Hesse : Nouvelle fessée pour Merkel, progression des Verts et de l’AfD

Bouffier, Ministre-président de la Hesse, et Merkel: Les élections déteignent sur le pays entier.

Berlin en ressentira les effets. La seule question est de savoir s’ils atteignent d’abord la SPD ou la CDU. La grande coalition est sur le point de se fracasser.

A Berlin, cette semaine, ce sont les vacances d’automne, la ville est vide et les politiciens se sont envolés. Certains respirent à nouveau, avant qu’une élection d’Etat ne secoue la république, comme jamais dans l’histoire de l’Allemagne. Les autres font campagne en Hesse . Berlin politique est extrêmement nerveuse.

Je connais la Hesse, y ayant habité de longues années avec ma famille. Deux de nos enfants y sont encore et ont voté aujourd’hui. Je suis certaine qu’ils ne m’auront pas déçue. Je le sais.
Avant les élections, la lecture dans le marc de café révélait des troubles politiques dans toute l’Allemagne. Et également que la chancelière n’assume pas ses fonctions d’une manière digne de la démocratie. Les pertes de la CDU peuvent encore être très importantes. Si elle veut continuer avec les verts (car la plupart des gens pensent encore que les verts, ce sont des gens qui mangent des épinards bio et trient leurs déchets) ou dans une coalition jamaïcaine, Merkel est sauvée. Boufier ne perdra pas les élections, Merkel elle, les perdra. Comme récemment en Bavière.

Merkel est seule responsable de la fragmentation des partis et de la division de la société allemande. Si elle avait du caractère, elle subirait les conséquences, même si la CDU pouvait continuer à gouverner la Hesse. En cas de telles pertes d’un parti, le président doit démissionner. Si elle ne le fait pas, elle finira par démissionner.

Les élections nationales en Hesse pourraient donc causer un nouveau séisme politique et concerner Angela Merkel et la chef (cheffe.. contente, Schiappa ?) de la SPD, Andrea Nahles.
Les élections en bref:
⦁ 4,38 millions d’hommes et de femmes ont le droit de voter en Hesse
⦁ Jusqu’à présent, Volker Bouffier (CDU) a statué avec les Verts, il se bat pour sa réélection
⦁ Arrivée de Thorsten Schäfer-Gümbel SPD
⦁ L’AfD fera probablement un premier bond au Parlement de Wiesbaden

Ce matin, 8 heures: les élections commencent en Hesse
Depuis 8 heures, les bureaux de vote sont ouverts. Environ 4,4 millions de personnes en ont le droit. Ils votent pour la configuration du nouveau Parlement de l’Etat de Hesse. Généralement 110 députés.
En Hesse, il ne s’agit pas seulement du parlement, mais également d’une réforme de la constitution de leur État. Un total de 15 modifications fera l’objet d’un vote individuel. La constitution de la Hesse est en vigueur depuis 1946. C’est la plus ancienne d’Allemagne. Elle retient entre autres toujours la peine de mort, qui a longtemps été suspendue par la Loi fondamentale.

17 heures30 : un taux de participation légèrement plus faible se dessine cet après-midi par rapport à il y a cinq ans. À cette époque, toutefois, les élections se s’étaient déroulées parallèlement aux élections générales, comme le soulignent les observateurs. A Wiesbaden, l’administration électorale provinciale a annoncé ce dimanche à 14 heures un quota de 38,8%.
19 heures 30 : CDU et SPD, énormes pertes pour les Verts: la CDU reste la force la plus puissante, mais avec de lourdes pertes. De même, la SPD, qui vient juste avant les Verts. Nouveau au parlement: l’AfD !!!  Gauche et FDP sont également représentés.
La CDU avec le ministre-président Volker Bouffier reste la force la plus puissante de Hesse, mais subit d’énormes pertes. Selon l’extrapolation d’ Infratest dimap , la CDU arrive à 28,0% dans les élections nationales – le pire résultat depuis 1966. En comparaison, lors des élections de cinq ans auparavant, elle atteignait encore 38,3%.

Plus intéressant : L’AfD siégera pour la première fois au nouveau parlement de Wiesbaden. Avec 12,1%, elle gère aisément le seuil de 5% et est désormais représenté dans les 16 parlements des États. En 2013, elle avait encore échoué avec 4,1%. Le principal candidat de l’AfD, Rainer Rahn pourrait désormais diriger le groupe parlementaire.

REPARTITION DES VOIX EN %

27,2%
CDU

19,6%
SPD

19,6%
Verts

12,8%
AfD

7,8%
FDP

6,4%
Gauche

6,6%
Autres

Traduction rapide : y a-t-il un thème qui a joué un rôle particulièrement intéressant pour votre choix ?
Non 65, l’affaire du diesel 5, les prix des loyers 5, et la politique d’asile, (seulement) 4 !!

Quelques commentaires :
Il n’y a qu’un seul gagnant
C’est l’AfD, Dieu merci.

La soirée est gagnée, AfD à 13%. Je suis curieux de savoir ce que Merkel en pense.
L’échec total de la soi-disant Grande Coalition est un fait. Que ce soient les loyers élevés des sociétés des fraudeurs avec leur protection des sociétés, la chancelière a à nouveau prouvé son incompétence. Le partenaire de la coalition, la SPD, et son élite dirigeante qui ne se préoccupent que d’eux-mêmes et de leurs intérêts ne sont pas intéressés, cela nous donnera un nouvel indice.

Merkel pourra bien vivre avec ce résultat et la stagnation de l’Allemagne se poursuivra!  Demain, j’emménage en Thaïlande.

Anne Schubert

image_pdf
0
0

16 Commentaires

  1. Et pourtant les Allemands votent quand même pour des immigrationnistes à 19,6 %. Et à 27,2 % (!) pour le parti de merkel… C’est curieux, cela me rappelle les votes en France à quasiment identiques, en-dehors de la période des présidentielles Chirac-Le Pen. Trop timides, en somme…J’espère que les Européennes me démentiront d’une manière magistrale.

  2. Que viennent faire les Verts dans cette affaire ?
    Morts en France, ils survivent là-bas, inclus dans le « Heimat » !
    Merkel se retire peu à peu, Macron suivra le même chemin, car il sera SEUL !

    • ils votent « vert » parce qu’ils ne veulent pas voter pour les méchants extreme drouuuaaate,mais ils n’ont rien d’ecologique c’est parce qu’il n’y a rien d’autre a se mettre sous la dent,en France c’est vrai les verts sont mort,ps est mort,LR moribond,il n’y a plus que les patriotes et le reste qui veulent continuer a mourir avec macron !

  3. ravi d’apprendre que des allemands commencent à oter leurs lunettes de bisounours

  4. Bouffier : « Tu es souffrante ? »
    Merkel : « J’ai oublié la vaseline ! »
    Mouahhhh !!!! 😀

  5. DERNIERE INFO !!!!!!!!! merkel démissionne,elle se retire,bye bye grosse vache,ton ami le freluquet devrait suivre et en faire autant ….

  6. bien fait pour la KROOSSEN MERDA macron pareil très bientôt…..AUX ARMES CITOYENS

  7. Comme les français, les allemands n’ ont toujours pas compris le danger ( j’ allai dire la chance) que représente les migrants musulmans !!!!!!!!!! Cela devient consternant ……pour nos enfants !!!!!!

  8. Que Sau merdkel ait pris une nouvelle branlee,normal. Qu’elle s’obstine a rester en place,anormal. Que l’AFD siege pour la 1.fois au Parlement de Wiesbaden ( quelle jolie vville ) normal. Que ce parti qui est l’avenir de l’Allemagne n’ait fait que 13% , anormal J’ en esperais au moins 20% avec tous les crimes commis par les envahisseurs mahometans..
    Mais ce qui m’a surpris, Anne c’est que vous utilisiez le terme de vacances d’automne pour la Toussaint. De qui emane cette saugrenue appellation aux relents anti chretiens ?

    • Très bonne réactivité d’Akiton « vacances d’Automne » au détriment de la Toussaint qui démontre par là, la fragilité ou sensibilité laïcarde politique de Madame Anne. Des fois il s’agit il est vrais d’une « faute » de frappe…..

  9. Les partis immigrationnistes – CDU, SPD, Verts, etc. – disposent encore d’une majorité écrasante. Comme les Français, les Allemands, intoxiqués par les medias, ne comprennent toujours pas que le fascisme a changé de camp.

    Comme pour les Français, leurs enfants en paieront le prix.

    Le prix fort.

  10. je propose a la saucisse merkel qu’elle arrete la politique ,qu’elle se retire avant de ce faire ejecter et qu’elle prenne tout le loisir de regarder la serie inspecteur derrick et oublie la politique,c’est fini pour elle.

Les commentaires sont fermés.