Hitler, antifas allemands, Corbière : même combat contre la liberté d’expression

Publié le 16 octobre 2017 - par - 32 commentaires - 1 776 vues
Share

Pendant que les Autrichiens élisaient comme chancelier un jeune homme de 31 ans, Sebastien Kurz, qui, sans complexe, affirmait sa volonté de gouverner avec le FPO, affirmant des points d’accord très importants sur l’immigration et l’islam, en Allemagne, les antifas, eux, entendaient interdire à un leader de l’AfD d’être présent à la Foire du livre de Francfort.

On titre d’abord que les incidents seraient liés à la présence d’un leader de l’AfD, et pas aux petits fascistes antifas qui sont venus perturber les signatures. Ensuite, on justifie la présence des gauchistes en signalant que l’éditeur du livre avait déjà publié un livre jugé antisémite et révisionniste. Donc, on fait l’amalgame « éditeur, auteur et AfD ».

« Il est d’abord intéressant de noter le traitement médiatique des faits. Björn Höcke, l’un des principaux dirigeants de l’AfD (Alternative pour l’Allemagne) était venu assister à la présentation d’un livre de la maison d’édition Antaios, classée dans la droite dure. L’éditeur a notamment publié le best-seller Finis Germania (« La fin de l’Allemagne »), un livre de Rolf Peter Sieferle décrit par l’hebdomadaire Der Spiegel comme un ouvrage « d’extrême droite, antisémite et historiquement révisionniste ».

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/allemagne-incidents-autour-de-lextr%C3%AAme-droite-%C3%A0-la-foire-du-livre-de-francfort/ar-AAttfNK?li=AA4REc&ocid=spartandhp

Puisque ces journaleux en sont, comme d’habitude, à évoquer le nazisme pour discréditer l’AfD, faut-il leur rappeler que ce sont justement les méthodes du Parti nazi qui sont utilisées, en voulant interdire au peuple la lecture de livres qui ne plaisent pas. Les nazis brûlaient les livres, leurs successeurs prétendument antifas veulent en interdire l’accès et la vente. Quelles différence ?

Remarquons que les parallèles avec le nazisme peuvent revenir très vite en pleine tête. Ainsi, Mélenchon, qui avait osé affirmer que le nazisme avait été vaincu par la rue (énorme contre-vérité historique, et amalgame douteux Macron-Hitler, qui revient à banaliser le nazisme), s’est-il fait reprendre spectaculairement de volée par la ministre des Armées, Florence Parly, qui, à son tour, s’est livrée à un parallèle entre l’appel à la rue des militants d’Hitler et celui de Mélenchon et de ses Insoumis. Sachant que Méluche avait qualifié Valls de « nazi », d’ordure et de pourri, suite à ses propos sur l’islamo-gauchisme, on attend avec impatience sa prochaine sortie à l’Assemblée nationale contre la ministre…

Nous n’oublierons jamais que Mélenchon a demandé l’interdiction du Front national il y a 20 ans. Ses militants, qu’ils se prétendent aujourd’hui « Insoumis » ou de la Gauche socialiste hier, participaient à toutes les initiatives visant à empêcher des élus de louer une salle, pour un parti démocratique qui se présentait à chaque élection. Ils n’hésitaient pas à interdire, physiquement, la tenue d’un meeting ou d’un banquet républicain.

Dans le même esprit, nous n’oublierons jamais non plus les basses œuvres de Corbière qui, dans le même esprit que les nazis dans les années 1930 et de ses copains antifas ce dimanche, à Francfort, avait fait interdire le livre Les Assises internationales contre l’islamisation de nos pays d’un salon littéraire du Bnai Brith, à Paris, en 2011… après avoir multiplié des tentatives de faire interdire ces mêmes Assises.

https://ripostelaique.com/staline-corbiere-va-t-il-a-present-exiger-quon-brule-les-livres-de-riposte-laique.html

Nous n’oublierons jamais que Mélenchon-Corbière n’ont jamais eu cette attitude quand il s’agissait de dénoncer un livre critique sur le catholicisme, et que, en demandant l’interdiction de nos initiatives, puis du livre de Pierre et Christine, ils ont réintroduit le délit de blasphème et montré qu’ils étaient des instruments du combat de l’islam contre nos valeurs.

Nous n’oublierons jamais que Hitler et Mélenchon partagent la même fascination de l’islam, ce qui se confirme par la similitude de leurs paroles.

Et nous n’oublierons jamais les arguments de crapule stalinienne qu’il avait utilisés pour justifier ses intimidations contre le pleutre Goasguen et la direction du Bnai Brith.

http://www.alexis-corbiere.com/index.php/post/2011/10/12/L%E2%80%99imposture-la%C3%AFque-du-FN-et-de-ses-%C3%A9pigones-doit-%C3%AAtre-d%C3%A9masqu%C3%A9e

Dans toutes ces circonstances, les liberticides totalitaires, qu’ils se nomment les nazis en 1930, les Insoumis ou les Antifas en 2017, démontrent une similitude des pratiques qui devraient interroger ceux qui croient encore en Mélenchon-Corbière. Comme Hitler, les Insoumis préfèrent la censure à la liberté d’expression et ne tolèrent qu’une parole qui ressemble à la leur. Comme Hitler, ils préfèrent les bûchers où on brûle les livres que l’esprit de Voltaire.

Finalement, ils n’ont pas rompu avec la culture du goulag, qui fait fondamentalement partie de leur ADN.

Joël Locin

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
AlbertGam

Il sera impossible de brûler les livres numériques. Quoi qu’ils fassent, la dématérialisation du support d’information sera toujours la garantie de pérennité. A condition de ne pas la confier à des réseaux.

Aujourd’hui je n’ai plus que quelques centaines de livres au format papier… mais plusieurs milliers en numérique, PDF, EPUB, ou Kindle). Ayant supprimé les DRM de tous ces livres numériques (c’est un droit, ce n’est pas illégal tant que c’est pour soi), Je peux les dupliquer autant que je veux, sur autant de supports différents que je veux. Je peux planquer ma bibliothèque numérique entière (des milliers de livres) sur une simple carte mini-SD de moins d’un cm², et en autant d’exemplaires que je veux. Ils en brûlent une?… Ils ne trouveront jamais les autres.

sanglier

du pur melanchon

dufaitrez

Le Nazisme (National Socialisme, rappelons-le..) est à toutes les sauces ces temps-ci.
L’idéologie nazie a quasiment disparu, ses méthodes subsistent. Pour les « antifas ».
Kurtz et Visegrad sont un vrai bonheur !

Savonarole

La terreur est l’essence même du gauchisme, d’où leur attirance naturelle pour les méthodes des musulmans.

PATRIOT

Est ce que Melenchon ne serait il pas muzz,,?? dans l’intimité…

Baarsch

certainement « oui » au fond de lui

Savonarole

Mélenchon dans l’intimité?…. Je ne préfère pas imaginer. C’est du domaine vétérinaire.

BALT

Joel Locin, merci pour cet article.

Allobroge

« Nous n’oublierons jamais que Mélenchon a demandé l’interdiction du Front national il y a 20 ans.  » Normal comme vous le savez lui et ses disciples sont dans le camp du Bien, enfin selon leurs critères et autoproclamé !…Ils ne se doutent me^me pas qu’ils n’agissent pas autrement que les SA à moins que ce ne soit comme les affidés du parti communiste de la grande époque , c’est à dire les bolcheviques de Moscou !

JILL

Fachos,mais sous couvert de la liberté …Toute cette sordide racaille agit pour notre bien .

cornu

L’ ISLAM DE COUTEAU , on en perdrait la tête comme rien .

patphil

tiens tiens, le padamalgame c’est pas pour eux!

Nemesis

Leur ADN c’est le totalitarisme sous toutes ses formes. La gauche d’aujourd’hui fait peur. Dommage que la fausse droite d’aujourd’hui lui emboîte le pas. Ils ont mis à mal la démocratie et la liberté d’expression. Nous leur devons une régression sans précédent et qui s’accentue encore avec l’introduction massive des musulmans.

RINTINTIN

« Nous n’oublierons jamais que Hitler et Mélenchon partagent la même fascination de l’islam, ce qui se confirme par la similitude de leurs paroles »

La grande différence :
– Hitler n’a JAMAIS voulu remplacer les Allemands par les musulmans dans son pays….

madeleine

Merkel est un autre Führer à sa façon. Sa soi-disant culpabilité par rapport à la Shoah fait qu’elle ouvre les frontières en grand pour les soi-disant migrants (la guerre est finie en Syrie mais ils ne parlent pas de repartir chez eux, ils sont bel et bien installés ici, et c’était joué d’avance). Merkel fait ce qu’elle veut, elle ne tient pas compte de l’opinion de son peuple, et, cerise sur le gâteau, elle l’impose aux pays européens. Elle est irresponsable et n’a pas calculé l’avenir de l’Europe. Elle est dépourvue de « vision » qu’ont, en principe, les grands politiques. De plus, elle raisonne très mal, car sa politique mène l’Europe à se vider de ses Juifs. La boucle est bouclée.

UltraLucide

Merkel n’est pas nazie, mais elle se prend visiblement pour Bismarck. Une différence de 70 ans dans le temps, mais si ça continue comme ça, le résultat final sera du même tonneau. Sauf que là, la France a pris plusieurs décennies d’avance et s’est déjà mise en état de collaboration avec le futur occupant. Fûtés les petits gaulois!

Baarsch

mais Mutti oui

Francky

hitler a juste voulu s’allier avec des muzz qui ont formé certaines de ses ss divisionen….
Si hitler avait gagné, l’islam aurait ete la religion de l’europe !

Grandzebre

Historiquement, l’inventeur de l’autodafe semble être le premier empereur de Chine, Tsin-Chi-Houang-Di (221 av. JC)…

bitemol

À 50.000 euros par mois à la tête de SNCF qui perd des milliards par an puis au gouvernement qui brade l’industie française, c’est acceptable? Ben oui, c’est le programme de Macron l’européiste germanophile.

OTOOSAN

D’après le web, il n’y a pas eu que Hitler pour brûler des livres, les Chrétiens se sont très bien débrouillé sans lui…mdr

wilhelm

Je pense qu’il faudrait oublier un peu Hitler et réviser sérieusement l’histoire de la première et deuxième guerre mondiale , et essayer de comprendre pourquoi ces deux guerres ont eues lieux ?

pipo

oui ! ça s’appelle ouvrir les yeux mais en république c’est interdit.
n’oublions pas que depuis 1789 la france n’est plus qu’un adjectif dont le nom est république

Garde Suisse

Exact Pipo !
Notre malheureux pays continue sa descente amorcée en 1789, mais nous devons toujours garder l’espoir de son rétablissement.

Nemesis

L’hégémonie de l’Allemagne en a été le moteur : retour à ses anciennes frontières et suprématie politique, économique et sociale …

Wolf

Absolument. Quant à oncle Adolf, il n’était pas plus fasciné par l’islam que ne l’était Churchill. Il avait besoin de carburant pour ses chars et ses avions, dont Henry Ford lui fournissait, via son usine de Cologne, le matériel nécessaire à leur fabrication. N’oublions pas non plus les banques Suisses etc. etc. L’histoire officielle porte toujours le masque de la vertu, pour cacher celui du vice et du mensonge…

OTOOSAN

+1, d’autant qu’il existe toute une littérature outre Atlantique, écrite dans les années 20 et 30…ensuite il existe la littérature écrite après guerre, par exemple par le père Kennedy….Ensuite « ça » risque de ne pas faire plaisir à tout le monde, imaginez que le « réflexe de Pavlov » utilisé ad noséam ne fasse plus effet..

madeleine

Qu’entendez vous par « le père Kennedy » ? Vous faites allusion à John Fitzgerald Kennedy le Président ? ou à son père ? S’il s’agit du père du Président, il n’a jamais écrit quoi que ce soit, il a gagné sa fortune en frayant avec la Mafia US, ainsi qu’avec Hitler. Drôle de type, une ordure. Parmi ses nombreux enfants, il avait une fille attardée mentale dont il avait honte. Pour l' »éliminer » et que personne n’en sache rien, il l’a fait lobomotiser, avec les risques que cette intervention représentait au début du 20è siècle.

BUTTERWORTH

exact livres mis a l index phenomene allant de pair avec les religions patriarcales totalitaires

Baarsch

de leurs temps il n’y avait pas Amazon

Francky

c clair, de toutes facons l’islam, le judaisme et je christianisme sont trois versions de la meme saloperie de religion!!!!