1

Herr doktor Marty est aussi nul sur l’immigration que sur le vaccin…

Herr Doktor Marty ne renonce jamais. En préambule nous sommes fort déçus du comportement de Martin Circus qui a renoncé au combat. C’était bien parti le choc et il s’est déballonné.

Heureusement Herr Doktor, le consultant de plateaux, le roi des amphètes répond toujours présent, même, surtout, quand on ne lui demande rien.

En moment il est au taquet…

Herr Doktor est omniscient, tu lui poses une question sur le tirage du Loto, il va te filer les bons numéros…

Il est spécialiste en tout y compris le reste. Après avoir donné des cours de virologie à Raoult, le voilà qui s’occupe de l’insécurité, qui n’existe pas et fustige la nouvelle tribune des militaires.

Ce sont d’odieux racistes, des fascistes, disons-le. C’est l’esssssttrreeeemmmmeeee ddddrrrroooaaaattteeee, le retour des zeures :

https://twitter.com/GG_RMC/status/1392030053832265729

Ce qu’il y a de bien avec lui, c’est son sens du timing. C’est le flair du blaireau.

Il t’explique qu’il n’y a pas de lien entre immigration et violences, alors qu’en une semaine il y a eu l’égorgement à Rambouillet d’une policière par un Tunisien régularisé grâce à la circulaire Valls, une femme algérienne brûlée vive par son mari blédard à Bordeaux, un policier abattu par une racaille prénommée Ayoub, un Français commevouzemoi même plus, qui est un gentil garçon et aide les grands-mères à trimballer leurs courses et enfin des nuits d’émeutes à Fréjus dans une cité diversifiée, c’est-à-dire sans Blancos.

C’est en quelques jours !  Mais quand il est dans cet état-là, la bave aux lèvres, les yeux hors de la tête, Herr Doktor a manifestement pété un câble, et n’est plus en état de réfléchir… ni de soigner. C’est tout le problème !

Herr Doktor ne voit pas où est le problème, il n’ose pas trop le dire mais selon lui, l’immigration est une chance. Par contre les bidasses, non, ce sont d’immondes factieux. En fait il nous sort tous les poncifs de la Mitterrandie, avec le beau bilan 40 ans après.

C’est sûr qu’Herr Doktor, entre sa clinique où il se rend une fois par semaine pour passer à la caisse et les plateaux TV, il n’a pas trop le temps de côtoyer la diversité enrichissante, sauf celle de Karim Zeribi, et de goûter aux joies du vivre-ensemble.

Dans son délire verbal, c’est son problème de ne pas maîtriser son verbiage, il t’explique – si vous écoutez bien – que l’immigration maghrébine est d’origine européenne, il fait une distinction oiseuse avec les Africains noirs…

Jérôme, t’es pas loin du dérapage, comme on dit…

Le problème, c’est que Herr Doktor Vaccinator est convaincu, en médecine, d’être un cador. Il a marché sur des sommités comme Raoult et Perronne, les insultant grossièrement, alors qu’il ne leur arrive qu’à la cheville. Ce que même Martin Blachier a été obligé de lui faire remarquer.

Le problème est que Martin Blachier, sur ce sujet, a raison. Et le problème est que Herr Doktor est aussi tocard sur la vision de l’immigration que sur la pratique de la médecine. Autrement dit, un danger public !

Donc, je vais encore essayer de l’aider. Jérôme, tu sais le racisme et la violence existent, c’est vrai, mais les auteurs sont tes potes. La France, oui, est dans le chaos et tu fais, avec d’autres, partie du problème. Mais finalement, tant que tu es sur les plateaux de télévision, tu racontes des conneries, certes, mais pendant ce temps, tu ne vaccines pas les cobayes de Big Pharma…

Finalement, tu es aussi nul (j’ai failli écrire con, mais j’ai pensé aux finances du journal) sur ta vision de l’immigration que sur le masque et le vaccin, tu es un vrai covidiste, un vrai mondialiste, un vrai soumis au Nouvel Ordre mondial et à Big Pharma.

Paul Le Poulpe