Hommage à Ari Fuld, rencontré en Israël, poignardé dans le dos par un palestinien

Publié le 27 avril 2019 - par - 61 commentaires - 2 395 vues
Share

Je viens d’apprendre par hasard, avec une énorme tristesse, qu’un Israélien avec qui nous avions dîné à Jérusalem en mai 2018 avait été assassiné en septembre 2018 par un terroriste palestinien de 17 ans en Judée-Samarie.

Nous avions passé une soirée avec quelques personnes de la délégation américaine venue effectuer le transfert de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem et Ari Fuld qui les accompagnait.

Nous avions découvert un homme passionné par Israël auquel il avait consacré sa vie. Ancien militaire, il continuait de veiller sur son pays, armé en permanence ; il veillait à débusquer les terroristes potentiels.

Il nous avait impressionnés, par sa force de caractère, sa détermination… J’avais eu l’impression qu’un tel homme était invincible.

Et il l’aurait sans doute été, s’il n’avait pas été lâchement poignardé dans le dos.

Avec un courage incroyable, blessé à mort, il avait malgré tout sauvé la vie de la vendeuse de falafels que l’assassin s’apprêtait à poignarder, le blessant en lui tirant dessus, puis se battant avec lui… Il a perdu trop de sang dans ce combat, il en est mort, peu après.

Son agresseur, blessé, est en prison, la maison de sa famille a été démolie quelques jours après par Tsahal…

Ci-dessous la vidéo où l’on voit Ari poursuivre le terroriste, alors qu’il saigne abondamment dans le dos, et dégainer son pistolet :

Hommage à lui, à Israël et aux Israéliens. Puissent les Palestiniens crever la bouche ouverte, ces ignobles assassins, ces ignobles salopards.

Et il y a des juges qui me demandent pourquoi je n’aime pas l’islam, religion de paix et d’amour…

 

Ari était très connu en Israël, et des milliers de personnes ont assisté à ses funérailles.

https://fr.timesofisrael.com/des-milliers-de-personnes-aux-funerailles-dari-fuld/

Il a été salué comme une personnalité qui défendait ses convictions et avait lutté pour son pays de tout son corps et son âme.

« J’ai rencontré les parents et les merveilleux frères de ce héros d’Israël, Ari Fuld », a dit le Premier ministre Benjamin Netanyahu dans un tweet, après avoir rendu visite à la famille avant l’inhumation. « Je les ai embrassés au nom de la nation entière en ce moment de souffrance terrible. Nous sommes en vie grâce à des héros comme Ari. Nous nous souviendrons de lui pour toujours ».

Ari Fuld travaillait pour le groupe Standing Together, une organisation non-gouvernementale de soutien aux soldats israéliens. Il se décrivait également sur son site internet comme un défenseur d’Israël qui s’adresse aux communautés de tout le globe.

Ari Fuld s’était porté volontaire pour le service militaire dans une brigade d’infanterie de l’armée israélienne dans un rôle de combat, puis il avait été réserviste. Il avait été légèrement blessé lors de la seconde guerre du Liban.

 

Après le repas que nous avions partagé avec Ari et des Américains, l’un de nos amis, venu de France en même temps que nous, avait accompagné Ari Fuld pour un petit tour nocturne dans Jérusalem est. Voici ses souvenirs…

Après avoir quitté le restaurant « Harvey’s Smokehouse » où nous avions mangé avec vous, il nous avait conduits dans la partie Est de Jérusalem, dans un quartier « palestinien » au milieu duquel quelques familles juives avaient acheté un immeuble, et vivaient protégées en permanence par des soldats israéliens (parce que vivre, simplement vivre dans un tel endroit fait d’un juif un humain à abattre), exprimant sa joie de voir des Juifs revivre sur cette terre millénaire. Puis il nous avait emmenés dans la vieille ville. Nous étions entrés sans passer sous le portique de sécurité, après qu’il eut montré sa carte militaire de réserviste aux soldats de garde. Il nous avait ensuite menés, pendant presque 2 heures, dans des endroits détournés de la vieille ville, par des escaliers et passages étroits, d’abord dans le quartier musulman, en plein premier jour de Ramadan – et tout d’un coup, entre deux maisons construites par des Arabes, apparaissaient les énormes pierres du mur d’Hérode, dans l’axe du mur des Lamentations, mais 100 ou 200 mètres plus loin. Puis, méprisant les cris « Jewwwww » lancés par quelques racailles arabo-musulmanes sur notre passage, tapotant ostensiblement son pistolet à sa hanche, il nous avait guidés sur les toits des maisons qui surplombent la grande place devant le Mur des Lamentations, et m’avait raconté comment, d’une des fosses archéologiques en train d’être explorées, en contrebas, profondes d’une quinzaine de mètres, il avait vu remonter des morceaux de poteries portant des inscriptions en hébreu vieilles de près de 3 000 ans, et comment on pouvait reconnaître leur style et le type de leur fabrication. Des jeunes, sionistes comme lui, fêtaient le mariage de l’un d’eux, sur un grand tapis rouge déroulé sur un toit, avec une vue époustouflante sur le Mur, et ils nous avaient offert un verre de vin. Minuit était passé, l’air était chaud, et Ari était intarissable sur Jérusalem, sa beauté, son histoire. C’est de loin l’homme le plus passionné par son pays que j’ai vu durant toute ma visite en Israël en mai dernier.

 

Ari m’avait aussi raconté deux anecdotes :

 

– comment, alors qu’il dirigeait une unité de Tsahal, il avait eu un informateur « palestinien », dans un village de Judée-Samarie, et comment il avait toujours eu besoin de vérifier les informations envoyées par ce dernier, en se rendant tout seul sur le site la veille d’une opération, déguisé, afin d’être sûr que lui et les soldats sous ses ordres, le lendemain, lors de l’opération antiterroriste, n’allaient pas tomber dans un traquenard.

 

– comment il avait été contacté par Internet par une musulmane saoudienne, qui vivait à New York, qui prétendait que son mari la battait, qu’elle avait vu ses vidéos et compris qu’il était un homme juste et comment elle lui avait demandé de l’aider, car son mari menaçait de la tuer. Lors d’un passage à New York, il avait accepté d’aller à un rendez-vous, lui téléphonant à plusieurs reprises, alors qu’elle l’attendait dans un lieu, afin de lui demander de se rendre dans un autre lieu, pour vérifier que ce n’était pas un piège et que personne ne la suivait. Finalement, il avait pu l’aider à échapper à son mari, mais « malgré cela, je ne lui ai jamais fait vraiment confiance car elle disait rester musulmane malgré ce que son mari lui avait fait vivre« . Elle n’était pas laide, et elle lui avait dit qu’elle était prête à le remercier de « toutes » les façons qu’il voulait, mais il avait refusé…

 

———————————————————————–
Ari Fuld a été récompensé à titre posthume par la police :
————————————————————————————

Article narrant la fin d’Ari, héros comme des milliers d’Israéliens, qui risquent leur vie à chaque instant, simplement parce qu’ils vivent dans leur pays et ne sont pas musulmans.

 

Ari Fuld, avant de mourir, a empêché le terroriste de poignarder une vendeuse

La vidéo de sécurité montre le résident d’Efrat, le sang coulant dans son dos, en train de poursuivre Khalil Jabarin et de sauver Hila Peretz

Ari Fuld, l’Israélien tué dimanche par un terroriste palestinien en Cisjordanie, a poursuivi son agresseur après avoir été poignardé mortellement, l’empêchant d’attaquer une employée du centre commercial et peut-être lui sauvant ainsi la vie.

Les images filmées par les caméras de sécurité du centre commercial au carrefour du Gush Etzion, publiées lundi, montrent Fuld, avec le sang qui coule sur son dos et qui poursuit Khalil Jabarin, 17 ans.

Fuld, résident de l’implantation voisine d’Efrat et père de quatre enfants, a été conduit d’urgence dans un hôpital de Jérusalem, mais a été déclaré mort peu après.

Hila Peretz, une employée du magasin de falafels, a déclaré à la Dixième chaîne de télévision lundi qu’elle avait vu Jabarin poignarder Fuld devant le magasin quelques minutes après avoir servi l’adolescent palestinien.

« Je lui ai servi le falafel ; sa main a touché la mienne », a raconté Peretz au sujet de la rencontre glaciale. « Il est sorti, s’est éloigné et s’est assis sur la rambarde à l’extérieur de la pizzeria. Il est resté assis là pendant au moins 40 minutes ».

« Il n’éveillait pas la méfiance », a-t-elle ajouté, « parce que c’était un enfant ».

Puis, a-t-elle ajouté, elle l’a « vu sortir ce gros couteau qui brillait au soleil, et tout à coup il l’a plongé dans le cœur [d’Ari Fuld] ». (Jabarin a poignardé Fuld par derrière, comme le montrent les vidéos de sécurité.)

Ensuite, Peretz a précisé que Jabarin a commencé à courir vers elle avec le couteau levé. Elle s’est enfuie en courant, en criant « terroriste », a-t-elle dit.

« Le terroriste était juste derrière moi », se souvient-elle. « J’ai commencé à descendre les escaliers en courant, mais il a sauté pour essayer de se mettre devant moi. L’homme qui a été tué m’a vraiment sauvé la vie. »

Elle a ajouté à propos de Fuld : « Ce n’est pas qu’un héros. Il a donné sa vie pour moi. »

Le mari de Peretz, Moti, a déclaré dans une interview lundi que le geste de Fuld a sans aucun doute sauvé la vie de sa femme.

« [Quand Jabarin] l’a vue, il a levé le couteau pour la poignarder », a-t-il expliqué à la Dixième chaîne. « Ari s’est levé et a commencé à le poursuivre et à le maîtriser, comme un lion ».

« Fuld l’a sauvée et elle lui doit la vie », a-t-il ajouté. « Nous ne l’oublierons jamais, Hila ne l’oubliera jamais ».

Jabarin, qui est soigné dans un hôpital de Jérusalem, aurait été légèrement blessé lundi par les tirs de Fuld et d’un deuxième civil israélien.

Jabarin avait tenté de mener une attaque similaire en Cisjordanie deux jours auparavant, a rapporté la chaîne Hadashot.

Jabarin s’est rendu au Tombeau des Patriarches à Hébron vendredi dernier avec un couteau dissimulé sous ses vêtements, mais le nombre élevé de forces de sécurité israéliennes à l’entrée du lieu saint l’a dissuadé de tenter une attaque, indique le rapport.

Deux jours plus tard, il choisissait un nouvel endroit : le centre commercial Hadarim au carrefour du Gush Etzion, en Cisjordanie, au sud de Jérusalem. Selon le rapport, il est arrivé au centre commercial ce matin-là, a caché un couteau dans la salle de bain au deuxième étage et a commencé à surveiller la zone.

Hadashot a rapporté que Jabarin a été arrêté deux fois ce matin-là par des agents de sécurité d’un supermarché voisin après avoir éveillé leurs soupçons. Toutefois, comme il n’était pas armé, le jeune homme de 17 ans n’a pas été arrêté.

Il est ensuite retourné aux toilettes, a récupéré son couteau, a mangé le falafel, puis a poignardé Fuld dans le dos sur le trottoir devant le restaurant.

Le site d’information Ynet a rapporté lundi soir que des dizaines de personnes étaient arrivées sur une colline près d’Efrat et prévoyaient d’y installer un avant-poste illégal en mémoire de Fuld.

Les parents de Jabarin ont dit qu’ils avaient averti Israël et l’Autorité palestinienne dimanche matin que leur fils s’était disputé avec eux sur la question d’aller à l’école avant de partir de chez eux, et que celui-ci pouvait éventuellement commettre une attaque.

Suite à l’attaque, les soldats de Tsahal se sont rendus au domicile de Jabarin avant l’aube, lundi, pour prendre les mesures nécessaires à sa démolition et interroger les membres de sa famille.

Le fils d’Ari Fuld pose les mains sur la dépouille de son père à ses funérailles à Kfar Etzion le 17 septembre 2018. (Gershon Elinson/FLASH90)

L’armée israélienne a déclaré plus tôt que les forces de sécurité israéliennes prévoyaient d’arrêter des membres de la famille Jabarin pour enquêter sur les informations dont ils disposaient au sujet de ses plans avant qu’il ne perpétue l’attaque. Aucune arrestation n’a encore été effectuée.

Fuld était un ardent défenseur d’Israël bien connu et un militant de droite. Son assassinat a ébranlé les mouvements pro-israéliens et les militants l’ont qualifié de fervent partisan de l’État juif. Sa mort a été fermement condamnée dans tout le spectre politique israélien. Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, aurait également dénoncé la violence en réaction à l’attaque, bien que le quotidien de l’AP ait déformé les faits…

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Patrick Granville

Le courage exemplaire de Ari devrait servir d exemple en France. Qu il soit accueilli au paradis comme il le merite.

le Franc

et encore, israel a de la chance ; il n’a pas, au-dessus de lui, la presse pro-immigrationniste à 100%, le crif, la licra, sos racisme et soros pour la maintenance et logistique comme c’est le cas en France et en ue.

Une patriote

Bravo à ce héros, Israel est tout le contraire de la France, l’assassin en prison et maison détruite de sa famille, alors qu’en France l’assassin ne veut pas parler, il ne parle pas, soigné et protégé lorsqu’il fait  » de la dépression  » (les familles des victimes ne doivent pas en faire elles ! ) On donne un appart près de la prison avec plus de visites pour la mère du terroriste et au bout de 10 ans toutes ces pourritures vont ressortir avec la bénédiction de Macron et de sa clique d’antichrist qui après ça viendront jouer la comédie du chagrin auprès des victimes juives et autres !

Enée

RIEN à voir, vous êtes à côté de la plaque!.

Enée

Et un ami venu de France a accompagné Ari dans Jérusalem-Est!…mais Jérusalem-Est est palestinien… On se demande pourquoi, des familles juives vivent ICI!!,(sous protection…) alors que c’est une zône EXCLUSIVEMENT palestinienne…dans laquelle Israël s’est autorisé de construire en toute ILLÉGALITÉ 566 logements sur les 11000 qu’il a prévus…au détriment des Palestiniens et surtout du DROIT INTERNATIONAL. Et cela ne vous fait pas bondir Christine?… Comment voulez-vous que l’on vous suive dans vos beaux principes…

François Desvignes

Le premier de l’armée d’Israël ou de la Russie qui me propose un stage de formation à la guerre urbaine, je m’inscris.

Si c’est Israël, j’achèterai de l’armement israélien
Si c’est la Russie, j’achèterai de l’armement russe

Le premier qui fait l’offre aura demain la cinquième puissance mondiale à ses côtés.

je ne vais pas vous faire un dessin : je ne sais pas dessiner.

POLYEUCTE

Ecouté Cassen et lu Tasin…
Plus largement, Israël est un Modèle, par l’engagement de ses enfants pour sa défense.
Service militaire mixte, Tsahal, Mossad.
6 M de Juifs contre la Meute. 2 M d’infiltrés à surveiller.
Héroïsme d’un Homme, mais aussi d’une Patrie.
En France ?

OCTAVE

Et vous arretez votre propagande d islamo gauchiste !

BERNARD

Les « enfants » les « femmes » et les « hôpitaux » servent de bouclier à ces lâches terroristes palestiniens et derrière ça ils balancent des mortiers.. alors il ne faut pas s’étonner… ce sont les palestiniens qui tuent leurs enfants en employant ces méthodes, après bien sûr, ils viennent pleurer comme des hypocrites.

Votre hypocrisie est malsaine et votre pseudo est tout simplement une ignominie!

OCTAVE

Et comme argument de simplet pour expliquer vos propos, Mr Brazon, jacob Cohen et ses sympatisants, diront que vous etes juif…

OCTAVE

….comme pour christine Tasin.

Enée

C’est vous qui êtes malsain et trompeur… Pour quelle cause?

Qu’est-ce qu’une idéologie? une religion mortifère? A ces deux questions ne vient qu’une réponse: l’islam ! Il est à la fois idéologie et se prétend religion.
Durant 14 siècles, des tarés de l’islam comme ce « p’tit con » de la cisjordanie se croient investis tandis que les vrais idéologues, les prétendus religieux se planquent bien au chaud pour poursuivre leurs néfastes actions !
De tous temps, l’islam a semé la terreur, l’obligation, la mort, et la soumission et aura fait depuis 14 siécle, plus de 270 millions de morts!
Aucun musulman un peu curieux ne peut plus l’ignorer et de fait, ils sont les complices des actes et des meurtres ! Les youyous de ceux qui se félicitent des morts, des Eglises et Cathédrales brûlées, sont des complices de fait ! Israël mène un juste combat.

Richard

MENSONGE!!! Vous qui lisez ma réponse, pas le pseudo Jacob (celui là a le cerveau retourné), lisez le livre « Gaza. Le grand mensonge » de Claude Moniquet. Publié en 2009, il reste d’actualité…

Enée

Enfants massacrés chez eux, dans leur maison et sur leur territoire…(il faut le dire) par leurs COUSINS qui veulent les déposséder en toute illégalité devant les yeux indifférents de l’Occident.

Enée

Que faisait donc Ari, ce militaire israélien en Cisjordanie, province palestinienne jusqu’à nouvel ordre ? …

Richard

Judée-Samarie appelée « CisJORDANIE parce-que occupée un temps par la JORDANIE, elle même une partie (78 à 80%) de la région appelée « PALESTINE MANDATAIRE » et offerte par l’impérialisme britannique à une tribu arabe en échange de sa participation à la guerre aux côtés des Britanniques… Arrêtez d’adopter le vocabulaire révisionniste inspiré par les Frères musulmans et relayé complaisamment par ceux qui ont intérêt à faire vivre la légende!!!

Il n’y a pas de « province » palestinienne! Informez-vous !

Enée

Comment appelez-vous la Bretagne en France? Je suis informé et je suis allé voir sur place. Votre ignorance est identique à votre cerveau, pauvre Gégé.

OCTAVE

Si vous etes si informé que cela, vous devriez savoir que la palestine était le nom donné par les romains à ce dit territoire, territoire peuplé à l’origine par les juifs, qu’on appelait palestiniens.

Patrick Granville

Confusion avec les phylistins dont les romains pour effacer les noms de Judee de cette region ont donne le nom de phylistine devenu avec le temps palestine.

Richard

Vous devriez écrire qu’il était en Judée-Samarie appelée « CisJORDANIE » parce-que occupée un temps par la TRANSJORDANIE (le nom de la JORDANIE en 1950), elle même une partie (78 à 80%) de la région appelée « PALESTINE MANDATAIRE » et offerte par l’impérialisme britannique à une tribu arabe en échange de sa participation à la guerre aux côtés des Britanniques… Arrêtez d’adopter le vocabulaire révisionniste inspiré par les Frères musulmans et relayé complaisamment par ceux qui ont intérêt à faire vivre la légende!!!

katastrov

Aucun territoire de cette partie du monde n’appartient aux arabes et les palestiniens n’existent tout simplement pas. Partout hors arabie, les arabes sont des parasites colonisateurs.

Richard

Vous devriez réfléchir (mais le pouvez vous?) à ce que cet auteur écrit:  » (…) appelé tout à fait faussement (…) le conflit «israélo-palestinien».
Faussement, car il s’agit du conflit entre l’État hébreu et les représentants de l’Islam. Qu’ils soient Arabes d’origine ou «Arabes» par mimétisme contraint ou «voulu», c’est-à-dire à ce point arabisés et islamisés (les deux allant de pair chez une série de peuples) qu’ils en ont oublié leur histoire. Ou qu’ils soient Turcs, Perses, Afghans, Pakistanais [2], Indonésiens, nord-Africains (Berbères imparfaitement arabisés, mais mieux islamisés), Africains subsahariens, etc. » http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2018/01/quelle-solution-au-conflit-judeo-islamique-dit-israelo-arabe.html

Marnie

Richard Beurk ! L’orgueil mal placé est un grave défaut.

Didier

 » Les milliers d’enfants assassinés »…N’importe quoi… En revanche si vous en aviez les moyens, ce serait des centaines de milliers d’enfants Israéliens qui seraient massacrés…Bébés jetés contre les murs, femmes enceintes éventrées, façons de faire bien musulmane…

emile enrico

le traitre pourri jacob ne vit que parce qu il HAIT SON PEUPLE sinon , ya longtemps qu il aurait ete liquide par ceux qu il aime et defend depuis des annees

jan le Connaissant

A bas les musulmerdes, quels qu’ils soient !!!

patphil

expliquez donc aux arabes pourquoi ils auraient intérêt à signer la paix qu’ils ont toujours refusé depuis 1948
les israéliens refuseront toujours de se laisser jeter à la mer ou égorger!

OCTAVE

De plus, les israéliens étaient pour un etat palestinien mitoyen mais les palestiniens, eux, ne voulaient pas reconnaitre l ‘existence meme d’israel, precision historique qui a toute son importance.

patphil

chapeau bas devant tous ces israéliens qui sont en première ligne de mire et qui refusent de se faire suicider

Enée

Si chacun restait chez soi, il n’y aurait pas de problème.

Les Israéliens sont chez eux depuis plus de 5000 ans, et officiellement depuis 1948 par l’ONU et si les arabes avaient été moins idiots au lieu de faire la guerre en 1948, 67, 73, il y aurait sans doute un état « palestinien ! Revoyez vos livres d’histoires et voyez l’état de la mosquée en 1850 et 1880, un bâtiment en ruine dont se foutait les musulmans de l’époque !

Richard

Ils ont déjà la JORDANIE, soit 78% du territoire de la Palestine mandataire…

La Jordanie est le pays des palestiniens, qu’ils émigrent chez eux en Jordanie! Toute la région est arabe, ce n’est pas la place qu’il leur manque, c’est la possibilité exercer leur intelligence qui est entravée par l’islam mortifère! Comparez les réalisions d’Israël et le reste du monde arabe et voyez la différence abyssale des deux systèmes, l’un est déjà dans le 21 iém siècle, et l’autre… il fait référence au 7iém !

Enée

Essayez de rédiger plus correctement…ce qui prouve vos raisonnements tronqués et erronés.

Une patriote

G. Brazon. Exactement pourquoi ils restent là, uniquement pour provoquer et haïr toujours plus les juifs. Qu’ils aillent en Jordanie, mais rien à faire ils préfèrent faire des attentats et se poser en pauvres martyres qu’ils ne sont pas afin de récupérer un paradis qu’ils auraient été incapable de créer, car trop stupides et trop feignants !

Patrick Granville

Parano et schizophrene avec un nom juif votre cas est perdu medicalement.

OCTAVE

Et comme argument de simplet pour expliquer vos propos, Mr Brazon, jacob Cohen (pseudo twittant sur RL) et ses sympatisants, vont dire que vous etes juif…

Enée

Depuis 5000 ans?…., les Israéliens n’existaient pas… Oui, lisez, informez-vous, faites appel à des Historiens puisque votre pois chiche de cerveau ne comble pas cette grave lacune.

Les Israéliens sont chez eux depuis plus de 5000 ans, et officiellement depuis 1948 par l’ONU et si les arabes avaient été moins idiots au lieu de faire la guerre en 1948, 67, 73, il y aurait sans doute un état « palestinien ! Revoyez vos livres d’histoires et voyez l’état de la mosquée en 1850 et 1880, un bâtiment en ruine dont se foutait les musulmans de l’époque !

Yohann le debattant

C’est quoi un « palestinien »? Je suis très amateur de légendes et de science fiction mais la connais pas.

Richard

Le même auteur cité auparavant écrit: « (…) j’ai acquis la conviction que le «peuple palestinien» est un peuple inventé de toutes pièces. […] Victime, parmi tant d’autres (de la gauche à la droite, de l’extrême-gauche à l’extrême-droite) de la croyance infondée dans l’histoire qu’il existerait un «peuple palestinien». Croyance, dont il faut bien des secousses de différentes natures – émotionnelles et intellectuelles- pour amener à réfléchir sur la «cause palestinienne» et les fondements de ce palestinisme nocif pour la raison et, pis encore, hautement meurtrier ! Un palestinisme qui relève d’une renonciation dogmatique à penser. Pour combien de temps encore? » http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2016/11/les-palestiniens-un-peuple-invente-par-anti-hebraisme.html

Marnie

La victimisation à ce point ne vous grandit pas Richard… Faites-vus des amis et cessez de donner des arguments à vos ennemis.

levengeu

Légitime pour lés ignares essaie de lire abruti ton ignorance crasse me donne envie de gerber et quand les muz en France demanderont une partition tu trouvera cela légitime pauvre con

Lesfinx

Israël est en guerre avec les palestiniens ,tant qu’il y aurait pas de paix entre les sémites ,les attentats continueront

patphil

expliquez donc aux arabes qui ont refusé tous les plans de paix depuis ceux de l’onu en 1948 jusqu’aux derniers de rabin, barrack, etc

kabout

Israel n’a qu’a bombarder et raser définitivement tout ces terroristes de palestiniens en une seule fois,le monde ne se portera que pour le mieux,donner un exemple aux « autres » qui foutent la lmerde.

Marcel

Mes condoléances pour la famille de ce citoyen Israélien par contre en France le lobby israélien soutien l’islamisation de notre pays, je suis solidaire avec le peuple Juif mais ils sont solidaires avec nous ?

Marnie

Marcel C’est un peuple qui a beaucoup souffert. Par conséquent leur manière de penser en souffre énormément. De plus, de nombreux juifs, les « intellectuels », se disent communistes et socialistes. Ils aiment ceux qui leur sont profondément hostiles. Par conséquent, à terme, ils alimentent eux-mêmes le rejet dont ils font l’objet.

Richard

Parce-qu’ils aiment les nazis?! Qu’elle indigence de la pensée!!!

Marnie

Je ne parle pas des nazi bien sûr. Mais il est à remarquer que lorsqu’il s’agit d’attaquer la France et d’inciter au grand remplacement vous êtes vent debout ! Par contre silence absolu concernant l’Allemagne !!! Quelle indigence de la pensée et du comportement sont les vôtres Richard !!!

OCTAVE

Qu’est ce que l’allemagne vient faire là dedans.

Enée

Rectification: vous voulez dire politique d’ APARTHEID et non politique « d’appartenir ».

OCTAVE

C.Tasin n’est pas juive, et puis d’abord qu’en savez-vous ? N’importe comment, dès qu’on ne critique pas israel, pour vous, on est forcement juif. Comme argument de simplet, on ne fait pas mieux.

OCTAVE

Et vous, vous etes solidaires avec qui ? Vous etes l’idiot utile de tous ces islamistes qui veulent notre perte. Vous faites leur jeu en pronant un antisionisme complice.Votre action est dangereuse et meme criminelle pour la cause patriote, vous lui faites perdre son temps et son energie. En faisant croire que le probleme est la lutte contre l’antisionisme et son lobby alors que le vrai probleme est la lutte contre l’islam conquérant et hegemonique. Je ne dis pas qu’il peut y avoir un lobby sioniste, comme tout autre lobby d’ailleurs, mais je pense que vous le surestimer grandement et que c est leurre.

dupond 1

Son assassin est en prison et sa maison rasée …..Bravo meme si ça ne le fait pas revenir
…..Notre folasses dégénérée a grande tignasse de garde des sots devrait suivre l’éxemple des israeliëns

Yohann le debattant

En France on leur donne des cellules avec salles de sport et consoles de jeu comme pour l’assassin Abdesslam et bien sûr, le chèque de la CAF a la sortie. Ça s’appelle les « droits de l’homme » il parait…

OCTAVE

Qu’est ce qu’on ne fait pour nos cheres CPF !!