Hollande continue d’enfiler les perles…

Publié le 8 mai 2014 - par - 1 736 vues
Share

On connait tous le pays des Bataves pour sa réputation en matière de taille et de vente de pierres précieuses et en particulier de diamants. Marché mondial incontournable. Mais ici il ne s’agit pas de diamants mais de perles, celles qui nous viennent de Hollande François, l’autre pays du fromage avec 78% de matière grasse et 18% de sondage favorable.

 

perlesPerles présentées par BFMTV et RMC avec « Tiens voilà du Bourdin »

 

9 H 32 : « J’ai des regrets, j’aurais pu aller plus vite. Je ne peux pas être dans le regret. Je suis un président qui doit être dans le rebond. Le pays doit y gagner. Moi, je n’ai rien à perdre. »C’est plutôt la courbe du chômage qui rebondit mais je note un éclair de lucidité, notre président n’a rien à perdre, normal avec la retraite dorée qui l’attend.

9 H 31 : répondant à une auditrice, « on doit tout faire pour qu’aucun jeune ne s’échappe du territoire pour faire le djihad. »Les D’jeunes ne s’échappent pas du territoire, ils prennent des cours. Nuance subtile. Voir BHL et la Syrie.

9 H 26 : concernant les rythmes scolaires, François Hollande a déclaré : « Il faut laisser la réforme s’appliquer et nous en ferons une évaluation plus tard. »30 ans de réformes ratées plus tard et la note mondiale de la France se dégrade dans le rapport PISA.

9 H 12 : « Je garantis qu’il n’y aura pas d’augmentation d’impôts d’ici à 2016. »Ah, bonne nouvelle ça, et comment on fait pour économiser 50 milliards d’Euros si on ne tape pas violemment sur le gentil mouton-tribuable ?

9 H 09 : Pourriez-vous vivre avec moins de 700 euros par mois? « Non », répond Hollande.Lui non. Beaucoup de retraités y arrivent pourtant. Comme quoi un retraité est plus performant qu’un politicien dans la gestion.

9 H 02 : « Je me suis fixé comme objectif la baisse du chômage. C’est mon obsession, mon combat. »Espèce d’obsédé, ça marche pas ce truc. Und mein « kombat » c’était déjà une marque déposée avec les résultats que l’on sait.

9 H 01 : « Je ne serai pas candidat en 2017 si le chômage n’a pas baissé. »Au bout de deux ans d’effort, si rien ne fonctionne, faut arrêter tout net. Pas utile de perdurer.

8 H 55 : « Je ne dis pas aux Français d’aimer le président, je leur dis d’aimer la France ! »Encore un éclair de lucidité, il a enfin compris qu’on ne l’aimait pas. Quant à aimer la France telle qu’il la façonne avec l’Europe, des traités transatlantiques et une immigration massive, j’ai des doutes, et même des certitudes au regard de nos chances pour la France qui peuplent les cités autant que les rubriques « Fait divers » avec « le prénom a été changé ».

8 H 51 : « La seule question que je me poserais est : Est-ce que j’ai pu faire avancer le pays ? »Là encore, connexion réussie entre deux neurones présidentiels. La réponse est OUI indubitablement, sans appel, c’est formel. On a largement progressé sur la courbe du chômage et la dette publique. Le tout avec un scooter. Bon ce qui m’inquiète c’est que c’est la seule question qu’il se pose. En principe il y en a d’autres des questions.8

H 50 : « tant mieux » si Manuel Valls est populaire;Ch’uis pas sûr qu’il soit très populaire au niveau des landaus mais il vrai que les sondages sont … comment dire …

8 H 48 :  Sur l’abstention de la gauche aux municipales, François Hollande dit : « J’ai entendu le message, y compris de leur silence. »Le silence des agneaux peut-être ? Agneaux puis moutons-tribuables.

8 H 36 : « Je demande à être jugé à la fin du quinquennat. »Suis pas sûr que le pédalo surnage jusque là. La guillotine est déjà affûtée et le jugement est très prochain.

8 H 35 : « En 2012, si j’ai gagné, c’est sans doute parce que mon prédécesseur avait échoué. »Et si tu perds aujourd’hui c’est parce que tu as échoué aussi.

8 H 33 : « Mon combat était de remettre la France en marche. »Lorraine comme le reste de la France, ce qui est déjà fait par ailleurs.Cher Monsieur le Président de tous les 18% de français qui vous restent fidèles (Sénateurs, députés, maires, conseillers généreux de nos impôts, idem pour les régionaux, membres de comités théodules), il serait temps de songer à prendre un TER direction Varennes, histoire de rejoindre maman Angela puisque le désamour des Français mais aussi de Julie, Valérie et Ségolène pèse lourd sur votre conscience, presque autant que la dette.Bon voyage.

Philippe Legrand

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.