Hessel : l’unanimité de l’hommage confirme l’ampleur de la désinformation médiatique

Publié le 1 mars 2013 - par - 2 266 vues
Share

Nos médias pleureuses n’y vont pas avec le dos de la cuillère. Une information est tombée ce matin qui m’a plongée dans une fureur noire. Quelques « décérébrés » demandent que Stéphane Hessel soit enterré au Panthéon  Oui mesdames et messieurs rien que ça ! Et bien non pour l’honneur de la France ce « vieux » monsieur ne mérite pas un tel honneur où alors il faut faire entrer dans ce « sanctuaire » d’autres personnes beaucoup plus méritantes que ce vieil homme qui, excepté son pauvre bouquin commis pour faire un coup médiatique n’a rien fait d’autres.

Les « dégueulis » de complaisance des médias aux ordres, depuis 24 heures, sont indécents. Heureusement que Richard Prasquier a fait entendre une voix dissonante pour remettre un peu d’ordre dans ce concert de louanges imméritées.

Non Monsieur Hessel n’est pas le chantre des droits de l’homme, il n’a même pas participé, comme d’aucuns l’affirment, à leur rédaction. Mensonge ! Non repris d’ailleurs par la presse. Non Monsieur Hessel n’est pas un saint, certes il a été résistant, mais pas un « grand » résistant, il faut d’ailleurs se rappeler qu’en 44/45 tout le monde était résistant c’était beaucoup moins évident en 40/41 ! Des résistants plus courageux que lui il y en a eu beaucoup, et anonymes qui, eux, ne sont pas au Panthéon car enterrés à la va-vite dans un fossé, ou dans une carrière… et.. qui n’ont pas eu la chance de vivre jusqu’à 95 ans ! Ce n’est pas un reproche, juste un constat.

Nous vivons dans un pays où la vérité est déformée en permanence, et, curieusement, on se retrouve comme en 40 où les vrais résistants sont obligés de s’organiser en réseau discrets car empêchés, toujours comme en 40, de s’exprimer. Curieux bégaiement de l’histoire..

Pas de Panthéon pour Monsieur Hessel, il faudrait que la raison commence à l’emporter dans ce pays… Par ailleurs, il n’a jamais eu un mot pour dénoncer les crimes liés à la charia, pas plus que l’islam mortifère, occupé qu’il était à défendre Gaza et le hamas … Un défenseur des droits de l’homme à géométrie variable voila ce qu’il était… C’est d’ailleurs à cela qu’on reconnait un homme de gauche. J’espère que beaucoup de voix d’intellectuels (des vrais, donc pas de gauche) vont s’élever pour empêcher cette forfaiture.

Ce monsieur a eu son heure de gloire en 2011 avec son mauvais, tout petit, bouquin ! Je l’ai acheté, lu, et… jeté à la poubelle. Après observation de mon entourage beaucoup ont fait comme moi… Donc arrêtons de sacraliser ce monsieur qui ne le mérite en aucune manière.

Nous, nous continuons la lutte, la vraie celle d’ici et maintenant, sans les médias, celle qui consiste à protéger le futur de nos enfants que des gens comme Hessel ont essayé de bousiller.

Alexandra DOUGARY

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.