Hommage au gauchiste Chalot qui a osé parler du livre de Pierre Cassen

Publié le 9 janvier 2019 - par - 15 commentaires - 1 264 vues
Share
Pierre Cassen et Jean-François Chalot, en 2004, à la Fête de Lutte ouvrière où, de concert, ils pulvérisèrent (verbalement) quelques islamo-gauchistes de NPA et les Indigènes de la République, à l’époque appelés une École pour tous.

Décidément, Jean-François Chalot n’est pas un homme comme les autres. Il ne cache pas ses sympathies pour l’extrême gauche, et a cessé d’écrire pour Riposte Laïque après l’apéro saucisson-pinard, n’ayant pas supporté l’alliance de RL-RR avec le Bloc Identitaire. Dommage, parce que c’était un de nos contributeurs réguliers.

Néanmoins, il continue à entretenir avec Pierre Cassen des rapports courtois, malgré les calomnies que nombre de ses amis colportent sur notre site et son fondateur.

Il a même osé, ne craignant pas l’excommunication, se livrer à une critique, sur un site à cet usage, du dernier livre de Pierre, « Et la gauche devint la putain de l’islam ».

http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/54944

Peu importe que le contenu de cette critique soit contestable, voire parfois irritant, l’essentiel, à mes yeux, est que Jean-François Chalot ait osé rompre l’omerta de son camp.

Il reste donc quelques disciples de Voltaire à gauche, et au moins un, Jean-François Chalot. Qu’il en soit remercié.

Martine Chapouton

TEXTE DE JEAN-FRANCOIS CHALOT

Et la Gauche devint la putain de l’Islam de Pierre CassenCatégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

La note : 5 étoiles
Visites : 267

Un étonnant itinéraire

« Et la Gauche devint
la putain de l’Islam »
de Pierre Cassen
Éditions Riposte laïque
315 pages
novembre 2018

Le titre me déplaît car il est insultant pour la gauche et pour les « putains » mais bon, connaissant Pierre Cassen, son talent et ayant envie de mieux connaître cet homme avec qui j’ai milité, j’ai lu tout le livre et ceci d’une traite.
Ce livre est constitué de deux parties : la première est composée de 12 portraits au vitriol de ces fameux représentants de la gauche.
Pierre Cassen n’y va pas avec le dos d’une cuillère, il frappe très fort.
Ce qui me gêne ce ne sont pas les coups, les débats peuvent être musclés, ce qui me dérange c’est que parmi ces 12 personnes censées être de gauche, 6 n’y sont pas et notamment Macron et Cohn Bendit….
Pourquoi parler alors de la gauche ?
Je sais, Cohn Bendit a été de gauche, pas longtemps et y a cinquante ans… C’est comme si on classait Mussolini à gauche parce qu’il a été socialiste dans sa jeunesse !?

La deuxième partie, qui représente les 2/3 du livre est une autobiographie intéressante où l’auteur nous explique son histoire, le cheminement de sa pensée et les raisons qui l’ont poussé, lui l’ancien ouvrier du livre, militant CGT, à débattre voire à mener des combats communs au nom de la lutte contre l’islamisation avec des identitaires et des militants se réclamant de l’extrême droite.

Certains – et cela le fait sourire – prétendent qu’il serait un Doriot, en référence à ce responsable national communiste devenu fasciste et collaborateur actif durant l’Occupation.

À mon avis, si l’orientation de Pierre Cassen est à combattre, ce n’est pas en utilisant des raccourcis à l’emporte-pièce que l’on peut réussir à démonter son argumentation de confusion entre l’islam comme foi et l’islamisme.
Je regrette le Pierre Cassen du tout début des années 2000 qui réussit à mobiliser des centaines et centaines de femmes d’origine musulmane contre le port de signes religieux visibles à l’école.
À ce moment-là il réalisait une alliance du peuple des laïques, toutes origines réunies contre l’intégrisme.
Il semble nier que les premières victimes des islamistes sont les familles issues de l’immigration qui sont sommées d’obéir à des préceptes réactionnaires.
La République doit être restaurée dans tous les quartiers de nos villes et nous devons lutter contre les apprentis sorciers qui s’allient avec les islamistes mais ce combat républicain doit être mené par tous ceux qui se réclament de la République et certainement pas avec ces autres fossoyeurs que sont les identitaires.

Pierre Cassen a été communiste, trotskiste, antifasciste, aujourd’hui il semble aller vers des rives dangereuses et d’ailleurs, quand il raconte sa rencontre avec Marine Le Pen, il avoue les divergences importantes qui les séparent.

Jean-François Chalot
Je suis en désaccord avec Pierre Cassen sur son orientation et la manière dont il la développe mais la partie autobiographique est passionnante, ce qui explique ma « note »

Print Friendly, PDF & Email
Share

15
Poster un Commentaire

800
7
8
1
 
9
   
Notifiez de
DUFAITREZ

On peut être de Gôche et intelligent…
La Preuve ? Pierre est apparemment guéri, Christine en soins intensifs !
Amitiés à eux !!!

Pour Christine, c’est à surveiller de près! Les séquelles sont encore présentes et méritent de grandes attentions ! Pierre Cassen saura l’amener à la guérison!

Pascal Olivier

Si Christine était vraiment de gauche et républicaine elle combatterait le libéralisme sociétal indissociable du libéralisme économique (Michéa) et verrait dans Mai 68 une contre-révolution libérale.

Relisez son article sur 1968 :
http://resistancerepublicaine.eu/2015/08/07/pourquoi-je-suis-de-gauche-pourquoi-je-benis-mai-68-et-pourquoi-je-hais-lislam/

Elle est passée de la droite con-con des larbins qui singent maladroitement l’idéologie des maîtres (milieu de sa mère personnel de maison) à la fausse gauche con-con, compassionnelle, sociétale qui adhère à l’idéologie (le soft-power) du suzerain d’outre-Atlantique.

En revanche son opposition au pédagogisme, à l’UE, à l’Euro et à l’islam qui pour le coup est vraiment de gauche, contribue à un brouillage.

Pascal Olivier

Jean-François Chalot reproche à Pierre une confusion entre l’islam comme foi et l’islamisme. Ce faisant Jean-François Chalot pense et raisonne en chrétien culturel. L’islam qui est par dessus tout une loi est bien plus une orthopraxie qu’une foi. Il a par ailleurs raison quand il évoque les préceptes réactionnaires des islamistes. Mais c’est l’islam qui est la chose la plus obscurantiste, la plus violente, la plus totalitaire, la plus esclavagiste, la plus inégalitaire, la plus liberticide, la plus misogyne, la plus droitière qui soit. Il y a dans l’islam un profond mépris des paysans et des travailleurs. En revanche le… lire la suite

Je reste toujours surpris qu’il y ait des personnes qui font de tels distingos alors même que la racine de cette pseudo religion est un texte de haine et d’ordres de tuer toute personne qui ne pense pas comme le musulman ! Qui peut croire en un Allah qui est loin d’être bienfaisant, et aimant ! Croire en leur paradis aux 72 vierges, aux rivières de lait et miel relève du l’escroquerie intellectuelle !

patphil

allez les gars, un petit pas en avant comme en italie pour l’union des plèbes et contrer les bobos au pouvoir!

Marnie

Chalot n’a vraisemblablement rien compris au problème musulman ou de l’Islam (c’est comme on veut). Il y a des compromissions qui sont une véritable trahison envers la France. A part quelques rares exceptions les musulmans ne fuient pas leurs pays parce qu’ils veulent une vie meilleure, ou qu’ils dénoncent les régimes sous lesquels ils vivent, ou l’état de guerre religieuse.. Preuve en est lorsqu’ils sont dans les pays qui les ont accueillis ils n’ont aucun désir d’intégration, ils continuent leur vie antérieure visant à l’islamisation des pays d’accueil pour que la loi coranique soit mise en place. Ce sont des… lire la suite

Pascal Olivier

Jean-François Chalot n’a pas tort quand il écrit que Macron n’est pas de gauche. Il est même à l’extrême droite de l’échiquier politique, il est le champion du néocapitalisme qui s’attaque à la fois au prolétariat autochtone et à l’archéo-bourgeoisie, un néocapitalisme qui promeut entre autres la procréation sans père et la location du ventre des femmes.

Mais Jean-François Chalot ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin et serait bien inspiré de reconnaître qu’à contrario le FN-RN est un parti patriote, républicain et social que l’on pourrait classer au centre gauche.

Marnie

Exact, c’est cela même.

Jacques B.

Macron est de gauche parce que ses valeurs sociétales (sur la famille, le laxisme de la justice…) sont à l’opposé de celles des conservateurs de droite historiques (influence chrétienne). Il est d’ailleurs issu du PS, ce n’est pas anodin. Il est par ailleurs étatiste (donc pro-bureaucratie façon URSS), ce qui est à l’opposé de la droite démocratique classique. Qu’il soit un partisan du capitalisme d’accointances qui le rapproche de la nomenklatura chinoise actuelle, et qu’il s’enrichisse sur le dos des citoyens comme la nomenklatura soviétique à l’époque n’est pas contradictoire avec ce qui précède.

EORGHIL

Macron, le candidat « chimiquement pur » du MEDEF et de la finance , de gauche !!! Vous n’êtes pas à une énormité près…

Jacques B.

Vous confondez droite et capitalisme d’accointances, mais vu la culture économique moyenne dans ce pays, je ne suis pas étonné.
Moi je me considère comme étant de droite et très opposé à Macron le socialiste recyclé entouré de quantité de socialistes recyclés.

bm77

je veux bien que Jean -François Chalot nous explique que les immigrés maghrébins ne soient pas à amalgamer avec les Islamiste mais on aimerait bien qu’ils s’expriment un peu plus au lieu de se complaire dans le statut de victimes des vilains Islamophobes, de la France coloniale et de celui que l’on amalgame avec les islamistes . Qu’ils se démarquent en expliquant qu’ils n’ont pas de problème avec la République et sa laïcité à moins d’admettre qu’ils pratique le culte dans la contrainte et la peur!!!

Jacques B.

Cette façon de toujours invoquer les « victimes » de l’islam que seraient (et sont effectivement en partie) certains musulmans est un moyen très commode d’éviter de prendre le problème de front, à savoir l’islam en tant qu’idéologie politique maquillée en religion dont les textes (coran, hadiths et jurisprudence) sont clairement liberticides et vecteurs de totalitarisme. C’est de la lâcheté et/ou de la malhonnêteté et/ou de la bêtise, ou les trois à la fois, de la part de ce Chalot. Pas étonnant qu’il soit de gauche et traite de fachos tous ceux qui ne pensent pas comme lui.

Raoulpierre

Bravo a monsieur pierre Cassen. J ai lu ce livre mi pamphlet mi autobiographie. Très vrai très cru très sincère. Moi aussi je suis passé d’un bord à l ‘autre. Il n’y a plus de clivage. C est nation contre mondialisme c’ est civilisation contre barbarie. C est démocratie contre charia le temps presse la marée monte. L’invasion submerge. Partout des faux mineurs étrangers … Griveau jouanno les  »munichois » … Lo