Henri Weber : « Mort d’un pourri », ou « Danse avec les loups » ?

En 1977, les amateurs de cinéma ont vu un film dont le titre, Mort d’un Pourri, pourrait servir à d’innombrables notices nécrologiques, dont celle de Weber, que le dénommé Mestre, de la bande à Plenel, a signée récemment dans l’Immonde. Weber Henri aurait pu être le fils caché ou putatif de Simone Weber, qui découpait ses amants à la tronçonneuse. Pour illustrer ce qu’ont été ses engagements, il faudrait tourner un remake de Danse avec les Loups. Le scénario serait tout autre. Un soldat ou un cow-boy – appelons-le Kevin Dunbar ou John Costner ou Dunbar Weber – est sauvé d’une mort certaine par des Indiens. Mais, au lieu de leur exprimer gratitude et reconnaissance, il se met au service, comme éclaireur, de l’armée yankee qui massacre toute la tribu qui lui a donné asile : enfants, femmes, vieillards, et bien sûr tous les hommes, valides ou non. Voilà résumés les engagements de Weber : il est ce cow-boy ingrat ; les Français – les Français de peu, évidemment, Weber étant un Français de beaucoup et même de beaucoup trop – étant les indiens exterminés ; le communisme et l’européisme étant l’arme des exterminateurs.

Weber est né dans un camp de concentration ou de travail forcé en URSS, dans une ville qui portait – ironie de l’histoire – le nom béni de Leninabad, où ses parents polonais étaient internés, esclaves contraints à travailler gratis ou quasiment pour rien à la gloire de la patrie des travailleurs. Revenus vivants en Pologne après la victoire de 1945, ils ont pu quatre ou cinq ans plus tard quitter cette nouvelle patrie du communisme triomphant pour trouver asile en France. Alors, la Guerre Froide fermait les frontières : comment ont-ils pu quitter le paradis communiste ? Par quel réseau ? Mystère. Le fait est que Weber a fini par devenir français – peut-être sans l’avoir souhaité ni demandé – et il s’est engagé aux jeunesses communistes, puis à l’UEC, de sinistre mémoire, puis à la Ligue communiste – celle du raciste Plenel.

Avec ses parents, il avait fui deux enfers communistes, l’URSS et la Pologne ; eh bien, devenu ado, il n’a rien trouvé de plus urgent que d’importer ces enfers en France. Lénine a nettoyé la terre russe de tous les insectes nuisibles. Weber a voulu faire de même en France. S’il était arrivé au pouvoir avec sa clique de pseudo-révolutionnaires caviar ou Dior, il aurait multiplié camps de redressement et de concentration ; il y aurait fait le commissaire politique intransigeant sur la doctrine ou, mieux, le garde-chiourme sur miradors (c’est tout comme) ; il y aurait rééduqué, quitte à l’y faire disparaître, le peuple français qui l’avait accueilli et sauvé de l’enfer. C’est dans ce sens qu’un remake du dénouement de Danse avec les loups s’impose. Weber a tout du communisme. La preuve, il a été intronisé docteur de l’Université grâce un bouquin dont il est impossible de lire une ligne sans éclater de rire.

Après 1981, la victoire du pétainiste, ex-antisémite, ex-partisan des guerres coloniales à outrance a rendu impossible en France le Paradis urssien. Pas folle, la guêpe ! Weber n’a pas changé son fusil d’épaule, ni retourné sa veste, comme l’écrivent ses nécrologues. Il est resté fidèle à ses engagements ; il a persévéré dans son être, comme un bon disciple de Spinoza, qu’il n’était pas. Il a continué la lutte, mais avec d’autres moyens : non plus les dizaines d’épais volumes des œuvres complètes de Lénine et de Trotski, mais l’Union européenne, et le marché roi, avec fric, flouze, oseille, € et $ sonnants et trébuchants, mondialisation financière, abolition des limites et des frontières, tout ce qui est en train de faire disparaître la France (qui pourtant lui a donné asile) et d’exterminer le peuple français (qui pourtant l’a accueilli comme un des siens)… Ironie de l’histoire : le sans-frontiériste acharné et vindicatif qu’il était est mort du confinement ! On peut s’en gausser, comme de ses thèses.

Dans cette affaire, la République, comme d’habitude, a sombré dans l’infâme. Oui, comme l’Université a fait Weber docteur, elle a osé en faire un sénateur et l’a envoyé siéger au Parlement européen où se concoctent les poisons mortels que des Satan sans autre foi et loi que le fric administrent au peuple français et à la France.

Étienne Dolet

image_pdfimage_print

36 Commentaires

  1. Il était trotskyste donc pourri. Comme Jospin ! Comme toutes les crevures infitrées, les Joffrin, les Plenel, les Goupil (un vrai fumier celui-là) le petit con Morand de france inter, le psy fantoche de LCI, tous les rats de Libé….
    Pas assez de place pour les citer
    Merde! Je suis colère !

  2. De gauche à droite sur la photo : le trotskyste, le crypto-trostkyste et le franc-mac immigro-mondialiste, aboutissement et synthèse des deux précédents.
    La Trinité du mal ou 666. La fin prochaine de notre civilisation judéo-chrétienne si on ne fait rien.

  3. Henri weber était un juif de pologne
    Il ne doit pas être vue comme un polonais qu’il méprise mais comme un juif
    Que ce soit des juifs de france, de pologne ou même de russie
    Ce sont des juifs avant tout et l’eschatologie juif est purement mondialistes!
    Ce sont les meme qui ont massacré des millions et des millions de russes lors de la révolution de 1917

    • Je n’avais aucune sympathie pour ce personnage mais de grâce qu’est ce que cet anti sémitisme à 2 balles vient faire ici

    • Tiens encore une merde parlante ?
      Le ménage laisse à désirer .
      Un p’tit coup de javel et les zombies disparaissent.

  4. Franc maçonnerie Luciferienne…de quelle loge faisait il partie ?

  5. C’est drôle, j’ai moi aussi pensé au film de Georges Lautner (je n’ai pas vu celui de Costner).

    Grâce à Weber, j’aurai au moins appris l’existence de Leninabad. Ce nom est en soi tout un programme islamogauchiste : l’alliance de la faucille et du cimeterre.

    • Effectivement, il a apporté quelque chose : la connaissance de Leninabad !

  6. Il est mort à Avignon. Et si l’on cherche WEBER dans les pages blanches de l’annuaire pour Avignon ? Hé bien on trouve. Et si l’on recherche les prénoms de ses filles ? On les trouve sur son propre site internet, https://henriweber.com/ , paragraphe « biographie » Donc on trouve à qui adresser cet article par la poste ! Pour imprimer facilement : https://www.printfriendly.com/p/g/tfRga6, tailles texte et images 100%, cliquer sur PDF, choisir format de papier A4 et enregistrer le PDF sur votre ordinateur. Voilà, vous avez votre lettre de deux pages qu’il ne reste plus qu’à imprimer puis expédier par la poste. Dire ses 4 vérités à la famille de ce salopard, dans la plus parfaite impunité, ça ne coûte qu’un timbre.

    • Merci Laurent d’avoir indiqué l’adresse du site de ce pourri. Ca m’a permis de revoir la bonne sale gueule de Jospin. Celui qui, lorsqu’il a été dit qu’il avait été trotskyste avait répondu « non, non c’était mon frère »… jusqu’à devoir le reconnaître comme un merdeux.. C’est deux salopards allaient bien ensemble.

  7. Mort d’un sinistre clown. J’ai 60 balais je connais le sbire Weber… Mais soyez rassuré les jeunes s’en foutent de lui et bien souvent l’ignorent. Les jeunes veulent vivre et pas commettre les erreurs de rêve Mao stalino Weber. Que dire. Un gars qui aurait pu avoir le carrure de Pol pot si sa bande  » revolutionnaire » avait pris le pouvouard !! Non il aimait plus le fric de sa boutique de’ ‘trotskard’ ‘ oui des clowns … À faire disparaître dans les poubelles.. Dans le néant

  8. Le pourri en question était marié avec fabienne servan schreiber, une pseudo productrice de vrais navets et daube et membre de la tribu des servan schreiber. Weber faisait de la propagande pour le vote à gauche et à l’extrême gauche mais vivait dans l’opulence grâce à sa femme. Fabienne servan schreiber était la demie soeur d’edouard ster, le banquier juif adepte du SM tué par sa maitresse il y a quelques années. Quelle belle brochette.
    Salut pourri !!!!

    • Est-ce que vous soulignez aussi lorsqu’un banquier est chretien
      Madame Arschtrid

      • Soyez complet; un banquier chrétien, adepte du SM, tué par sa maitresse

      • Elle parle sans doute de vrais « banksters », Rotschild, Goldman-SachsLehman, ect….

    • Des Weber,il y en a des tas !milliardaires mais mais achtung, politiquement extrême extrême gauche !!! ce sont ces mêmes individus, soit disant élus, qui nous gouvernent par pantins interposés. Un exemple, le « con-dit-béni » le fameux BHL, ……ect….

  9. Les gauchos-islamos-collabos ont fait beaucoup de mal au pays depuis la Libération… Je ne souhaite la mort de personne, mais certaines néanmoins m’indifferent ;celle de Weber en fait
    partie.

    • Moi, au contraire, je regrette que ces gens-là meurent de leur mort naturelle. Je trouverais normal de hâter leur départ. La société ne s’en porterait que mieux.

    • Pleutre sentiment que ne pas vouloir la mort de ses ennemis. On dit aujourd’hui bisounours…

  10. Moi quand j’entends Weber , je sort mon flingue ….
    Il n’était pas le seul salopard à porter ce patronyme

  11. Henri Weber a été pendant un moment sénateur en Haute Normandie .Cette région étant ,je ne sais plus quand,passée à droite ,il ne pouvait plus conserver son poste puisqu’il se fait plutôt par cooptation des « grands électeurs  » que par élection .
    Qu’à cela ne tienne ,il a prié le député européen socialiste d’aller voir ailleurs s’il n’y serait pas et il a pris sa place au parlement de Bruxelles .

  12. Il faut être profondément taré pour, ayant été persécuté par le régime communiste, adhérer soi-même au PC et y faire carrière.
    Peut-on comprendre les mécanismes mentaux de ces dégénérés ?

  13. Quand Saint Pierre voit arriver ce genre de loustic, il doit les envoyer directement chez Lucifer pour éviter qu’ils ne perturbent les âmes qui aspirent au repos!.

  14. Je me demande depuis longtemps pourquoi Simone Weber n’a pas bénéficié de la présomption d’innocence vu qu’on a retrouvé aucun corps . Elle aurait assassiné SON amant et non DES amants💀 , elle a été condamnée sans preuves réelles. C’est comme si Simone Weber avait accusé les enseignants d’avoir empoisonné sa fille de 10 ans morte à l’infirmerie de l’école…L’aurait-on crue ?🙄

  15. A verser dans la rubrique des étrons qui disparaissent quand on a tiré la chasse d’eau ! …

Les commentaires sont fermés.