Hommage à la victime du “musulman modéré” Yassin Sahli

Publié le 28 juin 2015 - par - 2 226 vues

Sans titre

En l’absence de chanteurs engagés qui nous fait cruellement défaut en ce 21ème siècle, j’ai pris ma plume et douloureusement revisité une magnifique chanson interprétée par Serge REGGIANI : “Le temps qui reste” (avec la voix de Serge REGGIANI) :

(Musique douce d’introduction)

Combien de temps…
Combien de temps encore
Des années, des jours, des heures, combien ?
Quand j’y pense, mon cœur bat si fort…
Mon pays c’est ma vie.
Combien de temps encore…
Combien ?

J’aime tant ma patrie, ma FRANCE…
Je veux continuer à rire, courir, chanter, m’exprimer…
Je veux continuer à croire ou ne pas croire,
Boire, danser,
Manger du porc, beaucoup de porc…
J’aime ça le porc…
Je n’ai pas fini, je n’ai pas fini !
Je veux chanter, aller et venir
en mini-jupe, en bikini…
J’aime tant ma liberté, j’aime tant ma FRANCE

Je ne reconnais plus mon pays où je suis née,
Je sais pourtant qu’il est là …
Et que mon pays c’est ma vie,
Je sais aussi que mon père disait :
« Tu as la chance d’être française,
Jouis de cette FRANCE et savoure ta liberté » …

J’en ai encore un peu de la liberté,
Mais pour combien de temps ?
Je veux jouer encore…
Je veux circuler librement
Cheveux au vent,
Je veux boire des bateaux entiers de vin,
Que mes enfants se sentent bien,
Qu’ils connaissent eux aussi la liberté,
Pas la prison pour leurs idées.
Je n’ai pas fini, je n’ai pas fini !
Je ne veux pas mourir décapitée, fouettée ou brûlée vive…
J’aime tant ma vie, j’aime tant ma FRANCE…

Combien de temps…
Combien de temps encore ?
Des années, des jours, des heures, combien ?
Je veux apprendre (toute) son Histoire, Parcourir (tout) son territoire…
J’ai tant de choses à voir, tant de paysages.
Lire ses chefs d’œuvre littéraires,
Visiter ses musées, ses églises…
Sur ses monuments aux morts, y voir inscrit le nom de mon grand-père …
Je veux que l’islam quitte ma terre,
Je veux voir condamner à mort ses adeptes assassins
Et expulser les faux-français vauriens.
Et surtout, je veux voir comparaître les traîtres,
Ceux-là même que j’abhorre
Et tous ceux qui collaborent.
C’est devenu ma quête, ma raison d’être…

Combien de temps…
Combien de temps encore ?
Des années, des jours, des heures, combien ?
Je m’en fous de ce qu’ils disent,
Ma France, mon amour…
Quand les islamistes t’occuperont, je danserai encore…
Quand les français capituleront, je résisterai encore…
Quand tout le monde t’aura oublié, je t’aimerai encore
Où que je sois, de quelque manière que ce soit…
Je me battrai encore…
D’accord ?!

Maud ORCEL

 

Paroles  de la chanson : Le Temps Qui Reste, de SERGE REGGIANI.

Combien de temps…
Combien de temps encore
Des années, des jours, des heures, combien ?
Quand j’y pense, mon cœur bat si fort…
Mon pays c’est la vie.
Combien de temps…
Combien ?

Je l’aime tant, le temps qui reste…
Je veux rire, courir, pleurer, parler,
Et voir, et croire
Et boire, danser,
Crier, manger, nager, bondir, désobéir
J’ai pas fini, j’ai pas fini !
Voler, chanter, partir, repartir
Souffrir, aimer
Je l’aime tant le temps qui reste

Je ne sais plus où je suis né, ni quand
Je sais qu’il n’y a pas longtemps…
Et que mon pays c’est la vie
Je sais aussi que mon père disait :
“Le temps c’est comme ton pain…
Gardes-en pour demain…”

J’ai encore du pain,
Encore du temps, mais combien ?
Je veux jouer encore…
Je veux rire des montagnes de rires,
Je veux pleurer des torrents de larmes,
Je veux boire des bateaux entiers de vin
De Bordeaux et d’Italie
Et danser, crier, voler, nager dans tous les océans
J’ai pas fini, j’ai pas fini !
Je veux chanter
Je veux parler jusqu’à la fin de ma voix…
Je l’aime tant le temps qui reste…

Combien de temps…
Combien de temps encore ?
Des années, des jours, des heures, combien ?
Je veux des histoires, des voyages…
J’ai tant de gens à voir, tant d’images..
Des enfants, des femmes, des grands hommes,
Des petits hommes, des marrants, des tristes,
Des très intelligents et des cons,
C’est drôle les cons, ça repose,
C’est comme le feuillage au milieu des roses…

Combien de temps…
Combien de temps encore ?
Des années, des jours, des heures, combien ?
Je m’en fous mon amour…
Quand l’orchestre s’arrêtera, je danserai encore…
Quand les avions ne voleront plus, je volerai tout seul…
Quand le temps s’arrêtera..
Je t’aimerai encore
Je ne sais pas où, je ne sais pas comment…
Mais je t’aimerai encore…
D’accord ?

 

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi