Hommage à ces amoureux de la Liberté qui ne se couchent pas

RI7Taubira Valls dictateursNous sommes heureux de publier, ce lundi, cet article de Christian Vanneste, intitulé « Liberté d’expression, un combat pour la France qui peut coûter cher ». Dans ce texte, le président du Rassemblement pour la France (RPF) raconte le harcèlement judiciaire qu’il a subi, dix ans durant, à cause de ses propos contre la propagande homosexualiste. Il nous fait savoir qu’il a gagné tous ses procès, après de multiples procédures, mais que, si son honneur est sauf, son porte-monnaie est beaucoup plus léger !
La question n’est pas de savoir si nous partageons l’ensemble des propos de l’ancien député UMP du Nord. L’essentiel est, selon nous, qu’il puisse les dire, et susciter ainsi des débats que la dictature du politiquement correct interdit, et entend judiciariser.
A Riposte Laïque, nous l’avouons, nous aimons ceux qui se tiennent mal à table, ceux qui empêchent le conformisme facile, et ceux qui dérangent.
Nous considérons qu’Eric Zemmour mérite tout notre respect, pour le combat qu’il mène, sur les plateaux de télévision, avec un rare panache, face à la meute, notamment depuis le succès de son dernier livre, insupportable pour la caste.
Nous trouvons que Jean-Marie Le Pen, jusqu’au bout, y compris en ce 1er mai, incarne cette soif de parole libre, alliée à une bonne dose de provocation qui ne peut, naturellement, que faire grincer les dents de ceux qui, dans le parti qu’il a créé, veulent sortir de la diabolisation. Mais sans lui, qui aurait osé parler des méfaits de l’immigration, depuis quarante ans, alors que le bien-pensance a décidé que celle-ci était forcément une chance pour la France ?
Que dire de la pugnacité de Brigitte Bardot, harcelée judiciairement par le procureur Anne de Fontette ? Cette femme, qui a fait rêver toute une génération de jeunes hommes, incarne merveilleusement la femme française libre et frondeuse. Elle a toujours su montrer, par le mépris qu’elle manifestait à ses détracteurs, que ceux-ci ne lui arrivaient pas à la cheville.
Comment ignorer Renaud Camus, qui, le jour de son procès, assume pleinement le terme de « Grand remplacement », fait le procès du Mrap et qui, en appel, choisit de se défendre seul, avec un panache digne de Cyrano… mais se fait lourdement condamner !
Christine Tasin à BelfortEt Christine Tasin, amoureuse du Cyrano de Rostand, qui se déplace, toute de rouge vêtue, à Belfort et qui, agressée verbalement par des musulmans excités, leur balance que l’islam est une saloperie, terme qu’elle continuera d’assumer à l’audience, devant des juges éberlués.
Comment ne pas penser à cette autre bête noire des médias, l’ancien journaliste Robert Ménard, qui a réussi son formidable pari de réussir à gagner la mairie de Béziers, et d’y multiplier ce que la caste appelle des provocations : oser inviter Eric Zemmour, Philippe de Villiers, Philippe Bilger à débattre ! Et se permettre de refuser que dans sa ville demeure une plaque infâmante célébrant le 19 mars 1962 !
Nous pourrions évoquer Jean Roucas, privé de travail pour son engagement aux côtés de Marine Le Pen, viré du Théâtre des 2 Anes pour un twitt se terminant par « Heil Hollande », quand les Femen font la une des plateaux de télévision pour avoir déployé une banderole « Heil Le Pen ».
Comment oublier nos amis Salem Ben Ammar, Pascal Hilout, Hamdane Ammar, Zohra Nedaa-Amal, Lucien Oulahbib et tant d’autres, apostats de l’islam ou kabyles chrétiens ou athées, qui crient à l’Occident des vérités sur les disciples d’Allah qui leur valent souvent des silences gênés, ou pire des procès honteux.
Ils ne sont que les représentants les plus médiatisés de tous ces Français anonymes qui, à leur façon, au quotidien, refusent l’islamisation de leur pays, son changement de peuple et de civilisation, permis par l’immigration de masse qu’on impose aux Français.
Nous pourrions ajouter bien des noms à cette liste de ces Gaulois qui ne se couchent pas quand les maîtres-censeurs hurlent : « Silence dans les rangs ! ».
Nous pensons aussi à ces anonymes qui mettent du saucisson et du jambon dans les rayons halal, à ceux qui, en prenant de nombreux risques, expriment par un bombage précis leur refus des conséquences de l’islam dans notre pays, à ceux qui se battent sur les sites, sur les blogs, sur les réseaux sociaux, qui distribuent des tracts sur des marchés, malgré les risques d’agression de nervis fascistes qu’on présente comme gauchistes, à tous ceux qui, en luttant pour une parole libre, mettent leur intégrité et leur porte-monnaie en danger. Nous ne jouerons ni les chochottes gémissant que ce n’est pas bien, ni les donneurs de leçons face à certaines actions à l’efficacité contestable, nous préférons louanger le courage physique et intellectuel de ceux qui, à leur façon, résistent en refusant l’inacceptable et les menaces de dictature des juges.
Nous n’oublions pas nos amis suisses, dernier peuple d’Europe à pouvoir s’exprimer régulièrement par référendum, même si, sous la pression de l’Union européenne et de la gauche helvétique, ce droit est de plus en plus contesté, le peuple étant accusé de mal voter !
Affiche-15-marsLe 15 mars dernier, à Rungis, Riposte Laïque et Résistance républicaine organisaient les Assises pour la Liberté d’expression.
Il n’est pas inintéressant, pour bien comprendre ce que devient la France de Hollande-Valls-Taubira, que nous vous fassions un résumé de ce qu’ont connu nos amis et parfois collaborateurs, rien qu’en ce mois d’avril 2015.
Alors que nous avions fait un poisson d’avril qui a remarquablement marché, avec cette fausse interview de Manuel Valls par Jeanne Bourdillon, intitulée « Si les Français élisaient Marine Le Pen en 2017, nous suspendrions le processus électoral », le 1er avril nous valut, par contre, deux contacts avec la police, qui, eux, n’étaient absolument pas une farce.
https://ripostelaique.com/manuel-valls-si-les-francais-elisaient-marine-le-pen-en-2017-nous-suspendrions-le-processus-electoral.html
A 10 heures du matin, nous étions informés d’une plainte d’Anne Hidalgo, maire de Paris et grande prêtresse de « Je suis Charlie », contre notre dessinatrice Ri7, à cause d’un dessin jugé injurieux publiquement à l’encontre d’un citoyen détenant un mandat public. Nous avons depuis largement traité cette démarche grotesque, qui a été relayée dans nombre de médias alternatifs… et dans un aucun journal de la presse officielle.
Ri7HidalgoinjureA 16 heures 30, c’est de Bretagne qu’un policier nous sollicitait, pour connaître les coordonnées de Philippe Bescond-Garrec, auteur d’un article paru dans… Résistance républicaine. Ce misérable, par ailleurs président de RR Pays-de-Loire, avait osé, le 30 mars, répondre dans un article à l’islamo-collabo Raphaël Liogier (qui a témoigné à charge au procès de Pierre Cassen et Pascal Hilout) qui prétend que l’islamisation de la France est un mythe. Comme ce dernier venait sur ses terres bretonnes, Philippe avait pensé légitime de donner une trentaine d’exemples précis au bonimenteur Liogier, pour démontrer l’imposture de ses propos. Dès le 1er avril, une plainte était déposée contre lui, et il était recherché par la police qui souhaitait l’interroger au plus vite. Naturellement, si le procureur instruit l’affaire, Christine Tasin, responsable de publication du site RR, sera elle aussi poursuivie.
http://resistancerepublicaine.eu/2015/a-saint-nazaire-lislamophile-liogier-doit-vous-prouver-quil-ny-a-pas-dislam-en-france-par-philippe-bescond-garrec/
Nous pourrions vous parler de ce contributeur ponctuel de Riposte Laïque qui a, sans doute avec beaucoup de candeur, voulu discuter laïcité avec une femme intégralement voilée. Rapidement, celle-ci a simulé une agression contre lui, poussé des cris et hurlé au racisme, en pleine rue. Résultat, dépôt de plainte contre notre ami, et possible procès.
Deux grosses affaires, sur lesquelles nous ne souhaitons pas communiquer pour le moment, obligent nos avocats à défendre des patriotes qui, à leur façon, n’ont pas accepté de se taire et de se coucher.
Enfin, nous venons d’apprendre, il y a quelques jours, que notre ami Salem Ben Ammar était l’objet d’une plainte, dont nous ignorons, à ce jour, le nom de l’auteur, suite à cet article publié par Riposte Laïque « Et si l’islam était le culte de la perversion sexuelle et morale ».
https://ripostelaique.com/et-si-lislam-etait-le-culte-de-la-perversion-sexuelle-et-morale.html
Madame Solène Gouverneyre, Substitut du Procureur de la République, a demandé à la police d’enquêter sur ce qui serait considéré, selon le mystérieux plaignant, comme « des faits de provocation à la haine raciale, diffamation publique à caractère racial, et injure publique à caractère racial », rien de moins !
Quand on sait que c’est ce même procureur Solène Gouverneyre qui a requis contre Valeurs Actuelles, suite à une de ses couvertures représentant Marianne voilée, une amende de 5000 euros, estimant que l’hebdomadaire « joue avec les amalgames et les raccourcis », exhorte «à la haine», que le terme d’« invasion » « incite en lui-même au rejet par sa connotation agressive », on se demande comment va réagir cette brave femme quand elle lira, dans les nombreux articles publiés par notre ami Salem, ce qu’il écrit, lui, sur l’islam !
valeursactuellescouvmariannevoileeEn effet, si on écoute les arguments de ce procureur, on s’inquiète, car sur les 17.418 articles déjà publiés par Riposte Laïque depuis près de huit ans, combien ne tomberaient-ils pas sous les anathèmes des Anne de Fontette, Aurore Chauvelot ou Solène Gouverneyre ?
Heureusement pour nos amis de Riposte Laïque Suisse, responsables du site, la législation helvétique est beaucoup plus libérale que celle de notre pays, et nos voisins n’ont pas voté un plan de 100 millions d’euros sur trois ans, comme le fasciste déguisé en socialiste Valls vient de le faire, pour, au nom du combat antiraciste, museler ceux qui refusent de se coucher.
Comme le dit remarquablement Christian Vanneste, dans sa conclusion : « Pour avoir énoncé une vérité, j’ai été écarté de la vie politique. C’est le triste constat de notre système qui va à la dérive. Mais, j’ai tenu bon et je le dis à Renaud Camus, à Eric Zemmour, à Riposte Laïque, et à beaucoup d’autres : il faut résister car ce combat, c’est celui de la démocratie réelle qui ne peut exister sans liberté de débattre, et c’est un combat pour la France telle que nous la voulons, réellement la patrie des Droits de l’Homme, et du premier, la liberté ».
Pour résister victorieusement à tous les procès, insultes et calomnies, Riposte Laïque dispose de son équipe rédactionnelle, de ses contributeurs de France et de Navarre qui nous informent, ainsi que de ceux du monde entier (plus de 1500 contributeurs à ce jour), et du soutien de nos lecteurs, qui, en envoyant un chèque ou en achetant quelques-uns de nos douze livres, nous permettent de faire face, économiquement, pour le moment, au harcèlement judiciaire dont nous sommes l’objet.
Nous ne pouvons pas oublier le travail de nos avocats, qui, sympathisants de la cause ou amoureux de la liberté d’expression, nous permettent, par des tarifs amicaux, de continuer à exister.
lettreRLGrâce à vous tous, nous pouvons vous présenter, ce jour, une nouvelle lettre électronique de qualité, qui, nous en sommes certains, nous vaudra de nombreux abonnés nouveaux, si vous la faites connaître à un maximum de connaissances.
C’est aussi cela, aider au combat de Riposte Laïque.
A NE PAS MANQUER…
7 JUIN, A POITIERS, DE 10 H A 16 H
PREMIERES RENCONTRES CHARLES MARTEL
Nous conseillons à nos amis qui veulent assister à cette initiative de s’inscrire au plus vite, les places sont limitées…
Frais d’inscriptions : 25 euros, apéritif et repas compris
Ecrire à : rencontres.charles.martel@gmail.com
L’adresse ne sera communiquée aux inscrits que 3 jours avant l’événement.
RencontresCharlesMartelProgramme
 

image_pdf
0
0