Honte aux syndicats policiers qui n'exigent pas la démission de Taubira

Brève : Bonnet d'âne aux syndicats policiers, traîtres à leur cause et à la patrie

Mobiliser tant de policiers pour ne même pas exiger la démission de Taubira, c’est d’une nullité crasse.
C’est, surtout, un acte de trahison suprême de la base, de ces policiers qui ont pris le risque de faire connaître leur mécontentement, leur révolte, leurs attentes… Au pays de Hollande-Valls-Cazeneuve-Taubira-BelKacem, la délation et le règlement de compte se portant spécialement bien.
Bref, les syndicats félons qui ont agité le drapeau rouge l’ont fait pour donner de l’espoir aux troupes découragées et en passe de péter les plombs et le seul but était de faire retomber la pression, afin que la marmite n’explose pas.
Bref, des syndicalistes qui marchent main dans la main avec le pouvoir, un Cazeneuve qui ose quelque chose qui ressemble fort à « je vous ai compris »… dont on sait l’ultime et impardonnable trahison qu’il recelait et préparait.
Le grand soir, ce n’est pas encore pour maintenant, au moins pour les policiers.
Mais après tout réjouissons-nous, de fil en aiguille, de trahison en révolte, quand la marmite va exploser, les policiers n’auront aucune hésitation…
Christine Tasin
image_pdf
0
0

7 Commentaires

  1. Je suis indignée. J’y étais et j’ai entendu « Taubira demission » lancé par la foule des manifestants. Qu’est ce que cela veut dire si je ne peux plus faire confiance à Riposte Laïque ? Qui vous a rapporté cette information.
    Par expérience et compte tenu du nombre de manifestants, la réalité, à quelques mètres de distance, peut être toute autre. Soyez moins péremptoire. Si vous n’avez pas entendu les responsables des syndicats le demander, vous devez reconnaître qu’en exigeant d’être reçus par le président en personne, c’était une façon de considérer les membres du gouvernement,… dont la taubira, comme du pipi de chat.
    Et ce ne serait pas la première fois que des journalistes ne répètent pas tout ce qu’on leur dit

  2. Aux policiers qui se disent abandonné par le peuple et trahis par le gouvernement !
    Messieurs ;
    Alors que la France est dilapidée par un gouvernement véreux. Vous ! Forces de l’ordre française sensé nous protégées contre toute tyrannie, vous soumettez continuellement aux ordres du gouvernement qui ne fait que tout nous trahir.
    Vous êtes les premiers témoins de la situation décadente de la France qui ne fait que s’accentuer !
    Les lois sont bafouées au sein même du gouvernement et de vos services !
    Vous êtes le mur protecteur de ces traitres qui créent le désarroi du peuple français et de ce fait, qu’il y a de plus en plus de misère dans nos vies !
    Alors que votre devoir est de nous protéger « le peuple Français », vous vous y opposez continuellement pour nous empêcher de renverser l’oppresseur afin que nous récupérions tous, nos droits et pouvoir !
    Vous dites en avoir assez de toute cette violence et pourtant vous stoppez sans arrêt ceux qui veulent changer les choses !
    Vous obéissez à des ordres donnés par des hommes mis en place pour leur niveau de soumission au despote et de trahison envers leur patrie !
    Il n’y a pas de déshonneur et encore moins de désobéissance dans le faite de ne pas répondre à un ordre donné par un traitre. Bien au contraire !
    Tant que vous continuerez de stopper l’élan du peuple pour qu’il ne puisse pas renverser le gouvernement, cela ne fera qu’empirer la situation pour le peuple, mais aussi pour vos vies au sein de vos fonctions.
    À tous les policiers intègres qui sont entré sous les ordres pour protéger leur patrie !
    Nous savons tous que de nombreux ripoux sont mis intentionnellement en place par le gouvernement afin de corrompre vos services !
    Notre gouvernement nous trahit à chaque instant !
    Notre France tombe !
    Notre peuple meurt !
    Notre gouvernement est notre ennemi !
    « Se battre au côté de l’ennemie, ce n’est pas se battre pour la prospérité de sa patrie.
    Se battre au côté de l’ennemie, c’est se battre pour le génocide de sa patrie ! »
    Le temps est maintenant venu de faire le pourquoi de ce que vous êtes venu faire au sein des forces de l’ordre.
    Souvenez-vous de votre serment et le pourquoi de votre intégration au sein de votre fonction afin de commencer un bon nettoyage de vos services mais aussi des oppresseurs qui se disent du gouvernement !
    C’est à vous de juger les traitres au sein de vôtres professions et de les mettre aux arrêts !
    « Sans tenir compte de la justice véreuse du gouvernement mais de celle de la DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN! ».
    Le peuple, ce sont vos pères ! Vos mères ! Vos frères et sœurs ! Vos maris ou femmes ! Vos enfants ! Le peuple c’est nous !
    Réagissez avant de tomber !
    Sylvain Moisy
    ——————————————————————————————–
    L’article 7 de la Déclaration de 1789 selon lequel « Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis », la jurisprudence et certains textes s’accordent en effet pour reconnaître que le devoir d’obéissance des agents de la puissance publique comporte des limites. Ainsi l’article 122-4 du Code pénal28 implique que l’agent à qui a été donné l’ordre d’attenter illégalement à une liberté a non seulement le droit mais aussi le devoir de désobéir, sous peine d’engager sa propre responsabilité en commettant une faute personnelle détachable de son service.
    DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN
    Article 11. – Tout acte exercé contre un homme hors des cas et sans les formes que la loi détermine, est arbitraire et tyrannique ; celui contre lequel on voudrait l’exécuter par la violence a le droit de le repousser par la force.
    Article 12. – Ceux qui solliciteraient, expédieraient, signeraient, exécuteraient ou feraient exécuter des actes arbitraires, seraient coupables, et doivent être punis.
    Article 27. – Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l’instant mis à mort par les hommes libres.
    Article 33. – La résistance à l’oppression est la conséquence des autres droits de l’homme.
    Article 34. – Il y a oppression contre le corps social lorsqu’un seul de ses membres est opprimé. Il y a oppression contre chaque membre lorsque le corps social est opprimé.
    Article 35. – Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs

  3. les syndicalistes Ah !!!! J’ai dit en 1982 à mon syndicat (Médical) qui ne voulait pas m’écouter (depuis, il a eu visiblement tort..!!!) que les Chefs étaient les suppôts du Pouvoir…Ce que je viens de lire aussi dans une revue médicale…
    Dans la Police, on atteint le comble de la veulerie sauf chez les dissidents (qui alertaient les juifs d’une rafle prochaine..par exemple…au lieu d’OBEIR aux Ordres! Rien n’a changé dans la veulerie humaine. Seuls 5 à 10% de la courbe de Gauss vaut la peine; le reste suit la pente facile de la soumission et de l’intérêt d’émarger au Système…

  4. oui, le moins que l’on puisse dire c’est que la démission de Taubira est passée aux oubliettes dans les revendications des syndicats.
    C’est consternant , taubira nous fait le coup du « responsable mais pas coupable » et les syndicats s’empressent de la croire sur parole !
    Ces syndicats sont ils subventionnés aussi par Bruxelles comme la CGT et cie qui ne manifestent jamais contre les vrais responsables, les décisionnaires européens ?
    Tu m’étonnes que seuls 5% des travailleurs soutiennent aujourd’hui ces syndicats vendus au système qui les oppriment !

  5. Comme cette manifestation n’aura servi à rien, gageons que la prochaine pourrait avoir une toute autre orientation…

  6. Merci Christine!! c’est ce que j’ai pensé de suite en voyant cette manif à la TV !! et que j’ai souvent mis en commentaire sur fbook et autre!! la seule chose à exiger, au point où ils en sont (et où nous en sommes) c’est la démission de Taubira…au moins elle, si on n’ose pas aller jusqu’à celle du gouvernement !!

    • Taubira n a pas sa place a ce poste elle doit démissionner c est une honte cette femme fait que des lois pour détruire les français et donne tout pouvoir aux bandits ,violeurs ,tueurs et maintenant toute cette racailles qu elle aime temps vienne a tuer des enfants jus qu ou allons nous aller et va t on la laisser encore longtemps ministre de la justice .DEHORS TAUBIRA TU NOUS MÉPRISE NOUS FRANCAIS AINSI QUE LA FRANCE SI TU CONTINU LE PEUPLE AURA TA PEAU VIELLE PEAU .

Les commentaires sont fermés.