Hollande et les sans-dents : on a coupé la tête à Louis XVI pour moins que cela

hollandesansdents3-jpg_2442675On touche le fond… Oui, je sais on le dit chaque jour depuis le 6 mai 2012 et chaque jour est encore pire que le précédent…

http://www.lepoint.fr/politique/livre-de-trierweiler-sans-dents-l-expression-qui-passe-mal-03-09-2014-1859768_20.php

On a peu d’atomes crochus, et c’est peu dire, avec celle que l’on avait nommée Rottweiler dès le 6 mai et ce n’est pas son opportunisme qui va nous réconcilier avec elle. Ecrire en quelques mois un livre sulfureux pour à la fois arrondir ses fins de mois et régler ses compter personnels avec le Médiocre de l’Elysée n’a rien d’une prouesse ni d’une action élégante. Mais à minable minable et demie…

Et puis, après tout, les Français, les plus pauvres d’entre eux notamment sont en droit de découvrir le mépris qu’a pour eux le premier des Français, et tant pis si le procédé est douteux.

sansdentshollande-2811579-jpg_2442473_652x284

« Moi Président » avait certes déjà prévenu que faisant partie de l’Internationale socialiste il veillerait à ce que le salarié français ne soit pas privilégié par rapport à celui du Bangladesh.

« Moi Président » avait certes déjà prévenu qu’il était partie prenante du projet socialiste Terra Nova qui prévoyait de privilégier les immigrés aux ouvriers français perdus pour la gauche.

Certes. Mais tout de même…

Appeler ceux qui n’ont plus les moyens de se faire faire un dentier pour remplacer leurs dents abîmées ou tombées « sans dents »… C’est à lever le coeur.

C’est même un crime de Haute trahison.  Pendant ce temps, grâce à de nouveaux décrets, on entre et on s’installe en France comme on veut. Pendant ce temps, grâce à l’AME, les illégaux se font refaire toutes leurs dents sans bourse délier…

Gageons que Hollande se terre dans un trou de souris. Il avait choisi d’en sortir pour évoquer devant toute la France l’affaire Leonarda, peu de chance qu’il en fasse autant pour les millions de sans-dents. C’est que, voyez-vous une immigrée clandestine défendue par quelques dizaines de jeunes bobos socialistes c’est infiniment plus important que des citoyens français qui ont toujours respecté les lois, qui se sont levés tôt toute leur vie pour la gagner, honnêtement et qui ne peuvent que remâcher leurs souffrances, leur colère et leurs désillusions.

Compissons allègrement ce président qui trahit son peuple, qui trahit le peuple de gauche, qui se comporte en potentat ou en calife (ses amis du Qatar et de l’Arabie saoudite ont un élève studieux…).

On a coupé la tête à Louis XVI pour moins que ça…  

Christine Tasin

image_pdfimage_print