Hélicoptère Gazelle abattu au Mali : un sauvetage héroïque

Publié le 13 avril 2021 - par - 21 commentaires - 2 407 vues
Traduire la page en :

POURQUOI l'armée française reste au Sahel et au Mali 🤔 - YouTube

Revenons sur ce mémorable sauvetage digne d’un scénario hollywoodien.

Difficile pour le commun des mortels de prendre la véritable mesure de ce lien indéfectible qui unit  les soldats au combat : une fraternité et un esprit de corps sans  faille qui font leur force en toutes circonstances.

Voici l’histoire de l’incroyable sauvetage d’un équipage d’hélicoptère Gazelle, abattu au Mali en pleine zone de combat. Cette nuit-là, c’est une page d’héroïsme qu’ont écrite cet équipage en détresse et celui de l’hélicoptère Tigre qui les a sauvés. Saluons leur courage et leur professionnalisme.

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/video-operation-barkhane-oh-p-ils-se-sont-crashes-images-et-recit-exclusifs-du-sauvetage-de-l-equipage-de-la-gazelle_4042649.html

Dans la nuit du 13 au 14 juin 2019, alors que les forces françaises traquent des jihadistes, un hélicoptère Gazelle est abattu par l’ennemi. L’appareil se crashe et prend feu. Tout semble définitivement perdu lorsque l’équipage du Tigre qui suit la Gazelle aperçoit les trois membres d’équipage sortir de l’appareil vivants. Un miracle !

Sans hésiter, le chef de mission du Tigre décide alors de se poser et de leur porter secours, malgré la menace jihadiste omniprésente. Le temps est compté avant l’arrivée de l’ennemi sur les lieux du crash.

Et problème de taille, le Tigre est un hélicoptère de combat biplace, pas un cinq places ! Mais dans l’urgence, le système “D” fait des merveilles.

Regardez bien la vidéo dans le lien ci-dessus, prise par un troisième appareil arrivé sur place un peu plus tard.

“Oh p….! Ils se sont crashés, crash de la Gazelle, crash de la Gazelle..” Nicolas, le pilote du Tigre raconte :

“J’ai la Gazelle dans le champ de vision et je vois une boule de feu. Pour moi, à ce moment-là, c’est fini pour l’équipage…” Puis un autre message est envoyé :

“Les deux pilotes sont vivants…Trois, trois, les trois sont vivants… ils sont sortis, ils sont vivants.”

Paco, le chef de bord du Tigre n’hésite pas . Mais sa décision engage sa propre vie et celle du second pilote :

“On est dans l’action, donc on n’a pas le temps d’avoir peur. En analysant rapidement la situation, on voit que c’est maintenant ou jamais. On décide très rapidement d’aller les chercher.”

Les risques sont énormes dans cette zone infestée de jihadistes qui doivent tous se ruer vers l’hélicoptère en feu. Le temps est compté.

“On n’a pas le choix. On voit des gens vivants, peut-être mal en point, et qui ont besoin d’aide. Humainement on n’a pas le choix.”

Il pose l’appareil en pleine zone de combat.

De leur côté, les trois rescapés du crash racontent :

“Je suis passé à travers le pare-brise avec le siège sur lequel j’étais encore attaché. Je me suis retrouvé avec le corps à l’extérieur et les jambes à l’intérieur”, dit Kevin, le chef de bord.

Devant la scène, le pilote Adrien, resté attaché sur son siège, refuse d’y croire : “Non, pas ça. C’est pas possible, pas nous.”

Quant à Max, le tireur d’élite, surpris d’être encore en vie :

“La douleur a envahi mon corps. Je ne me sentais pas prêt à bouger, mais en voyant les flammes, j’ai compris rapidement que si je restais là, c’était fini…”

Le pilote de la Gazelle parvient à sortir de la carcasse mais ses jambes ne le portent plus. Max, le moins blessé des trois, tire Adrien vers le Tigre.

À tout moment, les jihadistes peuvent surgir et les abattre.

Kevin, dont les jambes ne répondent plus non plus, roule  sur lui-même pour s’éloigner de la Gazelle qui menace d’exploser. On le voit sur la vidéo.

Ensuite, les trois blessés s’accrochent comme ils le peuvent à l’extérieur du Tigre. L’un est sécurisé, les deux autres n’ont que leurs mains et leurs bras pour se tenir au train d’atterrissage.

“À tout moment, ils peuvent lâcher prise, par perte de connaissance ou un mauvais pilotage de ma part”, dira le pilote du Tigre.

Cette exfiltration de haute voltige, qui n’a jamais été expérimentée ni en entraînement ni au combat, a sauvé nos trois  militaires en détresse.

Soyons fiers d’avoir des soldats de cette trempe !

Rapatriés sur l’antenne médicale de Gao, ils sont ensuite évacués sur la France. Espérons qu’ils ont récupéré, depuis cette épreuve hors du commun, toutes leurs capacités physiques, sans séquelles psychiques.

On suppose que depuis ce sauvetage à haut risque, des procédures d’exfiltration ont été mises au point par le commandement.

5 500 soldats français combattent au Sahel, avec un bien maigre soutien de  l’Europe, qui refuse obstinément de s’impliquer.

L’arrogante Allemagne, qui fait la loi au sein de l’UE, est aux abonnés absents. C’est intolérable.

Au lieu de rêver à une Europe de la défense qui ne verra jamais le jour, il faudra bien tôt ou tard quitter ce ramassis d’égoïstes et de lâches, qui refuse d’envoyer des troupes de combat épauler nos soldats.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Une patriote

Honneur à tout ces héros qui n’ont PAS DROIT A LA UNE DANS LA PRESSE, médias collabos qui rabâchent aux oreilles des français que quelques graffitis ont vu le jour sur un mur de mosquée. Lorsque je vois ce que notre armée endure, j’ai encore plus de HAINE contre Macron et ces généraux qui le laissent faire !

TARTEMPION

Nos militaires risquent leurs vie pour tenter de maintenir au pouvoir quelques dirigeants africains qui auraient déjà fait allégeance à l’état islamique, sans nos combattants.
L’europe du fric est absente de ce combat contre le fascisme islamique!
Et les US du “socialist” Biden aussi. Le collabo vient d’annoncer qu’il retire toutes les troupes US d’afghanistan. Les tueurs auront les mains libres … et sanglantes!
Le même biden vient de décider d’armer massivement l’arabie saoudite, dont le prince et l’ami de qui on sait. Les voisins yéménites vont “dérouiller”.
Biden prépare à ceux qui ne l’ont pas élu des lendemains qui “déchantent” sévère!
Ainsi s’écrit l’histoire de la finance mondialisée!

Emile 2

Une armée admirable
Et des politiques de merde qui les commandent
La seule solution est politique ; l’autonomie du pays touareg ou même son indépendance
Idem au sud Mali
La France n’est même pas capable d’obliger les dirigeants du Mali , ce pays fabriqué, à se résoudre à cette seule issue
Lamentable !

zéphyrin

les gars ont eu une chance de survivre au crash et une autre d’être secourus.
ils ne l’oublieront jamais….

Robert Jordan

Quel dommage que Macron soit le chef de cette armée qu’il ne mérite pas !

Allobroge

On ose croire que l’équipage du Tigre a été cité à l’ordre de l’armée ?

Suzanne MARIE

HONNEUR à nos héros qui se battent en terre ennemie alors que la France accueille des jeunes qui seraient en âge de se battre dans leur pays et qui viennent se mettre au chaud RAPATRIONS NOS HOMMES !!!

Viktor

Bravo ! Très bel acte d’héroïsme, mais énorme gâchis dans cette “chute du faucon noir” à la française, dans un cadre espace-temps hors du sanctuaire national, où des millions de Français sont en liberté surveillée dans une prison sans murs bientôt verrouillée par le tout numérique du Great Reset. C’est ce genre de héros dont les Français ont besoin pour les libérer des psychopathes qui sont en train de les détruire.
Quelques soldats héliportés de la même trempe, de la même audace suffiraient à nous libérer. Barkhane ! Le Français lambda n’en a rien à cirer alors que dans une France envahie et occupée il n’est plus chez lui et qu’en plus les fous de l’Elysée l’ont mis en liberté surveillée, dans l’attente de le détruire à petits feux pour n’en faire plus qu’un esclave, un objet

Aux Armes Citoyens

Salut et respect à nos soldats.
Honte à l’ue génocidaire-immigrationniste-etc…

patphil

une solution : rembarquer nos troupes du sahel ! qu’ils se débrouillent avec leurs djihadistes!
ils ont envoyé nos jeunes en indochine puis en algérie pour défendre la pétrie
ils ont envoyé nos jeunes à beyrouth, en afghanistan et aujourd’hui au sahel pour défendre la civilisation !
en réalité pour un seul résultat : se faire trouer la peau

zéphyrin

on gagne du temps tout au plus….les raisons d’état sont impénétrables

Gabriel Zallas

En Indochine ne partaient QUE des volontaires et les troupes de métier, genre Légion Etrangère. Mon cousin était parachutiste ET volontaire pour aller là-bas.

PATRICE STUDENT

Je t’appelle MOSSAD

PATRICE STUDENT

Je me reprends”. Lire” je t’approuve MOSSAD.

PATRICE STUDENT
kabout

nos minables journaleux au lieu de nous pomper le dard du matin au soir avec leur covid a la con,ces journaleux devraient justement relater ce fait dans leur edition de 20h,montrer ce que nos gars font la-bas !

Aux Armes Citoyens

Ce reportage est réalisé par les militaires journalistes.

kabout

oui d’accord,je parle des journaleux au cul propre ,costard et pompes a 5000 euros,les planqués,ceux qui ne sortent jamais de leurs bureaux ou de leur appart du 16e ! ils devraient par reportage nos faire découvrir la vie de nos militaires au lieu nous présenter des medecins qui se bouffent la gueule sur plateau tv.

Mossad

Chapeau bas les gards !
Mais si on veut combattre ces dechets, nul besoin d’aller au Mali, la Porte de la Chapelle, Noisy le Sec, Aulnay Sous Bois et j’en passe sont des destinations ou peut tirer dans le tas et degommer qqs dechets.

Aux Armes Citoyens

Sarcelles, la Goutte d’Or, Lyon, Marseille, Aix-en-Provence, le Nord, la Bretagne, etc… ça n’en finit plus.

yvank

La France pendant se temps, est devenue le pays d’accueil pour les djihadistes et leurs femmes. Quant au sort de celles qui faisaient appel à la cour Européenne pour être rapatriées en France, je crains qu’elles ne viennent renforcer les milliers d’islamistes en attente pour le Mali. Oui nous sommes en république de cons. Notre tarlouse, chef des armées, fait la guerre en Afrique contre l’intégrisme musulman qu’il cultive et renforce de quelques millions d’immigré mahométans en France. Pour soigner la laïcité de sa ripoublique il autorise les écoles coraniques et les mosquées à grande échelle. Cette catin est complètement folle, elle attend au Mali le Daesh réfugié en France.

Lire Aussi