Hollande s’attaque au déficit de reconnaissance des sapeurs-pompiers : cherchez l’erreur !

Publié le 27 octobre 2014 - par - 1 455 vues
Share

hollande-chez-les-pompiers

Une information, pourtant savoureuse, vous aura peut-être échappé dans le magma des affolantes nouvelles journalières ; le Tartarin de Tulle, s’étonnant de la désertion des Français envers la mission civique, a décidé de se lancer dans une opération séduction envers les pompiers volontaires ; en effet de 2004 à 2012 la profession de pompier a perdu 12000 volontaires … alors même qu’ils représentent 79 % de l’effectif global, le reste étant soit des professionnels, soit des militaires. (source lexpress.fr).

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/comment-francois-hollande-veut-seduire-les-pompiers-volontaires_1290409.html

Alors n’écoutant que son courage et son sens de la justice il veut remédier urgemment (sic) à la situation … tout d’abord en essayant de comprendre le pourquoi du comment !

Il est certain qu’enfermé dans son bunker de l’Elysée, avec une horde de policiers entourant le moindre de ses déplacements, il n’ait jamais eu connaissance des comités d’accueil, sous forme de caillassages, réservés dans les banlieues aux belles professions de médecins, pompiers et forces de l’ordre … de la part de ceusses qu’il ne faut surtout pas nommer pour cause de risque de stigmatisation de populations fragiles (sic) … et par voie de conséquence de sérieux ennuis avec le conquistador de Beauvau !

De même, le sieur Hollande ignore-t-il également, que lors d’affrontements violents avec des hors-la-loi, c’est souvent le policier qui doit rendre des comptes de ses actes, et est même souvent passible de justice, selon l’infernale politique de sa copine Taubira, qu’il n’a jamais remise en question … d’où de notre part, une réelle suspicion de complicité !

Et s’agissant précisément des pompiers, lorsqu’un courageux refuse de serrer la main du roquet Valls, celui-ci se lançait en mars dernier, dans une leçon de morale sur le ton sentencieux et méprisant qui est le sien, alors que jusqu’à preuve du contraire les élus étant responsables de leurs actions vis à vis du peuple, il est légitime d’en recevoir des critiques lorsque celles-ci dérapent et vont à l’inverse des belles promesses de discours !

valls-engueule-un-pompier

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2014/03/21/le-pompier-refuse-de-lui-serrer-la-main-manuel-valls-s-enerve

Pourtant Hollande annonce sans vergogne l’ouverture d’un plan national visant à retrouver 200 000 pompiers volontaires d’ici à 2017, soit le même nombre qu’il y a dix ans. Il ne doute de rien Pépère … Il est vrai qu’il semble totalement imperméable (raison pour laquelle il ne redoute pas la pluie ?) à toute idée d’analyse, auto-critique, remise en question d’une politique qui rame désespérément et perd dans tous les domaines … autre que l’impopularité où là, il est enfin grand gagnant !

Sur quoi se base-t-il pour inverser la courbe … se demande le journaliste. Il est vrai que même sans être doté, comme moi, d’une éternelle propension à la moquerie, on pourrait légitimement s’inquiéter du résultat, si l’on se base sur son combat contre la courbe du chômage qui, si mes informations sont exactes, a gagné contre lui par K.O. debout ???

En bref, ce neuneu ferme les casernes, laisse les pompiers se faire caillasser par ses protégés, décore en priorité ses copains et les copains de ses copains, se fout littéralement d’eux en leur accordant une augmentation de l’indemnité horaire variant de 8 à 12 centimes entre 2013 et 2014 (voir le tableau ci-dessous) … et s’étonne de la diminution des effectifs !

indemnites-pompiers

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F72.xhtml

« Dans son plan, François Hollande s’est engagé « à améliorer les conditions de vie des volontaires ». L’indemnité horaire des volontaires « évoluera pour garantir leur pouvoir d’achat ». De même, ils disposeront d’un accès privilégié aux logements sociaux situés à proximité des casernes, selon le chef de l’Etat ».

Ce me semble la moindre des choses et l’on se demande pourquoi ce n’était pas déjà le cas ? Mais bien vite hélas, on perçoit la petite idée que le petit président a derrière la tête, à l’annonce suivante :

« Pour attirer davantage de volontaires, le gouvernement mise également sur l’élargissement du recrutement. Il souhaite davantage de femmes et de jeunes issus de la diversité. »

Voilà, voilà, voilà … après la police et l’armée, déjà infestées de « français », parfois bi-nationaux, dont nous sommes en droit de nous demander envers laquelle ils seront fidèles en cas de conflits … il ne restait plus que le prestigieux corps des sapeurs-pompiers à investir … et le tout est joué.

Mission accomplie par Hollande et son infernal second ; en cas de guerre civile, ils sont certains, après avoir drastiquement diminué les effectifs de ceux dont la mission est de défendre le peuple, et en y introduisant des éléments aptes à miner l’intérieur de ces corps d’armée, les soldats du feu ne feront pas exception à la règle !

Tel le Gribouille de la Comtesse de Ségur, Hollandescu ira-t-il un jour jusqu’à « se cacher dans un ruisseau pour mettre à l’abri de la pluie un habit neuf » ?

Hollande, Valls et leur débile gouvernement, passent leur temps à jouer avec des allumettes, et s’étonnent de mettre le feu aux poudres … Si encore ils pouvaient se résoudre à prendre la poudre d’escampette …

Pour ma part j’aurais plutôt envie de leur dire de foutre la paix aux pompiers (volontaires ou professionnels), sachant que dès qu’ils touchent à quelque chose c’est pour le massacrer définitivement … et que Hollande s’inquiète plutôt de sa sale propre notoriété qui est en chute libre et ne tardera pas à atteindre le degré zéro … mais s’en aperçoit-il seulement ce rustre ?

Josiane Filio

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.