Honte aux abstentionnistes hongrois !

banderolereferendumLe formidable score des patriotes hongrois, avec plus de 98% de non, ne suffira malheureusement pas à valider ce référendum voulu par Viktor Orban.

La faute aux 60% d’abstentionnistes qui ont capitulé devant Bruxelles.

C’était pourtant une occasion unique de montrer au monde entier que la Hongrie est un petit pays mais une GRANDE démocratie !

Quand on a la chance d’avoir comme président un véritable démocrate qui donne la parole au peuple, pour décider lui-même de son propre avenir, on ne se dérobe pas, on vote !

Quand on a la chance d’avoir comme président un patriote qui défend d’abord son peuple avant toute autre considération, on le soutient sans état d’âme !

Quand on a la chance d’avoir comme président un homme courageux, un véritable homme d’Etat qui tient tête, seul contre tous, aux diktats de Bruxelles, on se bat à ses côtés.

En s’abstenant massivement, le peuple hongrois n’a pas compris qu’il agissait contre l’avenir de ses enfants, lesquels connaîtront bientôt les violences liées à l’immigration extra-européenne de masse, comme on le voit en Allemagne, en France et ailleurs.

Il n’a pas compris que les élites bruxelloises n’ont qu’une obsession : déposséder les peuples européens de leurs propres pays et de leur identité, au nom d’une idéologie tiers-mondiste qui finira par détruire la civilisation occidentale.

Les Hongrois ont bien de la chance mais ne le savent pas.

En France, véritable contre-modèle de démocratie, nous vivons dans une dictature de la pensée, où tout débat est impossible.

On nous a confisqué le “non” à la Constitution européenne.

Des lois iniques musellent les citoyens et condamnent tout contradicteur.

Les patriotes n’ont aucune représentation au Parlement.

Sur 577 députés on dénombre 1 député pour 3 millions d’électeurs FN, mais 1 député pour 50000 électeurs non FN !

Quant à l’artillerie médiatique, elle déverse ses flots de mensonges ou de non-dits à longueur d’année. L’information objective n’existe pas.

Nombre d’immigrés en France, nombre de musulmans, incidence de l’immigration sur l’insécurité, coût réel de l’immigration ? Mystère.

Comparés à Viktor Orban, les incapables qui nous gouvernent et nous imposent leurs diktats délirants, sont de véritables despotes.

Nous  avons en France des dirigeants qui nous méprisent. Des nullités absolues qui prétendent tout savoir alors qu’elles nous ont ruinés et font tout pour brader notre patrimoine culturel.

Les migrants, les Français n’en veulent pas ! Et une majorité pense à juste titre que les immigrés ne s’intègreront pas. Tous les sondages le prouvent.

Les Français n’ont pas vocation à voir leur vie quotidienne détruite par l’insécurité, par la violence et par la dépréciation de leur maison, qu’ils ont mis toute une vie de travail à se payer. Un enfer bien connu des Calaisiens.

C’est cela qui menace les communes auxquelles on veut imposer des migrants.

Avec une explosion de bidonvilles dans les prochaines années. Car les camps temporaires deviendront définitifs, c’est inéluctable.

Les autorités ayant perdu le contrôle de la situation, c’est un flot ininterrompu qui se déverse tous les jours en Grèce et en Italie, pour venir ensuite chez nous, l’Eldorado social pour tous les déshérités de la planète, le pays du tout gratuit pour les sans papiers. Accueillir 100 migrants aujourd’hui, c’est en accueillir 1000 demain et 10000 dans quelques années.

En 2005 on comptait 400 migrants à Calais, ils sont plus de 10000. Et il arrive 80 migrants par jour, rien qu’à Paris, selon la, préfecture. 30000 par an ! Paris va t-elle devenir un bidonville, comme le Calcutta des années 60 ? Plus aucun clandestin n’est expulsé, sauf à Mayotte, où les retours vers les Comores sont faciles.

Quant au coût de cette politique irresponsable, il est démentiel. 14000 euros par an et par migrant. Qui va payer ? Nos enfants déjà surendettés ?

Le dernier chiffre de la dette publique est de 2170 milliards, soit toute la richesse produite par les Français chaque année. Et on charge encore la barque !!!

Chaque famille de 4 est endettée de 130000 euros !

Croissance nulle, dette insupportable atteignant 100% du PIB, 6 millions de chômeurs, terrorisme omniprésent et insécurité exponentielle, c’est cela le bonheur de la société multiculturelle que nous vantent les autorités nationales et bruxelloises depuis des lustres. A la fin des Trente Glorieuses, la France ne connaissait pas tous ces fléaux. L’immigration de masse a tout bouleversé.

Allons nous léguer à nos enfants un pays en faillite au bord de la guerre civile ?

Oui, puisque les décideurs de ce pays font tout pour ça. Ce sont 2000 ans d’histoire que nos élus s’acharnent à détruire.

On avait réussi à faire la paix en Europe après des siècles de guerres, mais les fous qui nous gouvernent vont bien finir par nous amener la guerre civile !

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

36 Commentaires

  1. Bonsoir,
    en matière de d’élection et de référendum,
    on passe vite d’abstentionniste
    à abrutitionniste.
    mettre la tête sous le tapis ne résoudra rien.
    la Hongrie en fera rapidement l’expérience, elle aussi

  2. Le 12 mai 2003, à la question suivante :
    « Acceptez-vous que la Hongrie devienne membre de l’Union européenne ? »
    le peuple hongrois avait repondu oui à 83.76 % mais avec 45.6 % de participation, oui vous avez bien lu 45, 6 % de participation !
    Avant d’incriminer le peuple hongrois, pourquoi un même taux de participation avait permis de valider un scrutin en 2003 et en revanche l’invalide en 2016 ?
    Pourquoi deux poids deux mesures selon le résultat final ?

  3. Page 2 : On peut se demander pourquoi Orban a organisé un référendum, lui qui ne se soucie pas de l’avis du peuple (remarquez, il n’y a pas que lui) et beaucoup de Hongrois se demandent ce qu’il veut en faire. S’ils se sont abstenus, c’est qu’ils ne savent pas quoi penser, eux qui sont à peine sortis de 45 ans de communisme et qui ne comprennent pas encore bien ce qu’est la démocratie. Regardez chez nous le taux d’abstention aux élections
    Moi aussi Je regrette qu’ils ne se soient pas exprimés, mais il faut comprendre qu’ils n’ont pas l’habitude qu’on leur demande leur avis.
    Il serait aussi intéressant de connaître le libellé des bulletins.
    Abstenons nous donc de juger selon nos critères

    • Ils ont suivi l’opposition qui voulait une abstention majeure.
      Cela dit ils savent très bien ce qui s’est passé en France et en Allemagne ( viols en Allemagne, PB de Calais ) car c’était un argument du pouvoir.

      Donc on leur donnait le droit de décider de leur avenir en toute connaissance de cause, ils ont suivi l’opposition. La question était très simple et très claire. Et un référendum c’est anonyme.

      • Vous faites erreur.
        Que quelques uns aient suivi l’opposition c’est certain mais c’est une minorité.
        En France lorsqu’il y a 40% d’abstention lors d’une élection, si un groupuscule avait appelé au boycott des urnes diriez-vous qu’il représente 40% des électeurs?

        Si l’opposition en Hongrie a appelé à l’abstention et non au vote « oui aux migrants » c’est parce qu’elle savait qu’elle perdrait, donc mieux valait prôner le boycott pour ajouter les abstentionnistes chroniques aux très minoritaires pro-migrants.
        Et vous êtes tombé dans le piège !

  4. Page 1 :Jacques, j’ai lu votre article avec intérêt, car ma belle-fille est hongroise. J’avais moi aussi, le sentiment que Orban était un démocrate, j’applaudissais sa politique anti-migrants, je l’appaudis encore.
    Sauf que ma belle-fille m’a appris que cet homme mène une politique plutôt totalitaire, voire musclée, que le gouvernenment pratique un racket permanent des magasins, restaurants, bars etc et malheur à ceux qui veulent résister.
    J’ai appris aussi que les Hongrois n’osent pas exprimer leurs opinions politiques, ils sont surveillés comme au bon vieux temps du communisme. Bref ce beau pays démocratique a un revers de médaille.

    • Il est vrai que je ne connais pas le personnage.
      Je ne connais que ses positions musclées sur l’immigration.
      Un type à poigne.
      Mais évidemment si c’est un escroc qui dirige comme un roi nègre, ce n’est pas un modèle.

  5. Quelle honte! Ces 60% de Hongrois doivent être des bobos humanistes et bien pensants pour ne pas haïr les étrangers. Ils ne méritent pas d’être Hongrois.

  6. N’importe quoi. Nous ne sommes pas d’extrême-droite : Hitler était un bobo-gaucho, humaniste, bien-pensant et subventionné.

  7. Soyez assurés que si « seulement » 45 % des inscrits avaient voté OUI à l’accueil des envahisseurs (employons les bons termes), ce vote aurait été validé ! Cette invalidation est un SCANDALE absolu, un de plus !!!

  8. un mouvement PEGIDA EUROPEEN s’impose
    IL FAUT AGIR MANU MILITARY contre l’ennemi musulman qui se manifeste par l’invasion arabe et noire
    ORGANISATION ARMEE SECRETE qui aura n’en doutez pas l’appui très discret mais efficace de la POLICE de la GENDARMERIE, de L ARMEE qui sont composés
    de FRANCAIS PATRIOTES fiers de leur patrie à l’inverse des sous hommes du gouvernement, lâches et traitres face à l’ennemi

  9. pour info, à défaut de référendum que nous n’aurons jamais,Bruxelles et ses potentats ne s’y risqueraient pas ,il existe une pétition à l’échelle européenne avec un questionnaire sur l’Europe (en plusieurs langues) pour donner son avis : quelle Europe souhaiterions nous (ou non) qu’il serait bon de diffuser …
    http://www.our-new-europe.eu/fran%C3%A7ais/

  10. Idéologie nauséabonde ?
    Allez dire ça aux Calaisiens !
    Allez dire ça aux femmes violées autour de la jungle
    Allez dire ça aux paysans qui retrouvent leurs vergers coupés pour barrer l’autoroute.
    Allez dire ça aux riverains qui sont volés et doivent se barricader chez eux.
    Allez dire ça aux parents obligés d’accompagner leurs enfants à l’école pour les protéger des racailles.
    Allez dire ça aux camionneurs agressés chaque nuit
    Allez dire ça aux commerçants ruinés par la fuite des touristes.

    Quand vous aurez un camp de migrants devant votre porte, alors vous comprendrez.
    Mais il sera trop tard.

  11. Tant que l’armée ne fera pas ce pourquoi elle existe, on pourra parler en l’air jusqu à l’extinction du peuple.

  12. Et dire que c’est l’un des rares endroits où les gens (combien?, je ne sais pas) se sont battus contre l’invasion soviétique … avant de devenir un pays vassal de l’urss. Ils se croient malins en n’allant pas voter, ou alors, pire, encore, ils n’ont vraiment pas compris l’enjeu. Bref, la loi le dit, il faut la respecter, pas de quorum, pas de référundum valable, mais un jour il vont piger et là ils l’auront dans la conscience pour ne pas dire ailleurs.

  13. On se rend compte qu’il n’y a pas seulement en France où il y a des Cons.
    Une bonne occasion ratée pour éviter l’invasion par des migrants. Incroyable !

  14. Comme vous l avez dit nous sommes ruinés . Il ne reste plus qu’ a déposer le bilan.

  15. C’est vrai q’avec le formatage et la propagande rabâchés depuis l’école on fait tout pour que le peuple ait une pensée unique, celle de la morale institutionnalisée : il est interdit de penser différemment que votre idéologie mortifère qui envoie les peuples formatés dans une espèce de « gloubi-glouba » qui ne ressemble plus à rien, qui ne savent même plus ce qu’est une nation et qui ne savent même plus qui ils sont parce que l’on leur cache d’où ils viennent en transformant leur histoire… Mais ne soyez pas si certains de représenter la « morale », le peuple se réveillera parce qu’il en aura assez d’être endormi par les censeurs de la démocratie et de la pensée unique !

  16. « Peut être l’extrême-droite devrait elle changer de peuple? »
    Quelle esttremedrouatte ?
    Depuis des mois nous sommes accoutumés a voir l’ultragôche, l’extrême gôche et l’islamo-gôchisme fomenter attentats sur attentats et violences sur violences dans l’impunité totale et avec la complicité coupable d’un gouvernement de gôche totalitaire pour ne pas dire socialo-nazi.
    Alors ou est votre esstreme drouate hormis dans vos fantasmes les plus fous, combien de morts, combien de victimes, combien de manifs violentes à lui imputer ? Des faits SVP et non des élucubrations faisandées pour lieux masquer vos forfaitures !

  17. Pourquoi fallait-il 50% de votants pour entériner le vote, qui l’a exigé, l’UE ? Abstention n’est pas une opinion POUR ou CONTRE ! Chez moi on revotait (après invalidation) aux élections départementales, les qualifiés au 2ème tour ont 40%…. de 28% de votants et c’est validé, quelle crédibilité ? ZERO !

  18. Je rappelle que les Hongrois se sont largement abstenus également pour l’entrée de leur pays dans l’Union Européenne et que le quota n’a pas été atteint !
    Cela n’a pas empêché Bruxelles d’accepter leur vote …
    Pourquoi ce référendum ne serait-il pas valable sous prétexte qu’il n’a pas atteint le quota ?
    Avec 98% de « Non » sur 45% de votants … cela devrait pourtant suffire pour présumer du vote des abstentionnistes Non ???

    • Remarque judicieuse et pertinente !
      Est ce cela la démocratie selon le machin de brussels ?

      Si oui il faut se poser de serieuses questions à propos non seulement de la legalite mais aussi de la légitimité de ces institutions.

  19. suite
    la Chine, le Vietnam ou Cuba ont utilisé leurs propres versions, tout comme les Allemands.

    Il est d’autant plus ridicule de trouver ce contresens sous la plume des gogos qu’il n’y a plus depuis les années 60 aucun parti de ‘droite’ nulle part en Europe, et surtout pas en France – encore moins d’extrême droite.

  20. Et peut être votre cerveau devrait-il tenter de fonctionner au lieu de faire de la colle. Vous n’avez pas la moindre idée de ce veut dire ‘extrême-droite’, vous vous contentez d’utiliser l’étiquette que la clique islamo-socialiste a inventé pour mieux vous rouler dans la farine.

    Essayez de réaliser que le nazisme épitome du ‘parti de droite’ n’était en fait rien de tel. Le parti nazi était un parti socialiste, comme son nom l’indique : Parti National SOCIALISTE des travailleurs Allemands, celui-là même qui s’entendait comme larrons en foire avec les Soviets pour se partager l’Europe – jusqu’en 1941. La Russie n’a pas eu l’exclusivité du socialisme totalitaire, (suite en dessous)

    • Ne pas oublier non plus le Parti Socialiste Italien ou PSI de Benito Mussolini qui devint le parti fasciste…..
      Le socialisme est la matrice originelle de tous les totalitarismes européens du XXe siècle et cela se poursuit encore aujourd’hui au travers de l’internationale du liberal-libertaire machin de brussels !
      N’oublions pas qu’à Nuremberg seules les ex-croissances fascistes et nazis de l’hydre furent coupées,. On attend toujours les proces du communisme et de l’internationale libérale-libertaire.

  21. Pourquoi venir sur un site patriote si vous êtes un disciple de l’idéologie umps, du grand remplacement et de l’islamisation de la France ? Ceux qui cautionnent l’idéologie umps mise en place depuis 40 ans n’ont rien compris à ce qui se passe actuellement (apparemment tous les attentats que nous venons de subir depuis 2 ans ce n’est pas suffisant) , sont hors de la réalité et incapables de raisonner. Vous voterez quoi en 2017 ? Ali juppé, macron, re-hollande ? Vous avez le choix, les traitres aussi bien à gauche qu’à droite sont nombreux à se battre pour la place, la soupe est bonne. Allez vivre à Calais quelques mois, après on verra

  22. Les peuples d’europe sont devenus fous, et indifférents à leur propre sort ! Les hongrois ont laissé passé une chance incroyable, stopper leur invasion et leur destruction, voulue par l’Europe, par les états unis, par le quatar et l’arabie saoudite…Je suis très en colère contre les hongrois, qui ont la chance d’avoir à leur tête un représentant qui n’est pas corrompu. Ce n’est pas demain que l’umps mettrait en place un tel référendum chez nous. Non, chez nous c’est la dictature, l’islamisation et le grand remplacement voulus, la préférence étrangère. Notre seul espoir : déjà que Trump se fasse élire aux usa, cela pourrait représenter notre planche de salut.Virer Merkel et élire Marine

  23. honte aux Hongrois qui ne se sont pas déplacés ; le gouvernement s’il est obligé de prendre des migrants, devrait les fourguer à ceux qui justement n’ont pas voté.chez eux et qu’ils se dém….ent.

  24. eh! monsieur nauséabond!!!!! vous en accueillez combien chez vous? encore un généreux avec l’argent des autres.
    et pourquoi les Français seraient les larbins de toute la planète? et encore les larbins on les paie , nous on donne tout aux autres et rien pour nous.

  25. Et oui ils fonts tous pour que la guerre arrive , mais nous avons tous à perdre pour le moment puisque tous est contre les patriotes ,ils faudrait de grosse manifs de partout ,et que l’on arrête de mettre les poings dans les poches face à l’ultra gauche collabore islamo.

    • Il faudrait que les français du continent aient le courage des corses. Comment notre peuple a-t-il pu devenir aussi pleutre et indifférent ? Et cela concerne les autres peuples d’Europe. Comment peut on accepter de se laisser massacrer et remplacer sans réagir, avec notre argent qui plus est par le pire peuple qui soit? Nous serions un peuple normal, nous serions des millions dans la rue, nous virerions ce gouvernement et le ferions juger pour haute trahison (avec tous les dirigeants encore vivants depuis Giscard). Mais voilà, le peuple français ne veut pas : il préfère se cacher, se voiler la face, accepter l’inacceptable et tant pis pour l’avenir de nos enfants : UNE HONTE

      • Et oui Nadège la France agonise. Barrez-vous les jeunes, c’ est la meilleure solution pour nos enfants. J’ai installé – non sans beaucoup de mal – les miens hors de cette Europe du malheur.

      • je crois que les européens d’aujourd’hui ont été trop gatés et croient que leur petit confort est définitivement acquis .or rien n’est acquis il faut aussi se battre pour garder ce qu’on a.

Les commentaires sont fermés.