Henry de Lesquen : ni Mila, ni Charlie, je suis français

Publié le 12 février 2020 - par - 39 commentaires - 1 608 vues

Le sulfureux ex-président évincé de Radio Courtoisie va s’attirer les foudres des mal-entendants ou mal-comprenants au barnum médiatique, et sans doute de certains commentateurs ici, tant que la rubrique des commentaires leur est malheureusement ouverte, contrairement à tant d’autres sites patriotes.

Pour nous parler de Mila, et parce qu’il établit un lien avec le presque dernier journal satirique, Henry de Lesquen ouvre d’abord les hostilités contre Charlie Hebdo : « De mortuis nihil nisi bonum », traduisez : on ne doit parler des morts qu’en bien.

Considérant que la maxime n’affecte que les gens ordinaires dans leur vie privée, il en va tout autrement des personnages publics, dans leurs actions publiques : « on a le droit de dire du mal de Hitler, de Staline et même de Truman ». H. de Lesquen croit donc pouvoir dire du mal des journalistes de Charlie Hebdo : « bien qu’ils aient été assassinés et bien que l’on condamne cet assassinat sans aucune ambiguïté, évidemment, évidemment. Et il est heureux que les deux assassins, les frères Kouachi, aient été tués deux jours après, par la police ».

Mais, affirme H. de Lesquen : « quand on aime la France, on ne peut pas s’identifier aux gens de Charlie Hebdo et on ne peut pas dire J”e suis Charlie” ». Il explique pourquoi par le détail, ainsi que la manipulation des foules qui ont entonné ce slogan préfabriqué par la communication institutionnelle. Et d’enfoncer le clou : « Charlie Hebdo était, et demeure aujourd’hui un torchon cosmopolite ignoble et qui se répand en propos obscènes. On retrouve un peu le même débat avec l’affaire Mila » Ambiance à retrouver dans la vidéo infra.

De là, il en vient au cas Mila « y a-t-il un droit au blasphème pour Charlie Hebdo, ou pour Mila ? Oui, il faut affirmer la liberté d’expression ». Il y fixe cependant une priorité : l’abrogation de la loi Gayssot (90-615 du 13 juillet 1990 tendant à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe. Initiateur, le député communiste Jean-Claude Gayssot), première des lois mémorielles). « si vous êtes pour le droit au blasphème, comme je le suis, eh bien demandez l’abrogation de cette loi ! ».

Condamnation de ceux qui ont menacé Mila, et peine de mort pour les terroristes

« Il faut condamner fermement ceux qui ont menacé de mort Mila… il faut les mettre en prison ou les expulser de France. Pour les assassins en général et les terroristes en particulier, il faut rétablir la peine de mort ». Voilà qui est clair.

Pour autant, pense-t-il, il ne faut pas  applaudir le contenu du blasphème : « si Mila avait dit par exemple, l’islam est une religion fausse, convertissez-vous au christianisme… ou, à ce titre, l’islam est  incompatible avec l’identité nationale de la France et l’identité civilisationnelle de l’Occident, on aurait pu dire très bien. Elle n’a pas dit ça, elle s’est répandue en propos répugnants ».

Ce qui irrite en effet Henry de Lesquen, c’est le langage ordurier de Mila dans toutes ses phrases, malgré sa prestation cornaquée à l’émission de Barthès où elle maintient, mais tempère : « de là à dire “Je suis Mila” il y a un pas à ne pas franchir ».

Henry de Lesquen note au passage  que « ce ne sont pas les mouvements LGBT qui ont pris le parti de Mila ; ils sont restés silencieux. Vous savez, c’est ce que la gauche cosmopolite appelle l’intersectionnalité des luttes : les hommes qui portent atteinte aux femmes ne sont méchants que lorsque qu’il s’agit de mâles blancs… ».

Or : « il faut bien comprendre que le mouvement LGBT, que Mila a incarné pour l’occasion, est une branche de l’idéologie cosmopolite qui a fait venir chez nous des immigrés et qui nous empêche d’organiser la remigration. Il faut donc affirmer clairement : ni Mila, ni Charlie, je suis français. Je n’ai aucune indulgence pour la religion musulmane qui n’a pas sa place en France, mais je n’ai aucune sympathie pour une personne qui est aux antipodes des principes qui ont toujours fait la France ».

Mature pour surfer sur le web, immature dans ses propos, mais mineure à protéger

J’avais abordé cette réflexion dans un récent article. Mila, cette adolescente et sa réaction épidermique, qu’elle sait désormais, parce ce qu’un aréopage le lui a dit, qu’il s’agit d’un blasphème.

Si les propos critiques de la jeune instagrameuse manquent sérieusement de fond quant à la machine de guerre et sa charia qui remplace toutes les valeurs républicaines, la « religion de paix et d’amour » doit plutôt faire l’objet de dissertations documentées. Et c’est justement ce que font les fondateurs et les auteurs de Riposte Laïque et Résistance Républicaine depuis près de quinze ans. Et pas de manière triviale, comme trop souvent le buzz des réseaux dits « sociaux » le permet, la faute au débat, qui sur la mégapole internet, est par trop le reflet de l’indigence du débat sociétal français. On a donc le pendant sur le web des nullités crasses qui nous gouvernent, grâce aux bœufs qui les ont élues.

Ne boudons cependant pas les effets qu’a produits le tombereau d’insultes ânonné sur les ondes par ladite Mila. Mais elle paraît bien seule face aux graves menaces qui pèsent maintenant sur elle. On espère qu’elle a des parents pour la soutenir, même si étrangement, ils ne semblent pas vouloir s’exprimer.

Que peut faire un jeune avant 18 ans ?

Vérifié le 03 février 2020 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Seul le jeune majeur dispose d’une indépendance pleine et entière. Toutefois, le jeune mineur peut bénéficier d’une forme d’autonomie sans attendre ses 18 ans. Cependant, l’accord des parents (ou du tuteur) est souvent nécessaire : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F21829

NI MILA NI CHARLIE : #JeSuisFrançais

https://youtu.be/4fGTPX1fvOs

lien de secours https://youtu.be/4fGTPX1fvOs

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
toni

En réalité elle n’a offensé personne, non seulement elle réagissait a des insultes dont certains on tendance oublier, mais pour insulter les musulmans a travers l’islam, il fallait encore que l’islam ne soit pas un mensonge.

POLYEUCTE

Je pense et répète, que tout débat doit se faire dans la modération et surtout l’argumentation.
Le Blasphème n’est pas condamnable, certes, mais il illustre le niveau de celui qui le produit.
En résumé, “l’Anathème n’est pas pour les forts en thème” !

Bernard Bert

Ce guignol au final est un dhimmi , un collabo
Je ne suis pas surpris par ce huileux personnage.
Il fera pas parti de ceux qui redresser ont
la France
Par contre il portera sans problème la djellaba

Allobroge

“Charlie Hebdo était, et demeure aujourd’hui un torchon cosmopolite ignoble et qui se répand en propos obscènes. ” Certes et bien on ne l’achète pas et d’ailleurs avant les attentats il était en extrême perte de vitesse comme d’ailleurs aussi l’Humanité.

Daniel

Puisque la rubrique commentaire est HEUREUSEMENT ouverte malgré certains censeurs; j’en profite pour dire, avec Jules Vallès et Léon Bloy, “la mort n’est pas une excuse”. Lesquen est pour une fois très juste : on ne voit pas pourquoi il existe encore certains délits de blasphèmes, ceux défendus par la loi du communiste Gayssot (gay-sot) ! C’est cette loi qu’il faut sans tarder abolir.

Marnie

Charlie Hebdo c’est un vrai torche-cul. Ceux qui le lisent et aiment la France ne peuvent pas s’identifier à cette revue. Par contre les attentats perpétrés par qui que ce soit sont une vraie horreur. Quand on est provoqué, injurié, insulté et menacé de mort comme Mila on a le droit de riposter. Comment se fait-il que les représentants de l’Etat français ne se soient pas saisis de ce problème grave que sont des menaces de mort faites aux vues et aux sues de tout le monde et dont les auteurs sont identifiables. C’est indigne au même titre que les attentats et autres saloperies que les français subissent pratiquement tous les jours.

Jill

De Lesquen est un peu hypocrite sur les bords ;
Mila à tenu un langage compréhensible par ceux auxquels il était destiné, puisque c’est leur manière normale de s’exprimer. Si elle s’était répandue à la manière de Madame de Sévigne, les muzzs n’auraient rien compris.
Mila a gagné la bataille de l’opinion ;les Français
avec un grand ” F” sont d’accords avec elle ;les bobos-gauchos-islamos-collabos font grise mine.

myrtille

Cette crapule de Delesquin fait comme les “cosmopolites” (islamogauchistes, grand capital, mondialistes, lgbt, féministes, juifs de gauche etc) qu’il prétend détester: il se couche devant l’islam. Comme ces “cosmopolites” il détourne et pervertit complètement le débat en insistant sur les soit disant défauts de Mila.Et il évite soigneusement d’aborder le problème principal: le coran, les représentant de l’islam (Zekri), et beaucoup de musulmans, une majorité peut être, incitent à assassiner ceux qui critiquent l’islam.
De toute façon méfiance avec les antisémites acharnés. Ils finissent souvent par avoir une fascination malsaine pour l’islam (cf Faurisson Garaudy Soral)

Paskal

Mila est lesbienne et athée. Pour les ultracathos, cela fait beaucoup !
Notons que si en république le blasphème n’est pas un délit, il n’y a pas pour autant un droit au blasphème. On peut être condamné pour des propos injurieux sur une religion (pas seulement l’islam).

myrtille

mais pour un vrai ultra catho la croisade contre l’islam, péril mortel pour notre civilisation bien plus que l’athéisme est une priorité (cf Mgr Lefevre en 1987 déjà)

Jill

Je suis Mila, car sa position sur l’Islam correspond à la mienne ;mais je ne suis pas Charlie, car le journal était bien discret sur l’Islam si l’on compare avec ses insultes sur l’Eglise et les cathos. Le massacre relève d’un malentendu, car tous les morts s’inscrivaient dans la frange
gaucho-bobo islamo compatible.

David

Je suis Français et Charlie Martel conviendrait mieux.

Phil93

être “Charlie” aujourd’hui c’est accepter ce que la nouvelle direction a dit :
“dans le cadre de la liberté d’expression nous continueront à présenter le pape avec un crucifix dans le cul mais dans le cadre du respect à la religion nous n’attaquerons plus l’islam !!!”
Non je ne serai JAMAIS charlie et je plains les millions d’abonnés nouveaux qui ont soutenu ce journal de merde qui s’est prosterné devant l’islam. Les dessinateurs assassinés ont dû se retourner dans leurs tombes !!!!
morts pour…RIEN !
la seule journaliste maghrébine a d’ailleurs donné sa démission à l’époque !

Jonathan

Pour ma part, je n’ai jamais dit “je suis Charlie” ni “je suis Mila”.

Je n’ai jamais aimé Charlie Hebdo et j’ai des doutes au sujet de Mila. Car si je suis d’accord avec ce qu’elle a dit de l’islam, je pense qu’elle aurait parlé en des termes analogues du christianisme, s’il l’occasion s’était présentée.

Et comme Henri de Lesquen, je n’ai besoin ni l’un ni de l’autre pour mener mon combat de Français pour la France.

Jill

Elle aurait peut-être dit la même chose de la chrétienté ;mais justement le droit au blasphème est universel. Si elle avait pris Jesus à parti, çà n’aurait pas fait une ligne dans les journaux, si ce
n’est pour en rire.

Gillic

Bien dit, +1 !!!!!!!!

limone

et si elle avait dit quoi que ce soit sur le christianisme, elle n’aurait pas reçu d’insultes ou tout le moins de menaces de mort et de viol et tous les sataniques voeux ! elle serait encore à l’école etc . Mais c’est vrai que cela ne saurait tarder car les jeunes étant influençables, et n’ayant plus d’exemples d’adultes irréprochables y compris chez les élus , et surtout toute civilisation pouvant être tirée par le bas, nous atteindrons sans tarder , le grand fossé par l’exemple de la fange, les LGBT agissant , une religion d’etat des pays d’Afrique importée dans notre pays laique avec la bénédiction de nos élus imposteurs

Marnie

Je vous rejoint totalement. Bravo !

patphil

traduction de “je suis charlie” = je ne supporte pas les assassinats de malpensants
traduction de “je suis mila” = je ne supporte pas la chasse aux malpensants

David

Traduction de ” je suis charlie” : je suis un charlot manipulé qui se laisse faire.

François Desvignes

Il faut bien écouter de lesquen car il incarne l’impuissance de la droite à renaitre de ses cendres entre 1945 et 2005.

Il est comme les juifs du Sanhédrin qui refusaient toute alliance avec Hérode et Rome afin de rester kasher (pur).

Comme hier le Sanhédrin il se condamne à des distinctions sybillines entre Mila et Français comme si Mila n’était pas française, omettant de voir le plus important : si l’islam n’est pas Mila, et Mila française, l’islam en France est un oxymore.

En 17 , vous, et Mila vous étiez dans la tranchée, d’accord sur rien, sauf que ceux ,qui nous tiraient dessus étaient nos ennemis.

Puisque nous sommes en guerre, faites pareil : si Mila a (mal) tiré. ,cela vaut mieux que ceux qui n’ont pas tiré, car (mal) combattre vaut mieux que déserter ou trahir

jj77

c’était confortable la tranchée, on savait qu’on était du bon côté et qu’en face il n’y avait que noirceur…il y a un film avec guillaume canet sur le noel 1914, c’est bizarre les soldats ont fraternisé et le lendemain l’état major faisait en sorte que la boucherie continue…
C’est la république qui est pourrie jusqu’à l’os et qui a jeté 2 fois la france dans la guerre fratricide contre l’allemagne de laquelle elle ne s’est jamais relevée et maintenant la france est marron !
Mila n’est qu’une gauchiste lgbt pro migrant et antifrance antifrançaise qui rejette le soutien qui vient de patriotes sincères.
En plus elle était scolarisée dans une école ou 70% des élèves sont marrons, alors la pauvre fille a de la merde dans les yeux.

Marnie

L’impuissance de la droite ? Non Monsieur, la soumission à l’islam de cette fausse droite qui fait horreur au même titre que l’ensemble de la gauche.

François Desvignes

Non mamie : avant 2005 , la droite tétanisée par le procès de Nuremberg, et Pétain, avait perdu depuis 45 la bataille idéologique parce qu’elle avait perdu la bataille morale : on lui reprochait d’être une criminelle pour avoir fait la guerre (3940 46-54 en Indochine, 54-62 en Algérie) et une raciste antisémite pour avoir collaboré.
Vous parlez de la fausse droite après 2005 : après 2005 concernant cette pseudo droite, je suis d’accord;

François Desvignes

Petit bémol :

La nocivité des commentaires est proportionnelle à la nullité des articles.

Car le seul et donc meilleur moyen d’élever le niveau des commentaires, c’est d’élever le niveau des articles.

C’est par la qualité des articles que l’on tire vers le haut les commentaires et par la qualité des commentaires qu’on fait progresser la fréquentation et la notoriété du site.

Pourquoi la gauche est intellectuellement et spirituellement morte alors que la droite ressuscite de ses cendres de 1945 ?

Parce que le courage, l’intelligence, le savoir, et leurs perfectionnements ne sont qu’à droite

C’est par notre qualité que nous avons vaincu leur quantité.

Et demain, RL s’appellera le Monde

Jacques CHASSAING

à François Desvignes
Eh ben écrivez donc des articles, au lieu de donner des leçons à RL!

François Desvignes

Je ne donne aucune leçon,au contraire, quand je dis :

C’est par notre qualité que nous avons vaincu leur quantité.

Marnie

Si c’est nul pourquoi le lire et mettre des commentaires ?! Il est à remarquer que vous ne dites pas un mot de votre part sur l’Islam cette secte de mort qui infeste et infecte notre pays. Pas encore victime d’attentats ? Serait-ce une indifférence envers les autres : ceux qui risquent à tout moment d’être les victimes ???!!!

François Desvignes

Je ne dis pas que les articles sont nuls puisqu’ils sont bons.
Je dis que puisqu’ils sont bons, les commentaires ne sont pas si mauvais
Et que si les articles gagnaient en qualité, ce qui se fera, demain, les commentaires aussi

David

@François Desvignes
Les articles sont bien rédigés dans l’ensemble. C’est les commentaires dans votre genre qui font défaut et n’élèvent en aucun cas le niveau des débats.

François Desvignes

Non c’est votre commentaire qui rabaisse le débat.
Car si je me suis trompé je vous ai dit pourquoi
Alors qu’en fait de commentaire au fond,vous vous contentez d’une attaque ad personam gratuite;
Donc inutile.

David

Et en plus vous continuez à rabaisser encore le niveau. Honte à vous. Pas étonnant que notre patrie est devenue le radeau de la méduse.

David

@François Desvignes
Normalement entre vrais résistants on se soutient et on se défend face à l’adversité. Vous, vous faites l’inverse.

La_Soupape

Jacques,

Je redis encore une fois que vous êtes un vrai journaliste, vous écrivez en connaissant votre sujet, mais pourquoi vous vous comportez avec les lecteurs comme un vieux con ? En quoi est-ce qu’on aurait pas le droit de dire qussi ce qu’on pense sans pour autant passer notre journée assis devant un ordi hein ?

Pourquoi vous vous croyez obligé de nous dire quel langage on doit employer humm ?
Moi qui suis un exemple de politesse, suis-je plus vulgaire en disant à un con qu’il est con que ces pourritures “d’élites” qui enculent des gamins en leur collant la tronche dans un seau de merde ? (j’invente rien, c’est une déclaration d’un témoin accusé dans l’affaire du chauffeur de bus à Auxerre ou Avallon, j’sais plus)

Arrêtez de vivre au 18 ème siècle, les temps changent !!!

Jacques CHASSAING

à La_Soupape

Je ne suis ni vieux, ni con, et je n’ai rien à ajouter à tout ce que j’ai déjà argumenté :

Clap de fin pour les commentaires sur Riposte Laïque
Publié le 8 septembre 2019 – par Jacques Chassaing

https://ripostelaique.com/clap-de-fin-pour-les-commentaires-sur-riposte-laique.html

La_Soupape

Alors dans ce cas vous devez vous conformer aux choix de RL de laisser les commentaires, et vous savez très bien que je me suis battu fermement pour !

Vous essayez régulièrement de les faire supprimer, et particulièrement sous vos articles et là encore, j’ai demandé publiquement qu’il n’y ait aucun passe-droit pour personne, Cyrano a jugé ma demande recevable et y a accédé.

Continuez donc de nous abreuver de vos articles et cessez svp ces assertions pénibles au sujet des commentaires. Vous avez je crois un blog ou un truc comme ça où je ne suis jamais allé et là vous y faites comme bon vous semble, mais ici, c’est Cyrano qui commande et on se plie à ses décision ou on s’en va, c’est aussi simple que ça.

Au passage, je ne vous ai pas traité de vieux con mais de vous comporter comme !

batigoal

Personnellement, j’attendais l’article de Mr Michaud Nérard, l’homophobe pathologique à propos de Mila. Mais il a pas osé apparement…

Travier

batigo

L’ inversion des valeurs ?
On y est en plein avec cette inespérée expression :
“l’ homophobe pathologique”…!
Un régal…

julius

Ordure Antisemite ta gueule

Lire Aussi