Hollande, le pouvoir fiscaliste et la spoliation de la propriété

Publié le 30 juillet 2016 - par - 6 commentaires - 1 287 vues
Share

rapetouPSLe point de départ de Hollande en 2012 : la sur-fiscalisation de l’incompétence, de l’impuissance et de l’amateurisme de l’État-PS qui soutire les revenus immédiats du travail des classes moyennes, des familles et de la population qui travaille. Aujourd’hui, les classes moyennes sont complètement anéanties par Hollande et par ce qu’il nomme, non pas la classe sociale qui travaille et qui produit des richesses, mais la bourgeoisie soi-disant capitaliste, celle qui est propriétaire de ses outils de travail en tant que moyens de production et d’échanges commerciaux. La république socialiste représente une classe de politiciens petits-bourgeois.

Eux qui sont des fils et des filles de, sont beaucoup moins brillants que leurs pères intellectuels. Ils sont des propriétaires bourgeois nantis et des rentiers de la république socialiste qui soutirent aux travailleurs, les producteurs de richesses, le produit du travail durement gagné pour leur gabegie socialiste bourgeoise.

En même temps, l’État-PS est moins que la classe des élites dirigeantes, aussi bien intellectuellement que politiquement et socialement. Ce qui fait que l’incompétence et l’amateurisme de la république socialiste illégitime sont en général les témoignages de l’impuissance et de la dérive idéologique de l’État-PS. La non-politique socialiste de Hollande ne part pas de la constatation objective des faits réels, mais d’interprétations idéologiques que la suite des temps montre mensongères et abusives. La simple lecture des conséquences de l’histoire politicienne de Hollande depuis 2012, telle qu’elle a été établie par les règles de la chambre des comptes, confirme l’incompétence et l’amateurisme de Hollande et de la république socialiste ignare.

Les méthodes fiscalistes admises dans les sociétés développées ont abouti à la généralisation du « ras le bol fiscal socialiste » et de la politique obscène de la gabegie de la dépense publique, que la chambre des comptes n’entérine pas. Hollande et la république socialiste depuis 2012 ont abouti à l’exploitation et à la domination des classes moyennes, des familles et de la population qui travaille par le pouvoir socialiste.

C’est ce qui crée en même temps, à terme, les causes profondes de la désintégration sociale.

Hollande n’a pas examiné la politique économique de manière approfondie en se fondant sur l’histoire des peuples européens. S’il l’avait fait, il aurait constaté qu’il s’agit avec le pouvoir socialiste d’un dérèglement provoqué de la société dont le contenu idéologique est la déconstruction anarcho-libertaire des valeurs du pays réel. La jouissance du pouvoir socialiste donne à Hollande un pouvoir fiscaliste discrétionnaire sur ce qui est issu des revenus immédiats du travail et possédé par les classes moyennes et la population qui travaille.

Des luttes politiques destructrices auront lieu au sein du PS pour savoir à qui profiteront les miettes du pouvoir socialiste après 2017. Après la crise matérielle et morale déclenchée par la prétention de Hollande et du pouvoir socialiste de changer la famille et la société normale, l’exit honteux de Hollande est « normal ».

L’opposition après 2017 aura pour tâche de reconstituer la famille et la société entrepreneuriale en grande partie déstabilisées par la tyrannie idéologique GOF- LGBT de l’État-PS et par les « lois partisanes iniques de la république socialiste ». Hollande n’aura pas survécu aux conséquences de la dévastation des classes moyennes par la sur-fiscalisation socialiste et la spoliation des revenus de la population qui travaille.

Hollande et les socialistes ont toujours éprouvé le besoin de tourner le dos à la réalité pour s’en remettre à l’illusion reposante de l’idéologie socialiste. Chez les socialistes, l’illusion est une seconde nature.

Les idéologues socialistes ont toujours besoin de faire illusion, comme les profiteurs, usurpateurs et autres abuseurs médiatisés du monde du spectacle. L’illusion socialiste est ce qui assure une forme politique provisoire de l’État-PS, entretenu par la mystification des artifices idéologiques mondialistes qui sacrifient les besoins patriotiques et la gloire nécessaire à la survie de l’État national. Le laisser aller et le laisser faire, en matière de justice comme en matière de dépenses publiques, sont hors de toutes proportions communes.

Tous les objectifs politiques nobles et véritables sont inatteignables par les socialistes. Car l’illusion reposante de l’idéologie socialiste se limite à la propagande libertaire stimulant les instincts les plus bas, et l’espérance d’un bonheur frelaté, sans devoir fournir les efforts nécessaires ni les moindres sacrifices.

L’idéologie socialiste mensongère prône la liberté, quand Hollande ne fait pas la moindre confiance à la liberté d’expression. L’idéologie socialiste n’est qu’un amoncellement de préjugés libertaires en matière de gabegie financière, par la libéralisation des dépenses, contre toute retenue. Et aussi par le libéralisme et le laxisme judiciaire en matière de délinquance, qui justifient le recours généralisé à l’impunité des délinquants.

Les agressions idéologiques et politiques de Hollande contre la famille normale et la société normale ont créé des événements accablants qui constituent une gangrène socialiste sans appel. La propagande de Hollande en campagne re-présidentielle ne survivra pas à ses agressions idéologiques morales et politiques con-fiscalistes contre le vivre-ensemble dans la société normale et la famille normale. C’est seulement la mise en œuvre d’une chimère idéologique socialiste. Ces événements auront mis les médias des intellos-bobos dans une situation embarrassante, entre volonté de promouvoir le candidat Hollande et incompréhension de l’incompétence, de l’impuissance et de l’amateurisme de l’État-PS qui soutire les revenus immédiats du travail des classes moyennes, des familles et de la population qui travaille par la sur-fiscalisation. Voilà pourquoi, en 2017, le candidat Hollande de la république socialiste sera rattrapé par le réel.

La médiocratie socialiste, avec son égalitarisme du nivellement par le bas pour tous, ne supporte pas les pensées trop hautes qui justifieraient des actes très méritoires. Soudoyée par les marchands du temple, la médiocratie socialiste se complaît dans la médiocrité de ses pseudos-élites contre l’élitisme authentique et dans le simulacre d’un gouvernement factice qui se satisfait des apparences et des bavardages sur Twitter.

C’est pourquoi Hollande est incapable de proposer le moindre idéal au peuple de France tant il est éloigné des valeurs chevaleresques qui proposent au peuple de suivre la voie de la vertu républicaine.

Les machinations des socialistes contre leurs adversaires sont réduites à tous ce qui est petit, étroit, sectaire et borné. Hollande en campagne re-présidentielle obscène se manifeste sur Tweeter pour faire une guerre médiatique incessante et perdue d’avance contre les personnalités fortes, c’est-à-dire contre les vraies natures et contre les vrais caractères des hommes responsables engagés sérieusement en politique.

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
cayssials

c’est tout a fait vrai
en corée du nord ils ont pas l’islam et des conneries d’assosciations qui les gouvernent
je pense que ce sera un des seuls endroits de la planéte ou ils refuseront d’aller.
Peut être aussi la russie de poutine

BALT

Tout ce que les socialistes savent faire, c’est de prendre l’argent de ceux qui travaillent pour le donner à ceux qui ne travaillent pas.

Zorglub

Non mais franchement , en 2017 qui va voter pour cet ahuri ? Les arabes et les noirs musulmans , parce qu’il s’est mis à plat ventre devant eux et après ? Quel Français digne de ce nom peut peut penser un seul instant reconduire cet incapable , profiteur , jouisseur.Même dans les rangs du parti socialiste des cas sérieux de conscience se poseront . Je pense honnêtement qu’il ne fera pas même 10%

GAVIVA

en 2012 j’avais demissionné pour un autre poste, j’avais accumulé bcp d’heures supplémentaires qu’on m’a proposé de rattraper durant le mois de préavis que ‘avais a effectuer. J’ai refusé, je me suis refusé un mois de vacances pour avoir un mois de salaire en plus, histoire de mettre de l’argent de coté. En septembre 2013 j’ai me suis fait racketter de 1238 euros d’impots sur le revenus, moi qui n’en avait jamais eut a payer auparavant.Petite précision, j’étais aide soignante a domicile auprès de personnes agées, je gagnais mois de 1200 euros nets par mois A TEMPS COMPLET. Cet argent je l’ai sué en me faisant mal au dos ( entre autres maux) j’ai PAYE pour avoir voulu travailler. Ce jour là j’ai VOMI j’en ai pas fini de gerber ces « gouvernants  » voleurs traitres et merdeux, plus degeulasses qu’une couche de vieux pleine de merde!!!!

Moi aussi, avec ce gros pourri de Hollande, j’ai payé plus d’impôts qu’avant, et en questionnant autour de moi, c’est récurrent…. Les petites et moyennes classes sociales ont été purement rackettées par ces mafieux.

cayssials

LES SANS DENTS QU’IL NOUS APPELLE CE CONNARD QUAND IL ETAIS EN CORREZE IL SE RAPPELLE PAS QU4IL AVAIS BESOIN DES SANS DENTS COMME IL DIT
IL A LA MEMOIRE COURTE