Herrou, le principe de fraternité révolutionnaire contre l’État bourgeois

Olivier Chartrain : France-migrants. « Une reconnaissance du principe de fraternité ». C’est une victoire partielle, mais une victoire importante. La cour d’appel d’Aix-en-Provence a rendu une partie de sa liberté à Herrou, l’agriculteur de la vallée de la Roya (Alpes-Maritimes) devenu un symbole (anarcho-révolutionnaire contre l’État bourgeois) de l’aide citoyenne (???) aux migrants. (L’activiste) subissait depuis le 23 juillet 2017 un contrôle judiciaire particulièrement contraignant (??? Pauvre bibiche !), après avoir été arrêté en gare de Cannes (accompagnant un groupe de 150 (migrants déguisés en) réfugiés en train vers Marseille.

Son avocat a pu s’appuyer sur la décision du Conseil constitutionnel qui a (mystifié) le principe de fraternité dans une décision du 6 juillet. Herrou, et d’autres sanctionnés pour les mêmes raisons, soutenus par des associations et la Ligue des droits de l’homme, « attaquaient » le Code du séjour des étrangers.

Celui-ci punit de cinq ans d’emprisonnement le fait d’aider directement ou indirectement un étranger à entrer, circuler ou séjourner irrégulièrement en France. (Le Figaro cite Winston Churchill : « En Angleterre, tout est permis sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit ! ». C’est pourquoi le Conseil constitutionnel (de gauche) avait estimé que tout acte d’aide apportée dans un but humanitaire ne pouvait pas faire l’objet de poursuites (en France !).

« Cela signifie que l’on ne me considère pas comme un délinquant ou quelqu’un de dangereux. »

En France, on refuse de criminaliser les anarcho-gauchistes qui manipulent les migrants !

Concrètement, Herrou peut à nouveau fréquenter les gares et prendre le train, ce qui lui était interdit. Il récupère son passeport et le droit de sortie du territoire, mais il ne peut se rendre en Italie que pour motifs professionnels… C’est un de ces détours, en janvier dernier, qui lui a valu d’être brièvement interpellé.

Malik Salemkour, président de la Ligue des droits de l’homme, (dénonce) la « politique irresponsable, inefficace et dangereuse qui conduit à sanctionner » (les activistes anarcho-gauchistes révolutionnaires qui veulent détruire l’État bourgeois). (Il met en cause) « cette irresponsabilité de la France et de l’UE qui n’est pas pour rien dans l’arrivée de l’extrême droite au pouvoir en Italie. » (Et eux, les activistes anarcho-gauchistes révolutionnaires qui veulent détruire l’État bourgeois en Italie comme en France, ils n’y sont pour rien ?)

Le principe de fraternité (des activistes anarcho-gauchistes révolutionnaires qui veulent détruire l’État bourgeois) est à peine né qu’il faut déjà se battre pour le défendre. (source : L’Humanité du 13 août 2018)

Vincent-Xavier Morvan : Jugé pour avoir (instrumentalisé) des migrants, Herrou revendique son acte !

« C’est un honneur », a déclaré Herrou devant le tribunal de Nice. Le procureur a requis huit mois avec sursis. Herrou a fait une entrée triomphale au palais de justice de Nice devant lequel plusieurs centaines de ses soutiens s’étaient massés, banderoles à l’appui, face à un imposant cordon policier.

Herrou est devenu le porte-drapeau des militants qui revendiquent le droit (d’introduire illégalement en France) des migrants en provenance d’Italie. Herrou était poursuivi pour avoir fait entrer (illégalement) en France des étrangers, puis les avoir hébergés dans une colonie de vacances désaffectée de la SNCF.

Le figaro.fr AFP : Immigration illégale : Le contrôle judiciaire de Herrou assoupli. Selon le Conseil constitutionnel, faciliter illégalement le séjour irrégulier des étrangers en France ne saurait être passible de poursuites au nom du principe de fraternité ! Le 23 juillet 2017, Herrou a été arrêté avec des migrants en gare de Cannes : « C’est un moyen de bloquer mes actions et d’entraver ma liberté » (de contourner la loi !). Des actions que Herrou reprendra sûrement avec l’allègement de son contrôle. « C’est le rôle d’un citoyen en démocratie d’agir quand il y a une défaillance de l’État », a déclaré Herrou. (Dans le cas Herrou, la défaillance de l’État est manifeste en ce qui concerne l’application de la loi qui réprime l’immigration clandestine !)

Moralité : Jugé pour avoir instrumentalisé des migrants, Herrou revendique son acte !

Herrou : « J’aimerais vraiment que la justice prenne enfin acte de ce qui se passe sur le terrain » (en ce qui concerne les activistes anarcho-gauchistes révolutionnaires qui veulent détruire les fondements de l’État bourgeois en manipulant l’immigration clandestine !) Il a raison, il faut rétablir l’État de droit contre Herrou !

« Je ne regrette rien ! » Herrou bafoue la loi considérant que la justice bafoue les droits des migrants.

Le 24 juillet dernier, Herrou a été une nouvelle fois arrêté à la gare de Cannes (accompagnant) 156 migrants se rendant à Marseille. Suite à une garde à vue prolongée, la sixième depuis 2016, le parquet de Grasse a ouvert une nouvelle information judiciaire pour (violation de la loi et) aide à l’immigration clandestine.

Vincent-Xavier Morvan : Jugé à Nice, Herrou revendique son acte ! Le tribunal clément avec Herrou, « passeur » humanitaire (pour la façade, mais délinquant qui bafoue la loi dans la réalité.) Cette clémence de la justice semble avoir donné des ailes (au délinquant) Herrou qui a affirmé devant ses soutiens et sous une nuée de caméras vouloir « continuer à agir (contre la loi) car on agit dans l’urgence », faisant fi selon lui de la « menace d’un préfet ou des insultes d’un politique ou deux ». « Nous continuerons, car c’est nécessaire de continuer », a-t-il lancé en forme de défi (pour illustrer le délit imaginaire de solidarité et la guerre des activistes anarcho-gauchistes révolutionnaires qui veulent détruire l’État bourgeois en Italie comme en France).

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

30 Commentaires

  1. Un gros doigt d’honneur à tous ceux qui ont voté « tout sauf le FN », moi je dis bravo herrou, bravo fafa et merde à tous ces cons de français !

  2. Allez, il sera très bientôt élu député et fermera sa g….! Ce type est un traître à la nation, un « porteur de valises » d’un nouveau genre !

  3. Et il s’occupe de son exploitation quand le Herrou, entre deux « je touche mon pote? »

  4. La « Fraternité » existe bien ! Caïn a tué Abel !!
    L’Histoire se répète !

  5. Lui? un agriculteur ? mais regardez ses mains, ses ongles soignés, sa barbe bien nette..on nous prend pour des « neuneus »… Lui par contre, se prend pour une VEDETTE, aidé par toutes ces associations anti-françaises engraissées de subventions illégales et soutenu par ces bolchéviques crasseux. Que la Justice fasse son travail et qu’il soit condamné pour ses actions illégales. En prison, il méditera sur la façon de labourer ses champs pour ne pas crever de faim tels nos VRAIS agriculteurs épuisés

  6. Herrou devra peut-être déménager près du Perthus s’il veut continuer son activité délictueuse.

  7. Il a quel âge le bigleux ? C’est à force de se regarder le nombril qu’il louche ? Ce n’est qu’un crétin narcissique qui n’est pas sorti de l’adolescence et que la justice (sic) laisse manier des explosifs. Pas de problème pour la crapule il n’y a que les gens honnêtes qui se font suriner.

  8. La vérité est que ce connard d’Herrou est animé par une pulsion antisociale, une volonté toute gauchiste de nuire, de contrevenir aux règles, un besoin infantile de se « rebeller » et finalement comme tout gauchiste d’emmerder le monde. Avec comme horizon de détruire cette société haïe (« société je vous hais », slogan soixante-huitard)

    Il suffit d’ailleurs de le voir à la télé (et son regard) pour se rendre compte que c’est un malade mental, un fanatique, persuadé d’incarner le Bien.

    • y a t il encore des francais en france y a t il encore un francais capable de lui foutre une bonne branlee a ce auchiste ou en france il n y a que des laches le cerveau lave par la presse

      • Le problème est qu’il faut avoir le courage d’affronter derrière la « Justice » acquise à la Cause (gauchiste) et la prison, car là ils seront sans pitié et ne feront pas preuve de la même compréhension que pour cette pourriture.

        Quand la Justice est complice des criminels et poursuit les honnêtes gens, qu’elle marche sur la tête, persécute les mal-pensants, criminalise les pensées et les opinions, mène une croisade, un djihad judiciaire il devient compliqué de lutter.

        • Vous poussez là, vous êtes en France, le pays des Droits de l’Homme. Un peu de retenue.
          Tout ce qui est excessif est…

          • La France est 85ème dans le classement de RSF concernant la liberté d’expression

    • S’il veut construire une nouvelle société idyllique avec des musulmans, il se prépare des lendemains qui déchantent et des réveils cruels.

      • Ah! parce que présentement le réveil des Français est doux et ils chantent leur joie de vivre.

  9. J’aimerais que ce connard d’Herrou nous explique en quoi c’est « humanitaire » de faire passer des clandestins qui viennent délinquer chez nous au lieu de le faire en Italie. De quoi cela les sauve-t-il? Ça ne change rien à leur situation, cela ne l’améliore en rien, ils sont exactement dans la même en France qu’en Italie.L’Italie n’est quand même pas l’enfer sur Terre!

    L’argument « humanitaire » est totalement bidon en l’espèce, il n’y a pas un juge assez intelligent pour le relever?

  10. Passeur « humanitaire », c’est toujours et seulement un vulgaire passeur. Comme les connards de l’Aquarius: des trafiquants.

    C’est incroyable, il suffit de s’affubler des paravents « humanitaire » et « de gauche » pour échapper à toute responsabilité et agir impunément contre la loi, et nuire à toute la communauté.

    Ces passeurs sont des délinquants : quand on convient par téléphone du lieu de « sauvetage » c’est du trafic organisé, pas du sauvetage de naufragés ni de l’humanitaire

  11. Il n’y a donc personne pour dire que c’est des fariboles, du vent et que ce « principe » fallacieux n’existe pas, sauf dans l’imagination délirante des gauchistes agités du bocal?

    Qui en a jamais entendu parler? C’est dans quel texte?

    Perdus dans leurs délires idéologiques et leurs logorrhées, enivrés de mots, les gauchistes sont comme toujours dans la pensée magique: comme les enfants, ils croient qu’il suffit de parler pour que cela se réalise et devienne vrai. « C’est vrai si tu le crois ».

  12. Il faut le reconnaître, les gauchistes ont un certain génie pour inventer des « éléments de langages » (novlangue des « communicants », en bon vieux français « balivernes, boniments ») pour vendre leur salade faisandée.

    Après les réfugiés ou les exilés (mort-né, ça n’a pas pris du tout tellement c’était nul) pour immigrants illégaux, sans-papiers pour clandestins maintenant ils nous sortent le « principe de fraternité ». Il suffit de l’inventer pour qu’il devienne intangible et fasse autorité

    • pourquoi les passeurs ne les deposent ils pas en tunisie ou au aroc pays freres

  13. Ce vrai fumier mériterait qu’un desiquilibré s’occupe de lui….

  14. Il faut arrêter de parler d’agriculteur. Je suis persuadé que cet individu est un néo-rural. Rien à voir avec nos paysans qui sont tous des patriotes.

    • Non, il est reconnu comme agriculteur et perçoit même les aides PAC (vérifié pour 2015 sur télépac). Maintenant vous n’avez pas tout à fait tort, rien à voir avec les paysans qui triment 10 heures par jour pour survivre, lui, il s’ennuie en attendant la cueillette des olives et se divertie avec les « migrants »
      ,

  15. Inimaginable! Il n’y a que en France que un délinquant qui viole la loi peut être conforté par des bobos (artistes !!) et un conseil constitutionnel violeur de la constitution qui place ses convictions gauchistes au dessus des lois. Ce bonhomme qui lutte contre son pays doit être condamné à la prison ferme.

Les commentaires sont fermés.