Homoparentalité : « Parent 1 » c’est celui qui encule « Parent 2 » ?

Publié le 13 février 2019 - par - 143 commentaires - 221 vues
Share

Fini le bon vieux « Papa-Maman », il faut que l’école de la République s’adapter à l’homoparentalité ! Place donc à « Parent 1 » et à « Parent 2 ». Il paraît que cela s’appelle l’école de la confiance, et nos vaillants députés, après avoir interdit aux parents de fesser leurs enfants, voire même de mal leur parler, ont donc légiféré en ce sens, malgré le désaccord de Jean-Michel Blanquer.

https://francais.rt.com/france/59050-parent-1-parent-2-assemblee-consacre-homoparentalite-formulaires-scolaires

Certes, 95 % des couples sont constitués par des hommes et des femmes, mais il ne faut pas traumatiser, selon le député LREM Valérie Petit, à l’origine de cette loi historique, les homo-parents. «Cet amendement vise à ancrer dans la législation la diversité familiale des enfants dans les formulaires administratifs soumis à l’école». 

Il paraît que la bougresse serait destinée à une grande carrière, et qu’elle pourrait remplacer la Grosse Martine à Lille. On souhaite bien du plaisir aux ch’tis… Mais l’article, contesté, a nécessité du renfort.

«On a des familles qui se retrouvent face à des cases figées dans des modèles sociaux et familiaux un peu dépassés. Aujourd’hui, personne ne devrait se sentir exclus par des schémas de pensée un peu arriérés. Pour nous, cet article est une mesure d’égalité sociale», a défendu dans l’hémicycle sa collègue Jennifer de Temmerman (LREM).

Il n’empêche que l’enfer est pavé de bonnes intentions. Comment vont se comporter les 95 % de couples hommes-femmes, dans cette histoire ? Les féministes dégénérées comme Marlène Schiappa, secrétaire à l’Égalité femmes-hommes, vont-elles accepter que le père soit « Parent 1 », et la mère « Parent 2 » ? Ne serait-ce pas la trace d’un modèle patriarcal que, malgré tous leurs efforts, ces dames n’arrivent pas à éradiquer ? Ne va-t-il pas y avoir une bagarre des féministes les plus radicales pour estimer qu’à partir du moment où c’est la mère qui porte l’enfant, c’est à elle d’être « Parent 1 » ? D’autres, plus mesurées, ne vont-elle pas demander l’usage de l’ordre alphabétique ? D’autres, encore plus subtils, ne vont-ils pas demander l’alternance, une année sur deux, comme la garde alternée des enfants ?

Je vois d’autre part dans cette nouvelle dénomination une discrimination épouvantable. Quid du trio amoureux à la « Jules et Jim », ou bien à la « Pourquoi pas », de Coline Serreau ? N’est-ce pas un nouveau stéréotype que d’imposer le seul couple pour éduquer nos enfants ? Pourquoi un écolier n’aurait-il pas le droit d’être élevé par trois personnes ? Et la logique de la tribu africaine, avec la polygamie, comment fait-on ? La France doit s’adapter aux nouveaux venus, et il doit y avoir jusqu’à 5 parents, vu qu’un homme peut épouser quatre femmes, s’il a les moyens de les entretenir. Un beau combat pour les antiracistes, exiger qu’il y ait de « Parent 1 » à « Parent 5 ».

Mais les associations de défense des homosexuels ne peuvent pas rester en dehors de ce débat fondamental pour l’avenir de la France. Qui va être « Parent 1 » et « Parent 2 » quand l’enfant, acheté 15 euros en Inde, sera élevé par deux messieurs ? Les plus âgé ? Le plus fort ? Celui qui a la plus grosse bite ? Il va bien falloir trouver des réponses à ces questions, on ne peut pas laisser les malheureux pères dans l’ignorance du mode d’emploi de cette nouvelle loi. Mon côté pratique me dirait que celui qui encule l’autre doit être appelé « Parent 1 » et celui qui se fait enculer « Parent 2 ». Au bout d’un moment, il faut bien fixer des règles, nom d’une pipe !

Et les associations lesbiennes, comment on fait ? Au bout d’un moment, cela suffit, toutes ces questions, retour à la priorité du phallus ! Celle qui pénètre l’autre avec un godemiché sera « Parent 1 » et l’autre sera « Parent 2 ».

Et si pour les homos et les lesbiennes, c’est pareil, c’est du 50-50, eh bien, on n’a qu’à jouer cela à pile ou face… si j’ose dire !

Paul Le Poulpe

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Carole

Si le gouvernement veut faire une place aux familles homoparentales, plutôt que cette numérotation ridicule, qui laisse entendre qu’il y a un « numéro 1 » (le dominant) et un « numéro 2 » (le dominé), il serait plus intelligent d’indiquer simplement « nom des parents » (deux noms évidemment suffiront) et sexe des parents : M ou F.

Vincent Philippart

Cet article est impensable de bêtise et de vulgarité.

Carole

Vincent Philippart : ce n’est pas bête du tout de se poser la question du sens de cette numérotation bizarre. Qui est le numéro 1 et pourquoi ? Paul Le Poulpe fait une suggestion assez osée et marrante mais elle est valable ! Un numéro 1 est en principe celui qui domine, donc celui qui, comme il dit, enc… l’autre.

Vincent Philippart

Carole: La personne qui inscrit « parent 1 » est celui qui domine l’autre?? D’où est-ce que vous sortez ça? Et au restaurant la table 1 domine toutes les autres??

Si l’auteur de l’article a assez de vide dans la tête pour avoir besoin de la remplir avec des pensées aussi inutiles, il devrait peut-être penser à y mettre d’autres choses, comme du respect, de l’éducation, ou de l’information.

Paul l'Enculé

Celui qui aurait besoin d’une bonne bite dans le cul, c’est cette enculé (sic) de Paul le Poulpe… mais bon courage a celui qui s’y collera

Carole

Vous voyez bien que vous donnez raison à Paul Le Poulpe, sans même vous en rendre compte, celui qui enc… est bien le numéro 1 dans les couples gays. Il y a effectivement dans cette numérotation une idée de domination, de gagnant, de perdant. Pour ce qui est des familles hétéros, on peut trouver très machiste de dire que le père est le numéro 1.

AA52

je m’imagine le gamin a l’école pendant le cour d’éducation sexuel dire à son professeur, monsieur comment se fait il que le clitorice de maman mesure vingt centimètres, je m’imagine aussi la tête du professeurs vachement emmerder pour trouver une réponse, Ah que ses dommage que je ne suis plus à l’école car quel partie de rigolade je ferais.

Mocata

C’est comme cette blague de la petite fille de 2 homme gay (j ose pas dir « pé.. »j’aurai un proces au c..) ; bref elle prend son bain avec son parent 1 , évidemment ils se baignent ensemble (no comment ) et ils sont nus .Or, regardant le « kiki » de parent 1 qu’elle appelle « papa « , elle dit en parlant de parent 2 :  » Maman en a une bien plus grosse que la tienne « 

La Hire

Bon, sérieusement, il y a combien de couples homos dans ce cas en France ? 0,01 % ? 0,05% ? 1% ? Et cette connerie, ça va coûter combien ? Qui va payer ? Est-il normal que nous subissions tous les fantaisies de quelques abrutis aussi dégénérés que dogmatiques ?
Oh, les lesb et les homos, faites de vos culs ce que vous voulez, mais faites le comme nous : SANS EMMERDER PERSONNE !

hagdik

… et chez micron, qui est parent 1 et parent 2 ?

Lisianthus

Micron 1er ne s’est heureusement pas reproduit !

paolo

Tout les jours et depuis des années je lis riposte laique.Je suis homosexuel,et votre titre me choque terriblement.Vous etes homophobes comme ceux qu’à juste titre vous fustigés chaque jour .Changez de nom et devenez riposte catholique.Je ne supporte plus votre haine homophobe,je ne contribuerais plus à votre financement et je cesse de vous lire dès maintenant.On ne choisi pas son orientation sexuelle,et pour etre aussi vulgaire que vous tout les gays ne sont pas des enc…..

Lisianthus

Bonsoir, je comprends votre réaction. Je ne suis pas homo, mais je pense que l’on ne choisit pas d’être homo, il faut faire avec, et je pense que les homos ont le droit de vivre en paix selon leurs désirs… A condition qu’ils ne dérangent pas les autres, ce qu’ils font la plupart du temps, ceux que cela dérangent sont des crétins homophobes primaires. Êtes-vous d’accord ? Oui mais voilà, le mariage pour tous, la PMA, la GPA, remplacent les droits des enfants par le droit à l’enfant, et cette histoire ridicule de parent 1 ou 2 prétend effacer le… lire la suite

UltraLucide

On ne choisit pas son orientation sexuelle, oui, une orientation autre que celle majoritaire ne doit absolument pas être la cause de stigmatisation, oui. Mais certains choisissent d’être militants LGBT et d’assommer la majorité avec leur propagande insensée, ce sont eux qui en fin de compte en viennent à faire croître en enfler une homophobie (un terme de propagande lui-aussi) qui était en déclin avant que ces crétins tentent de s’imposer au monde comme modèle à suivre. De nombreux homosexuels veulent simplement vivre tranquilles et qu’on les respecte, OK, mais ils se retrouvent comme beaucoup de noirs, français depuis très… lire la suite

UltraLucide

Devinette: C’est qui le Parent 1, le Parent 2, le parent 3 et le parent 4 sur l’image?
comment image

UltraLucide

Ceux qui se croient progressistes en acclamant le recours illégal à la GPA à l’étranger par l’homosexuel Fogiel vont se trouver en porte-à-faux quand ils décrivent son compagnon comme son « mari », ce qui sous-entend que Fogiel serait donc la « maman ». Totalement inacceptable! Ces progressistes qui veulent s’accaparer et détourner des traditions ancestrales vont avoir affaire à la nouvelle police de la pensée unique. Ganz Verboten! Ils sont déjà dépassés car ce mode d’appellation est désormais « un peu arriéré » (oui, cher.ère ami.e, voyez-vous, ces souverainistes identitaaiires sont tous des ringaards peu éduqués et baas de plaafond, quooââ..), et donc interdit. Ca… lire la suite

Parlervrai

Petit Parent 1 hiver,
Quand tu descendras de Jannah,
Avec des jouets par milliers
N’oublie pas ma petite babouche…

Laurent Raggos

MDR (jaune)

Hervé

Il n’y a que les petits Français de souche,qui seront soumis à ces choses ridicules,dans leurs esprits,car les petits musulmans qui vivent en France,savent qu’ils ont un père et une mère,comme tout être vivant sur terre,et je crois que ces conneries les feront bien marrer..!

DUFAITREZ

Usines Bleues pour les garçons, Roses pour les Filles ? Ca viendra !
Plus de « Parents », ses Marques !

Boadicea

Les enfants nés sous X recherchent leurs origines ceux avec dons d’ovocytes recherchent leur mère ceux avec dons de sperme leur père et là vlan prends ça dans les dents on crée artificiellement un monde de déni des origines. Un enfant n’est pas un animal de compagnie. Que d’égoïsme dans ce monde perdu.

UltraLucide

Ce monde n’est pas perdu pour tout le monde, les militants progressistes LREM et gauchos travaillent dur pour leurs maîtres mondialistes. Le but est de transformer l’humain en marchandise docile. Ca rapporte. Parmi eux, les Transhumanistes bossent dans l’ombre à l’avènement d’un monde parfait, pour eux…

maujo

Pour répondre à Paolo qui assume son homosexualité, je n’ai rien contre les homosexuels, simplement pour une infime partie de la population qui est différente, on impose à la majorité sur le principe de l’égalité, de supprimer sur les formulaires père et mère, je trouve cela insupportable, la seule chose qui aurait pu mettre tous le monde d’accord, aurait été de rajouter simplement une 2em ligne avec parent 1 et parent 2 et la cela aurait été l’égalité, mais pas en supprimant l’un à la place de l’autre. cette civilisation court à sa perte.