La honteuse pantalonnade de Brest devant les Saoudiens

Publié le 22 juin 2015 - par - 1 729 vues
Share

niqabeesbrestJ’apprends avec consternation que lors d’une cérémonie militaire ayant eu lieu au sein de l’école publique d’ingénieurs de Brest, l’ENSTA, des personnes entièrement voilées et de nationalité saoudienne ont pu, sans être aucunement inquiétées, assister à cette cérémonie  en contradiction totale avec la loi interdisant en France le port du voile intégral dans tout lieu public.

http://ripostelaique.com/des-niqabees-presentes-a-une-ceremonie-militaire-a-brest-haute-cour-pour-tous.html

Vous semblez oublier les uns et les autres, dans votre irresponsabilité, que cette faveur faite à un « pays ami  » ne trouverait aucune réciproque sur le territoire saoudien en circonstance similaire.

La loi saoudienne prévoit en effet que les occidentales séjournant en Arabie Saoudite doivent porter un voile intégral, tout particulièrement lors des cérémonies officielles, sous peine d’être reconduites à l’aéroport.

Nous devons, afin de faire respecter la voix de la France, agir avec la même fermeté pour faire respecter notre législation.

Aucun accommodement ne doit être apporté à celle-ci dans notre pays laïc en faveur de pratiques religieuses anti-féministes, fut-ce au nom du respect de la tradition. Ce sont leurs traditions, pas les nôtres.

Respectent-ils nos traditions? Non, ils les bafouent et avec votre accord.
Respectent-ils nos églises et la foi chrétienne? Non, ils interdisent la construction d’églises nouvelles et financent ceux qui démolissent au nom d’Allah les églises séculaires.

L’Arabie Saoudite, ce grand pays ami pourvoyeur de pétrole et acheteur d’avions peut se targuer à ce jour de n’être pas vraiment conforme à notre conception des droits de l’Homme et du citoyen.

A lire cette consternante information il semblerait que les cent décapités du régime saoudien ne comptent pas davantage à vos yeux que les chrétiens assassinés par l’islam fanatique. Le peuple français est inquiet à juste titre de la place grandissante de l’islam militant dans notre société et des dérives qu’il entraîne . Cette cérémonie en est un témoignage supplémentaire.

J’ai déjà à plusieurs reprises rappelé au Premier ministre Valls ainsi qu’à Monsieur Cazeneuve que leur oubli systématique de mention de l’enracinement chrétien de notre culture, en faveur de génuflexions obséquieuses à l’islam en France se paierait cher dans les urnes.

La religion Chrétienne est – comme pour les chrétiens d’Orient dont il est fait si peu de cas par l’état français en comparaison des exigences d’un islam d’importation de plus en plus visible – aux fondements de notre histoire, notre héritage, notre démocratie.

Je ne puis croire, et de nombreux Français avec moi sans aucun doute, que les uns et les autres leur préfèrent désormais la si brillante philosophie wahhabite et sa tragique conception des droits humains.

Accueillir dans une école publique française des personnes qui y défient la loi française, avec le lâche assentiment de toute une chaîne de dirigeants au plus haut niveau ne peut que contribuer à décrédibiliser davantage l’image de la puissance publique et du politique.

Le peuple français saura se souvenir des claques qui lui sont régulièrement données dans la préférence accordée – et avec quelle impudente légèreté – à des traditions contrevenant aux droits des femmes et du citoyen et en contradiction avec la loi.

Pour finir et à titre personnel, je tiens à vous faire part de la honte que vos choix anti-républicains, motivés par une pêche urgente aux voix de la diversité, suscitent chez mes proches et chez moi.

Viviane Lamarlère

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.