1

Hôpital Tenon, bataille pour l’avortement ou contre la démocratie ?

Le centre IVG de l’hôpital Tenon à Paris venant d’être ouvert, les anti-Ivg/Pro-vie , du moins une poignée de vieilles personnes, ont manifesté devant l’hôpital le 15 septembre dernier. Il y a eu une contremanifestation où apparaissait les drapeaux de la CNT (anarchiste), les badges de « femmes solidaires ». Ce week-end ( et le 15 novembre), une nouvelle manifestation aura lieu, et « La marche des femmes » entre autres appelle à contre-manifester. Il est possible que des contremanifestants musulmans se joignent aux anarchistes ce week-end, car Oumma.tv a alerté contre cette manifestation …
Personnellement je suis favorable au droit à l’avortement, et je pense que l’ouverture de centre d’IVG nombreux est utile, si l’on tient justement à ce que les avortements décidés puissent avoir lieu le plus tôt possible, quand l’embryon n’est pas développé, et non pas tardivement. Mais j’estime aussi, que le point de vue de gens qui disent « Si on commence à légitimer de tuer un être humain constitué, si on commence à éliminer les fœtus handicapés … où s’arrête-t-on ?! » n’a rien de « fasciste» au contraire, et qu’ils doivent pouvoir exprimer leurs inquiétudes.
La démocratie c’est que chacun puisse faire entendre ses inquiétudes, afin que les voix des plus faibles, les « voix du silence », même si elles apparaissent aberrantes, puissent être entendues, et tant pis si des sottises ou des thèses erronées sont énoncées. Les femmes le savent, qui ne sont toujours pas entendues quand elles protestent contre la prostitution, contre ceux qui disent : « il y a des femmes faites pour cela ». Je rappelle que pendant longtemps la thèse officielle a été que l’inceste était un fantasme des enfants, dogme freudien obligeant ; je rappelle aussi que longtemps on a opéré les nouveaux-nés sans anesthésie, pensant qu’ils ne ressentaient pas la souffrance…
En démocratie, toute opinion est présumée utile, jusqu’à ce que la preuve de son ineptie est été apportée… auquel cas point n’est besoin d’exécuter son auteur, elle meurt ipso facto du fait de cette preuve a été apportée, car « l’erreur n’existe pas » : elle disparait de l’esprit parce que l’on n’y croit plus. Je pense que cela peut arriver avec l’islam, et qu’il peut être « abattu » par les mots, disparaitre de l’esprit des gens comme conviction, ne plus y rester que comme mémoire de l’histoire.
Ce qui m’inquiète moi en regardant les vidéos ( bocal.tv http://vimeo.com/30155164) et autres reportage de la manifestation de septembre (http://anne-kerjean.blogspot.com/2011_09_01_archive.html) c’est que la démocratie apparait bien menacée, lorsque l’on écoute les manifestants.
La manifestation a été organisée par Xavier Dor, qui avait dans les années 90 participé à des opérations d’invasion de centre d’IVG. Une loi a interdit ces opérations qui étaient une violence pour les femmes présentes à ce moment là dans les centres d’IVG. Appeler à une manifestation devant Tenon est incontestablement une provocation. D’ailleurs cette manifestation n’a regroupé qu’une toute petite poignée de personnes, alors que les « marches pour la vie »organisées chaque année en regroupent des milliers. Il semblerait que tous les anti-IVG/pro-vie ne soient pas partisans de ce genre de provocation.
Mais lorsque l’on regarde les reportages, on voit que la réponse à cette provocation est indigne, parce qu’elle est violente : Xavier Dor qui est aujourd’hui un vieux monsieur, a été bousculé, ses affaires lui ont été arrachées, une photographe qui était à vélo également et elle aurait pu être blessée, la vidéo montre des jets de projectiles … Vous me direz que tout cela n’est pas dangereux : si c’est faux, car faire tomber quelqu’un de vélo, cela peut provoquer la mort si il y a un choc à la tête, ou si la personne est malade … Alors non vraiment, défendre la liberté de disposer de son corps, la liberté de ne pas mettre au monde des enfants, cela ne doit pas passer par l’agression physique des autres. Les chrétiens cherchent le martyr me répondra on ? Quel prétexte de « mauvaise foi » …
Un slogan des contre-manifestants était « pas de fachos dans nos hostos » : je ne peux pas accepter l’emploi de ce terme ici : non, être anti-avortement, c’est peut-être « réac », mais ce n’est pas du fascisme. Je m’inquiète pour la démocratie quand je vois cette « réductio ad hitlérium » qui marque l’on est en train d’oublier dans cette société ce qu’a été le nazisme. Je rappellerai ici que même deux personnalités juives tombent dans cet écueil (http://ripostelaique.com/jai-honte-pour-askolovitch-badinter-qui-sunissent-pour-traiter-riposte-laique-de-fachos.html – ) je rappellerai ici combien la persistance du discours génocidaire est par contre totalement « invisible » quand il est tenu par des musulmans (http://ripostelaique.com/un-livre-digne-de-mein-kampf-soutenu-par-la-france-et-l%E2%80%99algerie.html) …
Xavier Dor et ses compagnons prient et appellent à des prières pendant les prochaines manifestations : autre provocation certes, mais il n’appelle pas à dire la messe, on ne peut pas l’accuser d’utiliser la rue comme lieu de culte.
Une contre-manifestante portant un badge du Front de Gauche dit : « On n’a pas le droit de prier dans la rue. Dispersez les cathos. Ce serait des musulmans, ils ne resterait pas UNE SECONDE ! ».
Cette dame n’a pas connaissance de la réalité. Quand on interroge une policière, interdisant l’accès de la voie publique, pour son usage normal (la circulation) à une automobiliste, parce que cette voie publique est occupée illégalement pour la célébration du culte musulman, la policière répond : « cela se passe depuis toujours ! » puis elle précise « depuis des années » (cf reportage http://ripostelaique.com/paris-la-police-au-service-de-la-charia-et-des-prieres-musulmanes-illegales.html).
Je m’inquiète pour la démocratie quand je vois un tel manque d’information parmi des gens de gauche militants.
OummaTv insiste sur les prières : Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant va-t-il interdire ces prières de rue catholique ? http://oumma.com/Claude-Gueant-va-t-il-interdire.
OummaTv est dans son rôle, en incitant à interdire aux chrétiens de montrer leur foi : « O vous les chrétiens, ne dites pas trop trois, cela vaudra mieux » … comme dit le coran sur le ton d’un vulgaire mafieux menaçant.
( Autres traductions : 4-171/169. 0 vous qui avez reçu les Ecritures, ne dépassez pas les limites dans votre religion, ne dites de Dieu que ce qui est vrai. Le Messie, Jésus fils de Marie, est l’Apôtre de Dieu et son verbe qu’il jeta dans Marie : il est un esprit venant de Dieu. Croyez donc en Dieu et en ses apôtres, et ne dites point : II y a Trinité. Cessez de le faire. Ceci vous sera plus avantageux. (…)
4.171. Ô gens des Écritures ! Ne soyez pas excessifs dans votre religion ! Dites uniquement la vérité sur Dieu ! Le Messie Jésus, fils de Marie, est seulement l’envoyé de Dieu, Son Verbe déposé dans le sein de Marie, un Esprit émanant du Seigneur ! Croyez en Dieu et en Ses prophètes, mais ne parlez pas de Trinité ! Cessez d’en parler dans votre propre intérêt ! (…)
Mais va-t-on voir se reformer la même alliance que devant les Assises sur l’islamisation en décembre 2010, lorsque, hurlant contre nous, qu’ils nomment les « fachos », des militants de gauche se sont tenus aux côtés des islamistes ?
Si l’on voyait des féministes manifester au côté de musulmans militants contre des chrétiens, alors même que les chrétiens subissent les persécutions que l’on sait en Égypte, au Pakistan etc, ce serait lamentable pour le mouvement féministe.
J’espère que les militants féministes feront tout pour éviter que la contremanifestation à laquelle elles appellent ne tombe dans ces pièges : piège de la violence, piège de l’oubli de l’histoire du fascisme, piège de la récupération par des islamistes.
Elisseievna