Hayk Shahinyan et les porte-parole GJ sont devenus nuisibles

Publié le 15 mars 2019 - par - 3 commentaires - 1 088 vues
Share


On apprend que Hayk Shahinyan lance un appel solennel à l’unité des figures médiatiques des Gilets jaunes pour l’acte 18 à Paris.

https://putsch.media/20190313/culture/actualites/hayk-shahinyan-lance-un-appel-solennel-a-lunite-des-figures-mediatiques-des-gilets-jaunes-pour-lacte-18-a-paris/

Une foi de plus un soi-disant leader, de façon pathétique, tente d’utiliser le mouvement pour tenter d’exister, alors qu’il est déjà totalement oublié, et que les télévisions et autres médias ont cessé de l’inviter.

Au bout du compte c’est le mouvement des Gilets jaunes tout entier et en particulier les vrais Gilets jaunes sincères qui, partout en province, le 17 novembre, se sont levés pour leur droits à vivre dans la dignité de leur travail, qui font les frais de toutes ces opérations égoïstes et lamentables.

Ce monsieur était censé être candidat aux élections européennes avant de décliner le poste de tête de liste, et de mettre à sa place Madame Levavasseur… tout cela sous l’égide (et le financement ?) de monsieur Bernard Tapie.

Bref, vous l’aurez compris, une opération purement politicienne mélangeant les torchons et les serviettes.

Les torchons étant de soi-disant Gilets jaunes alléchés par les indemnités parlementaires européennes, et la serviette étant monsieur Bernard Tapie souhaitant peut-être, à l’approche de son procès, pouvoir négocier discrètement les réquisitions du procureur de la République.

Mais malheureusement pour ce garçon, il avait visiblement oublié un détail. Il est de nationalité arménienne et n’a pas le droit de vote en France ou en Europe. C’est donc pour cette raison qu’il avait mis en avant l’aide-soignante rouquine qui a été violemment rejetée par les Gilets jaunes.

Le voici donc maintenant qui tente à nouveau d’exister en appelant à l’unité d’autres soi-disant leaders auto-proclamés qui, tous, se détestent entre eux et en oubliant, bien évidemment, d’inviter l’initiateur du mouvement, Frank Buhler, dont le patriotisme avéré ne peut que gêner Bernard Tapie. Tout cela serait anecdotique si ce n’était pas un épisode de plus qui contribue à décrédibiliser et à détruire un mouvement qui se voulait sans chefs, ni leaders, et dont la plus belle devise était : Le peuple, tout le peuple, rien que le peuple…

Jean-Frédéric Lesparre

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
louis Bonjour,

Bonjour, depuis presque le début du mouvement, je tente d’alerter sur Drouet et consorts, d’abord sur ses écrits, son vocabulaire et sa grammaire plus qu’approximative. On dira ce que l’on voudra mais, pour se revendiquer porte-parole et être pris au sérieux ou, en tout les cas pouvoir espérer l’être il y a des minimums! 2 Ses lives apportent quoi?, Ce qu’il dit est-il compris? est ce qu’il y a un sens? Je regarde moi tout cela en me disant que Macron et consorts doivent se tordrent de rire devant leur cafés cointreaux de fin de repas à la » tour d’argent »… lire la suite

a.hourquetted'are

Pour qui roule ce Hayk?

Dupond

Je me voyais déja en haut de l’affiche ……la la la la