Homme de gauche, l’alliance des religieux contre la République m’inquiète

Publié le 28 février 2014 - par - 844 vues
Share

Suite à la conférence de presse des JRE, fondées par Farida Belghoul, nous pouvons constater une convergence de vue inquiétante  des religieux qui à cette occasion ont révélé leurs réelles intentions et le fond de leurs pensées concernant la société.

Celles-ci ont été méthodiquement et  fort bien analysées, disséquées et dénoncées dans son article de lundi par Christine Tasin que ce soit concernant l’enfance, l’homosexualité, la famille, et les rapports  du religieux et de la République.

Son analyse de ce danger du retour des religions sur nombres d’avancées humaines émancipatrices réalisées par le combat des plus courageux et des plus républicains de nos compatriotes m’amène à cette réflexion;

Pourquoi la gauche dans son ensemble ne se sent elle pas complètement impliquée par nature contre ces obscurantismes religieux qui risquent de remettre complètement à plat ce que  ses prédécesseurs ont acquis de haute lutte.

Non seulement elle n’épaule pas les patriotes qui s’inquiètent de ces intolérances religieuses mais elle s’identifie à  un parti qui n’a de  socialiste que le nom et que je nommerais plutôt, si je peux me permettre ce barbarisme de langage, parti sociétaliste.

Et celui- ci avec ses copains de l’ump n’a  de cesse  de flatter dans le sens du poil, la plus revendicatrice  et la  plus dangereuse de ses représentantes,  je veux bien sûr parler de la religion d’amour, de paix et de tolérance…

De plus, ils participent, par calcul clientéliste, à la dissolution de l’Etat et à la division de la société en répondant et en devançant même,  tous les désirs communautaristes ou lobbyistes .

Mais une nation ne se gère pas comme une entreprise, en divisant pour mieux règner n’en déplaise aux libéraux de gauche comme de droite.

Que ce soit par la théorie du genre pour plaire au LGBTM ou par ces petits fascicules qui apprennent aux enfantx que tout le monde peut se mettre à poil (belle découverte éducative !). Qui ne sont là que pour faire le buzz et détourner des vrai problèmes qui fâchent ;(explosion de la délinquance, immigration forcenée, sécurité sociale, retraites etc.).
Cette déliquescence de l’Etat crée les conditions mêmes de la reprise en main de la société par les religieux qui donnent de vrai repères a une population perdue et déboussolée.

J’ai la faiblesse de penser que lorsque nous avions un Etat-nation et  pourquoi pas providentiel parfois, les repères, c’est nous les citoyens qui les avions en main et les garantissions   aux générations suivantes et aux populations fraichement débarqués avec l’assurance d’être protégés des revendications extrémistes.

Moi en temps que personne de gauche j’aurais aussi la faiblesse de penser que nos  revendications  sociales légitimes seraient plus favorablement négociées et nos libertés protégées  par une identité bien définie, et non pas cette institution sans corps ni  âme que l’on appelle l’Europe a qui on a laissé toutes nos prérogatives régaliennes, dirigée par une commission non élue démocratiquement, avec des députés sans pouvoirs réels sinon de témoigner de cette impuissance à peser sur cette institution, tournée complètement vers la finance mondialiste.

C’est pourquoi en tant que sympathisant de gauche, je me tournerais résolument vers le candidat(e) et le parti qui réaffirmeront avec le plus de conviction, la réappropriation de l’état par et pour le peuple, et tout ce qui va avec, sa monnaie ses frontière et son pouvoir de décision.

A bon entendeur(se), salut!

Mes amitiés à l’équipe de RL.

Michel Bury

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.