Harcèlement : énorme manipulation au service du racisme anti-Blanc !

Publié le 30 mars 2019 - par - 26 commentaires - 2 531 vues
Share

Une vidéo à voir sur l’hypocrisie des politiques qui considèrent, dans leurs communications, que les harceleurs sont tous des Blancs.

Souvenons-nous de Cologne, plus de 800 plaintes pour viols, tentatives de viols et agressions sexuelles ! Silence des médias, puis au vu des réactions virulentes des réseaux sociaux et des images, la presse, timidement d’abord, a fait savoir que le réveillon du Jour de l’an à Cologne n’avait pas été si ludique que ça pour les femmes de Cologne. La police fut lamentable, la justice également ! Résultat : 3 condamnations par les autorités allemandes ! 

Exit Cologne, exit les meurtres et les viols de femmes commis par la diversité, les chances pour l’Europe, les (en principe) payeurs de nos futures retraites, etc.

Exit cette pratique du Moyen-Orient où les femmes sont quasiment dépouillées de leurs vêtements, violées avec les doigts, tripotées sans ménagement par des mains pleines d’amour, de paix et de tolérance. Une journaliste française, Caroline Sinz, a subi ce sort plus connu sous le nom arabe de Taharrush.

Cela nous vient d’Égypte et nous est décrit par des journalistes qui ont subi ces viols.

« Ce sont d’abord des jeunes qui m’ont entourée, puis des hommes plus vieux les ont rejoints. Ils étaient une cinquantaine, ils ont déchiré mes vêtements, ont arraché mon jean, mes sous-vêtements. M’ont violée avec leurs doigts. Pendant 45 minutes. La foule applaudissait autour. J’ai cru que j’allais mourir. Je m’accrochais au bras d’un homme qui essayait de m’extraire. Plusieurs essayaient. Finalement, ils ont réussi. J’ai été recueillie dans une ambulance. La foule tapait sur les parois pour me récupérer ! Ils voulaient me lyncher. J’ai vraiment failli mourir. »

Qu’ont dit les bobos parisiens à son retour après qu’elle ait voulu que son reportage soit diffusé ?  « On a mis ma parole en doute » !  Ce fut « un manque de compréhension, de soutien et de solidarité de certains de ses collègues », ajoutant : « Le viol, c’est honteux, tabou. Si on m’avait tiré dessus, cela aurait paru plus glorieux ! » Elle évoque l’agression sur les dernières images tournées avec son cameraman sur la place, mais se rend compte que cette partie a été coupée : « C’était trop abrupt pour les téléspectateurs », lui a-t-on expliqué. « On ne voulait pas que tu aies l’étiquette « violée » sur le front. »

Tout ce petit monde sait ce qui se passe, particulièrement le monde des médias, de la politique ! Tous savent que les femmes ne sont pas en sécurité dans ces pays surtout si elles sont des Occidentales.

Tout ce petit monde de bobos sait, et pourtant, tous tiennent un discours bien-pensant, édulcoré, politiquement correct et bien entendu, tous sont pour l’invasion migratoire, le Grand remplacement censé purger le sang – par la mixité, le mélange – des Blancs racistes, esclavagistes et colonialistes par définition ! Tant pis si l’Afrique en général, l’islam en particulier, démontrent leur barbarie journalière !

Même saloperie pour cette étudiante anglaise.

https://www.parismatch.com/Actu/International/J-ai-ete-violee-sur-la-place-Tahrir-recit-d-un-etudiante-en-journlisme-britannique-150328

Nos politiques, nos médias publics, ceux du privé refusent-ils de voir la réalité en face ou sont-ils les complices de ces viols et de ceux qui viendront dans les semaines, les mois qui viennent ? 

(Source) Viols de masse à Cologne en Allemagne, en Suisse, Autriche, Suède, Finlande par des musulmans 

Tous savent, y compris les associations dites humanistes comme la FIDH (Fédération internationale des droits de l’homme) que le viol n’est pas vraiment un interdit pour certains qui considèrent qu’une femme n’est qu’un vagin sur pattes, d’autant plus si elle est occidentale et blanche. (Source)

Les viols commis par les clandestins, les « origines », les « richesses de la France » sont passés sous silence en France, dans l’Union européenne.

On préfère critiquer Viktor Orban, le méchant Blanc raciste, plutôt que de voir qu’il a raison de se méfier d’une engeance qui n’a aucune conscience des règles de vie, des us et coutumes et des libertés que les femmes ont de vivre en citoyennes égales en droit !

Ces viols sont dissimulés car ils heurtent la doxa du « vivre-ensemble« , l’idée du « bon communautarisme« , celle « de la multiculturalité heureuse » ! Bref, le discours des islamo-gauchistes, des Insoumis, du PC, du PS, donnant la main aux islamo-collabos de droite comme la LR, LREM qui continuent en ce moment de poursuivre des négociations et donner des subventions à la Turquie, ce qui prouve la duplicité d’un Laurent Wauquiez et compagnie !

Au fond, pour ces gens-là, toutes ces agressions ne seraient que des actes ignobles, mais surtout des actes de méchants Blancs, hétéros et bien sûr racistes par essence.

On le voit dans toutes les pubs, les films, les séries télé, les affiches placardées dans les rues des grandes villes, sur les quais du métro, ceux des gares !  Tout cela procède du même bourrage de crâne qui montre, dans chaque pub, la femme blanche heureuse avec « son issu de la diversité« , ce qui est possible bien sûr, mais pas systématique, et surtout, que les hommes blancs dans ces même diffuseurs de la doxa, sont rarement des maris aimants, des amants amoureux, ou les compagnons adorables de femmes noires. Cela fâcherait sans doute les Insoumis de Mélenchon, les Autain,  Obono,  Diallo, Bouteldja et consorts, tous indigénistes, et racistes anti-Blancs ! 

La vidéo de Solveig Minéo nous explique fort bien le mécanisme. Il faut aller sur son site et écouter jusqu’au bout ! Cela vaut le détour !

https://www.solveigmineo.com/wp-content/uploads/2019/03/mythe-harceleur-blanc.mp4?_=1

*****************

Que penser de  monsieur Pierre Liscia, élu de gauche dans le XVIIIe arrondissement, qui sévit à C8 avec Thierry Ardisson. Lui et sa femme « de gauche » veulent se barrer de Paris !

« Je ne veux pas que notre enfant grandisse ici, au milieu des immondices, de la crasse, de la drogue et de la violence, sans jamais pouvoir aller au parc puisque tous nos parcs sont squattés par des toxicos et des dealers”.

Le blues des bobos parisiens : la compagne de Pierre Liscia est enceinte et ne supporte plus ni les agressions, ni le harcèlement. Cette femme, pourtant de gauche qui « n’a jamais cédé ni à la peur ni au sentiment d’insécurité » est aujourd’hui à bout. Dans le nord de Paris en effet, le quotidien des femmes ressemble de plus en plus à un épisode de The Walking Dead. Sur Twitter, l’élu a publié le témoignage suivant : « Ces derniers temps, je ne me sens plus en sécurité. J’ai peur ». « Pour la première fois, ma compagne souhaite que nous quittions le quartier »! La marée monte dans les quartiers parisiens et les bobos s’inquiètent et surtout flippent, dirait-on ! Voici la lettre qu’il rend publique !

J’habite à Paris. Ma compagne est enceinte. Et aujourd’hui, elle a peur.

Elle a peur quand elle va travailler et qu’elle se retrouve au milieu d’une dizaine de toxicomanes qui occupent les quais du métro Marx Dormoy dès 8h du matin. Peur de se retrouver au milieu d’une énième rixe entre trafiquants et vendeurs à la sauvette et de risquer d’y être à nouveau bousculée, comme ce fut le cas il y a une dizaine de jours.

Cet après-midi, je l’ai accompagnée en voiture à la maternité. Angoissée à l’idée de passer par la porte de La Chapelle, notre itinéraire habituel, j’ai fait un détour. Avec la « colline du crack », la porte de La Chapelle est devenu un véritable enfer.

Ce soir, nous sommes allés dîner vers Pigalle. En rentrant, les stations Marcadet et Marx Dormoy étaient littéralement envahies de toxicomanes. Dans la rame, un homme s’est assis à côté d’elle et a allumé sa pipe à crack.

En sortant de la rame, un autre nous a interpellés en balbutiant des phrases incompréhensibles. Il était particulièrement agressif. J’ai senti ma compagne tressaillir quand il a tendu vers nous sa main pleine de sang.

Dans la rue, un homme nous a suivis sur une cinquantaine de mètres pour nous demander d’abord si nous attendions une fille ou un garçon, avant de se montrer plus oppressant pour nous réclamer de l’argent.

En arrivant chez nous, ma compagne m’a dit : « Je ne veux pas que notre enfant grandisse ici, au milieu des immondices, de la crasse, de la drogue et de la violence, sans jamais pouvoir aller au parc puisque tous nos parcs sont squattés par des toxicos et des dealers ». Ma compagne est de gauche.

Pas une socialiste. Juste une jolie Parisienne de gauche tendance écolo-quinoa-Naturalia. Elle a toujours aimé notre quartier, certes difficile, mais qui a un certain charme. Elle n’a jamais cédé ni à la peur ni au sentiment d’insécurité. J’habite à Paris.

Ce soir, pour la première fois, ma compagne veut quitter notre quartier parce qu’elle ne s’y sent plus en sécurité : elle a peur pour elle et pour notre bébé.

Franchement. Qui peut le lui reprocher ?

Personne sauf que pendant des années, les artistes, la gauche caviar, les bobos tendance écolo-quinoa-Naturalia et autres s’extasiaient sur la diversité et s’offusquaient que dans les cités, des Français ordinaires disaient leurs peurs, leur angoisse de vivre dans ces quartiers ! 

*****************

Et puis cette vidéo sur le bonheur d’être une femme porte de la Chapelle à Paris, ville décidément sinistrée.

Gérard Brazon  (Libre Expression)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
ALEX 549

Je ne connais pas la boîte de « com » qui a fabriqué cette affiche, mais il faudrait, ( je sais, c’est difficile ), en rire ! Eux si prompts d’ordinaire, à nous afficher la « diversité » un peu partout ( elle est rarement asiatique ) . Sur les 3 harceleurs, pas un noir, pas un marron, tous les trois blancs ! …

Bertrand

Tout cela n’est guère surprenant. Lorsque l’on écoute les discours des féministes, elles pointent toujours le vilain homme blanc européen comme le responsable de tous leurs maux. Il est pourtant prouvé que 99 % des cas de harcèlement de rue proviennent de populations allochtones et tout le monde sait ce qui se passe dans les quartiers islamisés où les femmes n’ont pas le droit de circuler. Mais aller faire comprendre cela à une féministe gauchiste, autant parler à un cheval de bois

PIVERT

Les médias… CHUT !
Alors t’as encore plus la HAINE !

christine L

La compagne de Pierre Liscia « a peur » mais elle reste de gauche et continuera à chier sur les patriotes lorsqu’elle aura réussi (grâce au pognon de son compagnon généreusement payé par ArdiCon) à se mettre bien à l’abri de toute cette crasse et cette violence ainsi que son rejeton à naître et TANT PIS pour les sales « racistes » et autres « fachos » patriotes et leurs enfants, pour lesquels EUX-AUSSI tremblent chaque jour mais qui n’ont pas les mêmes moyens financiers ! Quelle HONTE cette pourriture de caste !!!

Blanchey

Je désigne comme responsable de cette calamité une partie de nos intellectuels et politiques qui durant des décennies ont défendu la libertés des moeurs, la repentance pour notre passé colonial civilisateur, l’accueil débridé. Ces agresseurs exotiques ne font que prendre leur revanche, surtout si la femme n’est pas voilée et donc assimilée à une pute, si l’homme blanc de réagit pas, si la Justice est compréhensive. Bientôt les femmes ne sortiront plus le soir. Solution possible : le port d’arme pour elles ?

laurent barre

Vivre ensemble avec des musulmans est impossible. En effet, il est interdit à une musulmane d’épouser un non-musulman. Cette religion divise la société en deux les musulmans endogames et intolérants et les autres, les Français de souches qui sont exogames et tolérants. Comme le dit Houria Bouteldja (citée dans Histoire de l’Islamisation Française p 141) : « Nous ne sommes pas des corps disponibles à la consommation masculine blanche. »
Par contre, les musulmans font leurs « course » parmi les femmes Françaises.

Jill

La drague est blanche,le harcèlement exotique car cela fait partie de leurs moeurs,et malheur à la fille qui résiste .

Joël

Il n’y a pas qu’avec les femmes, c’est tout le monde hommes, femmes, enfants, tous les jours. Les amis à macron à l’œuvre que vous ne verrez jamais dans les médias d’état :
http://www.fdesouche.com/1184321-agresse-a-coups-de-pieds-et-de-bouteille

saintongeais

Liscia est un élu de droite, pas de gauche

jones

il n’y a pas de racisme anti blancs ,il ya de la haine envers les blancs
on ne peut pas etre raciste vis avis d’une personne qui nous est superieure en l’occurrence l’homme blanc occidental qui a demontre la grandeur de sa civilisation ,toutes les inventions et decouvertes des 3 derniers siecles sont le fait de l’homme blanc , ,sans la medecine des blancs ,l’afrique et l’asie ne compteraient que quelques millions d’habitants,sans le genie des blancs ,l’humanite n’aurait connu ,ni l’internet ,ni l’avion ,ni la voiture ,ni la la radio,ni la tv ,etc,,,la liste est sans fin,,,d’ou cette jalousie,ce depit ,cette haine d(une multitude de non blancs surtout les noirs et lesmusulmans

Fefe

C’est de notre faute car nous n’aurions pas dû les aider. Ils seraient actuellement en voie d’extinction !

Noël favrelière

Le racisme anti blanc, existe et il faut le combattre, mais ce n’est tout de meme pas le racisme anti blanc qui est le plus répandu en france.

Jill

Vous croyez ?

jones

tu vis ou?

le Franc

et en plus t’es fier de balancer une telle connerie.

pellerm

Tiens ! le nouveau converti refait surface ? Toujours pas changé de prénom ?

Denys

Gérard d’accord avec vous mais arrêtez avec la gauche responsable de tous les maux. Vous le dites. A droite c’est pas mieux, ils laissent crever les CSP-. Je ne vis pas dans les beaux quartiers mais je vois la différence parce que j’y travaille. Vaut mieux avoir du pognon dans ce monde … Merci pour le site féministe.
Je réagis aussi à votre article sur Calu / Ventose. Ventose comme moi ne voie pas l’extrême-droite non plus comme une solution. Le RN a eu beau prendre un virage a gauche avec Philippot, ce n’est pas dans son ADN qui est bien de droite. MLP est peut être différente mais bon … J’ai beau allumer le personnage politique, cette femme me touche d’une certaine manière, contrairement à sa nièce que je trouve très conne.

Malou30

Vous êtes sûr que nous sommes à Paris ? On se croirait plutôt dans une casbah du Maghreb ! Vu le nombre de poteaux qui tiennent les murs et la crasse des rues !

Dupond

Les publicitaires sont a la solde des politicards remplacistes . Une PUB pour une marque de voiture (dont je tairai le nom) s’est bien arrangée pour tourner son clips de le filmer sur une route de Budapest ou il y avait un nid de poule …..et de bien mentionner que cette voiture etait prete a affronter les états qui n’avaient pas notre beau réseau routier
…………Hélas pour eux !!! ce genre de mépris ne les grandit pas a une époque ou les gens voyagent et peuvent comparer notre Paris poubelle avec un Budapest propre avec nid de poule mais ou on égorge pas les étudiantes devant les gares ou les métros