1

Hijabs stériles jetables dans un hôpital anglais : victoire de l’islam !

L’islam a réussi une nouvelle avancée au Royaume-Uni : le personnel soignant féminin musulman travaillant en salle d’opération pourra à l’avenir utiliser des hijabs stériles jetables.

Devant l’impossibilité de pouvoir travailler avec son hijab pour des raisons d’hygiène dans le bloc opératoire, Farah Roslan, jeune médecin musulmane originaire de la Malaisie, a développé un hijab stérile jetable permettant enfin aux musulmanes d’exercer pleinement leur métier dans un bloc opératoire tout en respectant leur foi. L’idée lui est venue alors qu’elle était étudiante en médecine dans les hôpitaux universitaires de Derby et Burton car l’accès au bloc opératoire lui était refusé en raison de son hijab qu’elle refusait d’enlever. Pour créer un design et tester différents tissus, elle s’est tournée vers son pays natal, la Malaisie. Cette trouvaille n’a rien à voir avec la médecine (donc pas de prix Nobel en vue), ne concerne qu’un accessoire de la tenue portée dans les blocs opératoires. La charlotte stérile n’était certainement pas assez halal.

Avec cette géniale invention, plus personne ne pourra dire que l’islam ne produit rien de concret pour la femme musulmane !

Farah Roslan estime que la mise en place de ce hijab stérile jetable éliminera l’un des principaux obstacles pour attirer de nouveaux talents musulmans en chirurgie. Le Royaume-Uni démontre une fois de plus que le vivre-ensemble passe avant tout par le respect de tous les particularismes… L’hôpital Royal Derby s’honore ainsi d’être à la pointe de l’innovation et de la tolérance. La chirurgienne renommée Gill Tierney se félicite même que l’hôpital où elle travaille soit un précurseur en la matière et déclare : « Je suis ravie et fière à la fois que la direction du Royal Derby ait trouvé la meilleure solution possible pour tout le monde, pour les patients, le personnel médical et Farah qui était concernée au premier chef. Cela n’a pas coûté grand-chose et j’espère que l’effet sera énorme ici, au Royaume-Uni ! ». Farah Roslan peut désormais se perfectionner à ses côtés en toute sérénité.

Cette nouvelle victoire de l’Islam sur l’Occident montre à quel point les petits « accommodements raisonnables » sont dangereux pour l’égalité homme/femme. Une femme qui porte le voile se soumet à une idéologie qui s’oppose à sa liberté et à l’égalité homme/femme. Il est donc absurde de prétendre qu’une femme voilée est une femme libre. Comme Farah Roslan, on peut avoir fait de longues études et rester totalement soumise à un dogme liberticide.

Johan Zweitakter

 Facebook Farah Roslan – https://www.facebook.com/farah.shaheera.9
Twitter Farah Roslan – https://twitter.com/farahshaheera19