1

Hollande et Obama : la préférence musulmane jusqu'au bout

Best-Buds-Hollande-Obama

Hollande qui aime autant la France que peuvent l’aimer tous ces petits sauvages des cités radieuses qui nous haïssent, a une préférence très marquée pour les musulmans.
La preuve, quand il nomme deux ministres marocaines l’une au « Travail », l’autre à « l’Education nationale », il le fait dans un but recherché pour nous montrer sa préférence.
Mais pas seulement. Ce faisant, il nous dit sans le prononcer :
« Voilà ceux que je choisis pour vous diriger. Vous les Français qui estimez être une race supérieure, prenez l’habitude de ce que je vous imposerai jusqu’à la fin de mon mandat. J’élèverai l’Islam au rang de maître en ce pays et je m’en porte garant »
Ce n’est plus un secret, depuis bientôt quatre ans, Hollande nous a montré à quel point son intérêt pour les « minorités » musulmanes qu’il privilégie au détriment des Français de souche européenne est sa priorité :
-Sa mixité sociale voulue à notre corps défendant ;
-Le déni de la loi du 9 décembre 1905, en consacrant les deniers de l’État pour bâtir et entretenir des écoles coraniques et des mosquées ;
-La dette abyssale de la France qu’il contribue à augmenter par sa politique immigrationniste qui s’élève à plusieurs dizaines de milliards, chaque année.
La liste n’est pas exhaustive, vous pouvez en rajouter.
On pourrait penser qu’il agit comme ces « desesperados » qui, se sachant perdus, font exploser le bien qu’ils convoitaient.
Hollande sait qu’il a été le pire président que la France ait connu et, pour se venger, il laisse parler sa préférence, quitte à détruire notre beau pays par l’invasion et la soumission à l’islam.
En ce sens, il ressemble trait pour trait à celui dont il n’est qu’un minable vassal, Obama Hussein, premier président musulman de l’Amérique puritaine et chrétienne.
Celui-là a fait fort pour ses derniers jours à la direction du pays.
Il est né musulman. En ce sens, il donne sa préférence à ses coreligionnaires.
Engagé dans des guerres islamiques dans lesquelles son seul but est de promouvoir et installer les extrémistes musulmans au pouvoir, il vient d’imaginer la pire insulte pour un combattant américain.
 

sabre

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

 
« Voilà l’écusson d’épaule que les 3 335 soldats américains en Irak vont devoir porter afin d’indiquer qu’ils sont engagés dans la lutte contre l’Etat islamique. »
Vous reconnaissez les sabres présents sur de nombreux drapeaux de pays arabes, ainsi que l’étoile à cinq branches et le vert de l’islam.
Et si vous avez un doute, je vous invite à comparer cet écusson avec celui de l’Etat islamique. »
 

sabres

Toute honte bue, ce président américain mais, pour toujours, musulman humilie ses hommes, vaillants soldats, engagés au combat sur son ordre.
Eux qui défendent la bannière étoilée devront afficher les sabres islamiques.
Hollande, pour singer Obama, demandera-t-il à l’armée française d’échanger le calot contre la chéchia ou le keffieh
Danièle Lopez