"Horreur" : j'ai écrit ce poème en 2003, quand j'ai croisé ma première Belphégor, à Besançon

Horreur
Horreur ! Voilà Belphégor
Affichant pâle figure
Dans un monde qui pérore
Pendant qu’on le défigure.
Horreur ! La belle fait gore
En ce pays qu’elle insulte
Nous disant qu’elle l’adore
Mais préfère science occulte.
Avec son regard si noir
Tel en Doubs sombre silure,
Fière de son repoussoir
Elle arbore frêle armure.
En ville ici elle agresse
A travers moi mes ancêtres
Qui en diraient bien des messes
Ou lui feraient goûter guêtres.
Manipulée ou consciente
Cette bécasse échappée
Nous provoque avec sa fiente
Voulue pharmacopée.
Toutes ces belles croyances
De Cro-Magnon nous rapprochent,
Dans ce beau pays de France
L’anguille n’est plus sous roche.
Emmanuel Renahy

image_pdf
0
0