Hollande à l’Élysée, l’histoire improbable d’une présidence socialiste

hollandemonennemielafranceVoici l’histoire improbable, incroyable et pourtant bien réelle, de la présidence socialiste de Hollande à l’Élysée. Une histoire qui découle de l’imposture de la république d’inspiration soviétique de Hollande-ça-va-mieux et qui ne produira que des mystifications à jamais. Comment des commentateurs soi-disant journalistes et des politiques ont-ils pu utiliser tous les rouages médiatiques de la société américanisée à outrance pour mobiliser les électeurs indécis et leur imposer la croyance dans le mythe du « socialisme à visage humain » ?

C’est l’imposture de la caste politico-médiatique made in USA qui décide, pour la France entière, de la politique de domination des médias sur le vote des citoyens électeurs. Comment a-t-on pu utiliser des soi-disant journalistes syndiqués pour soutenir un candidat-président à la république socialiste projetant le déclin du pays ? Alors qu’une partie du monde s’enfonce dans la crise, que le chômage de masse atteint en France des niveaux inégalés, que tant de jeunes sans éducation ni culture vivent dans la peur du lendemain, on s’empoigne autour d’un débat inutile à propos de la victoire probable et espérée de la Droite nationale.

Avec la polémique manipulée depuis toujours, celle des journaleux activistes syndiqués à gauche, la volonté de promouvoir le mythe médiatique du « socialisme à visage humain » a montré l’affaiblissement d’un système médiatique corrompu par la politisation à outrance à gauche. Un tel système politico-médiatique a inventé le culte du socialisme merveilleux, le socialisme de « Hollande-ça-va-mieux au pays des merveilles« , le pays socialiste d’Alice et du lapin blanc ! Ce système politico-médiatique est plus que jamais indispensable pour manipuler les esprits et les votes dans les sociétés modernes anti-démocratiques. C’est la triste réalité !

La ligne Bleu-Marine a fait observer au peuple de France les coulisses de cette incroyable dérive de la démocratie manipulée par la caste politico-médiatique de la gaucho-sphère et les intrigues des fraternités GOF-UMPS. L’ambition des médiocres, la convoitise du pouvoir, l’appétence pour l’argent public et la vanité de la notoriété éphémère à la télé, c’est le fonds de commerce de la démarche opportuniste des partis UMPS.

Ce qui étonne, c’est la naïveté de ces électeurs qui ont soumis le pays au « socialisme de l’absurde » de Hollande-ça-va-mieux et à ses espoirs de dictature socialo-communiste d’inspiration soviétique.

C’est l’histoire de l’imposture et des manipulations souterraines des fraternités GOF-UMPS-LGBT.

Cette histoire, c’est d’abord celle des enjeux de la basse politique politicienne, digne des intrigues de toujours qui sont la spécialité du ministère de l’intérieur, digne héritier des pratiques soviétiques. On affirme, sur toutes les télés, et à longueur de journaux télévisés, et sur tous les médias grassement subventionnés, que la France serait menacée par la victoire prochaine de la ligne Bleu-Marine et par le retour au pouvoir de la Droite nationale. Ce serait une sorte de catastrophe généralisée qui détruirait la France et l’imposture anti-démocratique de l’Union Européenne ! Et nous ne sommes pas les seuls : les Allemands avec le mouvement Pegida, les Anglais avec le Brexit, les citoyens trompés des pays du Nord et de l’Italie du Nord contestent et s’opposent vigoureusement à la politique d’immigration massive d’Angela Merkel, aux invasions de migrants et des barbares venus d’Afrique et du moyen Orient. Nous sommes tous logés à la même enseigne.

C’est une catastrophe organisée par Hollande-ça-va-mieux, par les activistes gauchistes de la CEDH et de l’ONU, et par la bureaucratie aux mains des activistes médiocres de l’Union Européenne. Ce sont eux qui sont les vrais responsables par leur politique irresponsable pour encourager les invasions de migrants.

Marine le Pen aurait-elle inquiété le pays à tort, comme voudraient le faire croire les manipulations obscures de la caste politico-médiatique et des fraternités GOF-UMPS ? La réponse de la Droite nationale recommande de prêter attention au phénomène du Grand Remplacement par la « croissance démographique des populations importées« , en faisant de la France un pays musulman soumis et africanisé à outrance.

La ligne Bleu-Marine demande aux électeurs de faire confiance à leur bon sens et à leur intelligence.

Depuis longtemps, la plupart des électeurs ont payé le prix fort des mensonges de la caste politico-médiatique au pouvoir. C’est pour cela que la Droite nationale est toujours calomniée. C’est pour cela que les électeurs doivent réagir face aux mensonges de la caste politico-médiatique qui veulent se faire passer pour des vérités officielles. Résistance ! C’est le mot d’ordre face au consensus mou du socialisme de « Hollande-ça-va-mieux au pays des merveilles » ! Résistance, face à une opinion publique confiante et toujours trahie par les manipulations souterraines des fraternités GOF-UMPS-LGBT. Résistance, face à ce qui a été depuis trop longtemps répandu comme une évidence que Marine le Pen ne saurait pas comment redresser le pays.

Depuis l’anéantissement du marxisme et le recul des religions traditionnelles, les manipulations des fraternités GOF-UMPS-LGBT remplissent le vide idéologique de la politique politicienne de Hollande-ça-va-mieux. De son côté, profitant de ce vide, les activistes gauchistes de la CEDH et de l’ONU, et la bureaucratie aux mains des activistes médiocres de l’Union Européenne, n’ont pas hésité à manipuler l’opinion mondiale en faveur du Grand Remplacement pour encourager les invasions de migrants avec un avantage provisoire.

C’est à ce défi que tente de répondre la ligne Bleu-Marine avec cette troublante question : si la théorie des migrants : « un bienfait pour la France« , est un mensonge, comment ce mensonge a-t-il pu s’imposer aux médiocres de l’UE ? On comprend que l’idéalisme naïf de Merkel, fille de pasteur, confine à une forme de mysticisme. Elle a voulu instrumentaliser la culpabilité archaïque de l’homme civilisé, allemand et européen, qui a servi de relais à l’ambition politique de la gauche mondialiste au pouvoir, à la faveur d’un amalgame douteux entre civilisation chrétienne et politique néo-coloniale au mépris des besoins des pays pauvres.

C’est là une explication du cinglant échec de la politique migratoire de l’Union Européenne soutenue par Hollande-ça-va-mieux. Car cette politique migratoire est sûrement, de façon camouflée, et en tout cas non assumée, une tentative pour faire accepter aux contribuables le coût exhorbitant de toute la misère du monde.

Mais pas question de céder au découragement ! La victoire prochaine de la ligne Bleu-Marine est une assurance par sa capacité à corriger les erreurs de l’Union Européenne soutenue par Hollande-ça-va-mieux.

La victoire prochaine de la Droite nationale saura s’adapter, inventer, innover, pour répondre aux vrais problèmes qui se posent à la France et aux Français, pour un nouveau développement matériel et moral des citoyens, les vrais Français patriotes qui défendent les valeurs du pays réel.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

2 Commentaires

  1. à la différence de la finance , mon « ennemi est le peuple français » est une réalité que l’on constate chaque jour davantage…
    Valls qui ose dire maintenant après avoir reconnu l’apartheid que connait de nombreux territoires français qu’il n’existe pas de « zones de non droit » en France !
    Aussitôt démenti par des policiers sous anonymat : ils se sont faits brûler vifs autour de la cité mais ils n’y entrent jamais car ils se font tirer dessus !!!!

Les commentaires sont fermés.