Hollande saison 2, Le Mythe du Retour de François Bidule

Matthieu Desmoulins, Lefigaro.fr : Le mystérieux compte Twitter « Hollande 2022 ».

Beaucoup s’étonnent de voir fleurir sur Twitter les publications d’un compte baptisé « Hollande 2022 ».

« Face au déclin de la France, un homme se dresse et fait face ».

Traduction : « Face au déclin de la France, François Bidule se dresse et choisit de faire face » !

Rejoignez le mouvement Bidule. Alors crions tous : « Vive François Bidule ! »

Le mystérieux compte Twitter « Hollande 2022 » relaie différents visuels représentant Bidule sur fond bleu accompagné du slogan « Faire Face ». Le matin, Le Journal du Dimanche a révélé que de jeunes soutiens de Hollande sillonnaient villes et villages, prospectus en main, pour sonder sa popularité auprès des Français.

D’aucuns ont ainsi perçu dans ce compte un énième signe de son possible retour en politique.

Atlantico : « L’amour rend aveugle ! » Selon Julie Gayet, « beaucoup espèrent » le retour de François ! La comédienne qui partage sa vie avec (François Bidule) s’est confiée sur sa nouvelle existence. Julie vient d’accorder un entretien au Parisien. Julie a avoué que François était « quelqu’un de très drôle » et à l’humour « légendaire ». « Dans la vie, il me fait beaucoup rire et c’est très important pour moi ». Julie a tenu à souligner l’attente qu’elle ressentait chez les Français vis-à-vis de François. « Ce qui est important et je le vois quand on sort, il y a une vraie attente, beaucoup de gens espèrent son retour ». Selon sa Julie, François (Bidule) serait-il la figure d’avenir et de confiance pour la France et le Parti Socialiste en débandade dans les années à venir ?

Tristan Quinault-Maupoil, Lefigaro.fr : À Cassis, la carte postale Hollande. Depuis Cassis où il passe ses vacances, (Bidule) a tenu une nouvelle séance de dédicaces pour son livre de gribouillis : Les leçons (de mon échec calamiteux au) pouvoir. Comme à son habitude, (Bidule) socialiste a entretenu le mystère sur son (éternel) retour en politique. Il signe, encore et encore. Au cœur de l’été, (Bidule) poursuit son interminable tournée des librairies. Mardi à Cassis (Bidule) n’a pas résisté à un bain de foule. « J’ai cédé à cette pression avec beaucoup de plaisir », explique (Bidule) aux journalistes venus spécialement de Paris pour assister à la campagne du socialiste (Bidule). « Il y a toujours une suite ». Incapable de décrocher, François (Bidule) ?

Les gribouillis de François Bidule : « La politique ne décroche pas, la vie elle est là toujours. L’actualité est là ». « Moi je suis parmi ces personnes qui viennent ici en vacances et qui veulent venir à ma rencontre ».

(Bidule) dit regretter que ses vacances « se terminent bientôt ». « Il y aura peut-être une suite ? »

« Il y a toujours une suite » dixit (Bidule) en direction des caméras…

« Je laisse les choses se faire mais ce n’est pas mon initiative, loin de là ». (Bidule) explique qu’il n’a « ni à encourager, ni à décourager » de telles initiatives. « On est là, on est là », à la presse d’un air entendu.

« Oui, ça me fait plaisir ». « Vous dire que je ne retrouve pas du bonheur à retrouver les Français ne serait pas sincère, oui ça me fait plaisir ». « Avec le recul, il y a un jugement qui est porté sur la politique que j’ai conduite, il y a des comparaisons, mais je ne veux pas en tirer plus de conclusions »

« Le chômage ne baisse plus et l’inflation reprend ». « L’histoire n’est pas terminée. »

François (Bidule) chargera l’exécutif plus tard. Pour l’instant il signe, encore et encore. »

Lefigaro.fr : Des tracts « Hollande 2022 » pour tester la popularité de (Bidule). « Qui a tenu face aux attentats ? Qui a rétabli les comptes publics ? Qui a inversé la courbe du chômage ? » C’est François (Bidule).

Ce tract « Hollande 2022 » à l’effigie de (François Bidule) aurait tout pour être vrai. Selon le Journal du Dimanche, à l’origine de l’initiative, des jeunes supporters de François (Bidule) et des déçus du macronisme, dont le mouvement est baptisé « Inventons demain ». Selon le JDD, il s’agit de tester la popularité de (Bidule) en distribuant un questionnaire afin de savoir quelle image a laissé François (Bidule) auprès des Français.

Les jeunes soutiens croient déceler une certaine « bienveillance » envers (François Bidule).

Christine Tasin, Billets d’humour : « Hollande se prépare pour 2022 : manquait plus que lui ! » De son échec, se trouve-t-il absous et se croit-il blanchi ? Qu’il y ait des snobs, des idiots, des adeptes de Voici et Gala partout, je veux bien le croire. Mais qu’il y en ait autant… À quoi bon écrire un livre (de gribouillis) quand on s’appelle Hollande, qu’on a effectué un calamiteux quinquennat, qu’on n’intéresse plus que la Gayet ? À quoi bon, si ce n’est pour qu’on parle de lui, histoire de se remettre en selle pour le prochain quinquennat ? »

Dreuz.info : « Hollande 2022 », le rêve fou de partisans de (François Bidule). Des jeunes socialistes diffusent un tract pour tester une candidature de (François Bidule). Des jeunes élus locaux « progressistes », réunis sous la bannière « Inventons demain », à l’origine d’un tract « Hollande 2022 » distribué dans plusieurs villes de France, rapporte le JDD. Au recto, figure le portrait de François (Bidule) utilisé pour sa campagne de 2012. Au verso, le bilan de l’ancien président vu sous un jour favorable : « Qui a tenu face aux attentats ? Qui a rétabli les comptes publics ? Qui a inversé la courbe du chômage ? » C’est François (Bidule).

« L’histoire n’est pas terminée ». Fin juillet, la compagne de François (Bidule), Julie Gayet, a expliqué dans Le Parisien constater « une vraie attente »… « Beaucoup de gens espèrent son retour ». (Leparisien)

Atlantico : « Hollande peut-il tuer une deuxième fois le PS en annonçant son retour ? »

Le JDD rapporte que des jeunes socialistes sont à l’origine de tracts pour tester un retour de François (Bidule) pour la présidentielle de 2022. Mais ne serait-ce pas là tuer une deuxième fois le PS ?

Christophe Boutin : « On ne peut tuer un mort, le PS semble toujours en état de mort clinique. » Même si l’existence de « jeunes socialistes » peut laisser entendre qu’un renouveau existerait. Il l’est, car il n’a plus les cadres, dispersés chez Macron ou repliés sur un mandat local, car il n’a pas vraiment les électeurs, écartelés entre Macron et Mélenchon. Il l’est enfin car son créneau politique, entre LREM et France Insoumise, est des plus réduits. Pour ressurgir, le PS ne peut compter que sur des défections d’une partie de France Insoumise, mais on ne voit aucune justification à cela. Plus possible serait la défection d’une partie des élus LREM, choqués de voir la politique de Macron glisser de la gauche, d’où ils viennent, à une droite qu’ils détestent.

« Mais deux éléments principaux limitent cette hypothèse. Le premier est qu’ils ne sont rien : sortis de nulle part, incompétents, sans assises locales, ils ne doivent leur statut de parlementaire qu’à Macron 2017. Ils bénéficient d’un statut inespéré qu’ils ne souhaitent pas perdre en allant trop loin dans la scission.

« À moins que le PS ne semble une meilleure chance de réélection, mais on en est loin. Est-ce qu’il y a des personnalités capables de relancer la machine avec autant de crédibilité et d’expérience que pourrait en avoir (Bidule) ? Est-ce que la difficulté du PS n’est pas son propre héritage ? Expérimenté, mais crédible ? La question vaut autant pour le « président normal », (le Bidule) en scooter de la rue du Cirque, que pour le PS de l’ex-rue de Solférino. Les Français croient-ils que François (Bidule) ou le PS, qui ont mené la France (dans la panade), devraient sauver la France ? Ce serait oublier que les électeurs de 2017 ont (effacé Bidule et) « sorti les sortants », discrédités par des années de compromissions, d’affaires, de faiblesses, de mensonges. »

Contrepoints : « Vous reprendrez bien un peu de Hollande ? » (Ça a un Gou(da) de réchauffé, non ?)

À mesure que baisse la popularité de Macron, que le taux de chômage monte et que la croissance se fait plus mollassonne, le pays se réveille à la possibilité de moins en moins lointaine que le quinquennat soit encore plus médiocre que le précédent de (Bidule). Il reste 4 ans pour redresser la barre et définir un cap cohérent, mais à cœur vaillant rien d’impossible, même si la tâche semble herculéenne, les risques toujours présents d’une crise financière ou d’une explosion de la dette par une remontée subite des taux d’intérêts et la médiocrité de l’actuelle direction présidentielle avec le prélèvement de l’impôt à la source.

L’hypothèse d’un quinquennat raté est vraisemblable. Alors que l’Europe retrouve la croissance, que les États-Unis se portent mieux, la France persiste dans son marasme malgré les caquetages d’une presse qui n’en peut plus de commenter les sottises de la Julie, l’actuelle compagne de François (Bidule).

« Beaucoup espèrent le retour de François ! » Pour beaucoup de Français : qu’est-ce qui pourrait être pire qu’un quinquennat calamiteux de Hollande, suivi d’un quinquennat désastreux de Macron ? La reprise dans les journaux des déclarations de la Gayet tend à prouver que ces médias persistent à croire que leur rôle s’étend bien au-delà de l’information qui doit permettre au citoyen de comprendre le monde qui l’entoure !

Encore une fois, la presse semble persuadée que relayer les divagations ridicules du couple de Tulle a de l’importance. Croit-elle qu’il est de son devoir de remettre en selle le navrant petit secrétaire du PS ?

Les gribouillis de François Bidule : « Il y a ceux et celles qui n’attendent plus rien ! Et bien moi, (foi de Bidule), je vais leur apporter ce qu’ils attendent ! » Hollande, le cru 18 03 2016 : « Nous sommes face à des terroristes qui n’hésitent pas à utiliser des « armes qui peuvent tuer » ! Ah bon ? Bravo Bidule !

Or, si Hollande et sa potiche continuent de croire à leur caractère irremplaçable voire providentiel, quand bien même le pays tout entier leur a signifié la disgrâce, il ne fait aucun doute que cette déconnexion affolante de ces gens avec le reste du peuple ne leur est pas réservée. En fait, la fable d’un « Hollande espéré par beaucoup » est l’illustration (de la médiocrité du) système politique actuel pour manipuler les électeurs et (la démonstration de politiciens) rigoureusement incompétents pour (gouverner le pays). Les Français ne sont pas dupes qui n’accordent plus de confiance à leurs politiciens (Juppé à 36% veut dire que 64% des Français ne lui font pas confiance, soit une large majorité de personnes lucides). Mais est-on à l’abri d’un abominable bégaiement de l’Histoire ? Les politiciens ont une obstination maladive lorsqu’il s’agit de convoiter le pouvoir !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

24 Commentaires

  1. pathétique ces hommes qui se croit au dessus, au dessus de quoi , on en sait rien , et de ces femmes qui flattent leur égo, voir le leur !!!!

  2. Il faut reconnaître que face à l’arrogant Macron il a une bouille sympathique.
    Et c’est bien ça le drame : dans 4 ans, les Français amnésiques seraient bien capables de revoter pour lui

  3. Il a raison, en misant sur l’incommensurable bêtise du français, il a toutes ses chances.

  4. Fake news ! un scootériste libidineux avec sa starlette de troisième zone qui prendraient le pouvoir suprême ?! Mouhahaha !!!!!!!

  5. tout cela n’est que de la com!
    hollande n’a pas eu le courage de prendre une baffe monumentale en 2017, il n’osera pas tenter d’en prendre une magistrale en 2022
    idem pour manuel valls que tout le monde voit en futur maire de barcelone, il n’ira pas se faire ridiculiser, j’en fiche mon billet!

  6. Non, il n’osera pas ! le président aussi calamiteux que ses prédécesseurs serait candidat ? J’espère que les français se souviendront de la catastrophe ambulante qu’à été son quinquennat. Mais avec les français, hélas, je crains le pire du pire car dans l’erreur de jugement ils sont les empereurs, depuis cinquante ans.

  7. quand se fera t il oublier , il n’a pas compris qu’on ne veux plus de cet ahuri !

  8. Julie a avoué que François était « quelqu’un de très drôle »
    Est-ce en foutant la pagaïe qu’il est arrivé à l’éGayer ?

  9. Elle n’ est pas laide la bougresse : comment peut-elle s’ envoyer cette limace chuintante
    et gluante (pardon aux limaces pour cette abominable comparaison) ?

    • Il se pourrait que ce soit…Brigitte.
      Il va faire avaler aux français qu’elle sera parfaite car en plus d’être à l’origine de la réussite ascensionnelle de son mouflet elle connait tout les rouages de la fonction prèsidentielle.

      En tout cas il est doué cet Attali, car à l’excéption de Chirac il est derrière l’éléction de tous les présidents français depuis Mitterrand.

      • Attali ; a l’énoncé de ce nom je pense immédiatement a ce que l’on évite quand on marche dans la rue !
        oui il a toujours été très doué pour semer les incapables.
        il en est encore au frond populaire alors que le monde en est a la guerre des étoiles. pas étonnant qu’avec des boulets pareils la France soit a la traîne dans tous le domaines !

  10. Hollande n’a pas été le seul à enfoncer la France dans le marasme. Il peut compter sur l’incompétence de Macron et l’imbécillité de beaucoup de Français pour espérer revenir.

    • et oui il n’y a qu’a promettre, les promesses n’engageant que ceux qui y croient, et rendant les c..s joyeux !

  11. ah julie et son julot elle a gagne le gros lot quel rigolo son julot une farce ambulante la star des gogos

Les commentaires sont fermés.