Hanouna porte-parole des Gilets jaunes ? Non, merci !

Des nouvelles des Gilets jaunes ! Il paraît qu’ils seraient les complices de terroristes, d’après Christophe Castaner qui est, rappelons-le, ministre de l’Intérieur, et qui occupe le bureau de l’ancien consul Emmanuel-Joseph Sieyès. Pauvre bureau, dirons-nous, au regard de cette photo de jeunesse !

Ils seraient complices, nous affirme-t-il, péremptoire ! C’est un peu comme si le régicide Fouché avait donné le biberon à l’héritier de la Couronne de France !

Cette France est entre le rire et le désespoir, entre Charybde et Scylla. Entre les bobos parisiens qui ne comprennent pas que dans le Cantal, le Berry, le Perche ou l’Auvergne, le métro est une vue de l’esprit et que les provinciaux sont obligés de ne mettre que 20 € au compteur, alors qu’avant ils mettaient 30 litres de diesel ! C’est le prix qui est désormais le facteur principal à la pompe ! Eux n’oublient pas qu’un transporteur de fret maritime pollue autant que 50 millions de voitures ! Bien plus que toute la flotte française ! Sans compter le kérosène des avions qui ne sont pas près de voler à l’électricité ! Ni les usines de charbon de notre voisine l’Allemagne !  Gilets jaune peut-être, mais pas poussins de la dernière couvée ! Les tartufes d’un pseudo-changement climatique, d’une transition énergétique !  C’est quoi, la France par habitant, par économie, par rapport à la Chine, aux USA, à la Russie, à l’Inde ! On va purifier l’air de la planète tout seuls ? Foutaises coûteuses pour nos porte-monnaie ! 

En 2050, la France ne fera plus partie du top 10. Le pouvoir économique mondial se détournera des pays établis, particulièrement ceux de l’Union européenne (UE) pour se diriger vers les pays émergents. La France, l’Espagne, l’Italie, la Pologne et même l’Allemagne verront leur place dans ce classement s’effondrer. (Source

Alors, quoi ? Emmanuel Macron le sait, et il continue de nous pomper tout en sachant qu’il nous ruine encore plus ! Nous sommes le pays le plus taxé au monde à ce jour ! 

La voiture n’est pas qu’un élément de liberté, un moyen de prendre l’air en compagnie de madame et des enfants pour aller dans les brocantes le dimanche, les lotos le samedi soir et les vide-greniers ! C’est une nécessité pour la majorité des Français qui travaillent en province ! Pas de voiture, pas de boulot ! 

Nul transport en commun, à Vendôme où ailleurs, pour rentrer chez soi quand on travaille dans la zone industrielle ou commerciale ! Pas de métro pour aller déjeuner le midi à la maison quand les commerces ferment de 12 h 30 à 14 h 30 ! Pas de restaurant d’entreprise non plus !

Je suis assez vieux pour avoir vu mes parents rentrer tous les jours pendant la coupure du midi ! Mes frères et moi, on rentrait de l’école et ma mère faisait le déjeuner de tous, et après, nous repartions tous à l’école pour nous, au boulot pour les parents !

Cela existe encore dans d’innombrable villes et villages de province ! Nous n’avions pas d’hélicoptère, comme Édouard Philippe ou Emmanuel Macron, pas de voiture avec chauffeur en tenue, comme pour nos ministres qui sont, la plupart du temps, des inconnus pour les Français, pas de restaurant gastronomique non plus avec note de frais, comme pour les députés ! Ceux des Champs-Élysées tout proches ou bien celui de l’Assemblée nationale, quasi gratuit, avec serveurs guindés et respectueux !

Terroristes, les Gilets jaunes ?  Sûrement pas !

Qu’il y ait des abrutis qui se prennent pour des Rambo vengeurs, c’est bien possible ! Que des types ne comprennent pas que les médias sont à l’affût du dérapage, de la provocation, c’est aussi possible ! Mais ce n’est pas la vérité !

Le gouvernement, à travers ses médias aux ordres, cherche à discréditer les Gilets jaunes et ceux qui ont la responsabilité sur ces points de blocage, aux ronds-points, à l’entrée des autoroutes ! Ils devront probablement s’attendre à des éléments perturbateurs inconscients, voire à de vrais saboteurs !

Il ne faut pas s’attendre de la part des journalistes à la solde, comme ceux de Radio-France-Pravda, de BFM TV, et autres AFP, d’être ouverts aux « Gilets jaunes » ! Par contre, ils seront tentés de les prendre pour de possibles idiots que l’on invite dans les médias !

Ils font comme certains gauchistes qui ont des attitudes plutôt curieuses, dont j’ai du mal à avaler le discours et dont souvent je me demande si ce ne sont pas des taupes qui cherchent à flinguer du « Gilet jaune » comme des pigeons. 
L’un deux, dans son opposition, Jacline Mouraud, me rappelle un article du Figaro qui, sous couvert d’une information, se moquait ouvertement de ses activités professionnelles, histoire de la rendre farfelue. Qu’importe ce qu’elle fait comme boulot, finalement, il n’en reste pas moins que c’est en grande partie grâce à cette femme, et non aux politiciens gauchisés, macronistes et syndicalistes, que ce mouvement s’est propagé. Ces donneurs de leçons viennent le plus souvent de la gauche dont le masque tombe aujourd’hui !  Qu’ils soient socialistes, Insoumis, de la CGT ou autres, et qui se sentent mis sur le banc de touche !

Je pense aussi à cet animateur sur C8 qui a invité quelques Gilets jaunes, histoire de se faire mousser un peu ! Finalement, le pitre Cyril Hanouna aura osé proposer d’être le porte-parole des Gilets jaunes.

Ce type est décidément un petit comique. C’est comme si Carlos Ghosn se proposait d’essuyer la sueur d’un ouvrier de chez Renault sur la chaîne de montage ! Comme si Bernard Arnault offrait un sac Vuitton à la caissière d’un Leclerc, en payant ses courses, ou Jean-Paul Agonde chez l’Oréal, ouvrant un crédit illimité au mécanicien du coin pour tous ses produits de beauté et crème pour la peau ! Mieux, imaginons, plus en amont, Louis XVI participant à la prise de la Bastille en crochetant la serrure !  Bref, ce type est une caricature !

²

Cyril Hanouna est un millionnaire qui a bâti sa fortune sur la niaiserie des téléspectateurs et la provocation, mais en plus d’être un provocateur, il ressemble furieusement à un fumiste ! Je le soupçonne d’avoir trouvé chez les Gilets jaunes des volontaires qui s’ignorent pour participer à son dîner de cons à la télé. Combien à l’audimat ?

Gérard Brazon (Libre Expression)

 

Je pense à ceux qui sont dans l’action et qui demandent de l’aide, comme celui de Beaufort sur Facebook. Je transmets :

Cela fait plusieurs nuits que je me déplace sur les blocages d’Angers. Après plusieurs échanges avec les forces de l’ordre sur place, il en ressort certains choses :
– Tout d’abord, ils sont comme nous, pensent comme nous mais sans avoir le droit de l’exprimer ni de le montrer. Pour autant, à demi-mot et sans que leurs supérieurs ne les entendent, ils se confient à nous et nous encouragent dans notre combat !

– De leur point de vue et du mien, on se trompe de cible depuis le début. Pour savoir ce qui dérange le gouvernement, il suffit de regarder où sont les forces de l’ordre. Plus elles rappliquent vite, plus on tape dans le mille.

– Ne bloquons plus les Français

– Ne bloquons plus les magasins

– Redonnons au peuple qui a su être tolérant avec nous ce que l’État lui vole depuis des années !

– Ouvrons les péages.
– Masquons partout où nous passons les radars, les horodateurs et tout parking payant.
– Investissons pacifiquement les mairies, les centres des impôts, les préfectures, le conseil général, etc.
– Tapons directement dans les caisses de l’État et aidons les Français à mieux vivre durant cette période de protestation et de révolution pacifique !
– Pour ce qui est des grands magasins, des entreprises et des artisans. Oui, ils font de l’argent, encore que certains galèrent aussi.

J’ai vu de très beaux gestes de solidarité de plusieurs entreprises. Alors, cessons de les ennuyer, mettons-les plutôt dans notre poche ! Nous ne leur demandons pas de manifester mais de nous aider à tenir bon face au gouvernement qui, lui, a les moyens humains et financiers de nous épuiser !

– Que les responsables de chaque groupe local entrent en contact avec les entreprises de leur secteur pour mobiliser et s’organiser !
– Nous les laissons travailler et, en contrepartie, ils nous aident à tenir bon sur la durée comme par exemple :
– Que les transporteurs nous fournissent des palettes et de l’essence pour des opérations ciblées ou qu’ils positionnent leurs camions autour des bâtiments publics pour limiter l’accès des CRS.
– Que les grandes surfaces et les métiers de bouche nous permettent de manger sur les blocages de bâtiments publics voire organisent des points de distribution de café sur le bord des routes, etc.
– Les artisans ou toute autre entreprise peuvent peut-être nous fournir des banderoles ou des moyens de nous chauffer !

Il y a beaucoup à faire et à mettre en place. Il est temps de s’organiser et de marcher ensemble dans la même direction ! Communiquons, et acceptons l’aide et le soutien de tous ceux qui le souhaitent. Tenez bon, nous vaincrons !

Un Citoyen

image_pdf
0
0

10 Commentaires

  1. En 2050 le troisième conflit mondial sera terminé depuis plusieurs dizaines d’années car il va avoir lieu dans les 20 années qui viennent ! Jésus Christ viendra en gloire à la fin de ce conflit est le mal va disparaître de la terre pendant 1000 années jusqu’au jour du jugement dernier verlan 3000 ! ! ! Nous faisons donc beaucoup de prospective sans connaître réellement ce qu’il va se passer mais les prophètes moderne, les apôtres de Jésus-Christ, qui le connaissent personnellement eux le savent ! ! !

  2. Je suis d’accord avec Un Citoyen.
    Pour rester populaire, le mouvement ne doit pas empêcher les gens de travailler.
    Ses recommandations sont pleines de bon sens. Il faut déranger le gouvernement et non les travailleurs…
    Il faut davantage de concertation sinon tout cela va tourner en eau de boudin !!

  3. Hanouna veut ratisser large, c’est son boulot ! Tous les moyens sont bons !
    La Bêtise incarnée, mais aussi… lucarnée ! Hélas !

  4. intéressant de savoir que hanouna lache le pouvoir après l’avoir tant léché; bientot le lynchage?
    j’ai adoré voir le phlegme de jean lassalle à l’assemblée nationale refusant d’oter son gilet jaune!

  5. Hanouna aime bien les grosses blagues, je l’aurais bien vu se déclarer le représentant des slips jaunes !

  6. Les guignols de la télé devraient commencer a ne plus se foutre de la gueule des gilets jaunes ….j’avais 18ans en mai 68 et me rappelle des rayons d’épicerie vides de bas en haut . A l’inverse de ce que pensent les bobos des grandes villes qui vont au « bureau  » au lieu de dire au boulot ce sont les gilets jaunes ,les sans dents , les beaufs qui en allant au « boulot » leur permettent de vivre dans leurs  » co cons  » demain s’il y a paralysie du trafic les mecs de la cambrousse boufferont mais les bobos creveront avec toute leur arrogance

      • ça s’appelle ,une aide au permis pour les moins de 25 ans ou « les nécessiteux » je crois !

Les commentaires sont fermés.