Hidalgo et les HLM : le clientélisme en folie !

Publié le 27 octobre 2017 - par - 13 commentaires - 1 485 vues
Share

La grande force idéologique de la « gauche » est d’avoir su présenter comme des évidences morales et des nécessités sociales et politiques des pratiques qui ne sont en fait que clientélisme et achats de voix.

La politique dite du logement social en est l’un des meilleurs exemples, avec à Paris ses achats à prix d’or qui déséquilibrent totalement le marché immobilier et entretiennent un système dual inflationniste.

Le Delanopolis a souvent décrit la perversité de ce dispositif où la ville préempte des immeubles pour y loger des électeurs ce qui fait monter artificiellement les prix et s’auto-entretient car, au même moment, cette inflation sur le marché privé dope les caisses de la ville par des rentrées supplémentaires de droits de mutation. Une vraie bulle spéculative sur fond de vieille politicaillerie.

Mais le sommet va être atteint par la transformation de l’ancien siège du ministère de la défense, boulevard Saint-Germain, en logements dits sociaux.

 


Secret défonce

Secret défonce
Ian Brossat (coco), le préposé à ces basses oeuvres dans la bande à Hidalgo, est tout content.

Après des « négociations longues et compliquées avec le ministère de la Défense », la ville va mettre la main sur l’îlot Saint-Germain (VIIe). Le coût pour la RIVP est de 29 millions d’euros. 251 logements clientélistes dit sociaux vont remplacer les bureaux de l’ancien ministère transférés à Balard.

Le montage est particulièrement pervers et a été permis par la loi Duflot, la ministre écolo de sinistre mémoire. L’Etat n’est en effet pas tenu de vendre au prix du marché et 17 000 mètres carrés pour 29 millions d’euros boulevard Saint Germain, soit 1.705 euros le mètre-carré, c’est un prix ridiculement bas dans ce secteur très huppé.

Bien évidemment, le manque à gagner ira se perdre dans les abysses du déficit budgétaire. « Ce n’est pas grave, c’est l’Etat qui paie » : Macron est bel et bien le digne continuateur de Hollande sur ce coup là. Il montre ainsi sa faiblesse face à la mairie de Paris.

Tout cela ne fera qu’accroître le déficit d’offre privée et alimenter la hausse des prix immobiliers selon un mécanisme pervers bien connu.

Mais c’est avant tout une affaire de symbole : signifier aux bourgeois et aristos du 7ème qu’ils sont sous l’emprise d’Hidalgo.

La seule vraie solution aux problèmes fonciers en France est au contraire d’abolir la loi SRU, d’empêcher les collectivités locales de pratiquer le clientélisme en leur retirant la gestion du parc HLM et de vendre les immeubles à leurs occupants pour les acclimater au respect de la propriété privée, socle de tout calcul et comportement économique rationnel.

Avec Hidalgo, les Parisiens n’ont décidément pas fini de boire de l’huile de ricin.

Serge Federbusch
Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
DORSAY

Quand on pense a ce que la hidalgo nous met dans ces logements alors qu’il y a des pauvres retraités qui attendent d’avoir un appartement a la ville en raison de leur petite retraite c’est une HONTE, VIVEMENT QU’ ELLE DEGAGE ELLE ET SA CLIQUE …..

Guy

Pitain j’hallucine totalement. Le siège d’un ministère en plein 7ème livré aux boubous et cie. On ne peut pas s’opposer légalement à ce délire??? On se croirait dans « la ferme des animaux » d’Orwell…

dufaitrez

Le mitage de Paris continue ! Objectif ? Virer les FDS ! Que des électeurs muzz !
L’Est est déjà conquis, l’Ouest et le Centre sont la cible ! A grands frais !
Cher du bulletin de vote ! Encore plus cher pour les voisins !

CLV

Comment peut on faire de ces monuments des logements sociaux ? C’est une insulte au patrimoine français, à la mémoire Française, à nos valeurs. Y loger des délinquants, des francophobes, des demeurés, des assistés pour une enveloppe est répugnant. Mais lL est vrai que ces mondialistes putaniers ( Macron, Hidalgo et autres cafards), cette secte gauchiasse, voudraient devenir fondateurs d’un nouveau monde, avec leur nouvelles règles. Ni plus ni moins que des djihadistes sauce hypocrite qu’il nous faut absolument combattre. ils est temps que nos généraux, militaires, forces de l’ordre et véritables amoureux de la France s’unissent pour lutter contre les fossoyeurs de notre si belle France pour laquelle sont morts nos aïeux et lui redonner sa lumière dans ce monde.

patphil

les parisiens me semblent être des pharisiens;
ils réélisent les mêmes dans des proportions staliniennes

Joël

29 millions ? Pfff, pipi de chat par rapport aux 6 milliards qui vont être claqués pour 15 jours de « jeuzolympic ».

cornu

Solférino 3000 m2 , en plein centre de PARIS pour les gentils migrants pourquoi pas
.

France.org

Très bonne idée, je propose que les socialistes fassent don de leur siège afin de le transformer en logements sociaux

reuri
madeleine

Ali Juppé s’était approprié un immense logement social à Paris, et deux autres pour chacun des ses deux fils. Bien entendu par dans n’importe quel quartier. Un candidat à la présidentielle (concurrent de Chirac) avait obtenu un immense appartement social pour son fils, dernier étage rue de Seyne (rien que cela).

bitemol

Dans le même ordre d’idée, la Mairie de Paris pourrait préempter sue l’opération socialiste lors de la vente du siège des socialistes rue de Solférino Paris VIIe, il y a de quoi loger quelques migrants ou islamistes (Fabius compatibles faisant du bon boulot) et préparer les troupes pour les prochaines élections.

Joël

Ça devrait même être prioritaire. Mais ils ne vont pas se bouffer entre socialistes.

Douglas Mortimer

Le Ian Brossat , il se prend pour le Messie.
Mais bien sur avec le travail des autres … bien entendu.
Il vaut rien du tout … surtout comparé au Christ… pfttt
J’en dis pas plus tellement c’est affigeant de voir une telle décadence.
Amis de RL : bonne soirée