Hollande décore Valls : quand Pinocchio décore Iznogoud

Publié le 25 octobre 2014 - par - 1 025 vues
Share

Plus le temps passe et plus je suis déçue, et chaque jour s’allonge tristement la liste de ceux et celles qui me déçoivent douloureusement.

A tout « saigneur » tout honneur, puisque par accident il s’est trouvé propulsé à la tête de l’Etat, poussé par des entités sans honneur, haïssant la France au point de vouloir la détruire totalement :

Le Président : il n’est que lire l’excellente BD sortie récemment des presses de Riposte Laïque, pour y trouver résumés les « inactions » ou méfaits du « Guignol de l’Elysée » ; pourtant au delà de son insignifiante (mais pourtant néfaste) personne, c’est de moi-même que je suis déçue de n’avoir pas suffisamment mesuré, bien que n’ayant pas voté pour ce minable, l’étendue de son potentiel de nuisance.

Depuis que Sarkozy a trahi les citoyens français en reniant ses positions initiales sur l’immigration et leur imposant l’UE qu’ils avaient rejetée, et compte tenu de l’intelligence que je lui prête, je suis définitivement prévenue du danger que son retour représenterait et ne voterai donc plus pour lui…

Mais le gros balourd de l’Elysée, comment aurait-on pu se douter de l’importance de sa nocivité, au-delà du ridicule de sa personne-même, de ses difficultés d’élocution … et du fait qu’il appartient à un parti dévoyé ? Depuis son « avènement » on pourrait passer la journée à se pincer tant est grande la succession de ses bévues, démonstration d’imbécillité et manque total de savoir vivre … (liste non exhaustive), et ce qui est le plus désolant et rageant, c’est que tout ceci ne l’empêche pas d’arborer un air éternellement satisfait ! Il dégringole sans fin dans les sondages (même si j’en soupçonne certains d’être édulcorés lorsqu’on nous annonce pour la troisième fois qu’il a encore perdu 3 points … mais qu’il est toujours à 13 % !), il se ridiculise, et nous avec, sur la scène internationale, et la planète entière se délecte de ses bourdes … mais pépère est fier de lui et entend bien s’accrocher à son siège jusqu’à la fin de son mandat … nous sommes donc prévenus ; l’ennui étant qu’il n’a aucunement l’intention de modifier quoi que ce soit à ses errances, puisqu’il clame chaque fois que possible, qu’il « garde le cap » !

Le premier ministre : celui qui, ce n’est un secret pour personne, n’aspire qu’à être calife à la place du calife, a sans doute fait une énorme bourde en visant, puis acceptant, la place de second, persuadé sans doute que la comparaison de ses indéniables qualités (sic) avec celles du chef actuel, ne pourrait que lui valoir le succès … puisque ce poste n’est en fait que le premier fusible à faire sauter en cas de crise (et nous y sommes jusqu’aux sourcils !) afin de préserver l’éminent chef.

D’ailleurs s’il devait n’y avoir qu’un seul fait « intelligent » accordé à Flanby ce serait bien celui d’avoir offert sur un plateau, ce cadeau empoisonné à son plus dangereux rival pour 2017, persuadé qu’il est (ou était il y a peu) d’avoir toutes ses chances contre le FN ! C’est vous dire l’étendue de l’indigence intellectuelle et de la vanité du personnage.

Bien fait pour cet arrogant avorton de Valls qui se prend pour un grand, mais n’avait pas hésité à envoyer ses troupes à l’assaut d’innocentes familles manifestant paisiblement … parce qu’il avait (et a toujours) bien trop la trouille d’attaquer les vrais fomenteurs de chaos et d’insécurité dans nos banlieues : les racailles couvées par sa copine Taubira.

Je vous fais grâce de la totalité des ministres actuels se battant pour le titre de plus minable ou inutile, voire les deux à la fois ; les serviles articles des journaleux aux ordres sont emplis de louages non méritées à leur endroit, qu’il vous suffit d’inverser pour connaître ce qui se dissimule derrière. Ils sont d’ailleurs actuellement très occupés à saborder définitivement leur parti, ce dont je leur serai éternellement reconnaissante.

– Mais bien au-delà de ces incapables, je déplore le silence de l’Armée et de la Police, quand les sus-nommés multiplient les difficultés en vue de les faire faillir à leur mission de protection des citoyens, tout en exigeant pour eux-mêmes (et leurs proches) une armada de protecteurs armés jusqu’aux dents, tans ils sont couards.

Qu’attendent nos valeureux soldats qu’on envoie se faire trouer la peau aux quatre coins de la planète, tout en traînant pour payer leur solde (de nombreuses femme de soldats se plaignent de cet état de fait qui pourtant perdure), et en accumulant les coupes drastiques de leurs régiments, au pire moment que ce soit … pour se révolter et débuter une insurrection qui serait sans aucun doute suivie par une majorité de patriotes fin prêts à les aider efficacement ?

Pareille interrogation au sujet de nos courageux policiers et gendarmes, confrontés chaque jour sur tout le territoire, à rythme et ampleur croissants, des exactions de bandits, escrocs, voleurs, violeurs, assassins … se sentant soutenus par l’abject pouvoir leur donnant toujours raison, et allant même jusqu’à les poursuivre en justice pour avoir mené à bien leur mission de faire respecter les lois françaises ; un comble !

Et par dessus tout, ce qui me déçoit, c’est le manque de réaction de la masse des citoyens (hormis ceux qui comme à RL se battent avec leurs mots) envers les exactions de ces miteux gouvernants qui, non contents d’être parfaitement incapables de mener le navire France hors les eaux agitées de la crise mondiale, pratiquent néanmoins l’auto-satisfaction et l’auto-congratulation, se décorant sans vergogne ou casant à des postes encore plus juteux … ceux qui ont failli au poste initial qui leur avait été confié ! Plus scandaleusement provocateurs, tu meurs !

C’est ainsi que la dernière mascarade en date, fut celle, cette semaine de la décoration de Valls promu par Hollande, « grand-croix de l’ordre national du Mérite«  (respirez par le nez, ça va passer), six mois après son arrivée à Matignon, selon le rituel instauré depuis 1974, sous la présidence de Valéry Giscard-d’Estaing … oubliant une fois de plus que c’est au Peuple de distribuer des satisfecit, non pas eux-mêmes, surtout qu’en l’occurrence c’est un magistral coup de pied bien senti, où vous savez, que l’un et l’autre méritent et rien d’autre ! 

hollande-decore-valls

Quand Pinocchio décore Iznogood

http://video.lefigaro.fr/figaro/video/valls-decore-par-hollande-pour-ses-six-mois-a-matignon /3852273476001/

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x28fbz6_hollande-a-valls-on-peut-reussir-sans-etre-president-de-la-republique[/dailymotion]

http://www.dailymotion.com/video/x28fbz6_hollande-a-valls-on-peut-reussir-sans-etre-president-de-la-republique_news&hspart=Elex&hsimp=yhs-elex_22find

Alors, mesdames et messieurs les citoyens français (les vrais), que doivent-ils faire d’encore plus honteux, révoltant, injuste … tous ces vaniteux incapables, pour vous faire réagir ?

Jusqu’où et quand pourront-ils continuer à ruiner notre Pays, laminant sans pitié les patriotes osant dénoncer leurs méfaits ?

Quelles sont les limites que vous leur concédez, au-delà desquelles vous réagirez enfin ???

Comprenez-vous que le délai qui reste à courir jusqu’à 2017 leur servira à peaufiner leur œuvre de destruction, et que chaque jour qui passe, leste douloureusement le travail de reconstruction qui échouera, je l’espère à Marine et son équipe … sans compter que pendant tout ce temps il feront tout leur possible (et nous savons qu’ils ne reculent devant aucune bassesse) pour discréditer un(e) éventuel(l() sauveur(se) et se faire réélire !

L’égoïsme dû au confort a-t-il si fortement anesthésié vos esprits, au point de vous moquer de ce qu’il adviendra de vos enfants et petits enfants dans seulement quelques années ?

Je me refuse à le croire, l’espoir chevillé au corps que nos efforts incessants ne seront pas vains, et qu’une ultime provocation vous jettera enfin dans la rue … armés de ce qui vous tombera sous la main … comme en 1789 !

N’oublions jamais qu’unis nous sommes forts, surtout qu’en face nos adversaires sont des couards qui se coucheront très vite (ou tenteront de s’enfuir pour certains) dès que le Peuple montrera enfin qu’il lui reste des  dents !

Josiane Filio

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.