1

Hier à chacun son boche, aujourd’hui à chacun son Russe ?

Ukraine, Crimée, Russie, Jupiter rend fou ceux qu’il veut perdre.  Dans la crise entre la Russie de Kiev et la Russie de Moscou, on n’a pas affaire à une petite turbulence mentale. Pour l’Union européenne, Jupiter y a mis le paquet : Il a rendu fou à lier la bureaucratie europoïde, ses chefs et ses affidés.

C’est ainsi que la susdite bureaucratie vient de décider de prendre en otage douze autres russes (parmi lesquels au moins un ukrainien pro-russe), « des proches de Poutine » nous dit-on.

Ce panel d’otages russes ou ukrainiens, réputés « proches » du président russe, va du Président de la Douma à un présentateur vedette de télévision. Chacun est évidemment personnellement coupable du vote des populations de la Crimée, puisque l’union européenne en a ainsi décidé. Ubu n’est pas mort, je l’ai rencontré, ce matin, au cœur des instances dirigeantes de l’union européenne.

Tous coupables, les Russes !

On a, ici et là, accusé l’union européenne d’être une URSS molle, et les escogriffes qui parlent en son nom d’être de petits Staline en germe, voire, pour plus les plus obscurs, des stasistes.

Avec cette dernière décision,

On entre dans le monde des années sombres, dans celles du… « À chacun son boche. »

Avec la décision de l’union européenne, c’est devenu : « à chacun son russe »… Les russes, tous coupables !

C’est ce qu’ils appellent, sans pouffer d’un rire aux sinistres effluves de cimetière, « l’Europe facteur de paix !»

Alon Gilad 

PS- Pour ne pas être en reste, N-1er, – Normal, pas Napoléon-, vient de décider : la France suspend la coopération militaire avec la Russie !

Question à notre grand créateur d’emplois durables : les commandes russes sont-elles concernées par sa décision ? En effet, ce sont des commandes militaires.

Peu importe, nous rétorquera-t-il, notre chef génial. Peu importe le prix ? Peu importe le prix économique ! On voit bien que ce n’est pas lui qui perdra son travail ou n’en trouvera pas, voire plus. On voit bien qu’il n’est pas un père de famille, qui se fait du souci pour ses enfants cherchant désespérément un emploi stable leur permettant de vivre à peu près décemment. Jupiter rend fou…