Hollande le poissard au Brésil : atout pour les Bleus ou coup de grâce ?

Publié le 2 juillet 2014 - par - 1 519 vues

hollande-enceinteNotre vaillant président, de plus en plus bas dans les sondages, mise à fond sur les bons résultats des Bleus pour essayer de se refaire une santé. Partant d’une étude selon laquelle la France n’a gagné des grandes compétitions de football que quand la gôche était au pouvoir, il se prend à rêver.

http://www.lepoint.fr/politique/coupe-du-monde-2014-les-bleus-ne-gagnent-que-lorsque-la-gauche-est-au-pouvoir-29-06-2014-1841651_20.php

Dans un premier temps, en cas de présence française en finale, il a réfléchi à l’idée de réécrire l’Histoire de notre pays, dont ses symboles, en repoussant le défilé militaire du 14 juillet au 15 juillet, pour lui permettre d’être au Brésil, au milieu des Bleus qu’il rêvait de voir couronnés. Après tout, il voulait déjà des soldats algériens, Eva Eva Joly voulait supprimer ce symbole guerrier, pourquoi rester prisonnier d’un calendrier historique ?

Sans doute alerté par quelques cris de ringards patriotes, le projet a été abandonné, mais Hollande n’a jamais nié qu’il avait été envisagé.

A présent, “Moi Président” a donc décidé de prendre l’avion, avec une “fournée” de ministres, pour aller encourager les nôtres, qui affronteront l’Allemagne, ce vendredi, à 18 heures. L’opération est à hauts risques, et il n’est pas certain que les communicants qui lui dictent du matin au soir ce qu’il doit faire et ne pas faire aient bien tout mesuré.

D’abord, la Mannschaft, c’est autre chose que le Honduras ou l’Equateur réduits à dix, ou que le Nigéria miné par des problèmes de primes. Là, c’est du solide. Et, même quand la gauche est au pouvoir, il y a une malédiction allemande. Personne n’a oublié la célèbre demi-finale de Séville, en 1982, l’agression de Battiston par Schumacher, l’incroyable prolongation, où les Français, menant trois buts à un, se sont fait rejoindre et ont perdu aux penalties.

Moins spectaculaire, quatre ans après, notre équipe, après avoir sorti l’Italie, puis le Brésil, se fracassait encore en demi-finales contre la même Allemagne.

Francois New PresidentDonc, pourra-t-on vaincre le signe indien ? Mais surtout, Hollande est-il une mascotte ou un poissard ? Le moins qu’on puisse dire est qu’un mec qui réussit à se faire saucer en plein mois de juin, sur les Champs-Elysées, le jour de son intronisation, puis à recevoir la foudre sur son avion le soir même, ne paraît pas pouvoir porter chance, surtout quand, depuis deux ans, tout ce qu’il entreprend échoue lamentablement, qu’il est au plus bas dans les sondages, réussit à se faire gauler dans ses escapades amoureuses en scooter, et a tout de même réussi à nous coller, en deux ans, 500.000 chômeurs de plus, et 500.000 immigrés de plus ! Et puis, vous l’imaginez à nouveau, dans les tribunes d’honneur, à côté de la chancelière allemande ? Mais le monde entier va rire de nous !
[youtube]h9r7tnxS3Hc[/youtube]

https://www.youtube.com/watch?v=h9r7tnxS3Hc

hollandemouilléAlors, que les communicants se débrouillent comme ils veulent, qu’ils lui inventent une urgence, un sommet social, qu’ils l’envoient rencontrer les intermittents, les supporters algériens, les cheminots pas contents, les lesbiennes radicales en colère, Julie Gayet ou une autre, mais surtout qu’ils le gardent en France, c’est la seule chance pour les Bleus de gagner…

Surtout qu’en cas de défaite, de mauvais esprits feront porter, sans scrupule, le chapeau à Hollande le poissard, et diront que tout ce qu’il touche devient noir… Et ce sera encore -3 points dans les sondages !

Paul Le Poulpe

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi