Hommage à Guillaume Faye, un génie qui aura marqué sa génération

Publié le 8 mars 2019 - par - 22 commentaires - 2 002 vues
Share

Triste nouvelle que d’apprendre le départ d’un homme qui aura tant fait pour la cause, pour notre cause, pour la grandeur de cette Europe que nous chérissons, au point d’y laisser la peau…

Car Guillaume était un être entier qui aura mis sa substance vitale au service de son idéal ! Je plains les personnes qui ne l’auront pas connu car il ne leur restera qu’une seule facette du personnage que la lecture de ses ouvrages leur permettra d’appréhender. Car oui, Guillaume était un génie et il aura laissé une œuvre qui aura marqué une génération.

Le Système à tuer les peuples, l’Archéofuturisme, la Colonisation de l’Europe –et demain, sort « Guerre civile raciale (1) » –… Ces lecteurs n’auront que la version de Guillaume en 2D et il leur manquera éternellement le contact avec l’homme. Car Guillaume était un penseur, mais loin de l’image de l’intellectuel éthéré, il était une véritable torche. Il embrasait son auditoire et touchait au cœur par son inspiration magnétique. Son charisme a marqué tous ceux qui l’ont côtoyé.

Je me souviens de ce débat organisé en novembre 1983 à Béziers où, en pleine possession de ses facultés, il avait présenté sa vision futuriste d’un Empire Européen face aux démons de la société de consommation américaine. Il est vrai que l’Europe était loin de la colonisation qu’elle subit actuellement. Aussi, c’est un tout autre discours qu’il avait tenu voici dix ans lorsque nous l’avions reçu à Lunel.

Guillaume, rejoins donc la place qui te revient au panthéon des Maîtres aux côtés de Jean, Maurice, Dominique et les autres !

Richard Roudier

(1) A commander à www.guillaume-faye.fr

NOTE DE LA REDACTION

Lire également :

In Memoriam. Guillaume Faye (1949-2019), artisan du réveil de l’Europe colonisée

Nous ajoutons à ce texte quelques extraits du dernier livre de Guillaume Faye, lus par Daniel Conversano, éditeur de l’ouvrage, et, en dessous, la dernière interview de Guillaume Faye sur TV-Libertés.

https://www.youtube.com/watch?v=JygZCyDhQtA

https://www.youtube.com/watch?time_continue=38&v=DrK_HH8Az-Y

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
efromfourme

Ilustre in con nu toi meme fais toi reluire le petit pois qui te sert de cerveau
avec un neurone en plus va au bout de tes raves

Travier

C’est par ce beau texte de vérité de Monsieur ROUDIER que j’ai eu le choc d’apprendre la triste nouvelle hier soir.

« Guillaume était un génie… Guillaume était un penseur, mais loin de l’image de l’intellectuel éthéré, il était une véritable torche. Il embrasait son auditoire et touchait au cœur par son inspiration magnétique. Son charisme a marqué tous ceux qui l’ont côtoyé. »

C’est bien ce que j’ai ressenti quand j’ai « découvert » Guillaume FAYE, tardivement, il y a quelques années.
Il était un homme exceptionnel, hors du commun, rare, attachant.
J’appréciais énormément sa façon d’être, son style, son intelligence, sa lucidité, son combat, son courage…
Il va beaucoup manquer.
J’ai de la peine.

Natou

Pauvre Connard Django !
Honte à vous d’insulter un Grand Monsieur et dote d’une intelligence hors pair !

Natou

Richard Roudier merci pour cet Hommage à Guillaume Faye .
Quand j’ai appris son décès j’étais très triste et TV Breicht lui a rendu hommage , TV Liberte aussi et vous maintenant .
Un grand visionnaire et j’étais abonnée à son blog .
Lu tous ses livres et je vais commander le dernier .
Il va nous manquer .

DUFAITREZ

Notoriété modeste, mais j’admire en cet Homme un éclectisme débordant !
Capable des fonds profonds, tout en surfant sur l’actualité dérisoire.
L’Eclectisme en tous genres est une richesse insoupçonnée !
Combien en sont capables ?

pauledesbaux

inconnu ? seulement par ceux qui n’ont pas la culture de la ¨PATRIE de l’IDENTITE de la NATION FRANCAISE? LE CHEMIN DU SAVOIR SERA LONG POUR CEUX QUI VEULENT SE VOILER LA FACE ET QUI EN CREVERONT…..

Durocher

Guillaume était un mec génial, il a toujours eu le don d’associer provocation et raison. Je veux dire : souvent d’un côté les provocateurs ne vont jamais très loin, et à l’opposé les hommes trop « raisonnables et intellectuels » ne se mouillent jamais. Or Guillaume alliait ces deux notions très intelligemment : un esprit aussi vif que pertinent et élaboré. Il était toujours dans l’action, le réel, le présent.
Un gars extrêmement intelligent et plein d’humour, qui n’hésitait pas à se remettre en question contrairement à ce que beaucoup disent. Il suffit de voir son parcours « multi-cartes » pour comprendre le formidable don d’adaptation qu’il avait.
Paix à son âme, courage à ses proches pour surmonter cette épreuve.

Rems

Un peu lourdingue l’interviewer………..

Paskal

C’était un vieux franchouillard borné. Dans une conférence à Paris, il avait dit n’avoir « rien à foutre » des Tibétains. Comme les résidus staliniens pour le coup.

Durocher

Oui… et Guillaume Faye avait raison, simplement parce qu’il était, à juste titre, davantage sensible à la misère de nos propres compatriotes, plutôt que de la misère d’autres au bout du Monde. Ce qui est logique (même si cela fait chouiner les bisounours !)

François BLANC

Les putes marxistes du CRIF n’ont rien à faire d’un identitaire français déjà qu’ils ne supportent pas l’identitaire israélien Netayahu

Verité

Eric Drouet a abattre !!! mais pas les vieux «  »copains «  » ldes qu ils decedent « on passe la brosse a reluire «  » …. et JMLP ??? lui est vivant ….parle des memes faits !!!!

HARGOTT

Drouet n’est pas « à abattre », mais il faut le considérer tel qu’il est (un pote à Méluche) et l’éviter.

joel (1)

Monsieur vous dites n’importe quoi! Mr Faye était connu mais il est vrais pas assez du fait de l’occultation du personnage et de ses idées aidé en cela par la convergence politique stratégique des politiques des GVT puis la société des juges !

Carter

Je vous ferai remarquer qu’il y eut aussi, dans les années trente en Europe, beaucoup d’illustres inconnus qui s’inquiétèrent de la montée du national-socialisme en Allemagne…

Carter

Pour avoir lu « La colonisation de l’Europe: discours vrai sur l’immigration et l’islam », paru en 2000, Guillaume Faye avait effectivement compris ce que RL allait dénoncer bien des années plus tard. A noter que le livre fut retiré du marché et l’éditeur condamné à 150 000 € d’amende. C’était en 2000… je vous laisse imaginer ce que ce serait si ce livre était publié en 2019…

Humour Humour

Et oui , comme Henri POINCARE qui avait beaucoup de cordes à sa gratte . . .

Patrick Z

Les médias boycottent tous ceux qui dérangent le système et s’opposent à la pensée unique, donc rien d’étonnant à ce qu’il soit inconnu du grand public. La seule exception est Zemmour, car ce dernier était déjà connu comme journaliste avant de devenir « politiquement incorrect », mais s’il l’avait été dès sa jeunesse il n’aurait jamais été embauché au Figaro ni dans aucun autre grand média.
Je conseille d’aller sur le blog de Guillaume Faye « j’ai tout compris », ses analyses sont vraiment remarquables.

Verité

c est ce que fait «  »le site » avec Eric Drouet  » ….. et JMLP QUI PARLE VRAI !!

François Desvignes

C’est le propre des grands artistes : leurs contemporains trop alimentaires ne les regardent jamais.

Mais c’est parce qu’ils ne les regardent pas qu’ils les ignorent et non parce qu’ils ne mériteraient pas d’être regardés.

Martin

Pauvre misérable con…!

Viktor

C’est avec grande tristesse que j’apprends ici le décès de Guillaume Faye, que je n’ai pas eu l’honneur de connaître mais l’avantage de lire alors même qu’il était censuré. Il fut l’un des premiers à être un lanceur d’alerte bien avant que cette expression n’entrât dans le vocabulaire. Lucide et visionnaire il eut le tord d’avoir eu raison trop tôt. Il m’arrive de relire « La colonisation de l’Europe » livre paru en 2000 de même « Avant-guerre, chronique d’un cataclysme annoncé » : rien à rajouter alors que nous sommes à minuit moins une du chaos ethnoculturel et que nous n’avons rien fait pour nous préparer pour la Reconquista comme nous y encourageait Guillaume Faye il y a 20 ans !
Je pense à ses proches à qui j’adresse mes sincères condoléances.
Merci Guillaume nous ne t’oublierons pas