce n’est ni le Grand Remplacement, ni la société multiculturelle… Au contraire. Parce qu’il faut affirmer et garder ses différences, ses caractéristiques…

Complément de Claude T.A.L

 

Sy à Obono : « t’as de beaux yeux, tu sais »

Nous assistons à une destruction, à marche forcée, de toute notre culture,de toute notre histoire, toute notre littérature, et de tout l’héritage qui fait a fait de la France une nation.

La langue : « écriture inclusive »
L’ histoire : « débaptiser les rues Colbert  »
……..

Une liste qui serait longue comme plusieurs bras !

A propos du Docteur Knock incarné » par Sy :

Pourquoi pas un remake de » Quai des Brumes » avec sy tenant le rôle de Gabin, et obono celui de Michèle Morgan :

» t’as de beaux yeux, tu sais « . !

Regardez à nouveau, sentez vos poils se dresser sur vos bras, d’émotion devant tant de beauté, devant cette réussite absolue… Imaginez les deux nuls ci-dessus…

(Désolé pour sy et obono, mais face à Gabin et Michèle Morgan, je ne pouvais décemment pas leur mettre une majuscule).

Et un nouveau » Napoléon «, d’Abel Gance, avec sy dans le rôle de Napoléon ?
(même remarque que précédemment sur les majuscules).

Claude T.A.I

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/18/deux-minables-obono-et-sy-defendus-par-le-minable-hamidou-anne-qui-ose-evoquer-senghor-grandiose/

image_pdfimage_print

108 Commentaires

  1. Salut à tous,

    Je suis convaincu que la couleur de peau n’est pas un problème mais les religions en général sont des problèmes et en particulier l’islam est devenu un gros problème surtout depuis 2004-2005.

    Madame Obono et Omar Sy sont tout les deux des lèches-babouches.

    • si il y en a qui ne veulent plus de blancs en France…..ils peuvent y croire ! cela se reglera automatiquement par les armes,je ne pense pas que les Français de souches vont se laisser marcher sur la gueule indéfiniment ! pour l’instant « les autres » pavoinent et se sentent fort parce qu’ils sont protéger par les collabos de politiciens,mais ca ne durera pas longtemps.

      • exact ! et pour répondre à chevrotinedom, oui, les africains chrétiens se sont toujours intégrés !

      • @KABOUT
        Qu’Alisanos, Nemausus, Cernunnos et Epona vous entendent et nous guident cher ami.

      • Surtout par des collabos journalistes. Le plus gros, peut-être le seul problème de notre pays, c’est la constante manipulation gauchisante de l’information, ou plutôt même la désinformation totalitaire pratiquée par la presse bien pensante depuis des décennies…

    • oh ils ne sont pas descendus si bas ils se sont arrêtés en route à mi corps plutôt !

    • La religion est certainement un problème mais le manque d’intelligence caractérisé d’Obono et de Sy doit être pris en compte car fondamental. N’oublions pas le rôle des médias nauséabonds qui nous abreuvent d’inepties.

    • Et qu’est ce que Bokassa a à voir avec Sy et Obono? C’est comme si, pour s’en prendre à RL, on montrait l’image d’adolph hitler ou marc dutroux…

      • je crois que Bokassa était un admirateur de la France et surtout, surtout, de Napoléon ! Je pense qu’il a voulu un couronnement comme celui de l’Empereur !

    • avait-il appris à pisser debout au moins ? (avant son couillonnement ?)

      • BOKASSA était certainement un ignoble et sanguinaire tyran mais IL ADORAIT ET RESPECTAIT LA FRANCE.

  2. Il devient clair et ça va se confirmer de plus en plus dans les années à venir que le message de nos génocidaires sera carrément direct et sans réserve : la France blanche, chrétienne disparaîtra. Pourtant, je croyais que nous étions une société multiculturelle qui échange ses richesses ! Bien sûr que non, il faudra sans arrêt se faire « tout petit », enlever cela et ceci qui pourra choquer la « diversité »,etc. Jusqu’à la disparition pure et simple de ce que nous sommes. Bravo, mes chers compatriotes. Vous acceptez cela ?

  3. j’ai 37 ans et je vis bien en France, je suis députée insoumise de la France, la France me donne beaucoup de sale argent français, je suis une vieille étudiante Française et je nique la France. NA !

    • Ah ouais ? et ça s’appelle comment, le fait de niquer son propre pays, voire de le trahir ?

    • Insoumise ? Rire …Vous et vos collègues de la même secte n’êtes pas insoumises puisque vous êtes des dhimmis,des lécheuses de babouches …Enfin vous écrivez au 2°degré j’imagine .

  4. la race blanche ne va pas disparaître ceux qui sont métissé une seul chose pour l’éradiqué sera l’abattage pas le choix car le métissage est pas une race s’est la dégénérescence de la race humaine ,je l’aie toujours dit un homme blanc avec une femme noir les enfants sont noir et l’inverse s’est pareil et on le voit quant on croise ses gens là dans la rue si rien n’est fait la France sera toute noir ,les gens sont aveugle sourd et ne croire a rien

    • Du calme, grélaud ! Le métissage forcé, forcené, obligatoire, de n’importe qui avec n’importe qui, est une aberration, c’est contre nature. mais un métissage de ci, de là, n’a jamais nui à personne ! Je vous rappelle que l’un de nos plus grands écrivains, l’un des plus populaires, était métis : Alexandre Dumas ! Et que je sache, il n’avait rien d’un dégénéré !Pour écrire ce qu’il a écrit, il aimait la France, lui ! Je prêche aussi pour ma paroisse, puisque mon fils est métis, son père étant africain (chrétien). Il aime la France comme moi, il adore les celtes, les grecs leur histoire et leur mythologie et combien de personnes m’ont fait remarquer à quel point il est intelligent ! (sans le vanter bêtement!) Son meilleur ami est métis de vietnamien et lui aussi est une « boule » !

    • La couleur de la peau n’a pas grand chose à voir. Les quarterons 3 blancs, 1 noir, deviennent « blanc » …
      Ce qui est fondamental, c’est la culture qui induit tout le reste.

      • A Haïti il y avait des Portugaises ,  » blanches  » . Une Loi les a obligés à choisir un mari  » noir  » .Résultat , la culture a induit tout le reste .

  5. J’ai surtout aimé Omar Sy dans le rôle de Chocolat quand il se prenait des coups de pied dans le cul. Là, il était vraiment dans le personnage.

    • La maladresse de omar sy a ete de ne pas avoir saisi que l interpretation de Louis jouvet dans knock a sacralisee cette oeuvre. Il s est sans le savoir empare d une relique.
      Il aurait triomphe dans une autre version celle du docteur arrivant dans Un desert medical en france et se trouvant litterale ment assailli par des patientes en manque de beau male. Les ingredients pour un scenario comique etaient la.
      Omar s est trompe de scenario.

      • Une relique dans la « culture » de Sy, c’est une amulette! M….e alors, il s’est trompé d’amulette. Le scénario que vous proposez soeur anne, aurait été bien plus affriolant.. surtout s’il arrivait dans un désert médical où la préfecture locale aurait installé des migrantes musuls.. Mieux que Don Camillo et Peppone façon africanos!!

  6. Hamidou Anne n’est pas si inintéressant que ça . Il a compris comme E.T qu’il fallait retourner à la maison . Mais pourquoi le dire à des cotons – tiges ; il serait plus intéressant qu’ils le disent aux siens , qu’ils comprennent son message .
    En tous les cas je suis d’accord avec lui : chacun chez soi , chacun pour soi , chacun par soi , ce qu’il dit à la fin de son discours .
    Bon vent Hamidou !

    • la savane est belle euuu, mais à quoi bon le nier ce qui l’ensorcelle le plus c’est PARIS, Paris tout entier comme chantait la grande JOSEPHINE BAKER… EH OUI à PARIS TOUT EST PERMIS même les journalistes euh non les « chroniqueurs = lire les GROS NIQUEURS)….

      • mais, comme le disait un poète français (l’un de mes préférés) : « il n’est bon bec que de paris » ! Et demandez donc au crustacé sy et à obono de nous citer le nom de ce poète…!

  7. Les niqueuses de la France sont aidées par les grosniqueurs de la France bobo…. A qui la faute si ce n’est pas les moutons qui ne remarquent pas en masse…. Ne regardez pas les émissions nocives de la télé quand ils/elles apparaissent … Le mepris en allant meme aux rassemblements le dos tourné … Y aller en masse et repartir dès qu’ils montent sur scène ..Prenez des crécelles avec vous ….Amusez vous comme au cirque …. Ils/elles haïssent de n’être pas pris/e au sérieux…..

  8. De dire que les gens sont cons n’est pas raciste. De dire que ce qu’ils vomissent n’est pas raciste. De leur dire qu’ils aillent ailleurs se faire foutre n’est pas raciste. Qu’ils ne connaissent rien de la culture du pays n’est pas raciste…. Qu’ils/elles se mettent leur tronche dans leur trou du Q n’est pas raciste aussi…. La France est un pays libre de laisser vomir et ignorer les cons … Mais si les cons moutons votent, alors la c’est la perte totale en vue !…

  9. anne ma soeur anne ne vois-tu rien venir ? ne sens-tu pas encore mon pied au Q ?
    çà vient plus vite que tu ne le penses…….

  10. Ces débiles qui font office d’anti racistes crèent plus de racistes qu’ils n’en guérissent.Les noirs et les maghrébins se plaignent du racisme des blancs en général ;il faut bien reconnaître qu’ils font tout pour cela .Obono est prise pour une conne,et Sy qui jouissait jusqu’à présent d’un préjugé fravorable a dévoilé sa véritable nature ;l’arrière boutique n’est pas belle à voir .ça va lui coûter cher,car la connerie n’est pas bonne pour les affaires et les productions cinématographiques sont des affaires.Knock va faire un bide monumental,et on n’est pas prêt de revoir Sy …

  11. Léopold Senghor et Houphouët Boigny ou Félix Eboué étaient noirs mais qui le remarquait ? Ils aimaient sincèrement la France, respectaient ses valeurs, étaient tous des hommes cultivés, intelligents, travailleurs …
    Que dire de ces caricatures que sont Sy, Obono et autre Noah ou Taubira ? Sinon qu’étant noirs ils ont été portés aux nues par des médias aux ordres et pourtant, le bon peuple français, pas plus raciste qu’un autre, s’est très vite aperçu de leur profonde et crasse bêtise, de leur mépris pour le pays qui les nourrit et surtout de leur racisme viscéral certainement provoqué par leur impossibilité de devenir ce qu’ils exècrent : « blancs » ! Souvenez-vous du petit Jackson … qui était devenu pratiquement transparent !

  12. Antiraciste,c’est devenu un métier,comme garçon de café ou clerc de notaire …

  13. ces deux sénégalais ne sont que des créatures .. les Mabuse du multiculturalisme et de l’immigrationnisme sont derrière le rideau et tirent les ficelles …Mais L’EUROPE ARYENNE se réveille .. hier à Prague une nouvelle victoire

    • Choisir Prague et la Tchéquie comme exemple de  » l’Europe Aryenne  », une terminologie chère aux nazis, est un bien mauvais exemple :
      D’une part, parce que la Tchéquie, à l’instar de tous les autres pays slaves, revendique ses origines, lesquelles étaient honnies par les nazis !
      D’autre part, parce que la Tchéquie a été parmi les opposants les plus résolus du nazisme !
      Ce en quoi les nazis le lui a très bien rendu en la martyrisant férocement !

      • Je connais la « République Tchèque » ! La « tchèquie » est elle un sous produit!?

  14. Je ne suis pas raciste mais quand ce sera le moment, comme beaucoup de français (les vrais) je ferai justice. Trop, c’est trop. On ne peut pas pardonner à ces merdes de musulmans, ni à aux politiques, ni aux financiers. Ce sont eux les racistes et les coupables.

  15. Senghor,malgrè sa grande culture et son amour de la France était un rêveur et ne pouvait s’empêcher de voir la colonisation comme une oppression des africains.Ils oublie qu’au XIX°s l’Afrique était à l’âge de pierre,en proie aux maladies,à de terribles épidémies,à l’esclavagismes,aux terrifiantes guerres tribales,au cannibalisme,aux sacrifices humains .La colonisation n’a certes pas été toujours un chemin de rose,mais elle n’en demeure pas moins largement positive ;le reconnaître relèverait d’un minimum d’honnêteté intellectuelle …que serait l’Afrique sans les blancs ? Voir le Zimbabwé par exemple …avec les blancs,le pays ( Rodhésie ) le plus prospère d’Afrique ;sans les blancs,spoliés ou assassinés,l’un des pays les plus pauvres du monde .

    • Oui mais ça ils ne peuvent l’accepter ….c’est la vérité qui tue…donc c’est faux comme l’invasion de l’Europe….ce n’est pas leur vérité !

  16. Depuis Mai 2012, c’est la descente aux enfers, la victoires des minables au service de la pensée unique, la décadence tenue pour connaissance, en un mot c’est le bordel. Je me fous de la couleur de peau des gens, mais alors là complètement. Par contre, je suis atteinte de « conophobie aigüe », c’est grave docteur ? Vais-je être poursuivie pour incitation à la haine envers les cons ?

    • c’est Courteline qui avait prédit à peu près : quand les cons sont apostrophés par les conasses c’est qu’il y a un honneur qu’ils doivent tirer à être cons

    • belphegor
      Depuis 2012 seulement ? Moi je vois venir cette dégringolade depuis belle lurette. Depuis le début des années 70, dans la pensée dominante et dans les faits .

      • Si ,si ,victoire depuis 2012 ça accélère et j’ai connu les années 70 ,c’était loin d’être comme ça ,très loin !!!

        • D’accord avec vous, ça va s’accélérant. Mais si vous regardez de près toutes les saloperies commises pendant la décennie 70 par la nomenklatura, sournoisement, « à petits pas » (la technique du « voleur chinois) ,on comprend, avec le recul,tout ce qu’on ne comprenait pas, ou ne voyait pas en ce temps-là, que j’ai connu également, vu mon âge vénérable. Enoch Powell, lui, avait compris dès 1968.Et Jean Raspail en 1974. Moi, j’ai commencé à comprendre , notamment en 1978. En ce temps-là, la France était encore libre et prospère. Ou se croyait telle pour longtemps. Mais les salauds veillaient qui allaient mettre cette prospérité dans leurs poches, et abattre cette liberté .Si nous ne nous révoltons pas, c’en est fait de nous, et de l’Europe.

        • Vrai, mais c’est quand même en 1974 que la pente est devenue descendante. Avec l’arrivée au pinacle de la technocratie énarquienne, élevée au biberon crypto-gauchiste de Science Po et du Monde

      • 1974 exactement, avec l’arrivée de Giscard et Barre, premiers d’une longue lignée de membres du camp du bien crypto-socialistes

        • 1969 : Education nationale: création du corps des PEGC, qui n’ont pas peu contribué à la dégringolade du niveau de compétences des « apprenants »
          1975 (ou 76): loi sur le regroupement familial, Giscard étant président.

  17. Oh la la c’est vrai les poils se dressent sur les bras! … J’avais oublié merci.

  18. ils (les blacks) peuvent dire ce qu’ils veulent , mais ils sont incapables de vivre sans l ‘homme blanc , et puis s’ils sont pas contents la France ne retient personnes !! eux c’est la civilisation des tribus au XIX eme siecle , des cases bambous , des maisons en bouses de vaches!!!!! et j’en passe et des meillieurs

    • je pense que la question est bien plus complexe que cela…C’est l’homme blanc occidental qui n’aurait pas pu être ce qu’il est, vivre comme il vit sans l’Afrique et les africains. Car vous n’ignorez sans doute pas que les gaulois (« ancêtres » des français) n’ont pratiquement contribué en rien à la civilisation occidentale. Ils étaient des barbares pratiquant le sacrifice humain totalement analphabètes comme l’a d’ailleurs décrit le géographe Strabon. C’est grâce à la civilisation de l’Egypte antique noire que la Grèce s’est instruite et, par ricochet, Rome et toute l’Europe (alors barbare)par la colonisation romaine. Donc l’homme blanc doit tout à l’Afrique, sans compter la construction de l’Europe et de l’Amérique par l’exploitation des malheureux esclaves noirs

      • ….donc l’Afrique avait un potentiel énorme qu’elle n’à pas su développer à cause des méchants blancs…on occulte toutes les exactions des arabo-musulmans…c’est bon de se rassurer….un peu pathétique mais…bon….!!

      • Le mythe des Gaulois imbéciles et barbares a été inventé par le conquérant romain, qui y trouvait justification à l’invasion. Il y avait, comme il y a toujours et partout, une élite intellectuelle, qui savait lire et écrire, qui avait une écriture, à elle réservée, et qui savait, entre autres, calculer les marées de l’océan.
        Lisez Bruneaux, spécialiste en la matière.

        • Il suffit de lire les auteurs grecs qui ont parlé de la Gaule pour se rendre compte que les Gaulois avaient une civilisation et un art de vivre tout à fait agréable. Bruneaux est le meilleur spécialiste en effet. Certains croient connaître les Gaulois en lisant Asterix. Pfff.

        • Le conquérant romain (jules Cesar en l’occurrence) ne disait d’ailleurs pas que les Gaulois étaient des imbéciles non civilisés.

        • C’est la même chose donc que certains colons européens ont pu faire des africains en les décrivant comme des sauvage pour mieux justifier la colonisation (qui n’est rien d’autre qu’une invasion militaire) et un pillage des ressources de l’Afrique. Ce continent avait ses empire, ses royaumes, son organisation sociale, politique, artistique et son histoire précoloniale que ses griots racontent toujours. Même les écrits de beaucoup d’administrateurs coloniaux en témoignent. Son histoire me semble même plus certaine, plus élaborée que l’histoire de la Gaule. Si vous lisiez Strabon (grec) à propos de la Gaule, vous vous rendriez compte combien il peignait les gaulois en sauvage et vous seriez alors un peu plus prudent sur les récits de certains colons européens sur l’Afrique Noire.

      • Vous prenez vos fantasmes pour la réalité. Les Gaulois ont beaucoup apporté à la civilisation européenne (pharmacopée, travail du fer). Pour le reste, c’est la Grèce qui s’est rendue maîtresse de l’Egypte antique qui n’était pas noire. Regardez les nombreuses fresques: quand on voit des Noirs, ce sont des esclaves enchaînés. D’ailleurs si l’Egypte avait été de population noir, où celle-ci serait-elle partie? Pourquoi et comment aurait-elle disparu?
        Comment expliquez-vous que quand les Européens ont exploré et colonisé l’Afrique au XIX° siècle,ils aient découvert des hommes vivant comme au néolithique en Europe si les Noirs avaient civilisé le monde des siècles auparavant. Comment des civilisations aussi brillantes auraient-elles disparu sans laisser de traces?

        • Sy ,Obono en avait on l’appelerait Omar !!
          C’est bas ,mais j’ai pas pu résister !!

        • comment la civilisation Maya a disparu? Où sont passés les Olmèques? Les nazcas? Ensuite je vous signale qu’en Egypte existent les descendants des anciens egyptiens qui sont des noirs (dont on ne parle jamais) appelés coptes et fortement métissés aujourd’hui pour la plupart. Ensuite, quand les européens sont arrivés en Afrique, ils ont, contrairement aux idées reçues, trouvé des empires, des royaumes qu’ils ont dominés grâce à l’invention chinoise de la poudre que les européens ont copié pour en faire un instrument de guerre.Lorsque l’empire du Ghana inventait la prison, l’Europe médiéval l’ignorait et se limitait aux châtiments corporels.

        • (suite) Regardez comment les aztèques ont perdu de la civilisation de leurs ancêtres (qui connaissaient l’astronomie des millénaires avant JC) et vous comprendrez mieux la situation des africains. Au Brésil, au Mexique, aux USA, on ne retrouve presque plus les amérindiens! Pourquoi ça vous étonnerait que l’Egypte avec toutes ces invasions de populations blanches pilleuses puisse encore conserver beaucoup de sa population noire d’alors?Ensuite, les africains du sud du sahara ne sont pas tous descendants des egyptiens, bien qu’ils appartiennent à la même race noire comme les gaulois par rapport aux romains et aux grecs

        • (suite et fin). Ces fresques egyptiennes montrent surtout, comme l’a d’ailleurs si bien dit Champollion, les egytptiens se représenter en hommes noirs tandis qu’ils représentaient l’homme blanc en barbare. Dans ces fresque, on n’y voit des dessins représentant des blancs servant des noirs. Et aucune fresque ne représente un homme blanc dans une position majoritaire et de pouvoir. C’est soit des hommes noirs-charbon, soit des hommes marrons (la diversité de couleur du peuple noir qui n’a pas un teint uniforme) en position de pouvoir. Le visage du sphinx, le masque de Toutankhamon, la statue de sesotris, ramses II etc. tous renvoient à l’homme noir.

      • C’est dans l’air du temps ça ,prétendre que les égyptiens étaient noirs ,c’est drôle mais sur les peintures des tombeaux de la vallée des rois on ne voit que des visages clairs !!

        • Désolé mais ces dessins ne montrent que des visages noirs et marrons caractéristiques de la diversité de couleurs du peuple noir. Sans compter les statues à caractère purement negroides et d’autres oeuvres telles que le masque de toutankhamon qui montrent clairement un visage d’africain. Les faits sont têtus

    • (suite) Il y’a aussi le pillage des ressources naturelles d’Afrique qui a servi à faire de beaucoup de pays européens des puissances. L’homme noir, me semble t-il, n’est jamais allé à la rencontre de l’homme blanc (ce fut plutôt le contraire). Et le mythe de l’homme blanc naturellement doué scientifiquement, techniquement etc. doit s’évaporer car on voit bien qu’à part Rome et la Grèce, il n’y eût que barbarie et obscurantisme en Europe. L’Europe doit tout à l’instruction que les grecs ont reçu de l’Egypte antique. Les africains d’aujourd’hui souffrent de la corruption de leurs dirigeants en complicité avec les dirigeants occidentaux et autres multinationale. Mais le réveil de la vraie élite africaine ne sera plus pour longtemps…

      • L’Afrique noire n’a rien à voir avec l’Egypte antique. Répéter les mêmes conneries n’en font pas des vérités !

        • erreur monsieur! l’Afrique noire actuelle a tout à voir avec l’Egypte antique, de la couleur de peau de ses habitants à ses mœurs et sa culture. Tout dans les mœurs de l’Egypte antique démontre qu’elle fût noire comme le confirment les témoins oculaires comme Hérodote et comme le reconnaissent des historiens et archéologues de bonne foi comme Champollion le Jeune, le Comte Volney etc. L’histoire de l’Afrique noire a longtemps fait l’objet de falsification et de confiscation juste après la Renaissance lorsqu’il a fallu justifier l’esclavage et le colonialisme.

      • « Mais le réveil de la vraie élite africaine ne sera plus pour longtemps… » c’est à dire 1000….20.000 ans….un indice SVP ?!!

      • « L’instruction que les Grecs ont reçue de l’Egypte antique » .On croit rêver .Par la barbe de Zeus, d’où diable tirez-vous sornettes pareilles ?

  19. Sy dans Le Bourgeois Gentilhomme serait un délice …pour moderniser,on remplacerait le fameux menuet par une danse africaine au son des tam-tam et le sénégalais dirait
    tou ce ki né pas vert né pa prause .Le mamamouchi lirait des versets du coran …Ah la France multiculs ;on en rêve .

  20. ESCLAVAGE : finalement c’est pas la faute à ces africains naïfs qu’on ramène de leur milieu naturel africain , pour les tromper et les déraciner et pour à la fin non seulement détruire leur tissu existentiel et sociologique , les mettant Hors du Temps , Hors de leur Temps et pour aussi (et c’est là le vrai projet) : détruire la société organique aryenne européenne en France ou ailleurs en leur imposant toute cette migration de masse et de peuplement pour porter atteinte à leur cohésion démographique , politique et culturelle .. C’est au bout de ce processus esclavagiste que l’on obtient ces créatures comme Sy et Obono à qui on leur donne les Rôles fictifs de Knok et de Dépitée .. Ceux qui profitent de cette Traite et de cette Trahison de l’Humanité sont bien connus

  21. comment peut-on solutionner un tel complexe d’infériorité vis à vis de la Race Blanche ?
    et en plus ils portent des costars ennemis à 3000 pour appuyer cette revendication, pov choux.

  22. Je voudrais bien voir des blancs dans le dessin animé KIRIKOU …quel crime odieux !!
    Les émissions nous gavent avec des images montrant les us et coutumes des pays non-blancs…C’est beau c’est super ;mais si on ose faire ça en Europe on a bien sur pas le droit ,l’Europe n’est pas blanche et surtout pas chrétienne !

  23. Je voudrais bien voir des blancs dans le dessin animé KIRIKOU …quel crime odieux !!
    Les émissions nous gavent avec des images montrant les us et coutumes des pays non-blancs…C’est beau c’est super ;mais si on ose faire ça en Europe on a bien sur pas le droit ,l’Europe n’est pas blanche et surtout pas chrétienne !

    • Très juste.
      J’attend qu’il y ait des blancs dans le cinéma camerounais ou ivoirien , ce doit être tellement mauvais qu’aucune prostituée du cinoche français ou de pédhollywood ne voudrait déchoir en tournant dans des productions congoïdes.

  24. comparer senghor et sy ou obono, c’est c’est comparer du champagne à de la piquette à 7°

  25. Je suis pour que le camp du bien soit détruit, donc je suis pour que les pires acteurs africains et arabes remplacent tous les rôles tenus par des tapineuses de la gauche morale.
    Plus les films seront merdiques et moins il y aura de cochons de payants pour la propagande métissolâââtre du cinéma bien pensant.

      • Si les français sortent du coma pédhollywoodien.
        Evidemment si les parents jem’enfoutiste laissent leurs gamins devant des navets à la cosby show, il ne faut pas s’étonner qu’une fois adultes ils ne réagissent plus à l’invasion arabo-congoïde, puisqu’ils n’ont vu que de la « diversité » tout petit,
        le conditionnement fait des ravages.

      • Quoique…d’un autre côté quand on voit le nombre de spectateurs qui participent à la propagande métissolâââtre en donnant leur oseille à des trucs du style  » qu’est ce qu’on a fait au bon dieu… » , on est pessimiste ?.

  26. Le bon Dr Freud dirait :
    Complexe d’ancien colonisé…
    Refoulement d’une Non-Civilisation d’origine…
    Culpabilisation de ne pas être Blanc…
    Schizophrénie dépassée…
    Remède ? Retour aux Origines et Bannissement !

    • Exact ! nous les blancs nous pouvons bronzer en été, mais vous les noirs, essayez donc de blanchir, même en hiver ?

  27. Pourquoi Omar Sy ne serait-il pas le Docteur Knock ou le docteur Watson et Daniele obono dépitée française ou comtesse de Bourgogne ?

  28. Ces deux individus sy et obono sont affligeants. jusqu’à quand allons-nous accepter de nous faire insulter sans rien dire, au nom du racisme.

  29. Madame, sachez que la France  » blanche et chrétienne  » est devenue multicolore et LAÏQUE et qu’une telle avancée, parce qu’avancée il y a , vous en serez d’accord je pense, elle le doit aussi à des gens venus de tous les horizons d’un Occident gréco-latino-judéo et chrétien !
    La ferveur de votre combat, respectable en soi, ne devrait pas vous faire oublier de telles vérités !

    • La France multicolore n’a rien à voir avec un Occident gréco-latino-judéo …et l’islam n’a rien à voir avec la France .

  30. Que les africains retournent sur les terres de leurs ancêtres et les mettent en valeur ,comme ont su le faire les français en Afrique du nord,les anglais et les hollandais en Afrique du sud. Après ils pourront ouvrir leurs becs

  31. Notez aussi qu’aux temps de la colonisation, alors que les blancs découvraient l’Afrique et ses peuples, ils découvraient aussi que ces peuples chassaient le lion à la sagaie, qu’ils se battaient entre eux avec, eux aussi, des raffinements de cruauté et qu’ils furent outrés (pour le moins) de constater que le cannibalisme dont on ne parle jamais existait encore. Et ce n’est pas si vieux, relisez les correspondances éditées par le journal « L’Illustration  » des années 1880 ! Juste 140 ans !…Alors juger nos aïeux avec ce que l’on sait aujourd’hui me paraît bien décalé compte tenu de ce que eux savaient quand ils colonisaient.

  32. J’aime bien les Africains……………………Mais il y a du travail chez eux , beaucoup de travail pour mettre en valeur les richesses économiques et culturelles de leurs pays et aider ceux qui ont le courage de rester au pays.Donc il n’y a qu’une seule solution pour nos amis Africain : » Go back home »,……. plutôt que de venir faire les « KEKE » chez nous…….. !!
    Du bon sens ,…rien que du bon sens.

  33. L’Europe a pour l’instant un avenir sérieusement compromis. En revanche l’Afrique a tout l’avenir devant elle. Allez voir les banques pour obtenir un prêt qui vous sera automatiquement refusé. Dans ce cas, rapprochez-vous des politiques pour qu’ils vous aident à trouver les fonds et mettez-vous à votre compte. Si cela ne marche pas , allez voir Macron , Hollande pour qu’ils vous fassent un prêt sur l’honneur. Si vous n’y arrivez toujours pas les Milliardaires sont là pour vous aider. Essayez de les amadouer. S’ils refusent , là je ne vois pas. Au fond , si l’on réfléchit bien, vous êtes aussi « emmerdé » que la plupart d’entre-nous. Pas de bol

  34. Vous ne connaissez pas l’Afrique! Oui c’est un continent tres riche mais ce ne sont pas les Africains qui vous le developperons. Regardez l’Afrique du Sud. Les blancs ont tout cree et maintenant les noirs assassinent les paysans. Usa il a fallu 2 siecles pour reussir a les faire evoluer. Certes un noir americain n’est pas un Africain et cependant allez voir a Detroit le merdier que les noirs ont genere. L’Europe doit rester blanche pour rester un peuple avec son identite chretienne.

  35. Les Africains sont sales, tres sales. Ils defequent partout, violent, tuent s’ils ne sont pas sous une autorite forte. USA le viol = perpetuite. Cherchez pourquoi? Ce sont des sauvages. Leur structure mentale n’a rien a voir avec celle d’un europeen. Vous n’avez encore rien vu mais vous avez deja entendu Cologne… attendez la suite! En Afrique du Sud, ces cons violent des enfants de moins de 5 ans pour .. guerrir du sida. Pourquoi croyez vous qu’on les met?
    Pour detruire l’Europe, la race blanche.. au profit d’Israel.

  36. David Ginola: « Ce n’est pas M Pokora qui m’a sauvé la vie lors de mon arrêt cardiaque. C’est la presse qui a monté ça… » –

    « En réalité on a dit beaucoup de choses fausses sur cette affaire et ce n’est pas du tout M Pokora qui s’est occupé de moi mais deux garçons qui m’ont fait un massage cardiaque puis j’ai été pris en charge par les pompiers. J’ai ensuite été opéré. C’est la presse qui ensuite a monté une histoire avec M’Pokora car c’était plus vendeur.
    http://www.jeanmarcmorandini.com/article-373855-david-ginola-ce-n-est-pas-m-pokora-qui-m-a-sauve-la-vie-lors-de-mon-arret-cardiaque-c-est-la-presse-qui-a-monte-ca-regardez.html

Les commentaires sont fermés.