1

Horde : un sbire de Mélenchon ridiculisé par le capitaine Fabre-Bernadac

Dans l’émission de Frédéric Taddéï, Il est interdit d’interdire du 4 mai dernier, le représentant de la France Insoumise s’est particulièrement ridiculisé…

Le brave garçon croit en effet malin d’interpeller le capitaine Jean-Pierre Fabre-Bernadac, à l’origine de la Tribune des généraux publiée le 21 avril sur Valeurs actuelles : « Cette tribune est raciste ! On parle de « hordes de banlieues » ! Pardon, mais les habitants des banlieues ne sont pas des animaux ! » (de 8:25 à 8:34)

Jean-Pierre Fabre-Bernadac lui répond (de 25:05 à 25:15) qu’au sens premier du terme, « horde » signifie exactement « groupe de personnes causant des dommages par sa violence ».

Le représentant de la France insoumise a manifestement confondu « horde » avec « harde », c’est-à-dire « troupe de bêtes sauvages vivant ensemble »

Sans commentaire.

Henri Dubost