Hold-up du siècle : comment Macron pille les musées français !

Il y a quatre ans, nous avons publié un article dénonçant la volonté d’Emmanuel Macron de vider nos musées français, pour en « rendre » les biens à d’autres pays, principalement à des dictatures d’Afrique noire (nous recopions l’intégralité de cet article, très complet et documenté, ci-dessous).

On a appris, le 8 octobre, que la France va « restituer » au Bénin, à la fin du mois, 26 œuvres d’art appartenant au musée du Quai Branly, donc aux Français. En faisant cette annonce, Emmanuel Macron a ajouté : « On va le faire aussi avec la Côte d’Ivoire ». (1)

Et en effet, le 11 octobre, Macron a annoncé la « restitution » à la Côte d’Ivoire du « Tambour parleur des Ébriés », qui appartient lui aussi au musée du quai Branly, donc aux Français. (2)

Depuis 2019, outre le Bénin, six pays (Côte d’Ivoire, Sénégal, Tchad, Mali, Éthiopie, Madagascar) ont soumis des demandes de « restitution ». Ainsi, ces pays – non contents de nous envoyer des milliers de clandestins qui, une fois arrivés chez nous, pillent nos aides sociales et vivent grassement à nos crochets – veulent piller nos musées, et Macron fait savoir qu’il va les y aider. Voilà un bel exemple de trahison et d’intelligence avec des puissances étrangères, actes passibles d’une peine de 30 ans de prison, selon l’article 411-4 du Code pénal.

Rappelons que, selon le Code du patrimoine, les collections publiques françaises sont inaliénables, et que personne ne peut disposer de leurs pièces, que ce soit pour les donner ou les vendre, sauf à faire voter une loi spécifique, ce qui a malheureusement été fait pour ces 26 œuvres d’art du Bénin, en décembre 2020, quand l’Assemblée nationale a approuvé ce pillage du musée Branly, avec les voix des députés de LREM, ce gang de traîtres anti-français qui travaillent pour Macron – un pillage approuvé aussi par le Sénat, pourtant dirigé par la « droite », une droite qui n’est plus aujourd’hui qu’un ramassis de ramollos, qu’une chiffonnade de chiffes molles, qu’un microcosme de micro-lâches incapables de défendre la France contre ses ennemis. (3)

Une étude sur les collections publiques françaises, qui vient d’être publiée, a trouvé 150 000 pièces provenant d’Afrique, dans 219 musées français, qui pourraient être volées au peuple français pour être envoyées dans des dictatures du Tiers Monde, qui vivent à nos crochets, perfusées par les milliards d’euros offerts gratuitement par la France chaque année. C’est donc un énorme hold-up que Macron prépare.

En 2018 déjà, un rapport, dirigé par Bénédicte Savoy (Collège de France) et Felwine Sarr (Université de Saint-Louis, Sénégal), proposait un calendrier de « restitutions » et un inventaire des dizaines de milliers d’objets d’origine africaine qui se trouvent dans nos musées, et demandait une modification du Code du patrimoine pour faciliter leur retour quand les dictatures africaines en feraient la demande. Inutile de dire que ce rapport est un bel exemple de trahison, et que Bénédicte Savoy ne mérite que le mépris du peuple français, pour sa volonté de nous voler les œuvres conservées dans nos musées, donc des œuvres qui nous appartiennent collectivement à nous, Français.

Cette prétendue « restitution » – qui est en réalité un vol – est non seulement scandaleuse, mais en plus elle est absurde, car le musée qui est censé accueillir ces 26 œuvres d’art à Abomey, sur le site de l’ancien palais royal du Bénin, n’est toujours pas construit : où donc vont-elles être stockées, en attendant l’hypothétique construction de ce musée, évidemment avec des aides françaises, dont la majorité seront comme d’habitude détournées par les potentats locaux ? Vont-elles brûler ou être rongées par les rats, comme c’est souvent le cas dans les musées d’Afrique Noire ? Vont-elles être volées et revendues par les dirigeants corrompus du Bénin ?

Quoi qu’il en soit, pour Emmanuel Macron, qui avait déclaré « il n’y a pas une culture française » (le 4 février 2017, lors de son meeting de Lyon), il y a visiblement une culture béninoise, et elle justifie le pillage de nos musées. (4)

Ainsi, non content de détruire l’économie française et de désindustrialiser notre pays, à l’origine de la majorité des découvertes scientifiques du XIXe et du XXe siècle, Macron veut détruire nos musées et notre culture – qui n’existe pas.

Pendant que les Français se paupérisent, assommés par les plus lourds prélèvements obligatoires de toute la planète, étouffés par des réglementations de plus en plus liberticides, Macron veut paupériser nos musées et les vider.

Pendant qu’il laisse Notre-Dame de Paris brûler et les envahisseurs immigrés saccager notre patrimoine jour après jour, Macron vide nos musées, pille nos collections, vole les biens des Français.

Tout ce qui est français, tout ce qui appartient à la France, donc au peuple français, est menacé de pillage ou de destruction par cet anti-français pathologique, haineux, acharné, fanatique.

S’il y a une chose qui est sûre, c’est que Macron va détruire tout ce qu’il peut détruire, jusqu’à l’élection présidentielle.

Nous devons nous débarrasser de cet ennemi mortel de la France dès que possible !

Arsène Rouletabille

Notes :

1) La France restituera fin octobre 26 œuvres d’art pillées au Bénin

https://www.europe1.fr/politique/la-france-restituera-fin-octobre-26-oeuvres-dart-pillees-au-benin-4070547

Patrimoine : 26 œuvres du musée du quai Branly vont être restituées au Bénin

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-choix-franceinfo/le-musee-du-quai-branly-expose-26-oeuvres-qui-seront-bientot-restituees-au-benin_4804257.html

2) La restitution du Tambour parleur des Ébriés saluée par les chefs traditionnels de Côte d’Ivoire

https://www.lefigaro.fr/culture/la-restitution-du-tambour-parleur-des-ebries-saluee-par-les-chefs-traditionnels-de-cote-d-ivoire-20211011

3) Feu vert du Sénat à des restitutions de biens culturels au Sénégal et au Bénin

https://www.lefigaro.fr/culture/feu-vert-du-senat-a-des-restitutions-de-biens-culturels-au-senegal-et-au-benin-20201105

4) Réagissant à cette déclaration scandaleuse, le maire de Béziers, Robert Ménard, avait traité Macron de « candidat négationniste », à juste titre :

Pour Emmanuel Macron, “il n’y a pas une culture française”

http://www.valeursactuelles.com/politique/pour-emmanuel-macron-il-ny-pas-une-culture-francaise-65426

Voir aussi :

Emmanuel Macron et le reniement de la culture française

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/02/06/31001-20170206ARTFIG00209-emmanuel-macron-et-le-reniement-de-la-culture-francaise.php

NOUS RENDRONS LEURS OEUVRES AUX AFRICAINS QUAND ILS RENDRONT CE QUE NOUS LEUR AVONS DONNE

Lors de son discours sur l’Afrique, prononcé dans l’université de Ouagadougou (Burkina Faso), le 28 novembre 2017, le « président » de la République Française, Emmanuel Macron, a déclaré qu’il veut « rendre à l’Afrique » les œuvres d’art africaines qui se trouvent dans les musées français :

« Le patrimoine africain doit être mis en valeur à Paris mais aussi à Dakar, à Lagos, à Cotonou. Ce sera une de mes priorités. Je veux que d’ici à cinq ans les conditions soient réunies pour des restitutions temporaires ou définitives du patrimoine africain en Afrique ».

« Je ne peux pas accepter qu’une large part du patrimoine culturel de plusieurs pays africains soit en France. Il y a des explications historiques à cela mais il n’y a pas de justification valable, durable et inconditionnelle », a-t-il ajouté, sous les applaudissements des 800 Africains présents. (1)

Des « restitutions » juridiquement illégales

Le 26 août 2016, le Bénin avait adressé à la France une demande officielle de restitution des trésors royaux d’Abomey, conservés au Musée du Quai-Branly à Paris. (2)

En mars 2017, par la voix du Quai d’Orsay, la France avait officiellement rejeté cette demande, au motif que ces trésors sont entrés dans les collections françaises de longue date et que celles-ci sont « inaliénables et insaisissables » :

« Les biens que vous évoquez ont été intégrés de longue date, parfois depuis plus d’un siècle, au domaine public mobilier de l’État français. Conformément à la législation en vigueur, leur restitution n’est pas possible ». (3)

L’anti-français Macron veut piller les biens du peuple français !

Mais peu importe à Emmanuel Macron que de telles « restitutions » soient juridiquement illégales. Alors que les attentats terroristes, commis par des musulmans anti-français, se multiplient dans notre pays, il n’y a rien de plus important ni de plus urgent, pour l’anti-français Macron, que de voler les œuvres conservées dans nos musées !

En tout cas, on ne peut pas prétendre qu’Emmanuel Macron n’a pas de la suite dans les idées : il fait entrer en masse dans notre pays des centaines de milliers d’immigrés maghrébins et noirs, souvent clandestins, qui viennent pour piller l’argent des Français, par le biais des aides sociales gigantesques que le gouvernement leur donne (logements, vêtements, nourriture, argent de poche, etc.) – et maintenant, il donne l’ordre de piller nos collections nationales, qui appartiennent au patrimoine français, donc à tous les Français, pour les envoyer dans les pays d’origine de ces envahisseurs africains ! (4)

C’est ce même Emmanuel Macron, qui proclame publiquement son attachement à la culture africaine, qui avait osé déclarer, pendant la campagne électorale, qu’ « il n’y a pas une culture française ». (5)

Pour le squatteur de l’Élysée, toutes les occasions sont bonnes pour piétiner la France, pour insulter son histoire et sa culture, et pour traîner son peuple dans la boue !

En Afrique, ces œuvres auraient depuis longtemps été brûlées, volées ou détruites

La volonté de Macron, de « rendre » à l’Afrique les œuvres africaines qui se trouvent dans les musées et collections français est d’autant plus ridicule que, si ces œuvres étaient demeurées en Afrique, elles auraient depuis longtemps été brûlées, volées ou détruites.

Ainsi, dans la nuit du 28 au 29 août 2017, un incendie a ravagé le Musée historique d’Abomey, dans lequel le gouvernement du Bénin aurait voulu conserver les trésors royaux dont il réclamait la restitution à la France ! (6)

Cet incendie est le quatrième en moins de 10 ans à frapper ce musée vétuste, infesté de milliers de souris et de lézards, qui ne remplit pas les normes de sécurité et de conservation nécessaires à l’accueil d’œuvres d’art. Sans compter que plus de 300 objets ont été volés dans ses vitrines poussiéreuses depuis le début des années 2000.

Au lieu de calomnier la France, Macron et les Africains doivent donc la remercier, puisque c’est grâce à elle que des milliers d’œuvres africaines ont été préservées et existent toujours !

La France va-t-elle devoir rendre la Normandie à l’Angleterre ?

Poursuivant dans sa haine anti-française, Macron va-t-il exiger demain que la France rende à l’Italie les œuvres d’art saisies lors des guerres napoléoniennes dans le nord de la péninsule, et non restituées en 1816 ? (7)

Va-t-il exiger que le Louvre rende à la Grèce les morceaux de la frise du Parthénon qu’il possède ? (8)

Va-t-il exiger que la France rende à l’Égypte et au Cambodge les œuvres d’art ramenées de ces pays par les explorateurs français ?

Va-t-il, enfoncé dans son délire anti-français, exiger que la France rende la Normandie à l’Angleterre, et la Savoie à l’Italie ?

Xénophobie et racisme de Macron

Allons plus loin. « Une large part du patrimoine culturel » (selon la formule de Macron) de la France est conservée dans des musées allemands, britanniques, américains et japonais : pourquoi Emmanuel Macron ne demande-t-il pas leur restitution à la France ?

Mais n’est-ce pas un sommet dans la xénophobie, que de vouloir que les œuvres d’art d’un pays ne puissent appartenir qu’à ce seul pays, et jamais à des étrangers ?

Et n’est-ce pas du racisme anti-français, que de vouloir piller les biens de la France pour les envoyer à l’étranger, sans demander que les pays étrangers qui possèdent des œuvres d’art françaises nous les rendent ?

Nous rendrons leurs œuvres aux Africains s’ils nous rendent tout ce que nous leur avons donné !

Alors que les Africains demandent la restitution des œuvres d’art africaines présentes dans les musées français, voici une liste succincte de ce que nous, les « méchants Français », avons donné à l’Afrique et aux Africains, pendant la colonisation et après la décolonisation :

écriture, imprimerie, livres, journaux ;

éducation, maternelles, écoles, collèges, lycées, universités, laboratoires ;

médecine, hôpitaux, vaccins ayant protégé de la mort des millions d’Africains, médicaments ayant soigné des millions d’Africains, techniques d’accouchement ayant sauvé des millions de bébés africains, brosses à dents, dentifrices, lunettes de vue, lentilles de contact, thermomètres, tensiomètres, stéthoscopes, seringues, cathéters, milliers d’instruments médicaux et chirurgicaux ;

sciences, mathématiques, physique, chimie, biologie ;

techniques, montres, horloges, chronomètres, balances, microscopes, télescopes, sismographes, milliers d’instruments scientifiques ;

banques, comptes bancaires, chéquiers, cartes de paiement, virements, emprunts ;

usines, machines-outils, forages, techniques d’exploitation des mines, gazoducs, oléoducs ;

– routes, ponts routiers, viaducs, bicyclettes, mobylettes, motos, voitures, moteurs à essence, moteurs diesel, freins à disque, pneus, autobus, tracteurs, camions, bulldozers, rouleaux-compresseurs, marteaux-piqueurs, grues de chantier, grues autoportées, stations-services, gares, voies ferrées, aiguillages, locomotives, wagons, ports, navires modernes, paquebots, cargos, boussoles, sextants, sonars, aéroports, tours de contrôle, avions, hélicoptères, moteurs à hélice, réacteurs, turboréacteurs, radars ;

bâtiments résistants construits avec les techniques occidentales, bétons armés, bétons précontraints, placoplâtre, isolants, serrures, clefs, ascenseurs, plomberie, eau courante, robinets, mitigeurs, lavabos, baignoires, chasses d’eau, réseaux d’égouts, fosses septiques, milliers de puits creusés par les organisations humanitaires, pompes immergées pour puits ;

électricité, centrales thermiques, barrages hydroélectriques, turbines, panneaux solaires, éoliennes, réseaux électriques, lignes à haute tension, lignes à moyenne tension, lignes à basse tension, parafoudres, paratonnerres, disjoncteurs, fusibles, lampes électriques, ampoules à incandescence, ampoules halogènes, ampoules à LED, chauffage électrique, chauffage au fioul, chauffage au gaz naturel, chaudières à eau, radiateurs, convecteurs, ventilateurs, climatiseurs ;

télégraphes, lignes téléphoniques, réseaux GSM, réseaux 3G, réseaux 4G, téléphones fixes, téléphones mobiles, télécopieurs, antennes radioélectriques, antennes paraboliques, ondes hertziennes, diffusions par satellites, GPS, radios, autoradios, téléviseurs, lecteurs de cassettes, lecteurs de CD, lecteurs de DVD, lecteurs de Blu-Ray, chaînes hi-fi, enceintes hi-fi, casques audios, microphones ;

photographie, appareils photos, objectifs, diapositives, caméras, cinéma, films, téléfilms, séries, vidéoprojecteurs ;

informatique, Internet, diodes, transistors, microprocesseurs, ordinateurs, disques durs, disques SSD, écrans et moniteurs, webcams, claviers, souris, calculatrices, imprimantes, scanners, photocopieurs ;

stylos-plumes, stylos-billes, stylos-feutres, surligneurs, taille-crayons, gommes, colles, rubans adhésifs, trombones, agrafeuses ;

gros et petit électroménager, réfrigérateurs, congélateurs, gazinières, plaques de cuisson, fours encastrables, fours à micro-ondes, robots ménagers, grille-pains, lave-vaisselles, lave-linges, fers à repasser, aspirateurs, sèche-cheveux ;

outils de bricolage, perceuses, scies sauteuses, scies circulaires, meuleuses, ponceuses, fers à souder, tondeuses, tronçonneuses, élagueuses, motoculteurs ;

sans oublier les millions de tonnes de nourriture envoyées dans les pays africains frappés par les famines (Éthiopie, Somalie, Nigeria, Sud Soudan, Congo, Mali, etc.) ;

et les milliards d’euros des annulations de dettes octroyées à de nombreux pays africains (Bénin, Burkina Faso, Ghana, Mali, Niger, Sénégal, etc.).

Quand les Africains nous aurons rendu tout ce que nous leur avons donné, nous leur rendrons les œuvres africaines de nos musées…

Arsène Rouletabille

Notes :

1) Emmanuel Macron promet à l’Afrique des restitutions d’œuvres africaines « d’ici à 5 ans »

https://www.la-croix.com/Culture/Expositions/Emmanuel-Macron-promet-lAfrique-restitutions-doeuvres-africaines-dici-5-ans-2017-11-28-1200895496

2) Le Bénin demande la restitution des trésors royaux d’Abomey

https://www.franceinter.fr/culture/le-benin-demande-la-restitution-des-tresors-royaux-d-abomey

3) La France refuse de rendre les objets royaux du Bénin

http://next.liberation.fr/culture/2017/03/23/la-france-refuse-de-rendre-les-objets-royaux-du-benin_1555888

4) Voir notre article :

Macron : Encore 500 millions de musulmans à faire venir d’Afrique !

5) Emmanuel Macron et le reniement de la culture française

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/02/06/31001-20170206ARTFIG00209-emmanuel-macron-et-le-reniement-de-la-culture-francaise.php

6) L’incendie au musée d’Abomey alarme sur la sécurité des trésors du Bénin

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/08/31/l-incendie-au-musee-d-abomey-relance-le-debat-sur-la-conservation-des-tresors-du-benin_5179074_3212.html

7) Par exemple, de nombreux tableaux du Pérugin, grand peintre italien de la Renaissance, qui n’ont pas été rendus à l’Italie lors des restitutions de 1816, sont toujours exposés dans des musées de province français :

Le pillage artistique de l’Italie par les armées de Napoléon

8) Frise du Parthénon

https://fr.wikipedia.org/wiki/Frise_du_Parth%C3%A9non

Nous rendrons leurs œuvres aux Africains s’ils rendent ce que nous leur avons donné !

image_pdf
26
1

62 Commentaires

  1. c ‘est pas a vous vous le rendez ,,et prévoyez la fermeture de quelques musés

  2. L’ancien député socialiste Henri Jibrayel (dont personne n’a jamais entendu parler avant est accusé d’avoir utilisé des fonds publics pour jouer au casino et rembourser le crédit d’un véhicule à usage privé. À Marseille, le procureur a requis 18 mois de prison dont 6 avec sursis et 10.000 euros d’amende.
    Un libanais socialo, c’est bien la première fois qu’on entend ça !

  3. C’est bien cela: l’Europe est en train de vivre sa révolution culturelle chinoise

  4. Une idée qui me vient : s’il veut leur refiler le stock de merdes de l’art comptant pour rien, il ne faut pas qu’il se gêne !

  5. primo, que ces pays soient des dictatures ou non, l’argument est sans intérêt, la Rome antique a connu la dictature, et alors ?
    secundo, le risque réel est que le Traitre risque de donner des œuvres d’art comme la Joconde et d’autres
    tertio, une racaille antérieure à donné des drapeaux sis aux invalides aux pas qui les avaient perdus lors de batailles
    nous n’élisons que des racailles

  6. La quasi-totalité des oeuvres d’art africaines présents en France ont été achetées à leurs propriétaires africains ou même directement à leurs auteurs, ou sur commande par des Français séjournant en Afrique , ou comme cela se pratique encore à la sauvette achetés sur certains trottoirs des grandes villes. Les oeuvres présentes dans les musées ont souvent été données par leurs légitimes propriétaires français. Le pillage n’a quasiment jamais été pratiqué.

  7. Une saloperie dans un écrin est toujours une saloperie. Protéger leurs immondices dans nos musées pour leur faire croire qu’ils nous apportent quoi que ce soit en art ou autre n’est que de la basse pourriture de politicailles. Mais qu’ils les reprennent leurs merdes ! C’est pas de l’art ça ! C’est même pas du cochon !

    • J’allais le dire. Et puis, prochaines guerres tribales, ils bruleront et saccageront tout. On appellera la France au secours pour tenter de restaurer les miettes restantes.

    • Tout à fait d’accord. Le gouvernement a commis assez de forfaits majeurs sur lesquels les Français doivent se mobiliser sans qu’on perde son temps sur de pareilles niaiseries.

  8. si seulement il avait la bonne idée « en même temps » de restituer tous les habitants de ces pays qui n’ont à rien à faire chez nous

  9. Puis je vous dire que, franchement, ces « oeuvres » ne sont pas française, sauf à aimer une oeuvre entre (le) l’art et le cochon (fote volontaire) et que, franchement, les renvoyer dans leur pays n’est pas pour me déplaire.

    Par contre voir rire le marquis poudré avec son ministre en voyant Notre Dame flamber me donne des envies que je ne peux écrire afin de protéger ce site d’attaques judiciaires.

  10. J’en ai parlé il y a 15 jours dans un commentaire. Il faut voir dans QUOI ils vont atterrir, des baraques en briques qu’ils appellent  » musé  » Inutile de dire qu’avec toute la corruption qui règne dans ses pays les pièces retournées ne franchiront même pas la porte de leurs  » musés  » et s’y elles les franchissent, elles seront vite volés pour être revendu au plus offrant. A ne pas vouloir destituer UN FOU voilà ce que l’on obtient !

  11. L’état qui se vide serait bien inspiré de retrouver tous les biens qui disparaissent des palais nationaux et autres ambassades ou ministères.

  12. En ce qui concerne une restitution de la Normandie à l’Angleterre ..hum …c’est plutôt le contraire Guillaume le Conquérant en 1066 fut Roi d’Angleterre et Duc de Normandie ..et paradoxalement plus puissant que le roi de France tout en étant son vassal ..d’ailleurs la devise royale Anglaise est  » Dieu et mon droit  »en Français..Les Normands ont laissé quelques traces…

  13. Ces oeuvres rendues à l’Afrique feront l’objet de cessions/ventes sauvages a des particuliers occidentaux. Qui pourra s’y opposer ? Personne.et les oeuvres finiront leur vie dans des collections clandestines…peut être même chez les amis de Macron.

  14. Avant de mourir un arbre donne toujours ses plus beaux fruits ! Si les oeuvres d’art vont dans des musées pourquoi pas? L’Afrique a une vue plus réductrice que nous sur le passé et ils ont souvenir du mauvais jamais le bon ! C’est un africain qui me l’a dit ! Alors tout doit revenir chez eux, comme ici, tout disparaît ! 😇

  15. Qu’il commence (macron) par leur rendre leurs « oeuvres humaines » qui nous encombrent et nous coûtent très cher à tout point de vue. Cela nous ferait des économies d’argent et de vies.

  16. Considérez que les oeuvres qui seront rendues sont d’ores et dejà perdues.
    J’avais vu un documentaire sur la statuaire africain masques bustes qui étaient abandonnés dans des réduits qui avaient l’air abandonnés aux rats à l’humidité à la poussiére. Nous pouvons gager que dans le futur les collections seront exposées aux coups d’etat ou simples agressions terroristes comme il y en a tous les jours en Afrique.
    C’est un drame. Ici en Europe nous avons un très grand respect pour ces oeuvres patrimoniales. Les Africains ne peuvent pas avoir le même.
    Ce sont des ânes, des brutes et des simples d’esprit.

  17. « La Grande Braderie du Patrimoine public français » par Jean Roux (mai 2006, une OPA géante sur la France)
    J’avais travaillé avec Jean Roux (expert-comptable, commissaire aux comptes) lors de la rédaction de mon livre sur « La Grande Prédation économique en France » ; il m’avait dit qu’il allait sortir un 2° ouvrage sur le pillage des œuvres d’art du patrimoine public français (ou plus exactement leur expatriation, possiblement sans retour, en guise de garanties de notre formidable endettement extérieur. Je pense qu’il a du y renoncer par suite des trop grands risques qu’il encourait à faire ces révélations.
    Or aujourd’hui nous y sommes !

  18. Quelle photo affreuse, « On ne braque jamais une arme », même un Air Soft car le paint ball c’est pas bien et les séances de nettoyage en chambrée aprés le tir c’est dangereux car il faut mettre l’oeil devant le canon pour vérifier la brillance via un miroir ou une lame
    d’ailleurs l’Armée c’est pas bien et plus encore les forces spéciales c’est horrible, tous des assassins Brrrr

  19. Déjà ces immondices n’ont rien à faire dans un musée.
    Rendons vite ces détritus à leurs propriétaires.

    • Vous ne comprenez pas : il s’agit d’une question de souveraineté nationale. Tout ce qui se trouve dans nos musées appartient à la France (donc aux Français), donc doit rester en France.
      De plus, si nous acceptons de « rendre » une oeuvre, tous les autres pays de la planète vont vouloir piller nos musées.
      De plus, vous ignorez visiblement la valeur financière de ces oeuvres : chacune de ces 26 oeuvres « restituées » vaut plusieurs millions d’euros. Au bas mot, Macron est en train de faire un cadeau au Bénin d’une valeur de 50 millions d’euros, et cet argent, c’est le nôtre.
      Les 150 000 oeuvres d’origine africaine qui se trouvent dans nos musées valent très certainement plus d’un milliard d’euros en tout. Cet argent, c’est le nôtre.

    • C’est de la merdasse, comme dirait Godefroy de Montmirail. De la merdasse au m3 comme on en trouve à la braderie de Lille quand les merdeux au pouvoir en autorisent la vente.

  20. Quel pourri cette larve qui est après un hold-up est devenu président qui hait ce pays mais pas l’argent et tous les privilèges de la fonction .Si la France n’avait pas récupéré ces œuvres Elles auraient disparu certainement dans un feu ou à la poubelle

  21. C est pas grave, qu ils récupèrent leurs merdes, les bidules et autres pseudo œuvres d art africaines sont MOCHES et sans aucun intérêt artistique…c est grossier, vulgaire, mal fait, pas beau, nul….bref de la merde.

  22. bon!c’est le principe mais d’une certaine façon, ça débarrasse! positivons.et demandons au passage qu’ils restituent ce qu’on leur a laissé.

  23. Quelle indigestion, quelle longueur !
    Vu les merdes artistiques qu’on leurs redonnent, ça fait de la place pour des oeuvres d’art dignes de ce nom.
    N’est pas Michel-Ange qui veut….

    • absolument de votre avis ! je ne suis pas du tout fan ( contrairement a picasso ) de l’artisanat antique africain…( des personnes appellent ça « ART » moi pas…)

      par contre les oeuvres aborigènes australiennes sont de l’art ! surtout les peintures

  24. Si on leur renvoie leur condisciples egalement, pas de soucis, qu.ils recuperent leurs bouts de bois. J.ai horreur d3s arts premiers. Macron devra aussi restituer la victoire de Samotrace, les vestiges egyptiens, bref, il risque de vider u e bonne partie de nos musées ce nuisible.

  25. Le bien fait par la colonisation, apporter le discours évangélique à des populations qui ne savaient que s’entretuer, se réduire en esclavage, voire se manger, apporter également le bien-être matériel, ce bienfait à l’égard de l’humanité, M. Macron prouve qu’il s’en moque et que ces populations ne le méritaient pas. C’est toute l’outrecuidance de ce que la République a de nauséabond : sa foi exclusive dans le progressisme par la Science, l’orgueil humain.Vouloir effacer la collaboration antérieure entre occidentaux et autochtones n’est pas un bon marqueur pour la collaboration à venir. Et, de plus, les Africains sont idiots d’exiger que Paris leur rende leurs oeuvres d’Art, car nos musées permettent leur rayonnement dans le monde entier !

  26. Rendez-leur leurs cochonneries… ça fera de la place sur les étagères pour y mettre les multitudes d’œuvres planquées dans les caves des musées.
    Tiens !… en voilà des œuvres « involables », qu’ils ne pourront pas restituer :
    https://youtu.be/fK-cUTk3iT8
    Finalement… leur solution est peut-être la bonne pour faire fuir les muzz de France.
    Française, Français, à vos fayots.

  27. ON s’en fou…!!! c’est moche, ça feras de la place dans nos musées et leurs réserves pour des oeuvres d’art digne de ce nom…sur le devenir aussi de ces prétendue oeuvres d’art et leur devenir pour leur « retour », vous voyez tout a fait juste.
    Ce dont je suis absolument aussi d’accord avec vous, c’est sur le principes » du pillage » que vous dénoncer, et que nos élites sont en train de mettre en place, une sorte de galop d’essai, ce qui nous annoncent des jours peut être plus sombres sur certaines collections ,bigner hors hexagone !

  28. Le musée du Quai Branly, c’ est le musée des horreurs. Et il y en a, les mêmes qui courent à la FIAC, qui appellent ça de l’ art ! Bon débarras si ces ramassis de saloperies, obscènes pour la plus part, retournent sur le continent de leur naissance. Macron devrait aussi restituer à l’ Afrique tous les cpf pour qu’ils deviennent enfin des chances pour l’ Afrique (hi hi hi!). Ça ferait du vide dans nos logements sociaux et nos prisons.Quel bénéfice alors pour les FDS qui pourraient se loger et à nos finances grevées par tous ces profiteurs de non ayant droit! Que tout ce qui est africain retourne en Afrique me fait le plus grand plaisir.

  29. Mouais bof, pour moi, tout ce qui est africain doit retourner en Afrique, que ce soit de chair ou de bois, qu’est-ce-qu’on a besoin de garder ces trucs, franchement, on les a étudiés maintenant, pour la science, on n’en a plus besoin, alors consacrons-nous à aimer ce qui a été conçu par le génie et le talent français et laissons-les retrouver les œuvres qui leur permettent un peu de ronger leurs complexes. D’ailleurs si ça peut permettre d’éviter à des gogos bobos d’aller se pâmer devant des bidules primitifs comme étant la quintessence de la culture universelle parce qu’en provenance du continent sacré, ça sera même une bonne action.

  30. qu’il rende aux africains leurs « oeuvres d’art » et leurs artistes de rap avec

  31. Ce qu’il faudra rendre à l’afric, ce sont ses merdes qui nous envahissent à chaque minute qui passe !!

    C’est bizarre, mais aucun des pays composant l’afric ou l’afric du nord ne semble vouloir reprendre ce que de droit …

    Seule une catastrophe de niveau biblique fera que tous les parasites, haïssant la France, mais « adorant » ses aides sociales, se tireront bien plus vite qu’ils ne sont arrivés !!

    Ca viendra, Dame Nature va très bientôt se rappeler à nous, hommes de cette terre …

  32. C’est sérieux, M. Rouletabille, vous regrettez vraiment la perte d’œuvres d’art africain dans les musées français? Chacun ses goûts, bien sûr, moi par exemple, si un jour disparaissaient les œuvres de Richard Wagner et qu’on n’ait plus à subir sa musique ‘à tour de bras’, ça ne me ferait ni chaud ni froid. Mais ne venez pas me traiter de raciste pour autant, ce qui ne me ferait d’ailleurs ni chaud ni froid.

    • Ces oeuvres appartiennent à notre patrimoine national, elles sont dans nos musées, et la loi dit qu’elle sont « inaliénables ».
      Ces « restitutions » font partie de cette repentance permanente de la gauche anti-française, de ces excuses que Macron adresse à toute la planète. Il faut arrêter avec ça. La France n’a aucune excuse à donner à qui que ce soit, aucune repentance à avoir, et aucune « restitution » à faire.

      • Bien d’accord sur le principe, mais l’objet en question à mon avis n’en vaut pas la chandelle étant donné ce qu’on ose appeler ‘art’ en Occident depuis environ un demi-siècle.

  33. Concernant le fameux Sabre dit d’El Hadj Oumar Tall :
    wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sabre_dit_d%27El_Hadj_Oumar_Tall

    «  »S’il est avéré que la lame du sabre a été fabriquée à Klingenthal vers le milieu du XIXe siècle, on ne sait pas comment il s’est retrouvé entre les mains du métallurgiste toucouleur qui a changé sa poignée. Il pourrait avoir été offert « par un militaire français à l’un des chefs toucouleurs » ou pris « par un Toucouleur sur un Français suite à un combat »1. De même, on ignore s’il fut ensuite pris par l’armée française lors d’un combat ou offert par un des fils d’Oumar Tall au colonel Louis Archinard. L’hypothèse qu’il aurait appartenu au chef toucouleur est en revanche contestée : « Aucune source historique, locale ou européenne, ne fait la moindre allusion à un sabre européen qu’aurait possédé El Hadj Oumar Tall ». » »
    Donc ce sabre n’est pas de l’ART AFRICAIN…!!!
    Il a été fabriqué en Alsace !

    Pour ce qui est des bouts de bois grossièrement taillés au couteau et qu’on appelle pompeusement « œuvres africaines », ils peuvent les récupérer sans problème. Je ne vois pas ce que Chirac trouvait à ce genre de machins tout moches. Il avait des goûts bizarres sinon il n’aurait jamais épousé la Bernadette qui n’a rien d’une beauté. OK, elle a un nom à particule et pour l’arriviste de Corrèze, çà vaut tout l’or du monde…
    Je veux bien céder un million de poupées africaines en bois contre un Fragonard… si vous voyez ce que je veux dire !

    • Comment ne voyez-vous pas qu’il ne s’agit que d’un essai, pour le traite Macron ? Après ces « restitutions » à l’Afrique (150 000 oeuvres !!!), il voudra « restituer » les sculptures grecques de nos musées, les collections égyptiennes su Louvre, etc. !

      La France n’a pas à « restituer » quoi que ce soit. Il en va de notre souveraineté nationale, comme dirait un certain Zemmour.

      • Que les Africains restituent tous les ouvrages d’art français : ponts , barrages

        • Que les Americains restituent la statue de la Liberté de Bartholdy ! (rires) la moindre des politesses apres le contrat australien torpillé

    • Chirac était un gros con et comme ça ose tout faut pas s’étonner de nous avoir imposé ces merdes primitives alors que des merveilles de notre civilisation croupissent ad vitam æternam dans les sous-sols des musées.

      • ABSOLUMENT D’ACCORD AVEC VOUS !
        Les œuvres (réellement des œuvres et non pas des bouts de bois de merde) exposées dans nos musées ne sont que la partie visible de l’iceberg des œuvres cachées dans les sous-sols du Louvre !
        Pour moi LE SCANDALE réside là !!
        De VRAIS CHEFS D’OEUVRES sont cachés à l’admiration du public simplement sur le caprice de conservateurs CONNARDS qui auraient mieux fait d’aller se faire pendre plutôt que de faire ce métier.
        Quant aux autres chefs d’œuvres, il y a des accords bilatéraux par exemple pour que les frises du Parthénon restent en Angleterre malgré de multiples tentatives de la Grèce pour les récupérer.
        Mais MACRON veut foutre son long vilain nez partout, il n’y connaît rien en Art, c’est béotien bouseux avec un arrière-train accueillant pour l’ébène noir, et puis c’est tout.
        Je viens de découvrir des chefs d’œuvres exceptionnels à couper le souffle, ceux de l’Hudson River School : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hudson_River_School
        Cliquez sur la photo de la peinture du Niagara pour l’agrandir et faites défiler avec la flèche de droite. On dirait des photos, mais ce sont des peintures d’une rare beauté. La peinture du Niagara est merveilleuse, une photo ne serait pas aussi belle.
        Après avoir vu ces splendeurs, vous oublierez très vite les poupées africaines en bois de Macron… MDRRRR !

  34. Va-t-il exiger que le Louvre rende à la Grèce les morceaux de la frise du Parthénon qu’il possède ? / dixit

    Evidemment ! Quelle question…rires

    Il va meme rendre l obelisque a l egypte, et la Joconde aux italiens, non franchement il est tres fort dans son delire…

    • Son amour de l’homme (surtout si africain) est vraiment sans limite.
      Les initiés le savent bien, et même les divers beaufs, cassos et crétins édentés auraient dû s’en rendre compte, aux vues de certaines photos qui transcendent ses goûts et envies…

      • effectivement c’etait un « cadeau » ( l’egypte n’avait pas le choix car elle voulait une protection de la France! ) d’ailleurs au départ il y avait deux obelisques dans l’offre… c’est d’ailleurs Champollion qui a choisi celui de la concorde…

  35. Giscard avait commencé à brader les oeuvres françaises en « rendant » à l’Algérie des tableaux que nous avions emporté lors de notre départ et qui, pour la plupart, étaient au Louvre. Giscard s’est plié aux demandes de l’Algérie qui a exigé la restitution, considérant « qu’il s’agissait d’un trésor national ». 80 oeuvres d’art. On ne sait pas ce qu’elles sont devenues c’est à dire, plus exactement, chez qui elles se trouvent.

    • Là est la question. La nouvelle destination des oeuvres restituées…elles atterrissent dans des collections privées peut être même en France.Dans ces pays le pillage des collections nationales officielles sont monnaie courante.
      Guerre d’Irak et le pillage sauvage des musées avec destructions de la statuaire mesopotamienne.
      Macron est un sagouin.

  36. En même temps on s’en cogne un peu des oeuvres d’art d’importation coloniale, si ça pouvait servir aux peuplades des contrées concernées de rester chez-elles ça serait un plus pour l’avenir de la Terre de France.

    • Dans google images tapez : « oeuvres du quai Branly » pour avoir un aperçu.
      Avec des « oeuvres » comme ça, vous ne risquez pas d’avoir le syndrome de Stendhal, à comparer avec la Vénus de Milo, les peintures françaises, italiennes, les sculptures grecques… je verrais plutôt ces offenses à la beauté dans une benne à ordures. Alors qu’il les « rende »

      • La question n’est pas de savoir si ces oeuvres sont belles ou non. Elles appartiennent à la France, donc aux Français. Pas au Bénin.
        Ces « restitutions » sont une atteinte gravissime à notre souveraineté nationale.
        La France n’a aucune excuse à présenter à qui que ce soit, aucune repentance à avoir, aucune « restitution » à faire, jamais !

  37. J’exige que l’on restitue l’obélisque de place de la Concorde aux Égyptiens !

  38. cela me fait penser a tout ces dictateurs de pays sud américain soit en fin de mandat soit lors d’un putsch les traitres se sauver dans d’autres pays en essayant de piller un maximum de choses.Macron aprés son évincement de l’Elysée aura aussi lui son procés qui lui tombera sur la gueule,tout se paie.

    • Oui, nous avons besoin de beaucoup d’aides venant du ciel!
      Mais lorsque l’on regarde attentivement, de bonnes choses, parfois surprenantes comme Eric Zemmour et d’autres plus discrètes, se mettent en place actuellement.
      Courage et espoir, nous allons nous en sortir!

Les commentaires sont fermés.