Hollande a décidé d’offrir la France aux musulmans

Publié le 24 avril 2016 - par - 24 commentaires
Share

hollandeguillotineEn janvier 2015, après l’épisode « Charlie » – qui s’est avéré être une faute de la part des services de protection à la personne, gérés par le ministre Cazetoidelà – le mini caudillo, premier ministre de son état, a prononcé des paroles terriblement discriminatoires à l’encontre des Français.

Selon lui, nous « pratiquons l’apartheid » vis-à-vis des personnes issues des minorités (sous-entendues musulmanes) et nous « avons créé des ghettos » qui seraient devenus – par notre faute ! – des terreaux de l’islamisme.

Depuis, il n’a pas manqué un mois sans que nous ayons ce type d’attentat islamiste en France dont le plus grave fut, sans conteste, celui du Bataclan.

Plus il y a eu d’attentats – que les dirigeants se sont escrimés à minimiser, les qualifiant d’actes de loups solitaires ou et de déséquilibrés mentaux – donc, plus il y a eu de ces attentats et plus les bien-pensants et les gauchistes de tous poils se sont ligués pour nous imposer le silence, sous toutes ses formes. « Il est interdit d’interdire », leur slogan soixante-huitard, s’est transformé en il est interdit de critiquer ces communautés, agressives et asociales pour la plus grande part.

Donc, dès janvier 2015, l’Etat Français, soucieux de ne pas froisser ces minorités par trop visibles, décide de s’attaquer à la mixité sociale.

Même la ministre de l’Education nationale, française issue de la diversité arabo-musulmane, décide de « mixer » les enfants en exigeant, aux établissements scolaires d’admettre des élèves qui ne dépendent pas de leur zone et aux professeurs, qu’ils rabaissent le niveau de l’enseignement afin d’égaliser les chances de réussite des enfants issus de l’immigration.

Que les élèves « blancs » réussissent mieux que les « autres », est de la discrimination ?
Que les établissements situés dans des « zones calmes » aient des taux de réussite supérieurs à ceux des « zones à problèmes », est de la discrimination ?

S’il existe des collèges où la majorité des élèves sont Arabo musulmans ou Africains ou les deux à la fois, c’est l’apartheid ?

Si nous leur rappelions la réalité ?

Dans les programmes de construction de grands ensembles d’il y a quarante cinquante ans, on compte un certain nombre de logements dits sociaux, gérés par les mairies ou les offices de HLM, les autres étant la propriété des promoteurs de ces monumentales et, parfois hideuses, cités.

Qui achetait et qui louait ?

-Il y avait ceux qui acquéraient pour en retirer un revenu locatif. Ça existe toujours, aujourd’hui.

-Beaucoup de Français de Souche Européenne (nous les nommerons, ici, FSE) se sont endettés, souvent, pour acquérir leur résidence principale. Ils devenaient propriétaires d’un appartement hypothéqué par les organismes bancaires.
Rappelons que c’est à l’époque de Giscard que les premiers prêts conventionnés ont été créés pour inciter les citadins à migrer en milieu rural, souvenez-vous.

-Et il y avait ceux qui n’avaient pas les moyens d’acheter mais pouvaient obtenir, par les municipalités, un logement en location à prix honnête, plus confortable que ceux dans lesquels ils vivaient souvent à l’étroit, dans des cadres pas si odieux que cela, avec parc ou jardin d’enfants, desservi par des transports en communs, proches des écoles et des commerces, etc…

Cela faisait le bonheur de tout le monde tout en permettant de désengorger les villes et les FSE, locataires et propriétaires, vivaient en bonne intelligence.

Mais voilà que la politique du regroupement familial des mêmes Giscard et Chirac change la donne.

Il faut loger les milliers de familles immigrées venues rejoindre le père ou le frère ou le grand père, arrivant des pays d’Afrique du Nord ou d’Afrique subsaharienne (Nous les nommerons ici, FSNA).

Que s’est-il passé dès lors que les portes de ces cités radieuses leur ont été ouvertes ? Ils se sont regroupés en fonction de leur pays d’origine, de leur culture, voire même, de leurs villages ou de leurs clans familiaux, aidés en cela par nos services sociaux et associations de gauche qui voyaient, là, une manière d’apaiser l’éloignement du pays.
Il est bien connu que lorsque une famille FSNA arrive dans un quartier, un bâtiment ou un village, dix tentent de la rejoindre jusqu’à obtenir leur place aux côtés des premiers arrivés.

Sauf que… Réunis, ils ont continué à vivre comme dans les douars ou leurs villages africains, imposant aux FSE leurs us et coutumes, leurs familles nombreuses et tout ce qui va avec.

Peu à peu, les FSE ont déserté ces cités. Si certains l’ont fait par choix de ne plus vivre au milieu de ces communautés invasives, d’autres l’ont fait pour accéder à la propriété, à leur tour.

Ces logements libérés ont été, systématiquement, remplacés par les FSNA, toujours demandeurs, qui y trouvaient leur compte. Et nos cités radieuses se sont vite transformées en cités de la joie… façon Calcutta, hideuses à souhait.

Dire, aujourd’hui, que ce sont les Français qui ont créé l’apartheid ou les ghettos est une accusation gravissime, nous dirons injurieuse, de la part de Valls.

Nous ne les avons jamais regroupés ni maintenus à l’écart. Ils se sont installés, mixés entre eux, volontairement et ils ont, eux-mêmes, créé leurs ghettos. Alors, quand nous entendons parler de la mixité sociale à recréer, ça peut faire rire certains ou faire froid dans le dos à d’autres. C’est en tous cas, pour tous, la lune à décrocher.

Quant à croire et faire accroire qu’ils sont défavorisés, discriminés parce que réunis dans ces cités, il y a une immense mauvaise foi de la part de ces politiques puisque ce sont ces immigrés, eux-mêmes, qui l’ont voulu ainsi.

La preuve nous est donnée par l’action honteusement discriminatoire de ces deux femmes issues de l’immigration et appartenant au mouvement des Indigènes de la République, de la très raciste anti-blancs et antifrançaise Bouteldja.

Elles sont à l’origine, pour l’été 2016, d’un « Camp d’été décolonial » d’où, seuls, les Blancs seront exclus.

https://francais.rt.com/france/19506-camp-decolonial-racisme-interdit-blancs

Où se trouve donc la mixité tant souhaitée par nos dirigeants qui ne cessent de nous accuser de populisme, nationalisme, voire de racisme ?
Les MRAP, SOS racisme et autre LICRA se sont-ils mobilisés contre cette action effrontément raciste ?

Plus aucun FSE ne niera ces faits. Nous ne faisons plus, depuis longtemps, des familles nombreuses. Dans la culture judéo-chrétienne, deux ou trois enfants sont le maximum que les familles puissent élever correctement (et encore) pour leur assurer un avenir décent, si tant est que ces pauvres enfants aient un avenir quelconque, en France.

A l’inverse, les familles FSNA ne connaissent que peu ou pas la contraception, que ce soit par conviction religieuse ou non. Elles forment, en moyenne, des familles comptant six enfants, voire plus, quand elles sont polygames.

Il en est résulté une surpopulation dans ces cités où la jeunesse grouille d’ennui dès que la scolarisation n’est plus obligatoire (quand elle va à l’école !).
Et quand des jeunes s’ennuient, ils font n’importe quoi, c’est bien connu.

On l’a pu constater, dans les cités périphériques des villes de France, cela va du trafic de drogue au commerce des armes en passant par les vols à l’arraché ou les vols par effraction jusques et y compris les assassinats et autres règlements de comptes que la France connait depuis quelques années.

Depuis 2005, ils ont trouvé un autre dérivatif, ils se regroupent, cassent, détruisent et incendient tout ce qui se trouve sur leur passage, comme la Marabunta. Ils s’attaquent même aux commissariats et autres gendarmeries.

Il est évident que, aujourd’hui, dans ces cités, les gens vivent mal. Le sentiment de victimisation que les bienpensants leur ont inculqué en a fait des rebelles repliés dans des zones incontrôlables appelées, aussi, zones de non droit. La situation internationale ne faisant rien à l’affaire, les apprentis terroristes s’y sont multipliés là où les recruteurs rencontrent un terreau fertile.

Ceci est la réalité.

Alors, qu’espère donc obtenir notre gouvernement de gauche en prônant le retour à la mixité sociale, sauf à dépenser plus d’argent que la France n’en a les moyens et à faire souffrir ses concitoyens des deux bords ?

Aucun FSE, fût-il le plus pauvre, n’acceptera d’élever ses enfants dans des cités – même neuves – qui deviendront, en très-très peu de temps, des poubelles, ce qu’elles sont aujourd’hui. Même et surtout, ceux qui se veulent bien pensants, moralisateurs, accusateurs, qui militent pour la mixité, l’accueil des migrants et nous traitent de fascistes, ne vivent pas au milieu de ces communautés.

Nombre de familles FSNA ne veulent rien en entendre, non plus. Elles se sont assimilées et ne veulent, pour rien au monde, mélanger leur progéniture à ceux-là. Elles n’ont pas tort, on ne les protège jamais assez.

Alors, comme le voudraient les Hollande, Valls et compagnie, nous obliger à « vivre ensemble », obliger les enfants à apprendre, ensemble, moins bien, moins vite, obliger les Maires à construire de nouveaux logements sociaux, les imposer à d’autres villes, d’autres endroits, sous peine d’amendes, ne pourra jamais être la solution.

Nous interdire de crier la vérité, de l’écrire, sur les agissements de ces familles immigrées et nous intenter des procès ne changera en rien notre sentiment que nous sommes incompatibles « avec le vivre ensemble ». Et quand on dit « nous », ce ne sont pas les Français de souche européenne qui sont, seuls, condamnables.

Il y a une volonté discriminatoire envers le FSE, quand nos dirigeants refusent de juguler les extrémistes de gauche qui envahissent les rues depuis quelques semaines en agressant les passants trop blancs  ou pas encartés au PC et autre satellites, alors que nous sommes en « pseudo état d’urgence ».
Sachant que la contestation de la loi travail est une excuse et que ce ne sont pas des adultes qui sont présents mais des casseurs cagoulés qui sont aussi étudiants que nous sommes tous des PDG.

On voit bien, d’ici, ce que donneraient de tels programmes pour la « mixité ». Refouler plus loin, encore, les FSE et les familles assimilées qui fuiront ces quartiers, ces villages, forts de l’exemple qui leur est, tous les jours, démontré.

Le résultat est que ces programmes ubuesques, imposés par la gauche au pouvoir, ne fera qu’étendre les zones de non droits au lieu de les faire disparaitre en même temps que nos droits légitimes disparaitront au profit de leur culture clanique.

Nous ne sommes pas en face d’un problème social mais, bien, d’un problème crucial d’ordre culturel et cultuel.

Et il perdurera tant que les dirigeants de notre pays refuseront d’admettre qu’un FSNA n’est pas un occidental. Qu’il ne renoncera jamais à sa culture originelle et que, pour ces raisons, il ne voudra jamais s’intégrer ou s’assimiler à la culture occidentale.

« Le camp d’été décolonial » des Indigènes de la République en est une preuve irréfutable.

Aucun de nos présidents et, encore bien moins, ce dernier en exercice, n’a cherché à faire admettre à ces immigrés qu’ils n’étaient pas des citoyens exceptionnels. Au contraire, ils ont fait et font preuve d’une lâcheté (politique avec les pays arabes, oblige) envers leurs exigences, leur mépris, leur haine de la France qui les conforte dans le sentiment qu’ils sont intouchables.

Les nombreuses plaintes déposées par nos dirigeants contre les Français patriotes ne font que les encourager à multiplier leurs provocations : le port du voile, le mépris de la Loi, l’abattage des moutons dans les rues, les prières dans les rues, la liste est tellement longue qu’il est impossible, ici, d’en faire un état exhaustif.

Les Français de souche européenne sont-ils coupables de ne pas vouloir s’intégrer à leurs us et coutumes ?

Combien de mises en accusation, de procès, de poursuites judiciaires devrons-nous encore subir de la part de ceux qui nous gouvernent pour qu’ils reconnaissent que nous ne sommes pas plus racistes que ne le sont ces gens qui sont venus vivre chez nous ?

Il nous reste un an avant que le « programme » de la gauche pro-arabe ne nous dépossède de notre culture, de nos coutumes, de notre passé historique.

En un mot, il ne reste plus qu’un an, à Hollande, pour nous déposséder de notre France.

Danièle Lopez

Print Friendly, PDF & Email
Share

24 réponses à “Hollande a décidé d’offrir la France aux musulmans”

  1. Lucette Tanneur dit :

    C’est sûr que c’est eux qui ce sont rassemblés , , ce n’est pas nous qui avons décidé pour eux loin de là

  2. TESSERON dit :

    Un petit scoop qui ne fera que confirmer ce que nous disons. Hollande vient d’emprunter 25 Milliards de dollars à l’Arabie Saoudite, histoire d’en rajouter un peu plus…! Au point où on en est ???

  3. Aaron dit :

    Plus cinq ans (hélas) parce qu’il a de grandes chances d’être réélu…pardonnez mon pessimisme;

  4. TESSERON dit :

    Je pense que tout ce qui est écrit dans cet article est totalement vrai et je suis 100% d’accord avec ça. Je crois qu’il est important de dire que « ces gens-là » ont toujours parlé leur langue (l’arabe) en France et n’ont jamais voulu s’adapter. Pourquoi les Portugais, les Chinois, les Italiens se sont-ils adaptés à notre façon de vivre sans problèmes même avec des moeurs et des religions différentes ??? avec quel succès ???. Enfin je suis intimement convaincu que l’arrivée massive des migrants n’est rien d’autre qu’un CHEVAL DE TROIE organisé par le Qatar et l’Arabie Saoudite. HOLLANDE A VENDU LA FRANCE AUX ARABES POUR OBTENIR DES VOIX AUX ÉLECTIONS et surtout parce que ces pays sont les « FINANCIERS » de la France, pays endetté à hauteur de 98% de son PIB. ¨Pourquoi le PSG et tous les palaces parisiens appartiennent à ces gens-là ??? Demain ils achèteront VERSAILLES ou la TOUR EIFFEL où ils mettront d’ailleurs une Mosquée et un Muezzin chantera ALLAH OUAKBAR à 5 h du matin pour les

  5. Carmel dit :

    Il est bon de savoir que dans la mentalité musulmane, chaque musulman doit surveiller les autres pour qu’ils restent tout autant musulman que lui . Il doit aussi leur prouver que lui est toujours tout aussi musulman qu’eux . C’est donc la course à la surenchère entre eux à qui sera le plus authentiquement musulman . C’est toujours ainsi dans une idéologie , il y en a toujours un qui est plus pur que les autres. Voilà pourquoi les cités , le regroupement familial etc… sont des mauvais choix . Pour que les musulmans fassent un pas vers l’intégration, un pas seulement , il faut casser la tribalité . Les séparer le plus possible . Diviser pour régner.

    Si tu veux convertir des musulmans, tu dois les approcher un par un sans que les autres soient au courant . En groupe , impossible .

  6. BALT dit :

    Le vivre ensemble est une fumisterie. Le vivre ensemble, c’est se soumettre aux islamistes. Nos dirigeants ne comprennent pas cela et ils ne le comprendront jamais.
    Il faut tout faire pour qu’ils ne soient plus aux commandes de la France.

  7. hathoriti dit :

    rectification, Le Den . René Grousset et non pas, Rousset. Trou de mémoire, excuses

  8. NADJAZA dit :

    Danièle Lopez,je vous aime.Je retrouve dans vos écrits beaucoup de moi-même.C’est un peu comme un miroir qui me renvoie mon image,malgré que la nature m’a fait homme.Continuez longtemps à écrire,vous savez tellement bien le faire,et avec combien de vérité!

  9. hathoriti dit :

    suite pour Le Den.
    Peut-être aussi sur Amazon. Il y avait aussi « les templiers » de John Charpenter chez Tallandier, mais il est épuisé, certainement. Inutile de préciser que j’adore les templiers… Pour la F.M spéculative…non, c’est une hypocrisie des francs macs qui ont utilisé de très beaux modèles comme par exemple, les « maçons francs » c-à-d affranchis, d’où les compagnons du tour de France. Les symboles F.M sont autres.

  10. Sniper83 dit :

    Ce sinistre abruti prétendu président finira heureusement au fond des poubelles de l’histoire ! à la retraite il fera bien de s’exiler très loin de la France car je suis pas certain qu’il puisse avoir une retraite peinard en Corrèze ou ailleurs !!!

  11. hathoriti dit :

    Cher Le Den, les templiers n’ont pas trahi l’Eglise, bien au contraire, ils en furent le soutien. excepté peut-être (on n’est pas sûr) d’un seul, le Grand Maître Gérard de Ridefort, qui fut vaincu à la bataille des cornes de Hattin, après la mort de Baudouin IV de Jérusalem, le roi lépreux, qui fut un saint et un héros. Après la bataille, TOUS les templiers prisonniers furent sommés par les musulmans de renoncer au Christ et à l’Eglise. Tous refusèrent et tous furent décapités. Seul, G. de Ridefort sortit indemne de la tente de Saladdin. A-t-il trahi pour sauver sa peau ? Probable. Les templiers furent accusés (à partir de 1307) de sorcellerie, de reniement, d’homosexualité, par Philippe le Bel, Clément VII, le pape et…l’Eglise ! Pour davantage de renseignements, je ne vois pas pour l’instant de bons bouquins, il y a longtemps que j’ai quitté la librairie. Voyez peut-être si le livre remarquable de René Rousset  » histoire des croisades » est encore disponible, en poche, je crois bien

  12. inconnue dit :

    ce type est horripilant, il croit que la terre n’est pas digne de le porter, jamais vu une telle personne aussi imbue de sa personne et pourtant c’est dans un trou de souris qu’il devrait se mettre

  13. Le Den dit :

    C’est peut être en lien avec la franc maçonnerie spéculative française qui est totalement subjuguée par la culture orientale…dans toutes les loges on retrouve le croissant et l’étoile comme symbole. De plus l’islam conquérant les a toujours fasciné, ils partagent ensemble cette même haine du catholicisme et de l’Europe.
    J’en profite pour demander aux patriotes connaisseurs, y a t-il un lien entre les templiers qui ont trahis l’église et la franc maçonnerie spéculative? Existe t-il un bouquin sérieux qui parle de ça?

  14. WOLFRED dit :

    vivement qu’on dégagent se ramassis de traitres , et mettre la pseudo droite sous surveillance , car je les vois mal changer quoi que se soit , surtout avec ali babouche juppé

  15. Noway dit :

    Et oui les racistes c’est nous , et les muzz sont les pauvres bisounours.
    Ces politiques traitres à la nation meritent la potence.

    • henri ubeda dit :

      Il y a des articles qui reflettent une verité deprimente, quel est l’avenir des français ? nous avons un pays où la justice est corrompue, un service d’ordre qui protégé les destructeurs, un government qui volontairement regarde ce qui se passé les yeux fermés, un premier minister qui fait des appels à la revolte si MLP passé en 2o17, une suite de ministers qui ne veulent pas lacher l’os qu’ils tiennent dans leur gueule, et le pire C une armée complètement gangrenée par l’ennemi avec des Generaux indignes de defender la france et ses valeurs, à cause d’une retraite qu’ils veulent preserver ou de ne pas être envoyer en exil.
      En 2017 ce sera ou l’islamisation de notre vieille FRANCE avec son cortège d’humiliations, ou un dirrigeant qui remettra de l’ordre dans tout-cela avec un Karcher qui cette fois-ci marchera a plein regime et utilisé par des hommes courrageux.

  16. divine dit :

    et il a dit j irai jus-qu au bout et c est sur il ira au bout pour finir de détruire la France et de la vendre aux islamistes pour nous sortir nous les Français de notre propre PAYS ce type est une crevure ,alors pour 2017 vite il faut le virer pour qu il ne puisse plus nuire lui et sa clique de racaille si non notre pays et notre peuple sera obligé de se soumettre à l islam de MERDE et nos libertés nous n en aurons plus sa sera le voile ,la burqa et voile intégral comme les fantômes dans nos rues ,c est cela que vous voules Français et Françaises pour votre avenir et sans parler de leur charia qu ils instaureront pour nous imposer leur soit disant RELIGION D AMOUR ET DE PAIX ou ils coupent le nez et les oreilles de leurs femmes si elles désobéissent quel belle avenir pour nous cela va etre une fois l islam au pouvoir voulu par hollandouille pour bien se faire voir de ces gens qui en ont rien à foutre de lui ,ils veulent gouverner notre FRANCE ET NOUS SORTIR DE CHEZ NOUS c est tout .

  17. montecristo dit :

    Danièle Lopez !
    Mille pardons ! Je n’ai pas lu votre article. Je réponds seulement sur son intitulé ! Car, pour moi, la France est offerte aux musulmans depuis 1962, le jour où De Gaulle a donné l’Algérie à une bande de brigands qui n’avait aucune légitimité, alors que la présence de la France en Afrique du Nord était le seul rempart de l’Europe devant l’Islam … Hollande, Merkel, Junker, ne sont que la suite logique de cette erreur monumentale !

    • Jugurtha dit :

      Bonjour @montecristo ! De Gaulle à répondu au souhait du peuple algérien pour son indépendance ,contrairement à tous les autres présidents français avant lui qui ont joué la carte de l’islamisation des peuples d’Algérie malgré eux .
      Mon grand père avait sur sa carte d’identité française la mention suivante :Français-musulman !!!!!!!!!
      Sachez aussi que Napoléon III,voulait créé le royaume arabe musulman d’Algérie et pourtant l’Algérie était depuis des millénaires un royaume Berbère bien avant la Gaule .
      La Kabylie qui était aussi distincte de l’Algérie fut rattachée à l’Algérie qui avait été créée par le général Duval Schneider le 14 octobre 1839.
      Donc beaucoup de responsables Français ont toujours joué et ils continuent toujours même à présent de jouer sur la carte de la religion islamique pour faire diversion de leur incompétences multiples ,tout en dénaturant l’histoire des peuple comme ce fut le cas du peuple KABYLE ,hélas,oui mille fois hélas …

    • daniele dit :

      Cher compatriote,

      Vous avez raison en ce qui concerne le début de la reddition de la France face aux Arabes d’Algérie.

      Néanmoins reconnaissons que Hollande, à lui seul et en quatre ans, leur a offert bien plus – presque tout ! – que tous les autres en cinquante quatre ans.

      Quant à la Liberté d’Expression des Français Patriotes, jamais avant lui et sa bande de charognards, nous n’avions été aussi muselés, voire condamnés, au profit de la liberté des musulmans toujours plus grande.

      Et comme il sait qu’il est honni de tous les Français même dans son propre camp socialiste, il fera tout pour nous faire crever avant son départ.

  18. hathoriti dit :

    En un an, on peut faire bien des choses…Eux, ils feront le plus de dégâts possible, de façon à ce que ces dégâts soient irrémédiables. Nous, on pourrait faire en sorte que cessent les dégâts et que le tocard soit viré avec pertes et fracas;

    • inconnue dit :

      ils sont trop conscients et contents de laisser un tel héritage qui gênera leurs successeurs et ,de ce fait, pourront se réjouir , critiquer et enfoncer ces dits successeurs, ils sont pourris jusqu’à l’os

  19. Marine dit :

    A mi me gustaria saber porqué ni te vas a espana ?

    • daniele dit :

      Pour que tous les lecteurs sachent ce qu’écrit cette « Marine » (ou meriam) je traduis son texte et ma réponse aussi :

      Je pense qu’elle est xénophobe – ce que nous ne sommes pas – parce que, mon patronyme étant espagnol, elle écrit : [ J’aimerais savoir pourquoi tu ne fous pas le camp en Espagne ?]

      A quoi je réponds : Parce que l’Espagne est aussi pleine -archi pleine, d’arabes que la France.