Hommage au courage extraordinaire des combattantes kurdes

CONTRIBUTIONS DE L'ISLAM A LA SCIENCEA l’heure où tant de femmes dans le monde subissent le joug de la charia, victimes des inégalités et des injustices au quotidien, sans autre droit que celui de se soumettre aux règles machistes du Coran, en subissant parfois les châtiments cruels du fouet et de la lapidation, à l’heure du retour en force de la barbarie au Moyen Orient, saluons le courage des femmes kurdes qui se battent aux côtés de leurs hommes contre l’Etat Islamique. Alors que l’Occident accorde une aide parcimonieuse aux combattants kurdes, qui n’ont que leur volonté farouche et leur Kalachnikov à opposer aux chars de Daech, un tiers des combattants kurdes sont des femmes.

Dotées d’un courage sublime, elles se battent pour défendre leur liberté et les valeurs démocratiques chèrement acquises. Pour elles, pas question de reddition. Elles se battront jusqu’à la mort, sachant le sort horrible qui les attend si par malheur elles tombaient aux mains des barbares. Ce courage et cette foi extraordinaires dans leur combat pour leur survie, contrastent étrangement avec la passivité de toutes ces femmes qui, en Occident, sont de plus en plus nombreuses à porter le voile, parfois par conviction mais le plus souvent par soumission. Elles semblent ignorer qu’à Kobané ou à Sérikani, ces villes kurdes assiégées par les islamistes, des femmes sont prêtes à mourir pour, précisément, ne jamais avoir à porter le voile et à se soumettre aux diktats inhumains de la charia. Et le message que ces magnifiques combattantes kurdes envoient à l’Occident, c’est que la liberté et les valeurs démocratiques ne sont jamais éternelles.

Il faut parfois avoir le courage de les défendre contre toutes les formes de dictatures, quelles qu’elles soient. Dans ce combat contre la barbarie, restons fidèles à nos valeurs et n’abandonnons pas ceux et celles qui partagent les mêmes que nous.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print