Hénin-Beaumont : L’Ifop et Laurence Parisot soutiennent grossièrement Mélenchon contre Marine Le Pen !

On savait que Laurence Parisot avait une dent contre Marine Le Pen, à qui elle ne pardonne de vouloir arrêter l’immigration, privant les entreprises françaises d’une main d’oeuvre bon marché particulièrement corvéable. Mais on ne savait pas que son entreprise de sondage, l’Ifop, roulerait aussi ouvertement pour Jean-Luc Mélenchon, annoncé prochain vainqueur de la législative de Hénin-Beaumont, dans un sondage très commenté paru dans le Journal du Dimanche de ce matin.

D’après l’Ifop, Marine Le Pen arriverait en tête au premier tour, avec 34 % des voix, devant… Mélenchon en personne qui arriverait deuxième, avec 29 % des suffrages, et le candidat socialiste, troisième avec seulement 18 %. Rappelons que le candidat de Front de gauche n’avait pas dépassé 14 % dans cette circonscription, lors du premier tour de la présidentielle !

Au deuxième tour, Méluche l’emporterait, à 55 % des suffrages, contre seulement 45 % à la présidente du FN. Loin de nous l’idée de remettre en cause le sérieux de la boite à sondages de Madame Parisot, longtemps présidente et aujourd’hui encore vice-présidente, mais il n’est pas inutile de rappeler, comme le fait Steeve Briois, qu’aux dernières législatives locales, en 2007, l’institut n’avait accordé que 14 % à Marine Le Pen au premier tour, et que cette dernière obtint 24 %, soit 10 points de plus. Personne n’a oublié que les sondeurs donnaient Jean-Luc Mélenchon 3e à la présidentielle, avec 3 points d’avance sur sa rivale, et cela se termina par 18 % pour le FN, contre 11 % pour le Front de gauche !

Ce qui parait invraisemblable, dans ce sondage, est qu’il est envisagé que Mélenchon récolte toutes les voix du PS, alors qu’il a ouvertement insulté l’ancien maire, Dalongeville, et surtout accusé le candidat socialiste d’avoir triché pour se faire élire, et d’avoir fait voter, dans une primaire socialiste, des communistes, dont certains étaient décédés !

http://www.fdesouche.com/300885-melenchon-il-y-a-des-morts-sur-la-liste-electorale-socialiste-a-henin-beaumon 

On se souvient, d’autre part, que Martine Aubry elle-même avait sévèrement critiqué la venue de Jean-Luc Mélenchon dans cette circonscription. Mais libre à l’Ifop et au JDD de raconter une belle histoire, et de faire croire au bon peuple que super-Mélenchon va barrer la route au FN, et terrasser le PS dès le premier tour.

Cela sera tout simplement plus difficile au président de Parti de gauche de continuer à se présenter comme le méchant rebelle du système, quand la présidente du Medef et son entreprise le soutiennent aussi ouvertement.

Jeanne Bourdillon

 

image_pdf
0
0