Hollande en trois mots : Foutage de gueule !

Publié le 30 mars 2013 - par - 3 378 vues
Share

IL A COULE LA FRANCE EN 10 MOIS

Mais il nous croit toujours aussi crédules que les pauvres naïfs chroniques qui l’ont élu, même si c’est d’une pincée de voix !

Hélas, c’est bien trop tard que j’ai pu lire l’avertissement du site Minurne, relayé par Résistance Républicaine, recommandant de s’abstenir de regarder France 2 ce soir… dommage, car j’avais résolu de m’obliger à écouter les explications que le fabulateur, qui se fait appeler « Président de la République de France » depuis le 6 mai dernier, allait donner aux citoyens pour justifier sa politique…

Certains Français encore assez benêts pour croire une seule parole de ce Pinocchio (mais en moins sympathique) ont pu croire qu’il allait préciser chaque promesse de l’indigeste anaphore récitée lors de son débat avec le Président sortant. Pas moi, j’étais juste curieuse de voir comment il allait pouvoir justifier l’injustifiable… Eh bien aucun problème pour monsieur Hollande : en continuant à mentir, tout simplement.

Ne semblant aucunement contrarié par le bruyant accueil qu’il venait d’essuyer à son arrivée devant France Télévision, de la part de quelques centaines de citoyens très mécontents ayant participé à la manifestation pacifique (quoi qu’en aient menti quelques médias pour justifier l’ignoble attitude de certains C.R.S.) de dimanche dernier, Monsieur « chef de la République exemplaire » est apparu aux téléspectateurs sûr de lui, serein, n’ayant semble-t-il rien à se reprocher…

Comme à son habitude, monsieur « Je suis satisfais de moi et le fait savoir », a fanfaronné, affirmant qu’il connaissait l’existence de la crise avant son élection (en cas contraire il aurait bien été le seul !) mais qu’il n’avait pas mesuré son ampleur et ignorait qu’elle se prolongerait autant… Sans doute pensait-il que prise de frayeur, la crise allait « s’esbigner » illico en le voyant arriver aux manettes !

Je sais bien qu’ensuite, les invités à débattre (toujours pratiquement les mêmes… alors que tant de personnalités savantes sont snobées) se sont extasiées (même Bayrou) sur son intelligence, sa clarté et sa sympathie … chœur des privilégiés reconnaissants oblige ! Mais en ce qui me concerne, je lui ai trouvé des explications hésitantes et nébuleuses, une intelligence sentant son cynisme à plein nez, et un charisme de mollusque… c’est vous dire comme je me suis ennuyée et comme j’ai regretté d’avoir manqué ma série policière habituelle !

Pourtant, afin que mon sacrifice serve au moins à quelque chose (parce que si en plus il fallait que cela ne serve à rien … je ne m’en remettrais pas) je vais vous donner un aperçu de sa prestation. Avec le plus grand culot qui puisse s’imaginer, il a affirmé que :

– Son premier objectif est l’inversion de la courbe du chômage avant la fin de l’année : foutage de gueule énorme, quand on connait le nombre des demandeurs d’emplois, ainsi que l’état de délabrement des industries françaises, livrées à la concurrence déloyale des pays payant leurs employés avec des lance-pierres, pour lesquelles son ministre du redressement productif n’a rien redressé du tout jusqu’à présent… et qu’il ne leur reste déjà plus que neuf  mois pour réaliser le miracle annoncé !

– Nous avons les outils nécessaires et nous saurons utiliser les leviers adéquats pour sortir de la crise : foutage de gueule indéniable, car à part le pipeau dont il  joue admirablement, je pense que à propos d’outils il nous balade autant que son prédécesseur avec son Karcher devant soit-disant nettoyer les banlieues …

– Il a osé affirmer péremptoirement que « la G.P.A. sera interdite en France tant que je serai au pouvoir » : foutage de gueule monstrueux, car il faudrait traduire par : après moi le déluge (ou alors il pense vraiment qu’il va garder encore longtemps le pouvoir qu’il a littéralement dérobé), mais surtout il omet de dire que si sa loi injustifiée sur le mariage passait, le lobby gay irait immédiatement devant la cour européenne pour obtenir gain de cause, c’est ce qui est véritablement en jeu depuis le début !

– Il voit bien la montée du populisme, de l’extrémisme, du néo-nazisme … Foutage de gueule immonde, puisque, entre autres, 1.400.000 citoyens-patriotes sont bien placés pour savoir que ce sont eux qui sont visés par ces ignominies… quand on laisse son Ministre de l’Intérieur donner ordre aux CRS de fermer les yeux sur les facétieux prieurs de rue à deux pas de l’Elysée, mais de gazer férocement les dangereuses racailles en culottes courtes venus avec leurs Papas, Mamans, et Grand-parents se promener près de l’Etoile !!!

– Il est le garant de l’indépendance de la Justice ! Foutage de gueule encore, pour ceux qui n’ont pas oublié son intervention (plus celle du minable ministre dont on vient de parler), lorsque sa concubine (qui se mêle de tout et surtout ce qui ne la regarde pas) a été mise en cause dans un livre qui lui a déplu et a immédiatement traîné en justice les auteurs incriminés !!!

– Le pauvre ne pouvait rien faire en 2012 puisque le budget était voté… mais promis, en 2013 on va faire des économies (sans préciser lesquelles) : foutage de gueule toujours, quand on se souvient des pseudo-diminutions de salaires du gouvernement, tonitruées en campagne… ont finalement été annulées, le plus discrètement possible par le Conseil Constitutionnel en août dernier (et même si cela « aurait été démenti » … je n’y croirais qu’au vu des feuilles de paie originales pour le croire, n’ayant plus une once de confiance dans les infos « officielles »).

– Que l’Europe c’est ce qui nous permet d’être solidaires : foutage de gueule éhonté, quand on sait que les impôts dont on nous asphyxie vont servir à renflouer des pays encore plus embourbés que nous dans des dettes abyssales dont aucun de nous sommes les vrais responsables, et surtout que nous ne sommes plus maitres de rien du tout sur notre sol puisque tous les pouvoirs ont été, en douce, transmis aux technocrates de Bruxelles.

– Au Mali, l’arrêt des terroristes c’est fait, la reconquête des terrains perdus c’est fait … foutage de gueule plus que jamais, puisque tout le monde sait bien que les terroristes planqués n’attendent que le départ définitif des courageuses troupes françaises pour revenir à la curée !

– Je ne suis pas dans le constat, je suis dans l’action : effectivement on a bien compris récemment et à plusieurs reprises que le dernier de ses soucis c’est le constat de son impopularité (sondages en berne), celui du nombre de citoyens décidés à lui demander des comptes sur ses manquements, mensonges, tromperies … mais il n’est pas non  plus dans l’action puisque n’ayant pas constaté il ne peut agir : foutage de gueule intégral donc C.Q.F.D. !!!

Pas un mot de compassion, de compréhension, pour les souffrances du peuple français… il s’en moque totalement, il est dans son monde où il croit qu’il peut encore et toujours nous raconter les mêmes histoires. Pas un mot sur les sondages qui le laminent chaque jour un peu plus, pas un mot sur les manifestations à répétitions et le nombre de participants qui en d’autres temps ont fait reculer Mitterrand en personne, ou alors il botte en touche en disant qu’il faut « respecter la légitimation du suffrage » ; comprendre j’ai été élu donc je fais ce que je veux même si cela ne vous convient pas ! 

Message reçu 5 sur 5 et enregistré, monsieur le néo-dictateur, mais à votre minable performance d’hier soir, l’immense majorité des citoyens (n’ayant rien à voir avec la minuscule différence de voix qui vous a injustement porté au pouvoir) répond : vous n’êtes pas armé pour le bras de fer que nous avons l’intention de vous imposer, car comme cela circule grandement sur le Net : NOUS NE LÂCHERONS RIEN !

Josiane Filio

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.