Hamon s’y croit, le pauvre

Un vainqueur de primaire socialiste à l’unisson
S’imaginait qu’on puisse lui trouver du talent
Il clamait ses volontés fort de cette conviction
En cherchant des idées n’ayant pas trop de relents
Il se gobergeait le bougre de sa nouvelle notoriété
Les sondages d’opinions le ramenèrent à la sobriété
« Maître baudet ôtez-vous de l’esprit
Que vous soyez d’une importance folle
Vous n’êtes rien pas même une idole
Pour ceux à qui vous avez promis
Un revenu universel
Payable en grain de sel »

La primaire socialiste passée
Vous pouvez vous recoucher
Reprendre vos habitudes malsaines
Ne rien faire de la semaine

Hervé Lautréamont

( D’après L’Âne portant des reliques, de Jean de la Fontaine)

image_pdfimage_print

7 Commentaires

  1. Que ce benêt qui n’a jamais travaillé de sa vie cesse, comme tant d’autres, de dire aux autres ce qu’ils ont à faire. Aussi grotesque que le pape quand il parle de sexualité.

  2. hamon va redescendre sur terre au soir du premier tour,quand il va ce faire éjecter,il retournera d’ou il vient a la cave !!

  3. Quand nous en aurons fini avec Macron, nous nous occuperons de cet autre « on » !

Les commentaires sont fermés.