Hollande-ça-va-mieux ne peut pas contrer la vague Bleu-Marine

MarineMarioncoupde piedauQC’est, très exactement, un échec permanent de la politique politicienne de Hollande-ça-va-mieux dans sa volonté de contrôler le développement de la confiance du peuple dans la victoire de la ligne Bleu-Marine.

Lorsque le peuple de France entend dire et répéter que la Droite nationale n’aurait pas le droit de se développer comme les partis abuseurs et accapareurs de l’UMPS, comme les partis de la profitation l’ont fait, qu’elle doit inventer un nouveau modèle de développement de sa ligne politique pour être plus conforme au discours politiquement correst, contre le peuple, le peuple de France répond : « Le vote FN, c’est notre choix« .

Vous n’aviez qu’à éviter d’épuiser le peuple qui travaille et de tromper les gens pour la profitation !

Lorsque l’UMPS propose un plan de développement des grandes entreprises multinationales contre les PME qui donnent du travail aux gens reposant sur des nouvelles méthodes de gestion, les accapareurs de l’UMPS répondent : Ces PME sont plus chères et moins efficaces que les méthodes de production asiatiques.

Ce à quoi la Droite nationale répond à son tour : « C’est à nous, et à nous seuls, de choisir notre mode de développement économique et social« . La révolte contre le socialisme d’obédience soviétique de Hollande-ça-va-mieux de la population qui travaille et des classes moyennes correspond à la ferme volonté de prendre son destin en main, comme la ferme volonté des familles avec le mouvement de la « Manif pour tous« .

À contre-courant de cet état d’esprit, la démarche de la politique politicienne de Hollande-ça-va-mieux s’est soldée par un échec, comme c’était prévisible, pour cette ambition archaïque et faussée du socialisme d’obédience soviétique, contre la réalité vraie  du développement économique et social des pays riches…

Cette ambition de redressement national de la ligne Bleu-Marine a été longtemps masquée, au nom des impératifs de la langue de bois et du mensonge politiquement correct, contre la vérité des faits. En vérité, nous sommes tous concernés par le programme politique de la Droite nationale, qui va changer la France.

Par le flou de la confusion qui entoure les bavardages et les embrouilles verbales de Hollande-ça-va-mieux au service de la propagande, le mensonge politiquement correct croit pouvoir assurer la mobilisation des électeurs pour les illusions représidentielles de Hollande-ça-va-mieux.

Le réel échec de la république socialiste est celui de l’inhumanité de la bureaucratie de l’État-PS  qui prétend gouverner le pays contre les principes démocratiques avec pour ambition la « destruction socialiste de la famille hétérosexuelle normale ». Pourquoi un petit groupe d’idéologues activistes, avec la mission de mettre en œuvre la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT à l’école primaire, contre la détermination des parents d’élèves, aurait-il officiellement le droit de proclamer dans les écoles la fausse théorie déglingo-socialiste du « Gender pour tous« , contre l’avis des scientifiques, et au nom d’une fausse science incertaine.

Avec la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby GOF-LGBT à l’école, il s’agit d’une stratégie de communication anarcho-nihiliste totalitaire de la libre pensée et du lobby GOF-LGBT totalement fausse et intellectuellement malhonnête, et, finalement, vouée à l’échec. Cette propagande malhonnête du « Gender« , du lobby GOF-LGBT à l’école, a voulu menacer familles et les parents d’élèves et elle y est parvenue.

La fausse théorie déglingo-socialiste du « Gender pour tous » dès l’école primaire a voulu imposer des mystifications non scientifiques sur des impressions névrotiques totalement subjectives. Et le tout sans laisser la parole aux vrais scientifiques qui ne pensent pas comme eux, en les empêchant d’avoir accès aux médias, en les calomniant, afin de continuer à propager la fausse théorie déglingo-socialiste du « Gender pour tous« .

Vouloir imposer la fausse théorie déglingo-socialiste du « Gender pour tous » à l’école primaire est une entreprise grotesque. Il faut en observer tous les excès avec la campagne absurde des militants socialistes de « la jupe pour tous » ! La fausse théorie déglingo-socialiste du « Gender pour tous » est censée tout submerger et détruire les valeurs des classes moyennes, des familles hétérosexuelles normales et des parents d’élèves.

La propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT à l’école, qui veut imposer la fausse théorie déglingo-socialiste du « Gender pour tous« , bénéficie de l’aide des instances internationales car les activistes LGBT ont infiltré toutes les instititions bureaucratiques de l’ONU, de l’UE et de la CEDH. C’est à cause du phénomène bien connu des manipulations bureaucratiques de l’ONU, de l’UE et de la CEDH par le lobby LGBT que l’on peut comprendre la tyrannie idéologique du « Gender pour tous« .

Parallèlement, lorsqu’on sait que la survie de la population qui travaille est directement menacée par une invasion-immigration d’étrangers à bas coût à cause des délires compassionnels de Merkel, Hollande se moque du monde ! Pour parachever le tout, que dit Hollande-ça-va-mieux en campagne ? Que c’est un bienfait pour la France ! Qu’il ne faudrait pas limiter cette invasion-immigration parce que c’est mauvais pour l’image de la France dans le monde ! Trop, c’est trop ! Les migrants sont devenus un prétexte pour réclamer des subventions pour les migrants étrangers et créer des taxes et des impôts nouveaux pour les Français.

Les socialistes espèrent, d’une certaine façon, y trouver un bon compte électoralement parlant. Mais la suite, avec la perspective de la victoire de la ligne Bleu-Marine a prouvé que non. Si la république socialiste a été un échec absolu, n’est-ce pas parce que, depuis le début du quinquennat de Hollande-ça-va-mieux, le doute s’est insinué dans les esprits à cause de l’incompétence et de l’amateurisme du président normal.

La question s’est posée dans la classe politique. Est-on assuré, se demande-t-on, que Hollande-ça-va-mieux dit vrai à propos des statistiques du chômage de masse qui anénantit les forces vives du pays ?

Hollande-ça-va-mieux semble avoir encouragé les assistés en tous genres et renforcé ceux qui, pour des raisons multiples et pas toujours très honnêtes, ne voulaient pas travailler. La politique de Hollande-ça-va-mieux pour inventer une sorte d’accord syndical sur le traitement social du chômage a remplacé la volonté de réduire le chômage de masse en renonçant à un objectif ambitieux, mais totalement hors de portée pour la doctrine idéologique qui domine la politique de la république socialiste. Il est difficile de faire des prédictions et de fixer des chiffres à propos des statistiques du chômage de masse, et donc Hollande ne devait pas le faire. Et encore une fois, la réalité de l’incompétence et de l’amateurisme du président socialiste normal a justifié l’approche clientéliste irresponsable de Hollande-ça-va-mieux en économie politique et sociale. Pour la ligne Bleu-Marine, ce n’est pas la bonne formule. Ce qui doit primer, c’est d’abord le développement du pays.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

4 Commentaires

  1. Hormis Le Pen , ( et à un autre degré moindre monsieur Fréderic Poisson , personne isolée et petit parti qui ne comptent pas dans les enjeux vitaux de la France ) , tous les autres candidats de l’UMPS roulent pour des politiques , des stratégies , des intérêts qui ne sont ni francais , ni gaulois , ni européens .. ils travaillent TOUS pour AUTRE CHOSE , que la FRANCE et le peuple GAULOIS .. Tout es clair et la vérité est si belle dans sa splendeur ..

  2. Ne démolissons pas trop les socialistes, ils sont notre meilleure chance. L’idéal serait un PS fort qui franchisse le cap du premier tour aux présidentielles et se retrouve face à MLP. L’objectif étant d’éliminer Ali Juppé au premier tour, afin que la gauche ne nous refasse pas le coup du front républicain. Au deuxième tour, les électeurs de droite se porteront alors massivement sur MLP malgré un probable appel de Juppé à voter PS. Nous serons alors débarrassés de l’UMPS . Il faut cependant jouer serré, l’enjeu est important et la marge faible.
    Il nous reste 6 mois à supporter Hollande et sa clique, mais si par malheur Ali Juppé lui succède nous passerons alors de Charybde en Scylla.

    • si ali juppe gagne,la france est finie,5 ans de plus d’invasion musulmane,dites vous que au 2 tour de la presidentielle,les socialistes voteront juppe,hollande a dit que le meilleure candidat de la gauche c’est juppe,si marine ne passe pas au premier tour,umps,extreme gauche,centriste voteront juppe au 2 tour,qui sont ces traites de francais qui votent ainsi,40 ans qu’ils detruisent la france umps,qu’ils changent la population,dans une democratie,ils seraient juges pour haute trahison,que vais je laisser a mes enfants et petits enfants,un liban,la guerre civile,honte a vous les traites,je vous maudit

Les commentaires sont fermés.