1

Hébron : Rina, 13 ans, poignardée, silence complice des medias

Hébron : Rina, 13 ans, poignardée, silence complice des medias

Elle avait 13 ans, elle dormait encore ce matin quand un terroriste palestinien est entré dans sa maison et l’a tuée de 20 coups de couteau.

20 coups de couteau. La haine aveugle capable de générer une telle violence, envers un enfant, devrait interpeller nos journalistes, nos bobos… Las !

Le silence médiatique est assourdissant.

Ci-dessous les premières réponses  google à la recherche « fille poignardée Hébron »

recherches-google-fille-poignardee-hebron

Imaginez un instant, un instant seulement, les titres et le nombre d’articles que nous aurions trouvés si un soldat israélien avait tué en se défendant une jeune Palestinienne. Bien qu’il soit de l’armée régulière et non un terroriste, bien qu’il ait été obligé de se défendre et qu’il ne soit pas entré comme un voleur dans la maison de Rina, lui, il aurait été lynché sur tous les medias.

ISRAEL : Une Fillette Poignardée A 20 Reprises Parce Que Juive

L’assaillant, un Palestinien de 19 ans qui s’était infiltré en Israël en franchissant la clôture, a été abattu par des gardes.

Un Palestinien s’est infiltré jeudi en Israel où il a tué à coups de couteau une Israélienne de 13 ans endormie chez elle. Il a été abattu par des gardes. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dénoncé un meurtre « horrible » et « les appels à la violence » qui poussent, selon lui, à ce genre d’attaque, au cours de laquelle un garde a également été gravement blessé.

Alors que des violences meurtrières secouent Israël depuis octobre, l’attaque de jeudi a visé à tuer une petite fille de 20 coups de couteau alors qu’elle dormait. Le Palestinien s’est infiltré à Kyriat Arba, en franchissant la clôture sécurité, située près de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée, a indiqué l’armée.

Tuée dans son sommeil – 20 coups de couteau

Il a pénétré vers 8 h 30 locales dans la maison de Hallel Yaffa Ariel qui dormait – seule dans la maison – après avoir participé la veille au soir à un spectacle de danse à Jérusalem, selon l’armée et les médias israéliens. Poignardée une dizaine de fois dans son lit, elle a été transportée dans un état critique dans un hôpital de Jérusalem où elle a succombé à ses blessures, selon les mêmes sources. Des gardes de sécurité sont arrivés dans la maison et ont tiré sur l’assaillant qui a gravement blessé un des gardes au couteau avant d’être tué, précise l’armée.
Le porte-parole de l’armée a diffusé une photographie de la chambre de la jeune fille, qu’elle partageait avec ses soeurs âgées de 10 ans et 4 ans, montrant le sol et son lit recouverts de sang. « Ma fille dormait tranquillement, calme, heureuse, quand un terroriste est venu et l’a assassinée », a déclaré la mère de la victime, Rina Ariel, aux médias israéliens devant l’hôpital de Jérusalem où la jeune fille avait été transportée.
Bouclage du village de l’auteur

Le ministère de la Santé palestinien a identifié le Palestinien auteur de l’attaque comme Mohammad Nasser Taraïra, âgé de 19 ans, et originaire de Bani Naïm, un village palestinien proche de Hébron, en Cisjordanie. À la suite de consultations avec son ministre de la Défense Avigdor Lieberman, Benjamin Netanyahu a annoncé le bouclage du village de Bani Naïm, la révocation des permis de travail pour les membres de la famille de Mohammad Nasser Taraïra et le début de la procédure pour détruire sa maison. Des mesures habituellement prises à la suite de ce genre d’attaques.
« Le meurtre horrible d’une jeune fille dans son lit met en évidence le caractère sanglant et inhumain des terroristes auxquels nous faisons face, et qui sont poussés par les appels à la violence », a déclaré Benjamin Netanyahu dans un communiqué. Il a ajouté qu’il attendait de la direction palestinienne qu’elle condamne « clairement et sans équivoque » le meurtre et qu’elle prenne des « mesures immédiates pour mettre fin à l’incitation à la violence ».
Père de l’assaillant arrêté

Le père de l’assaillant a été arrêté par l’armée, ont indiqué des sources de sécurité palestiniennes. Des témoins palestiniens ont confirmé que le village de Bani Naïm avait été entièrement bouclé à la mi-journée. Depuis le 1er octobre, les Territoires palestiniens, Jérusalem et Israël sont en proie à des violences qui ont coûté la vie à 211 Palestiniens, 33 Israéliens, 2 Américains, 1 Érythréen et 1 Soudanais, selon un décompte de l’Agence France-Presse.
La plupart des Palestiniens tués sont des auteurs ou auteurs présumés d’attaques, selon les autorités israéliennes. Des dizaines d’autres ont été tués lors de heurts. Nombre des attaques ont été commises au couteau par des individus isolés. Certaines ont aussi été perpétrées à la voiture-bélier ou à l’arme à feu. Le secteur de Kyriat Arba et la ville voisine de Hébron ont concentré une large part des attaques.

http://vie-efficace.blogspot.fr/2016/06/israel-une-fillette-poignardee-20.html
Christine Tasin
http://resistancerepublicaine.eu/2016/06/30/hebron-rina-13-ans-poignardee-silence-complice-des-medias/?